Verizon consent plus de 10 % de hausse salariale pour mettre fin à une grève

 |   |  201  mots
Les salariés de Verizon étaient en grève depuis un mois et demi.
Les salariés de Verizon étaient en grève depuis un mois et demi. (Crédits : © Joe Skipper / Reuters)
L'opérateur de télécoms américain a accepté d'augmenter de 10,5% en trois ans les rémunérations d'environ 36.000 de ses salariés. Le groupe prévoit aussi d'embaucher 1.400 personnes au cours de cette période.

Un accord de principe entre Verizon et les syndicats sur une nouvelle convention collective avait été annoncé vendredi, après quinze jours de négociations sous l'égide du ministère du Travail américain. Les détails ont été divulgué.

L'opérateur de télécoms a accepté d'augmenter de 10,5% en trois ans les rémunérations d'environ 36.000 de ses salariés pour mettre fin à une grève qui durait depuis un mois et demi, a-t-il annoncé lundi 30 mai.

D'après les précisions communiquées lundi par Verizon, les augmentations de salaires s'étaleront sur la durée de la nouvelle convention collective, qui expire début août 2019. La première hausse interviendra dès la ratification de l'accord par les membres des syndicats CWA et IBEW.

Embauche de 1.400 personnes

Verizon s'est aussi engagé à embaucher 1.400 personnes au cours de cette période. D'après le syndicat CWA, l'essentiel des postes (1.300) seront pour renforcer les centres d'appels du groupe.

L'accord va permettre le retour au travail mercredi de milliers de techniciens réseau et de personnes chargés des relations clientèles qui avaient cessé le travail depuis la mi-avril sur la côte est américaine.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2016 à 19:55 :
comme quoi la grève est utile pour défendre les salariés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :