Une nouvelle règlementation va renchérir le coût de l'assurance auto

 |  | 180 mots
Lecture 1 min.
Une procédure "véhicule endommagé" a été mise en place le 1er juin.

Depuis le 1er juin, en cas d'accident ayant entraîné de gros dommages à la voiture, l'automobiliste devra respecter une "procédure de vérification de l'état des véhicules endommagés".

Concrètement, un expert viendra examiner l'état de la voiture selon quatre critères et déterminera s'il peut continuer de rouler sans présenter le moindre danger. Si tel n'est pas le cas, le véhicule sera immobilisé jusqu'à ce que son propriétaire ait effectué les réparations adequates. L'état de la voiture après son passage au garage sera à nouveau étudié par l'expert.

Le coût de cette expertise? Vraisemblablement entre 150 et 250 euros. Naturellement, les automobolistes s'attendent à ce que cette somme soit prise en charge par leur assurance. Mais le marché de l'assurance auto étant très concurrentiel, il n'est pas certain que les assureurs acceptent de couvrir cette dépense qui les obligerait à augmenter leurs tarifs. En effet, les marges étant très réduites dans ce secteur, les assureurs n'assumeront pas l'expertise sans répercuter cette nouvelle garantie sur le prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :