Google lance Pixel 3, le smartphone qui répond à votre place

 |   |  805  mots
Google a présenté mardi 9 octobre à New York son dernier smartphone, le Pixel 3, lors de sa conférence annuelle consacrée à ses nouveaux produits.
Google a présenté mardi 9 octobre à New York son dernier smartphone, le Pixel 3, lors de sa conférence annuelle consacrée à ses nouveaux produits. (Crédits : Reuters/Shannon Stapleton)
Avec l'ambition de monter en gamme, Google a présenté son dernier smartphone, Pixel 3, mardi 9 octobre à New York. La firme de Mountain View continue de miser sur l'intelligence artificielle, qui permet de répondre au téléphone et de prendre des photos à la place des utilisateurs. Pixel 3 sera disponible à partir de 799 dollars aux États-Unis et de 859 euros en France.

Il était la star de l'événement. Google a présenté mardi 9 octobre à New York son dernier smartphone, le Pixel 3, lors de sa conférence annuelle consacrée à ses nouveaux produits. La firme de Mountain View a affiché son ambition de monter en gamme. Le Pixel 3 sera disponible aux États-Unis à compter du 18 octobre à partir de 799 dollars - soit 150 dollars de plus que le précédent modèle. Un prix certes inférieur aux 899 dollars de l'iPhone X, mais supérieur aux 619 dollars du Samsung S9. Pour se faire un nom en tant que fabricant de terminaux, le géant américain mise sur l'intelligence artificielle (IA) et la qualité des photos.

Google veut répondre à votre place...

Google a présenté une fonction baptisée "Call screen", permettant à son assistant virtuel de répondre à la place des utilisateurs. L'objectif avancé : lutter contre le démarchage téléphonique. Concrètement, lors d'un appel entrant, il sera possible de cliquer sur "call screen" pour laisser Google Assistant aux commandes. Il demande alors qui appelle et pourquoi. La conversation est retranscrite par écrit en temps réel. Si c'est un contact personnel, l'utilisateur peut décider de décrocher lui-même. En revanche, si c'est un spam, il est possible de signaler le numéro pour le classer dans ses indésirables. Cette fonction, déjà intégrée au Pixel 3, sera déployée sur les anciens modèles à partir de novembre aux États-Unis.

Autre fonction mise en avant : "Google Lens". Dopée à l'IA, cette fonction permet d'obtenir davantage d'informations en prenant des photos. Un menu en langue étrangère ? Il suffira de le prendre en photo pour en obtenir la traduction. Un nom inconnu sur une affiche de cinéma ? Pointer l'appareil photo permettra d'être redirigé vers la biographie des acteurs ou les séances à proximité. Une fonction spécifique, baptisée "Style Search", est dédiée à la mode. Il sera possible de prendre en photo le dernier sweat d'un ami ou des baskets dans un magazine pour se voir proposer des liens afin de se procurer l'objet convoité via Internet.

... et prendre des photos pour vous

Pixel 3 est doté d'un seul capteur photo arrière de 12 mégapixels et d'un double capteur photo avant de 8 mégapixels. Il recourt également à l'intelligence artificielle pour le traitement d'image. Par exemple, pour chaque cliché pris avec la fonction "motion" (photos en rafale), le smartphone sélectionnera automatiquement la photo jugée la plus réussie. L'intelligence artificielle prend en compte plusieurs critères, tels que les yeux ouverts, les sourires ou le nombre de personnes regardant vers l'objectif. Si l'utilisateur n'aime pas la photo mise en avant, il aura toujours la possibilité d'en choisir une autre. La fonction "photobooth" permet quant à elle de prendre automatiquement une photo, sans avoir à toucher au smartphone...

"Le mode Photobooth utilise l'IA pour reconnaître que, lorsque vous souriez ou faites une expression amusante, alors vous êtes prêt pour un selfie. Il prend la photo tout seul, de sorte à ce que vous n'avez pas besoin d'atteindre le déclencheur", explique dans une note de blog Mario Queiroz, vice-président hardware chez Google.

3,9 millions de Pixel vendus en 2017

Google a un pied dans l'univers des smartphones depuis 2008, date du lancement de son système d'exploitation Android, qui équipe depuis 85% des mobiles dans le monde. Pour autant, la firme de Mountain View a attendu 2016 pour se lancer dans la production de ses propres smartphones. Elle continue depuis de prendre ses marques. En 2017, il a doublé le nombre de smartphones vendus dans le monde, avec 3,9 millions de modèles écoulés (Pixel et Pixel 2) dans le monde, selon une étude IDC. Le géant américain est encore loin du mastodonte Apple, qui vendait 46,7 millions d'iPhone rien qu'au dernier trimestre 2017.

"Je pense que ce téléphone va faire un peu mieux que ses prédécesseurs", a estimé auprès de l'AFP Avi Greengart, analyste de GlobalData, principalement parce que Google est désormais installé dans l'univers du smartphone, dit-il, mais aussi parce que le Pixel 3 va être vendu dans plus de pays que les deux premiers modèles. Pour la première fois depuis 2016, Pixel sera disponible en France à partir de 859 euros.

___

| Où va Google ? Retrouvez les autres articles de notre Dossier spécial :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2018 à 10:25 :
Bonjour Mesdammes et Messieurs
Je pense que ce smartphone a une trés bonne caméra qui peut faire des bonnes images. La fonction „call center“ est un peu inutille mais c‘est comme ça.
Grands Bisous.
a écrit le 12/10/2018 à 10:21 :
C'est un portable trés interessant mais c'est trop cher. Il est important que le technologie évolue.
a écrit le 11/10/2018 à 11:19 :
Et du coup, pourquoi avoir un smartphone si c'est pour qu'une machine réponde à votre place ? Un truc de fou qui existe seulement depuis trente ans !

Mais c'est bien on se rapproche...
a écrit le 10/10/2018 à 19:44 :
1) Répondre à ma place ... hors de question,
2) l'homme doit rester mettre des machines,
3) la mode de ce qu'on appelle "l'IA" est galvaudée ... reste simplement des algorithmiques.
... à vous de garder votre vie privée ... privée !

Message sous Linux, gratuité, liberté, non flicage... les outils pour.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :