Salariés : faut-il racheter des points Arrco et Agirc pour votre retraite ?

 |   |  352  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'avis de Marc Darnault, associé chez Optimaretraite

Les assurés qui ont effectué des études supérieures peuvent racheter des points dans les régimes complémentaires Arrco et Agirc pour les périodes correspondantes. Pour cela, ils doivent être âgés de moins de 65 ans et avoir racheté des trimestres dans le régime de base de la Sécurité sociale au titre de leurs années d'études. Mais attention, si l'enjeu du rachat de trimestres, qui peut être largement profitable comme fortement déficitaire, n'est plus à démontrer, la réalité est tout autre pour le rachat de points.

D'abord, il n'est possible de racheter que 70 points par année d'études supérieures, dans la limite de 3 ans. Cela représente donc un rachat maximum de 210 points dans chacun des régimes. Ainsi, compte tenu de la valeur actuelle des points Arrco et Agirc, respectivement 1,2135 ? et 0,4233 ?, le gain en pension pour un rachat de points ne peut être supérieur à 254,83 ? par an à l'Arrco et 88,89 ? par an à l'Agirc. Et encore, faudrait-il comptabiliser les minorations dans le cas où l'assuré ne pourrait pas partir à taux plein. Ce n'est donc pas la peine d'espérer des gains en pensions mirobolants.

Ensuite, pour ce qui concerne le rapport coût/prestation, ce n'est pas mieux. Le coût du rachat est calculé en multipliant le nombre de points rachetés par la valeur du point, puis par un coefficient établi en fonction de l'âge de l'assuré. Ce coefficient est fixé de manière à ce que le coût soit actuariellement neutre. Autant dire que la rentabilité, si elle existe, ne provient essentiellement que de l'économie d'impôt générée au moment du rachat et des majorations familiales (pour enfants élevés par exemple).

Pour améliorer sa retraite, il est donc inutile de se précipiter sur le rachat de points dans les régimes Arrco et Agirc. Et surtout, la possibilité de rachat de points à ces régimes ne doit jamais influencer le choix concernant le rachat de trimestres pour années d'études, qui, pour le coup, représente un enjeu de taille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2011 à 19:42 :
Une seule solution: La Retraite par Capitalisation! Chacun est responsable de son avenir, de sa retraite. Et chacun doit épargner en conséquence. Tant pis pour les assistés, les fonctionnaires et les fainéants.
Réponse de le 28/11/2011 à 0:14 :
@Ben: et que fais-tu de ceux qui ont cotisé pendant des décennies ? Tu fais à la Maddoff en leur disant votre argent a disparu ???
Réponse de le 17/01/2013 à 18:08 :
bravo pour cette leçon d'humanité! la retraite par capitalisation ne peut se concevoir qu'à
titre de complément retraite des régimes genéraux qui assurent par le jeu générationnel
des retraites à tous qu'on doit améliorer ,la capitalisation pour ceux qui en ont les moyens,
clairement peu de monde aujourd'hui à moins de rééquilibrer salaires et dividendes aux actionnaires mieux répartir les profits...
a écrit le 27/11/2011 à 14:44 :
Allez y jetez votre argent dans un puis sans fond pour financer des mosquées et des jet privés
Réponse de le 27/11/2011 à 19:36 :
Bien dit! Sans oublier l?assistanat d'étrangers.
a écrit le 27/11/2011 à 14:00 :
Gardez ce qui reste de votre argent pour investir dans la retraite par capitalisation quand elle sera enfin autorisée. La retraite par répartition, immense chaîne de Ponzi maintenue arbitrairement par l'Etat-providence, va disparaître rapidement.
Réponse de le 27/11/2011 à 19:37 :
Cela existe déjà et s?appelle l'Assurance Vie.
Réponse de le 28/11/2011 à 0:21 :
@ déjà: parce que tu crois que le 401K américain ou le REER canadien sont la panacée ? Demande plutôt à ceux dont le portefeuille contenait du Worldcom, Enron, Nortel, voire du Maddoff and Co. ce qu'ils en pensent :-) l'herbe est toujours plus verte chez les autres, surtout pour les ânes qui adorent le foin :-)
a écrit le 26/11/2011 à 14:19 :
Si Sarko est réélu, le système est mort d'ici 2 ans. Si c'est le PS, dans un tout petit plus de temps, mais condmané tout de mème. Alors, il faudair être maso pour investir quoi que ce soit dans un système qui disparait.
Réponse de le 19/02/2013 à 22:23 :
Sous Sarko la petite retraite de mon père augmentait tous les ans. Depuis Flamby, rien, nada. Par contre la maison de retraite, elle, augmente sans arrêt. S'il n'y avait pas son assurance-vie pour aider, ce sont les enfants qui devraient payer....avec leur petite retraite qui n'augmente pas non plus.
a écrit le 25/11/2011 à 17:48 :
Et que pensent les épargnants de ce produit phare, le "tonneau des danaïdes" ?
a écrit le 25/11/2011 à 14:50 :
La conclusion de l'article est explicite. De plus à partir d'in certain age on finance les
"bouffeuses de reraites" car les femmes nous survivent !
Réponse de le 27/11/2011 à 19:39 :
Pas seulement. Il y a aussi les profiteurs qui ont cotisés peu et qui touchent beaucoup aux dépends des vrais travailleurs.
a écrit le 25/11/2011 à 8:50 :
Dans certains etats aux USA, certains ont décidés carrément de suspendre le ves des retraites.. car plus de sous!! on les a toujour spris pour modèle, le rêve américain s'écroule, et le nôtre?
Réponse de le 27/11/2011 à 21:03 :
Là vous ne parlez de la retraite des fonctionnaires US et non de ceux du privé.
a écrit le 25/11/2011 à 8:50 :
Dans certains etats aux USA, certains ont décidés carrément de suspendre le ves des retraites.. car plus de sous!! on les a toujour spris pour modèle, le rêve américain s'écroule, et le nôtre?
a écrit le 25/11/2011 à 8:02 :
REGLE : NE JAMAIS FAIRE CONFIANCE A L ETAT POUR PREVERSER SA RETRAITE...
Réponse de le 27/11/2011 à 21:04 :
Le problème n'est pas l'Etat en lui même, mais tout ses parasites qui en profitent, ainsi que ses fonctionnaires qui sont payés à ne rien faire.
Réponse de le 19/02/2013 à 22:27 :
Allez aux urgences des hôpitaux, vous en verrez qui sont payés une misère pour travailler 12 heures d'affilée!
Il y a fonctionnaire et fonctionnaire. Ne généralisez pas!
a écrit le 25/11/2011 à 7:50 :
Il en est des points Agirc et autre , comme des voitures..Chèr(e)s à l ' achat, très dévaluées à la revente ou à la retraite !!

Une des raisons du marasme , la stagnation ,même la diminution des retraites complémentaires... sans que jamais leur gestion très couteuse n ' ait été remise en cause, ( ou si cela a été fait , cela a été très discret !!!).
Tout un tas de raisons pertinentes ont été évoquées pour le tassement de la rentabilité, jusqu' à dernièrement l ' alignement sur le plus boîteux !!!
Réponse de le 25/11/2011 à 9:34 :
mieux vaut ouvrir un plan epargne retraite là au moins vous êtes sur de cotiser pour vous et pas pour encore une éniéme arnaque ou on vous estampillera sous pretexte de "solidarité" , en plus c est déductible des impots (jusqu a certains plafonds bien sur)
Réponse de le 26/11/2011 à 7:34 :
Vous préférez que ce soient les marchés financiers qui vous arnaquent ?
Vive la retraite par répartition !!
Réponse de le 27/11/2011 à 21:01 :
@Laberi: Continuer à penser comme vous le faite et vous serez déçu lors de votre départ à la retraite.
a écrit le 25/11/2011 à 5:01 :
surtout ne rachetez rien.rien ne dit que les retraites continueront a etre honorées.en cas de decès prématuré,vos heritiers toucheront ce que vous avez épargné,pas vos droits retraite
Réponse de le 26/11/2011 à 10:26 :
Voici un trait de bon sens à méditer pour les futurs arnaqués.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :