Cortal consors adosse un chéquier à son assurance-vie

 |   |  238  mots
L'épargnant pourra utiliser les sommes de son contrat sans avoir à les débloquer.

Depuis le 1er mai, le livret A est passé à 1,75%. L'assurance-vie, avec son fonds en euros qui rapporte souvent plus de 4%, devient encore plus compétitif. Seul problème: les gains sont fortement taxés en cas de retrait avant huit ans.

Pour y remédier, Majeur Vie, le multisupport de Cortal Consors, a mis en place une solution innovante, baptisée Smart: proposer à ses clients un chéquier adossé à l'assurance vie. En cas d'utilisation, les sommes ne sont pas retirées du contrat mais sont octroyées sous forme "d'avance".

Il s'agit en réalité d'un crédit accordé par l'assureur. Les sommes empruntées étant garanties par le contrat, le taux d'intérêt est compétitif: Euribor 3 mois + 1,60%, soit 3,11% en avril dernier par exemple.

Les gains accumulés sur le fonds en euros viendront donc largement rembourser les intérêts d'emprunt. Ce qui n'empêche pas l'épargnant qui le souhaite de rembourser à tout moment le prêt sans subir aucune pénalité de remboursement anticipé.

Smart est accessible à partir de 8.500 euros investis dans Majeur Vie, et permet d'emprunter l'intégralité du capital s'il est investi dans le fonds en euros et 60% en cas d'investissement sur des unités de comptes.

Cette solution peut être rassurante pour les épargnants qui disposent d'une somme a priori pour au moins huit ans mais qui craignent d'en utiliser tout ou partie avant ce terme (achat immobilier, coup dur...).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :