Crédit immobilier : comment préparer son dossier pour séduire le banquier ?

 |   |  291  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les conseils de Mael Bernier, porte-parole d'Empruntis.com

Pour obtenir un crédit immobilier, il faut savoir « vendre » son dossier aux banques. Et pour cela, il existe des astuces de base à respecter qui permettent d'être plus attractif aux yeux d'un banquier. Pour commencer, prime à la stabilité : un banquier ne prend que des risques limités.

Ainsi, un candidat à l'emprunt sera toujours mieux accueilli s'il peut se prévaloir d'une solidité professionnelle et donc, en l'occurrence, d'un CDI (hors période d'essai). Pour les personnes en contrat « précaire », la démarche sera plus longue et l'obtention d'un crédit plus difficile. Concernant les professions libérales ou autres indépendants, un historique de trois ans de votre bilan sera demandé.

Deuxième élément, la capacité d'épargne. Car les banques préfèrent évidemment les fourmis aux cigales. En effet, le banquier examinera sur les 3 ou 6 derniers mois la façon dont on gère ses comptes en « bon père de famille ». Découverts réguliers et absence d'épargne mensuelle sont autant de signes qui l'alerteront sur une difficulté à tenir un budget.

Un crédit revolving ? Alerte !

Attention, les banques n'étudient pas les apports et la capacité d'épargne de la même manière selon l'âge et la situation professionnelle. S'il est compréhensible qu'un jeune actif n'a pu se constituer un apport important, ce sera plus compliqué pour une personne ayant de l'ancienneté.

Troisième élément, les crédits en cours. Tous les crédits à la consommation, et notamment les cartes de crédit (cartes d'enseigne, facilités de paiement), doivent être clos avant de monter un dossier. Car les réserves d'argent et autres « revolving » sonnent comme autant d'alertes pour un banquier qui s'apprête à consentir un prêt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :