Twitter abaisse sa prévision de chiffre d'affaires... mais gagne des utilisateurs

 |   |  458  mots
Le réseau social Twitter séduit de nouveaux utilisateurs pendant la pandémie du coronavirus.
Le réseau social Twitter séduit de nouveaux utilisateurs pendant la pandémie du coronavirus. (Crédits : Dado Ruvic)
Le réseau social a annoncé lundi s'attendre à une baisse de chiffre d'affaires pour le premier trimestre en cours en raison de l'impact du coronavirus sur ses recettes publicitaires. En revanche, Twitter s'est félicité de voir son nombre d'utilisateurs bondir en trois mois.

Après Microsoft ou encore Apple, Twitter rejoint la liste des entreprises tech ayant abaissé leurs prévisions de chiffre d'affaires pour le premier trimestre en cours. Le site de micro-blogging a alerté lundi d'une potentielle baisse de son chiffre d'affaires et d'une perte opérationnelle en ce début d'année en raison de l'impact de la pandémie du coronavirus sur ses recettes publicitaires - sa principale source de revenus.

"L'impact de COVID-19 a commencé en Asie, et comme le virus s'est développé en une pandémie mondiale, il a eu un impact plus important sur les revenus publicitaires de Twitter au niveau mondial au cours des dernières semaines", a déclaré le directeur financier Ned Segal dans un communiqué de presse publié lundi.

Le groupe de Jack Dorsey n'a pas chiffré l'impact financier, estimant qu'il était "encore difficile à évaluer en raison de l'évolution rapide de la pandémie". Lors de la publication de ses résultats annuels en février, le réseau social tablait sur un chiffre d'affaires entre 825 millions et 885 millions de dollars (soit une progression de près de 9% par rapport à l'année précédente) pour le premier trimestre en cours.

Lire aussi : Microsoft, Apple, Foxconn... comment le coronavirus grippe les "big tech"

Twitter a gagné 12 millions d'utilisateurs en 3 mois

Bonne nouvelle cependant pour Twitter. Grâce à la crise sanitaire en cours, le réseau social a renforcé "l'engagement de ses utilisateurs" existants. Il a même gagné 12 millions de nouveaux utilisateurs en trois mois. A titre de comparaison, sur chaque trimestre de l'année 2019, le groupe engrangeait entre 5 à 7 millions de nouveaux utilisateurs. Le nombre total d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables est désormais de 164 millions (+23% sur un an et +8% par rapport au trimestre précédent). Cette métrique, propre au groupe de Jack Dorsey, désigne les utilisateurs considérés comme pouvant être exposés à de la publicité sur sa plateforme.

Le réseau social poursuit ainsi sur sa récente lancée. En 2019, Twitter a vu son nombre d'utilisateurs bondir de 21%. Sa recette : "assainir" la plateforme depuis 2016. En effet, depuis son lancement en 2006, la plateforme a régulièrement était accusée de favoriser le cyber-harcèlement et d'attirer les "trolls" (ces fameux comptes qui commentent systématiquement les publications de façon ironique ou haineuse). Cela peut s'expliquer par son ADN - des messages courts ne permettant pas de développer sa pensée.

Pour se rendre à nouveau désirable aux yeux des utilisateurs, et donc des marques, Twitter a lancé depuis plusieurs années des grandes campagnes de suppression de faux comptes ou encore instauré des nouvelles règles de modération.

Lire aussi : Twitter confirme sa rentabilité et gagne des utilisateurs

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :