Frais bancaires en France : trop élevés mais mal connus

 |   |  181  mots
A cause de certains frais injustifiés, les usagers bancaires trouvent leur facture trop salée. Pourtant, une majorité d'entre eux n'en connaissent même pas le montant.

A l'heure où ils s'apprêtent à recevoir le relevé annuel des frais que leur facture leur banque, près de deux  Français sur trois sont toujours incapables d'en donner le montant. Mais les trouvent, de toutes les manières, trop élevés.

Pour être précis, l'étude, réalisée par Ipsos pour Fortuneo, révèle que 64,2% des personnes interrogées ignorent à combien s'élève leur facture et 65,5% d'entre elles estiment en même temps que ces frais sont forcément trop élevés. En effet, même si 74,5% des usagers bancaires interrogés pensent payer moins de 100 euros par an, selon eux certains frais sont totalement injustifiés.

C'est le cas pour la facturation des retraits par carte dans les distributeurs autres que ceux de leur banque, les frais de consultations bancaires, ou encore les frais de virements vers d'autres banques.

Pour connaître le coût annuel d'un client-type dans 114 banques françaises, cliquez ici

Pour consulter l'intégralité du palmarès des tarifs 2010 réalisé par La Tribune et Testé Pour Vous, cliquez ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2010 à 14:25 :
comme il est fdacile d'incrimé les méchantes banques qui vous prennent des frais et ne vous proposent rien d'interressant..

peut etre devriez vous vous posez la question : aurais je des produits plus adapter a ma situation et de meilleures proposition si ma banque connaissait ma situation professionelle ou familiale..

prenez vos responsabilité et arretez de rejeté la faute sur les autres pour cacher la stupidité de vos réflexions...
a écrit le 15/01/2010 à 19:21 :
Je pense que les banques en ligne vont de plus en plus prendre des parts de marché.
a écrit le 15/01/2010 à 12:35 :
pour réussir la réduction des frais, il faut supprimer 2 agences bancaires sur 3 - les salariés des bureaux de frais n'ont qu'à s'installer auto-entrepreneur pour brasser leur soupe eux même

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :