Apple One, l’arme ultime d’Apple pour muer vers les services

 |  | 1196 mots
(Crédits : Mike Segar)
Pour la première fois depuis huit ans, Apple ne sortira pas de nouvel iPhone en 2020. En revanche, son Pdg Tim Cook a lancé Apple One, son premier bouquet de services par abonnement mensuel, comprenant musique (Apple Music), divertissement (Apple TV+), jeux vidéos (Arcade), presse (Apple News), stockage dans le cloud et même une nouvelle offre de sport, Fitness +. Une annonce forte qui parachève le pivot stratégique de l'entreprise vers les services, considérés comme la porte d'entrée des consommateurs dans l'écosystème Apple.

Une fois n'est pas coutume, Apple n'a pas annoncé en grande pompe un nouvel iPhone bardé de technologies lors de sa traditionnelle "keynote" de rentrée, qui s'est tenue mardi 15 septembre au siège de Cupertino, en Californie. Loin de décevoir pour autant, la marque à la pomme croquée a en fait assumé et brandi son nouveau positionnement stratégique, axé sur les services.

Lire aussi : Violation de brevets : Apple condamné à 500 millions de dollars de dommages

Apple One, une toile d'araignée de services

Lors d'un événement entièrement en ligne, le Pdg du groupe, Tim Cook, a dévoilé Apple One, la première offre globale à tous les services de la firme de Cupertino, via un abonnement mensuel. "Avec Apple One, vous pouvez accéder au meilleur du divertissement Apple grâce à tous vos appareils préférés et avec un seul abonnement", a décrit Eddy Cue, responsable des services et des logiciels informatiques de l'entreprise.

Disponible en France, comme dans 100 autres "pays et régions" dès cet automne, Apple One se structure en trois offres. La première, intitulée "Individuel", inclut pour 14,95 euros par mois le streaming musical avec Apple Music, la vidéo à la demande avec Apple TV+, les jeux vidéo avec Apple Arcade et 50 Go de stockage dans le cloud avec iCloud. Le forfait "Famille", au prix de 19,95 euros par mois, inclut les mêmes services mais avec davantage de stockage dans le cloud (200 Go), et peut être partagé par six...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2020 à 8:33 :
Une bonne nouvelle pour la planète quand un objet de consommation de masse ne sort pas, il vaut mieux du service numérique lié à l'énergie que la production de smartphones générant systématiquement dumping social et environnemental même si l'avantage des iphones c'est qu'étant chers les gens les gardent plus longtemps.
a écrit le 16/09/2020 à 17:23 :
Thank you so much @ admin for share your valuable thoughts and ideas We always enjoy your articles its inspired a lot by reading your articles day by day. So please accept my thanks and congrats for success of your latest series. We hope, you should published more better articles like ever before
<a href="https://freyrenergy.com/">solar rooftop </a>
a écrit le 16/09/2020 à 14:02 :
Des "couillonades" bien chères.
19€95 pour du vent. Bien dans la logique d'Apple.
a écrit le 16/09/2020 à 13:22 :
Ca laisse rêveur :
- acheter du matériel hors de prix (de qualité, mais de mauvais rapport qualité/prix) chez apple
- ne pas pouvoir utiliser autre chose qu'un OS apple sur ce matériel
- ne pas pouvoir le faire évoluer
- bientôt, ne pas pouvoir installer autre chose que des applis issues du store (sur iOS ou OSX, même combat)
- devoir utiliser des connectiques propriétaires (hors de prix aussi)
- ne pas pouvoir utiliser correctement son téléphone apple avec autre chose qu'un mac,
- et bientôt, s'abonner à ces services apple pour être encore plus dépendant.

Bref, apple est un attrape-nigaud. Pire que cela, c'est un des dangers du monde moderne, au même titre de facebook, google et microsoft (dans une moindre mesure, pour l'instant).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :