Droits voisins : cinq questions pour comprendre le conflit entre Google et la presse française

 |  | 792 mots
Lecture 4 min.
Si Google perd, le processus de négociations imposé sera validé et l'entreprise américaine restera sous pression.
Si Google perd, le processus de négociations imposé sera validé et l'entreprise américaine restera sous pression. (Crédits : Dado Ruvic)
Le bras de fer entre Google et la presse française va connaître un nouveau rebondissement ce jeudi. La cour d'appel de Paris dira si oui ou non l'Autorité de la concurrence avait le pouvoir d'imposer à Google de négocier avec la presse française sur les droits voisins, cette rémunération des producteurs de contenus prévue par la législation européenne. Décryptage.

Alors que les recettes publicitaires des médias en ligne sont aujourd'hui largement absorbées par les plateformes comme Google et Facebook, qui sont devenues les portail de information auprès du grand public, les éditeurs de contenus et Google sont engagés depuis plusieurs années dans un véritable bras de fer. Décryptage.

Lire aussi : Droits voisins: l'Autorité de la concurrence demande à Google de négocier avec la presse

1. Le droit voisin, c'est quoi ?

Ce principe similaire au droit d'auteur est conçu pour aider les éditeurs de journaux, les magazines, ainsi que les agences de presse, à se faire rémunérer par les géants du Net lorsque leurs contenus sont réutilisés sur la Toile.

Il a été institué par l'article 15 de la directive européenne sur le droit d'auteur, adoptée fin mars 2019 par le Parlement européen après une intense bataille de lobbying, les modalités d'utilisation des...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2020 à 16:28 :
Nous voilà encore une fois dans des raisonnements binaires sans fin et improductifs alors qu'il faudrait que le bon sens l'emporte, et il est possible de discuter avec les GAFAM mais encore faut il savoir discuter, puisque seuls les bons articles devraient être rémunérés.

Les GAFAM Pourraient ainsi se doter d'une institution de surveillance afin de séparer le bon grain de l'ivraie et rémunérer les articles dans lesquels on apprend quelque chose et virer ceux qui ne font que nous vendre un produit, une idée ou un état d'esprit ou les trois à la fois comme on le voit le plus souvent.

Et dans le même état d'esprit interdire les commentaires sous tous les articles dans lesquels pullulent bien trop de parasites, soit payés pour ça soit n'ayant que ça à faire en comparaison avec des bons commentateurs qui eux ont toujours mieux à faire, ce déséquilibre étant déjà une manipulation en soi. Parler n'est pas jouer.
a écrit le 06/10/2020 à 15:23 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 15:22 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 15:21 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 15:21 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 15:10 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:48 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:47 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:47 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:46 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:44 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:43 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:43 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:43 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 14:38 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:38 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:38 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:38 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:37 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:35 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 14:34 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:26 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:25 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:25 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:24 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:24 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:24 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:21 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 13:18 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:18 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:18 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:17 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:17 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:17 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:16 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:16 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:14 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:13 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:12 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:12 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:12 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:12 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 13:07 :
Les GAFAM pourraient donc faire la police en France alors que vous dénoncez par ailleurs la France comme un état liberticide.
L’American First, l’ITAR, les fonds de pensions US, etc., c'est-à-dire toute l’ingérence américaine, et maintenant le Maitre des lectures et de conférences de l’UE devrait être les GAFAM ?
Bah en voilà une idée qu’elle est super bonne.
Le navigateur Web Chrome (Google) est installé sur 2/3 des ordinateurs, smartphones et tablettes sur cette planète.
Google gère plus de 90% des activités de recherche Web, sur l'ensemble de ces appareils.
Pour l'Europe, plus de 95% des recherches sur les smartphones et les tablettes passent par Google.
On peut y ajouter les TV, les montres, les autos, vélos et trottinettes connectés, la couverture satellitaire, transmission par fibres optiques et les objets IoT, ou encore la gestion des données médicales.
Un méga Uncle Sam donc, qui nous veut que du bien donc, puisqu’il pourrait faire le tri entre le bien et le mal.
Mais pourquoi ne pas faire directement un chèque à l’État Profond US, aux vautours et corbeaux américains ?
Donc pour réguler, c’est déjà trop tard, puisque ces monstres peuvent faire chanter des états, comme maintenant Facebook qui menace de quitter l’UE. Bluff ou pas la menace est là !
Google, un monopole comme il n'en a jamais existé, qui en plus gérer toutes nos données personnelles, mettra tous les médias au pas par ça capacité à nous imposer un maximum de publicités, 1er revenu de la presse papier.
Bien plus dangereux qu'un géant industriel !
Seul au monde, sans concurrence, il peut imposer marges énormes, ce qui explique ses croissances anormales, très rapides, de ses chiffres d'affaires et bénéfices.
Il faut charcuter la bête, au 4 coins de la planète.
Parce que si l’EU a une balance commerciale positive dans les biens sur les États-Unis, c’est normal, y’a aucune arnaque, c’est juste que les industries américaines sont dépassées : automobiles, aéronefs, navires entre autres.
Par contre l’EU a un gros déficit dans les services, notamment du aux GAFAM et Cie, qui font de l’évitement fiscal en passant par des paradis fiscaux.
Trump a lancé la guerre économique pour résorber les déficits US dans les biens. L’EU aurait juste, en l’expliquant clairement, à répliquer, en cassant ces monopoles pour résorber son déficit dans les services.
D’ailleurs, OMC vient de condamner Boeing, on attend donc la réplique de l’UE aux taxes « Airbus »
a écrit le 06/10/2020 à 10:24 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:23 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:22 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:22 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:21 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:21 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:21 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:20 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:19 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:18 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:18 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:16 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 06/10/2020 à 10:15 :
Et qui décide ce qui est un bon article et un mauvais article? Ce qui est un bon commentaire ou un mauvais commentaire? Vous voulez que ce soit les GAFAM, cad des actionnaires milliardaires américains? C'est 1984 votre proposition.
a écrit le 05/10/2020 à 13:48 :
google va etre condamne
pour montrer sa bonne foi et eviter tout malentendu, ils vont supprimer completement les journaux non seuelement du portail, mais aussi des recherches
ca evitera la confusion
devinez qui va hurler?
et devinez a qui on dira ' on se revoit dans 6 mois et si vous voulez apparaitre, ca sera de facon express, donc par paiement de pubs'?
allez, je vous laisse reflechir, vous avez 5 seconcdes...
quand l'etat a vote sa taxe amazon, les premiers a hurler ont ete les boites utilisatrices qui ont ete refacturee, et qui l'ont refacture a leurs clients qui ont hurle, ce qui a fait hurler les politiciens qui avaient vote cette loi.......
et pourtant ils le savaient d'avance!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :