Macron et les "Amish" anti-5G : fureur des ONG qui rappellent au président ses engagements devant la Convention Climat

C'est peu de dire que les ONG environnementales n'ont pas du tout apprécié les propos tenus hier par Emmanuel Macron assimilant ceux qui s'interrogent sur les inconvénients de la 5G aux "Amish". Lesdites ONG rappellent que la Convention citoyenne sur le climat voulue par le Président avait proposé un moratoire sur le déploiement de cette technologie.

4 mn

Le président Emmanuel Macron prononce un discours lors d'une réunion avec les membres de la Convention citoyenne sur le climat (CCC) pour discuter des propositions environnementales à l'Elysée à Paris, France, le 29 juin 2020.
Le président Emmanuel Macron prononce un discours lors d'une réunion avec les membres de la Convention citoyenne sur le climat (CCC) pour discuter des propositions environnementales à l'Elysée à Paris, France, le 29 juin 2020. (Crédits : Reuters)

Les ONG environnementales ont fustigé mardi les propos d'Emmanuel Macron renvoyant les interrogations sur la 5G aux "Amish", rappelant que la Convention citoyenne sur le climat voulue par le Président avait proposé un moratoire sur le déploiement de cette technologie.

"Oui, la France va prendre le tournant de la 5G", a lancé lundi Emmanuel Macron devant des entreprises du numérique, en ironisant sur ceux qui préfèreraient "le modèle Amish" et "le retour à la lampe à huile", au lendemain de la demande de moratoire de 70 élus de gauche et écologistes.

Lire aussi : Macron défend la 5G, ironisant sur le "modèle Amish" et le "retour à la lampe à huile"

Tempête de réactions offusquées

"Le moratoire sur la #5G n'émane pas des Amish (qu'on les laisse tranquilles), mais des Française-es tirées au sort pour la Convention citoyenne pour le #climat que Macron a lui-même mise en place. Mais apparemment, il n'y croyait pas non plus", a tweeté Clément Sénéchal, porte-parole de Greenpeace.

De leur côté, les Amis de la Terre ont ironiquement rebaptisé leur compte Twitter "Les Amish de la Terre - Pour des sociétés rétrogrades", expliquant ce changement par "une logique de transparence et de cohérence".

Décision qui a reçu la "solidarité" de Greenpeace, qui a signé son tweet de soutien "les Ayatollahs-Khmers verts qui font pipi sous la douche solaire".

"Ce débat est celui du monde de demain. La technologie n'est pas en soi bonne ou mauvaise. Elle doit être interrogée, tout comme (le fait de) choisir où affecter prioritairement les investissements. Ca évite de sauter sur sa chaise comme un cabri en disant Innovation innovation innovation" a estimé sur Twitter Cécile Duflot, ancienne ministre aujourd'hui directrice générale d'Oxfam France.

"Le président de la République tombe le masque. Emmanuel Macron vient de lancer la saison 2 de +l'environnement, ça commence à bien faire+, mauvais remake d'une série déjà indigeste", dénoncent dans un communiqué Agir pour l'environnement et Priartem-Electrosensibles de France, exigeant "un véritable débat public".

"Et hop, une proposition de plus de la convention citoyenne pour le climat repoussée par l'exécutif. Avec caricature en plus : un moratoire sur la 5G en attendant d'en mesurer les effets, ce n'est pourtant pas adopter +le modèle Amish+ ni revenir à la bougie...", a tweeté Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac.

Fin juin, le moratoire sur la 5G avait été retenu par le président

En recevant fin juin, à l'Elysée, les membres de la Convention citoyenne pour le climat, M. Macron avait indiqué retenir l'ensemble de leurs 149 propositions, à l'exception de trois d'entre elles qu'il avait listées, sans citer la 5G.

Les 150 citoyens tirés au sort proposaient notamment d'"accompagner l'évolution du numérique pour réduire ses impacts environnementaux" et demandait "un moratoire sur la mise en place de la 5G en attendant les résultats de l'évaluation de la 5G sur la santé et le climat".

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) doit rendre un rapport sur ce sujet en 2021.

Mais la secrétaire d'Etat à l'Economie, Agnès Pannier-Runacher, avait quelques jours plus tard annoncé que les enchères pour attribuer les premières fréquences, prévues en septembre, seraient bien lancées, fermant ainsi la porte à cette demande de moratoire.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 21/09/2020 à 22:50
Signaler
Macron est le président des industriels et de la banque et obéit comme un gentil toutou 🏯

à écrit le 21/09/2020 à 22:49
Signaler
Macron est le président des industriels et de la banque et obéit comme un gentil toutou 🏯

à écrit le 17/09/2020 à 16:21
Signaler
Franchement avec cette 5g on marche sur la tête, les émetteurs auront bien du mal à dépasser quelques kw, à la limite des panneaux solaires seraient suffisants, pas de quoi secouer la planête.

à écrit le 17/09/2020 à 11:18
Signaler
La 5G.. pour faire quoi, REELLEMENT, qu'on ne puisse pas faire en 4G ou en LoRA/LTE/..???? Les politiques ne comprennent rien à la technologie. Depuis la TNT ils sont tous persuadés que n'importe quelle techno (à fort investissements de préférence...

à écrit le 16/09/2020 à 17:50
Signaler
"qui rappellent au président ses engagements devant la Convention Climat" Il n'a pas le temps ,il est au tour de France pour peaufiner son bronzage.

à écrit le 16/09/2020 à 14:51
Signaler
Quel est le rapport entre la 5g et les écolos, complètements azimuthés ces mecs(nanas), feraient pas mieux de s'occuper des pays ne respectant pas le vivant en ne protégeant pas les forêts des incendies: usa, russie, australie et même la France sud ...

à écrit le 16/09/2020 à 12:14
Signaler
micron, il est comme ca, il meprise gratuitement, meme s'il ne sait pas, il y a va. C'est dans son adn, un petit qui se croit grand.

à écrit le 16/09/2020 à 12:10
Signaler
Et pan ! Bien parlé, Monsieur le Président ! C'est ça le problème avec les écolos : le manque total d'humour. Sans parler du fait qu'ils détiennent la Vérité, et qu'il faut donc leur obéir.

à écrit le 16/09/2020 à 10:36
Signaler
Deux Français sur trois sont des "Amish"... Alors que près de 70 maires ont cosigné ce dimanche une tribune dans laquelle ils réclament un moratoire sur la 5G en France, un sondage OpinionWay réalisé les 26 et 27 août derniers pour le compte du ca...

à écrit le 16/09/2020 à 9:38
Signaler
J'ai trouvé cette saillie amusante et bien lancée. Well done Macron. Il est temps de remettre en question le financement de ces ONG qui ne servent plus l'intérêt général.

à écrit le 16/09/2020 à 5:14
Signaler
Lol les ONG .....................

à écrit le 16/09/2020 à 4:06
Signaler
La 5 G est développée dans d'autres pays, la Chine, la Corée du sud et même ici en partie ou j'habite en Thaïlande. Les écolos rétrogrades venez voir sur place, pas besoin de faire des études !!

à écrit le 16/09/2020 à 4:06
Signaler
La 5 G est développée dans d'autres pays, la Chine, la Corée du sud et même ici en partie ou j'habite en Thaïlande. Les écolos rétrogrades venez voir sur place, pas besoin de faire des études !!

à écrit le 15/09/2020 à 23:45
Signaler
L'etude REFLEX de l'UE demontre que les ondes des portables causent des mutations aleatoires dans les chromosomes des cellules exposees. Tout a fait comme radiation ionisante. Les ondes GSM sont les moins nefastes - 3G pire, 4G pire encore et 5G... C...

à écrit le 15/09/2020 à 21:34
Signaler
Le monde de R.Reagan et M.Thatcher n'est pas le monde de demain ! A trop vouloir l'ignorer M.Xi Jin Pin pourrait bien devenir notre futur a tous...

à écrit le 15/09/2020 à 20:03
Signaler
Les ringards gauchistes parlent beaucoup trop fort en ce moment. Il faut les ramener à leur importance très marginale dans la société et la vie politiques françaises : celle que mesurent des élections libres très régulièrement...

à écrit le 15/09/2020 à 19:00
Signaler
Encore une sortie qui prouve à quel point il souffre de sérieux problèmes pathologiques qu'il conviendrait de soigner rapidement.

le 16/09/2020 à 5:12
Signaler
Quel bonheur que l'anonymat du clavier quand l'intellect vous fait défaut

le 16/09/2020 à 6:43
Signaler
Ah tiens un macroniste ! dès qu'on "touche" à votre gourou ...

le 16/09/2020 à 12:02
Signaler
Réponse a causs32 Pourquoi, vous ne constatez pas qu'il a un problème pathologique d'égocentrisme? L'essentialisme qu'il utilise sur ces adversaires en sachant que c'est lui le micro, c'est comme un GO dans un club d'animation, celui qui le va...

à écrit le 15/09/2020 à 18:41
Signaler
Sur ce coup Macron a raison. Tout ća me rappelle l'hystérie anti-linky blindé d'arguments pseudo-scientifiques. Les electrosensibles sont bien sélectifs, ils ne sont génés que par les ondes venant des nouvelles technologies, pas par les autres.

à écrit le 15/09/2020 à 18:25
Signaler
Depuis quand les ONG sont autorisées à dicter la conduite politique économique et sociale d’un pays ? Ces ONG et associations, particulièrement celles à vocations environnementales, commencent sérieusement à se prendre un peu trop pour des tribunau...

le 15/09/2020 à 22:32
Signaler
Ce n'est pas une histoire d'ONG mais l'histoire d'un homme politique qui trahi sa parole. Il balaye ainsi le travail de 150 personnes qui ont travaillé 9 mois en s'efforçant d'être le plus impartial possible et en s'informant auprès de spécialistes e...

à écrit le 15/09/2020 à 17:01
Signaler
La convention citoyenne ne représente qu'elle même, et encore. Tirée au sort! bien sur! sur une liste de volontaire (qui sont ils?) Alors, 150 inconnus sur 66 millions de Français, c'est un épiphénomène.

à écrit le 15/09/2020 à 16:55
Signaler
Le principe de prudence nous a déjà coûté bien trop cher. Combien de technologies développées en France et qui auraient pu avoir un impact international se sont retrouvées abandonnées ou bradées en l'absence d'une politique industrielle ? Si l'on...

le 15/09/2020 à 19:28
Signaler
+1

le 15/09/2020 à 19:54
Signaler
Le principe de précaution et l'absence de politique industrielle sont deux choses totalement différentes.

le 15/09/2020 à 20:50
Signaler
Vous pouvez citer beaucoup de cas où la prudence a couté plus cher que les catastrophes quelle a empéché ?

le 16/09/2020 à 9:44
Signaler
Pour la 5G on est deja largué. Il n y a pas une suele societe francaise qui la maitrise (les meilleurs c est Huawei, en UE il n y a que nokia) Donc si on doit investir, il faudrait mieux mettre le paquet sur la ... 6G PS: faire n importe quoi pou...

à écrit le 15/09/2020 à 16:49
Signaler
Tous les pays d'eur, USA, Chine l'ont adoptée, et la FR devrait prendre du retard, et perdre en attactivité ?

à écrit le 15/09/2020 à 16:26
Signaler
mentir ? comment pouvez vous ?....

à écrit le 15/09/2020 à 16:25
Signaler
Pourquoi ils ont pensé qu'il allait faire autrement?!!!! Et au vue qu'il utilise l’ostracisme en plus, disons qu'il est juste égale a lui même ! Son mandat est dans la ligne droite de l'affairisme, donc la parole ou le fondement idéologique est...

à écrit le 15/09/2020 à 16:23
Signaler
La gauche demande juste d'attendre que les opérateurs européens soient prêts, soit Ericson et Nokia, afin de garantir l'indépendance numérique de l'Europe. Qui contrôlera la 5g contrôlera les communications et ...les données des entreprises européenn...

à écrit le 15/09/2020 à 16:08
Signaler
"Mais apparemment, il n'y croyait pas non plus." "Fin juin, le moratoire sur la 5G avait été retenu par le président" D'un autre côté il faut commencer à être franchement naïf pour croire encore en la parole d'un politicien non ? Ils vous auraien...

à écrit le 15/09/2020 à 16:05
Signaler
On a un "Président" vulgaire et séparatiste rabaissant les autres pour dire ce qu'il n'est pas!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.