La Tribune

France, où sont tes atouts ?

Copyright Reuters
Fabien Piliu  |   -  346  mots
Selon une enquête réalisée par le cabinet Fiducial auprès de 3.000 français anglais et allemands et que La Tribune révèle en exclusivité, les atouts de la France sont la gastronomie, la restauration, le tourisme, la culture et le luxe. Le made in France industriel ne fait pas rêver. Le "french bashing" choque davantage nos voisins européens que les Français.

La France a d'incroyables atouts! Selon une enquête réalisée par le cabinet Fiducial auprès de auprès de 1.000 Français, 1.000 Anglais et 1.000 Allemands, les qualités reconnues à la France et les secteurs économiques jugés porteurs à l'international sont la gastronomie, la restauration, le tourisme, la culture et le luxe.

Le made in France ne fait pas rêver nos voisins

Et l'industrie alors? Elle se positionne en bas du classement des atouts français. Les secteurs de l'aéronautique et de l'électronique arrivent en tête, suivis de l'industrie agroalimentaire, pharmaceutique et des transports. «En plein débat sur la transition énergétique, les entreprises de l'environnement se situent en avant-dernière position», note l'étude.

A noter, l'industrie automobile, qui rencontre actuellement en France de grandes difficultés, est perçue comme un secteur économique reconnu par seulement 6% des Français alors que nos voisins allemands sont beaucoup plus enthousiastes (21%).

Le "french bashing" ne choque pas les Français

Autre enseignement de cette étude, le «french bashing» actuellement en vogue en Europe semble moins choqué les Français que nos voisins européens.

Certes, pour une très large majorité des Allemands (61%) et des Anglais (57%) estime que les titres récents des médias étrangers -Une bombe à retardement au coeur de l'Europe pour The Economist et La France sera-t-elle la nouvelle Grèce? pour Bild Zeitung, ou encore des éditos au vitriols comme celui de Die Welt - correspondent à la réalité des difficultés économiques de la France. Mais pour 65% des Français, ces titres de presse sont conformes à la réalité économique. Seuls 34% se déclarent choqués par ces «Unes» qui ont fait bondir le gouvernement.

Un Pacte de compétitivité un peu mou

Dans ce contexte, le Pacte pour la compétitivité et l'emploi récemment présenté par Jean-Marc Ayrault est-il de nature à rassurer? Pour les 3.000 personnes interrogées, les mesures contenues dans ce pacte sont évaluées comme "allant dans le bon sens, mais insuffisantes" pour 41% des Français, 41% des Anglais et 46% des Allemands.

Réagir

Commentaires

pupidou  a écrit le 10/01/2013 à 0:41 :

"Autre enseignement de cette étude, le «french bashing» actuellement en vogue en Europe semble moins choquER ("er" et non "é" ) les Français que nos voisins européens."
L'orthographe est une politesse... :-)

jerem  a écrit le 13/12/2012 à 8:36 :

on attend les atouts de la grande bretagne , pour voir ..... juste comme cela . pendant qu'on nous sort des articles palpitants a the Economist sur la France, cameron en a remis pour 5 ans de gestion de crise, et pris le parti de continuer a baisser les impots sur les sociétés tout en faisant 4 milliards de gratte sur les pauvres en limitant pour 3 ans la hausse des aides avec une inflation plus de 3% ...... C'est sur , on a rien a voir !

grrr  a écrit le 12/12/2012 à 23:52 :

"France, où sont tes atouts?"
A Londres, en Suisse, en Belgique, etc..

aline  a écrit le 12/12/2012 à 23:34 :

atout et dix de der, 1700 milliards de dette, 100 milliards de déficit du commerce extérieur, 5 millions de chômeurs. Alors flanby sort son emprunt de surendettement de 100 milliards pour la croissance, et la partie est définitivement pliée, comptez vos points..

solene  a écrit le 12/12/2012 à 23:16 :

je propose de délocaliser les politiques et les fonctionnaires, ils partent avec leur dette et on rationalise tout, deux fois moins de monde et beaucoup plus de services, des soustraitants pour gérer les affaires, et donc la moitié des impôts en moins, très peu de charges pour les entreprises, chute vertigineuse du chômage, excédent du commerce extérieur... le rève... comme quoi il suffit quelques fois de pas grand chose pour tout changer !!! le changement, le vrai, chiche, c'est tout de suite !! et c'est le bonheur !!

alain  a répondu le 12/12/2012 à 23:40:

100% d'accord, c'est évident, mais par contre, à moins que les américains reviennent nous libérer de cette dictature du monde public et politique, je ne vois pas bien comment on peut en sortir. Ils ont tous les leviers, le vote ne sert à rien, ensuite ils font ce qu'ils veulent. mais il parait qu'on est en démocratie ! la plus belle du monde, ha bon ? mais pour qui ?pour eux, ok, effectivement tout va bien, gros salaires, pas beaucoup d'heures, et sécurité de l'emploi...normal qu'ils veuillent pas en sortir et qu'ils verrouillent tout ! pauvres de nous, pas d?échappatoire, 70h ou le chomage, normal faut bien les payer !

Eric W  a écrit le 12/12/2012 à 22:11 :

@ Fabien: pense à corriger ta petite faute, les lecteurs ont été choqués !

ortho  a écrit le 12/12/2012 à 22:02 :

Corrigez la faute d?orthographe "semble moins choqué les Français".

Hollande me les hache menu  a écrit le 12/12/2012 à 20:26 :

La france a des atouts extraordinaires à l'international. Le problème est que nos politiciens style Hollande issus de la médiocratie sont athés, ils ne croient pas en la France.

Marie  a écrit le 12/12/2012 à 20:09 :

aoutch la grammaire

quels atouts !  a écrit le 12/12/2012 à 19:31 :

La France ? Ses rentiers, ses assistés fiscaux et sociaux, ses corporations, ses prébendes, son clientélisme électoral, ses intérêts particuliers, son oligarchie...

rx18  a écrit le 12/12/2012 à 18:47 :

Toujours pareils : les vins, les parfums, les châteaux de la Loire?Sauf que les autres en font aussi (du vin, des parfums, de la gastronomie) et parfois aussi bien à moindre coût ! Avec sa fonction publique écrasante et son coût du travail prohibitif, la France n'aura bientôt plus que des chômeurs et des immigrés. Merci le PS !

marie210917  a écrit le 12/12/2012 à 18:08 :

Des atouts ? Mais il n'y en a aucun : notre pays est à ce jour en friche et ce suite à 3 décennies de gestion calamiteuse . La situation ne s'améliorera assurément pas avec les bras cassés que nous avons au gouvernement

mince alors!!!  a répondu le 12/12/2012 à 22:49:

Une friche qui vaut tout de même 2700 milliards de PIB??? Je crois qu'on a pas besoin des médias anglo-saxon pour le french bashing, les forum en français sont nettement plus riche.

rb  a écrit le 12/12/2012 à 17:27 :

Les atouts de la france....Cet article est une caricature suite a une enquete sur des personnes biberonnes a la tv made in jean pierre pernaut.
Michelin,pernord ricard,arianespace,pme qqui a invent la puce de carte de credit,la recherche medicale etcetc On a des leaders mondiaux,une position geographique strategique,un territopire present au 4 coins du monde,une langue qui a encore de l'influence notament en afrique futur continent emergeant etcetc
Le tourisem,la gastronomie....Et aussi le french cancan et edith piaf?....N'importe quoi

Hank  a écrit le 12/12/2012 à 17:18 :

l auto denigrement permanent des francais illustre la résignation francaise
un pays de loisirs pour asiatiques

Dany  a écrit le 12/12/2012 à 16:50 :

Oui on a bien conscience que pays a de sérieux soucis: d'ailleurs le conseil économique et social le dit aussi, il semble sortir de sa léthargie! De sérieux problèmes structurels, donc de production, d'effiscience dans la dépense et d'emploi bien sûr.

Pierre  a écrit le 12/12/2012 à 16:39 :

Notez que la population est bien au courant des problèmes de la France: 65% sont du même avis que le journal. Ainsi cela nous laisse un espoir de Printemps... qu'on sorte de ce pandémonium. Le minimum serait d'appliquer le droit au travail puisque c'est légal. Alors comme le dit la chanson: FORMEZ VOS BATAILLONS !!

lemans  a écrit le 12/12/2012 à 16:15 :

atouts de France,certainement pas Hollande.

armor  a écrit le 12/12/2012 à 15:41 :

en effet, on ne peut pas lire jusqu'au bout un article avec des fotes d'otografe
ça n'est pas sairieu jaune humm...

anoustous ca  a écrit le 12/12/2012 à 15:20 :

choqué? choquer ? une grammaire française semble nécessaire au pigiste...

HERACLITE  a répondu le 12/12/2012 à 16:50:

Il arrive parfois ,pressé par le temps,qu'un mot soit omis dans un texte et échappe à la relecture.Si le mot AVOIR entre SEMBLE et CHOQUé manque,il s'agit d'une faute d'impression.Ne tuons pas le petit cheval pour cela,que celui qui n'a jamais FAUTé lui jette la première pierre./.

ffreeman  a répondu le 14/10/2014 à 18:46:

il est difficile de savoir qui croire quand on lit par ailleurs que le CICE a servi à augmenter les salaires et les dividendes.
De toute facon comparer le cout du travail de manière agrégée n'a pas grand sens sauf pour des investisseurs "soviétiques"; il faut le comparer entre secteurs concurrents et par niveau de qualification.
l'Allemagne a des industries a plus forte valeur ajoutée que la France dans bien des secteurs par exemple

LaFranceEstUneChance  a écrit le 12/12/2012 à 15:16 :

Si on comprend bien les résultats de cette étude, la France est reconnue pour sa gastronomie, son tourisme et le luxe... Ce sont des atouts non négligeables, mais la France en a d'autres ! Le tout, c'est de savoir les mettre en avant, les faire connaître en France et à l'étranger... Même dans l'industrie, la France est pas mal ! Nous avons aussi de très bons atouts dans les nouvelles technologies... Le problème, c'est la communication, la mise en avant de ces atouts.
"La France est une chance" est une initiative qui vise à promouvoir les atouts de la France. D'abord auprès des Français, qui ont tendance à s'auto-dénigrer. Si vous voulez suivre des informations optimistes et positives sur la France et ses atouts, venez visiter le blog www.lafranceestunechance.fr et/ou retrouvez "La France est une chance" sur Facebook et Twitter (@franceunechance).

Pas glo ! pas glop !  a répondu le 13/12/2012 à 4:40:

D'accord, mais qu'il corrige !

Wasa  a répondu le 26/02/2013 à 23:09:

Comme je suis d'accord avec vous !
Si seulement les français se donnaient la peine de voire ceux qui va bien et les atouts de la France ...
Au lieu de ça il préfère voire la dette nationales qui soit dit en passant n'est pas plus élevé en pourcentage du pib que la plupart des pays européen et même moins élevé .
J'ai tenté de laissé un commentaires sue La France Est Une Chance mais je n'y suis pas parvenu .
Encor bravo pour ce blog plein d'optimisme !

betto  a écrit le 12/12/2012 à 15:05 :

voilà,on va faire peur aux marchés financiers.

Cohérent  a écrit le 12/12/2012 à 14:55 :

et oui, l'avenir de la France: être un grand Disneyland. C'est normal dans un pays où on ne cesse de vouloir relancer par la consommation (la demande) et non par la production (l'offre). Nos voisins allemands ont pris l'option totalement inverse. Qui va droit dans le mur d'après vous ??? Ah oui, j'oubliais, le gouvernement actuel accélère dans ce sens .... il doit avoir hâte de rentrer dans le mur ....

Gerard71  a répondu le 12/12/2012 à 16:33:

L'offre et la demande vaste débat.
Mais, voila pourquoi les constructeurs automobiles ferment des usines? Constructeurs français et etrangers, En France et en Europe. Et cela est aussi vrai dans d'autres industries
Parce que l'offre est supérieur à la demande et qu'elle ne trouve pas preneur.
quelle est la solution? Bien incapable de l'imaginer mais je note que pour beaucoup celle-ci parait simple.
Je leur suggère d'étre candidat à des fonction d'élus et de démontrer leur savoir faire

VD69  a écrit le 12/12/2012 à 14:07 :

"Les entreprises de l'environnement en avant-dernière position" Ah bon.
Et qui devant Véolia et Suez Environnement SVP?
Y a t-il un salon des techniques de dépollution plus important que Pollutec?
Quel est le pays développé qui rejette le moins de CO2 par habitant?

PS: Y-a-t-il un pays qui cultive plus que nous l?auto-flagellation?

ohlalala!  a répondu le 12/12/2012 à 15:13:

Moins de CO2 par habitant : Utilisation massive des voitures Diesel ultra-polluantes. Utilisation du Nucléaire pour produire l'électricité. Faut savoir ce que l'on veut. C'est pas de l'auto-flagellation mais du réalisme VD69.

C'est simple  a répondu le 12/12/2012 à 16:01:

Surpopulation égale CO2.

DOUDOU  a écrit le 12/12/2012 à 13:17 :

Tous les luxes c'est la France mais combien de personnes peuvent s offrir du luxe dans ce pays qui n avance pas mais qui recule le plus souvent dans les industries aussi je suis pas surpris par cette annonce mais on risque d etre dans la mouise si nous n avions pas des gens qui viennent chercher du luxe et qui sont bien contents que cela existe encore en FRANCE pour ne pas etre catalogués dans le dernier bastion.

Lga  a écrit le 12/12/2012 à 12:29 :

Moi ce qui me choque c'est la faute du pseudo journaliste.

PierreFirode  a répondu le 12/12/2012 à 13:01:

Moi aussi elle m'a fait mal au yeux. Pour que ce soit clair "le french-bashing [...] semble moins choquer les Français que [...]".
Une preuve de plus que Peillon aurait peut-être pu être plus ambitieux, au niveau des embauches.

pnv  a répondu le 12/12/2012 à 14:14:

La faute a été signalée à 8h16 et 9h20 voir précédents messages mais à l'évidence Fabien est déjà rentré chez lui car elle n'est toujours pas rectifiée !!

La Fouine  a répondu le 12/12/2012 à 14:30:

Michel Cabirol corrige ses fautes dans la demi heure....

pmxr  a écrit le 12/12/2012 à 12:18 :

... voir vendeur de haschisch au RSA !

qnys  a répondu le 12/12/2012 à 12:32:

Le RSA pour payer les guetteurs lol

jpav  a écrit le 12/12/2012 à 12:17 :

Le seul et véritable atouts de la France consiste en ses politiciens, particulièrement ses gouvernants, qui se caractérisent par une extraordinaire faculté à prévoir et anticiper. Ils n'hésitent pas à se remettre en cause, à admettre leurs erreurs et même à jouer leur mandat ou leur fonction pour faire prévaloir le bon sens . Il sont tellement intelligents qu'ils sont les seuls à comprendre les maux de la Nation et les remèdes à administrer. Le peuple peut affronter l'avenir avec sérénité. Voyez Copé, voyez Fillon! Quelle brillante et percutente intelligence....

grincheux  a répondu le 12/12/2012 à 13:25:

@ jpav: Votre conclusion aurait pu être percutante !

linspecteur  a écrit le 12/12/2012 à 12:11 :

semble moins choqué les Français ou choqueRRR

xavier-marc  a écrit le 12/12/2012 à 12:10 :

Avant-hier, je suis allé dans une grande chaine de magasins de distribution, en passant près d'un rayon, j'ai entendu une dame demander continuellement à la vendeuse qu'elle était la différence de qualité entre 2 produits similaires, la vendeuse était très embêtée et cherchait ses mots, lisait et relisait frénétiquement les fiches sans savoir répondre; je suis intervenu en pointant le fait que simplement l'un( il y avait un autocollant) était français, le plus cher, et que le moins cher était étranger, tout simplement la différence de 10%.
Sinon, j'ai vu aussi des choux chinois.. provenant d'Allemagne; comme quoi même les allemands sont plus forts que les chinois.
Les forces de la France, on les connait depuis des siècles, le commerce international, le luxe, la nourriture diversifiée, la science théorique et la haute ingénierie, mais dans un pays qui taxe tant ses propres produits et déteste le moindre étalage de richesse vous pensez sérieusement que le luxe puisse continuer ? le luxe ne devrait pas être surtaxé il devrait à contrario être généralisé pour le bien de tous les français, la TVA devrait avoir un taux unique pour ne pas créer de trappes à produits pour pauvres et produits pour riches.

Méchant  a écrit le 12/12/2012 à 12:10 :

Oui, nous sommes un modèle économique ! Nous montrons ce qu'il ne faut pas faire.
Comme disait Coluche _ y a qu'a voir dans quelle merde on est.

pmxr  a écrit le 12/12/2012 à 12:08 :

cherche poste d'enseignant dans le public 3999? de salaire mensuel pour 35H ... carte du ps ... et cie !

Gecko  a répondu le 12/12/2012 à 21:06:

3999? C'est nouveau ! Heureusement que tu n'est pas journaliste...

Kéké  a écrit le 12/12/2012 à 11:59 :

le «french bashing» actuellement en vogue en Europe semble moins choqué les Français que nos voisins européens.
C'est moi qui suis choqué.

Vive la France.

Déconfiture avérée  a répondu le 12/12/2012 à 12:15:

Oui, sauf que j'ai connu la France d'avant de 1947 à nos jours et je peux vous dire que ça fait 40 ans qu'elle se casse la gueule. Et elle n'est pas prête de se remettre en selle.

Grincheux  a répondu le 12/12/2012 à 13:19:

@ Déconfiture avérée: On peut remercier la génération des 68tars....

Déconfiture avérée  a répondu le 12/12/2012 à 15:03:

@Grincheux. Ben oui, c'est de la faute de l'autre. Moi je me dis que c'est de la faute des Français ces 40 dernières années et que à mon petit niveau je ne vois pas le bout du tunnel.

Quels atouts ?  a écrit le 12/12/2012 à 11:49 :

Le seul atout que nous ayons c'est l'élan. (le passé quoi) Hélas nous ralentissons de plus en plus vite.

Ger555  a écrit le 12/12/2012 à 11:27 :

C'est vrai que la France a de nombreux atouts. Malheureusement, ,elle a aussi de nombreux désavantages qui, pour le moment, l'emportent sur ces atouts et qui sont, pour résumer, l'idéologie rampante socialo-communiste qu'on trouve à tous les étages, à commencer par les politiques. Cette idéologie conduit à penser que l'Etat doit s'occuper de tout et que chaque fonctionnaire est plus intelligent que tous les autres français car il oeuvre "pour le bien commun". Cela conduit à un excès de fonctionnaires et à un bridage suicidaire des seuls créateurs de richesses et d'emplois: les entrepreneurs.

PierreFirode  a répondu le 12/12/2012 à 13:03:

Des Trolls comme ça, on n'en avait plus vu depuis 1981 et l'histoire des chars russes à deux heures de Paris !

Grincheux  a répondu le 12/12/2012 à 13:22:

Soyons moderne: depuis mai 2012 avec l'attaque des marchés financiers au lendemain de l'élection de Hollande...

Jerem  a répondu le 12/12/2012 à 14:20:

@ Ger555 tristement vrai ce que vous dites, le pire c'est lorsque l'on sort de France que l'on voit de l'exterieur a quel point les Francais sont endoctrinés ...

Rhénan  a écrit le 12/12/2012 à 11:25 :

ce genre d'enquête ne donne pas les vrais atouts de la France. C'est évidemment l'intérêt des allemands de réserver à la France le tourisme et de prôner la mécanique allemande pour développer les débouchés de leur industrie.Ils font l'impasse sur beaucoup de réussites nationales. Il y a de nombreux domaines techniques où le travail des ingénieurs , techniciens et ouvriers français donnent des résultats aussi bons ou meilleurs que ceux de nos amis allemands.
Pourquoi l'industrie de la machine-outil devrait-elle être réservée à un pays européen ? Nous avons des lacunes dans notre système d'éducation mais aussi de solides atouts.C'est en relevant les défis que l'avenir se construira.

ventrachoux  a répondu le 12/12/2012 à 12:50:

Pas tout a fait : le chancelier allemand c´est le vrai patron comme le president farbcais. Le Président allemand , c´est comme la reine d´Angleterre . il est la pour les parades et sinon il n´y rien a dire.

Alain  a écrit le 12/12/2012 à 11:17 :

A ma connaissance il n'y a pas de premier ministre en Allemagne. Et l'Allemagne s'en porte que mieux. A-t-on vraiment besoin d'un homme aussi suffisant en France ?

Tavana  a répondu le 12/12/2012 à 12:14:

Le premier ministre porte le titre de chancelier en Allemagne , de président du Conseil en Italie

lulu  a écrit le 12/12/2012 à 11:09 :

Cette étude est un peu un nanard. On ne vit pas de nos cassoulets en France. Il nous reste encore quelques champions industriels dans les secteurs civils et militaires. Ce qui me choque c'est un peu ce sentiment de non-retour. Tous nos champions crèvent les uns après les autres, car nos caisses sont vides pour continuer à les mettre sous perfusion, c'est fini l'époque des emprunts toxiques pour les pouvoirs publics. En gros c'est très mal barré, je suis ingénieur, cette déliquescence je la vis dans le secteur télécom (ex. Nortel/Alcatel & Co). Donc oui je vais me recycler dans le cassoulet, et les arts culinaires, car c'est encore ce qu'on développe le mieux, "Pays de la Bouf et du Luxe (hors automobile évidemment)".

Ubqar  a répondu le 12/12/2012 à 11:41:

Ce n'est pas pour le cassoulet mais pour le raffinement culinaire que nous sommes réputés. Même chose pour la culture : nous ne brillons pas dans la culture de masse mais la culture haut de gamme, high brow. Et de même pour le luxe : pas dans la pacotille mais dans le grand luxe. Voilà une image de marque forte et valorisante pour le consommateur étranger. Qui nous empêche ensuite de la décliner dans l'automobile, les télécoms , les machines-outils ou... l'industrie militaire ? Regardez ce que les Allemands ont fait avec le concept de "solidité" pourtant bien moins glamour. Les nations sont des marques, notre marque c'est le luxe : exploitons-la au lieu de pleurnicher.

Bubu  a répondu le 12/12/2012 à 13:16:

@ lulu: il me semble que la France représente 7% du CA d'Alcatel par rapport à 30% aux US. Alcatel aurait intérêt à se limiter aux marchés US et Asie qui sont rentables. Etant un ancien du secteur télécom, je suis malade de voir des téléphones Cisco dans les agences bancaires et les administrations. Le secteur des télécoms est passé dans les mains des américains pour le haut de gamme et des chinois.

curieux37  a écrit le 12/12/2012 à 11:01 :

cela fait longtemps que sur nombre de productions industrielles... on a abandonné l'ambition au profit du cocorico.... si je prends simplement l'automobile..... sincèrement, et je suis un "accro de principe"... au made in france..... j'achèterais français par raison patriotique plus que par envie...... on a l'impression que les voitures sont faits par des techniciens et des deigners qui se font plaisir, mais le client est absent de la réflexion..... je suis monté dans la dernière clio... très sincèrement ça laisse une impression que bling bling quincaille au niveau du tableau de bord.... et pourtant, c'est ça aussi qui donne ou pas envie...... sans pour autant remettre en cause les qualités de la voiture.....

ce n'est pas au client de faire un effort pour s'adapter, ....... on comprendra ça quand?..... quand à la technologie.... on est en retrait... par rapport à nombre d'autre......

et toujours à deux ans de garantie quand presque tout le monde, sauf les allemands, arrivent à trois/4/5 voir 7 ans......

mais le plus important...... le cocorico n'égale pas la fierté du bon et/ou du bon produit....... et le sens... du client et du service rendu..... le client français est devenu un paorte monnaie, juste ça et rien que ça... du coup, il reprend la maîtrise de son porte monnaie....

le grand EST  a écrit le 12/12/2012 à 10:49 :

ce n'est point du bla bla mais des actes et de la volonté de faire qu'il faut et pour cela une grande majorité de notre population est aux abonnés absents. VIvement l'EUROPE des régions pour que notre région grand Est puisse enfin s'exprimer sans demander l'aval de nos sbires parisiens.

bertrand  a répondu le 12/12/2012 à 11:04:

et qu'est-ce qui vus empêche d'agir ??

douzefrance  a écrit le 12/12/2012 à 10:15 :

Tout ceci est malheureusement vrai...Nous avons l'impression d'assister à une descente aux enfers de la France....Ce processus a débuté bien avant l'arrivée de Hollande, depuis Pompidou ou, bercé par la croissance facile, nous nous sommes mis à ronronner confortablement sur nos lauriers. Le gouvernement en est réduit à administrer des drogues de plus en plus fortes au (gravement..) malade France, qui au lieu de le guérir vont l'achever...Nous allons dans peu de temps nous retrouver sous tutelle économique de l'Europe, en fait de l'Allemagne....

Laustralien 22  a écrit le 12/12/2012 à 10:12 :

Enquète aux résultats peu étonnants. Ces 1000 Français interrogés doivent faire partie du monde économique. Un monde économique qui a en detestation le modèle social et économique Français depuis sa création aprés la guerre et qui lorgne sur le fameux modèle Anglo-saxon qui est aussi en partie celui de l'Allemagne.
Quand aux 2000 autres interviewés, Anglais et allemand, j'ai l'impression que leurs réactions vis à vis de la France traduit leurs craintes qu'un autre modèle économique et social que celui qu'ils soutiennent puisse fonctionner. Et quelle hérésie, en France, on ose demander aux plus riches de participer à l'effort, alors que dans des pays au bord du gouffre, Grèce, Espagne, ils ont été complétement épargnés. Et que dire del agRnde Nretagne qui avec une dette supérieure à la notre nbaisse les impôts des plus riches, mais n'hésite pas à ponctionner le reste de la société.
En fin de compte cette enquète reste dans l'image d'Epinal d'une France qui ne serait qu'un havre touristique et gastronomique. C'est vite oublier que sans la France il n'y aurait pas Airbus, Ariane espace, de carte à puce et combien d'autres choses, que la France a un potentiel de rebond énorme. Alors au lieu de se lamenter, de grogner parce que on demande un effort aux gens pour redresser la situation, au lieu de se complaire dans la lecture de ces enquètes qui n'ont qu'un but, montrer que l'herbe est plus verte ailleurs (il suffit pourtant d'aller vivre dans d'autres pays pour voir que ce n'est certainement pas mieux qu'en France) retroussons nos manches. Il suffit de voir ce que vivent les Espagnols, les Portugais, les Irlandais et j'en passe, alors que jusqu'à ce jour, nous Français avons été globalement épargnés. Les salaires n'ont pas été raboté de 15 ou 20%, les retraites sont intactes et continuent à augmenter au rythme de l'inflation. Les seuls vraiment touchés et à plaindre sont les chômeurs qui vivent une situation dramatique.
J'ai la chance d'avoir de bons revenus, la crise ne me touche absolument pas. Je fréquente des gens dans la même situation que moi, et je n'arrête pas de les entendre se lamenter pour quelques Euro d'impôts en plus. Nous sommes devenus des individualistes forcenés. La France n'est plus que la somme d'interêts particuliers et contradictoires. C'est bien le drame de notre pays.

Triste  a répondu le 12/12/2012 à 11:00:

"J'ai la chance d'avoir de bons revenus, la crise ne me touche absolument pas" - c'"est bien là le problème. Vous vivez sur la bête, sans contribuer à son élevage. De plus, vous êtes un bon partisan de la méthode Coué. Vous avez vécu à l'étranger ? Si oui, dans une ambassade sans doute - ou un quelconque autre ghetto de luxe ?

Le Neo-Zélandais  a répondu le 12/12/2012 à 12:31:

C'est l'orientation de la somme des intérêts particuliers qui doit converger vers l'intérêt collectif et non l'inverse L'australien , c'est la base du capitalisme et c'est pour ça que ça marche parce que le nature humaine est ainsi faite. Votre conclusion c'est du verbiage bien pensant.

ça alors !  a écrit le 12/12/2012 à 10:00 :

Ils ont oublié notre plus grand atout : notre président normal et son gouvernement de génies internationaux !

manque  a écrit le 12/12/2012 à 9:55 :

il faut ajouter "SON SYSTEME/PROTECTION SOCIALE" si on parle naivement "d'atout" ce thème EST LA RAISON de la venue de beaucoup de monde en France donc d'un point de vue purement marketing "c'est un atout MAJEUR" pour ce qu'il en est des conséquences c'est une autre histoire !

Points forts  a répondu le 12/12/2012 à 11:50:

Vous avez parfaitement raison. Conjugué avec la nationalité fondée sur le droit du sol, toutes les femmes pauvres du monde voudraient être être la mère d'un petit français nouveau né en France.

Didier  a écrit le 12/12/2012 à 9:52 :

"Les secteurs économiques jugés porteurs à l'international sont la gastronomie, la restauration, le tourisme, la culture et le luxe." C'est très réduit pour faire vivre bientôt 70 millions d'habitants, dont la culture et la gastronomie sont loin d'être conformes à une réalité actuelle et à venir.

Points forts  a écrit le 12/12/2012 à 9:52 :

La qualité de notre administration ne se trouve pas parmi les meilleures du monde ni dans les points forts de la France. Pourtant elle coûte cher. Continuer à sur-taxer la restauration et le luxe ne va pas dans le sens de la prospérité de la France. Manquent aussi la médecine française et ses équipementiers qui ont eu leur heure de gloire, ainsi que l'industrie de l'armement, l'aérospatiale, le batiment. La France ne fait plus l'effort marketing de se vendre à l'étranger par de grands projets ou bien son savoir faire s'est banalisé.

@ riter  a écrit le 12/12/2012 à 9:32 :

Vous avez entièrement raison et tous ces détenteurs de rentes de situation ou de rentes fiscales ou de rentes d'héritages votent massivement et n'ont aucune envie que ça change ...
Aux jeunes : barrez-vous de ce pays de rentiers moisi !

Fredo30  a écrit le 12/12/2012 à 9:27 :

Alors même qu'un smicard n'arrive plus à joindre les deux bouts car tout augmente du fait des taxes destinées à payer les fonctionnaires et autres ,on apprends que les 100 000 jeunes de banlieues sensibles vont avoir droit à une allocation de 450 euros par mois ! Car ne vous faites pas d'idées sur les intentions des gouvernants,cette allocation c'est acheter pour un temps la paix sociale ! Cette allocation est destinée uniquement aux jeunes sans diplomes ! Incroyable une prime au démérite !

ppa3775am  a répondu le 12/12/2012 à 9:36:

Pour cette allocation de 450 euros par mois donnée sans contrepartie aux 100 000 jeunes de banlieues vous avez une certitude ?

toto  a répondu le 12/12/2012 à 9:41:

@ Fredo30 le social est une gangrène qui nous tuera.vous avez raison, 450 euros pour ceux qui ont GLANDES à l'école ,bravo.

Opinion  a répondu le 12/12/2012 à 9:49:

Ce n'est pas vraiment le sujet, mais réellement il y a une prime pour ça ???

churchill  a répondu le 12/12/2012 à 9:52:

c'est plus facile de distribuer du pognon ' qui n'est a personne', que de creer un climat ou les gens peuvent trouver un boulot et faire leur vie.... et comme les francais pensent que les allemands vont faire ' eurobonds sans perte de souverainete et sans aucun controle' ....

Der Ritter  a écrit le 12/12/2012 à 9:12 :

La France c'est un pays où on taxe le travail pour alimenter la rente, fonctionnaires, allocataires, retraités, professions protégées, buralistes, taxis, pharmacie, secteur médical et bailleurs immobiliers...sans compter les banlieues et ses problèmes sociaux et politiques...

pnv  a écrit le 12/12/2012 à 9:06 :

Cher Fabien,
J'ai relevé une faute paragraphe "french bashing " vous écrivez ....moins choqué alors qu'il faudrait écrire -moins choquer-
Je vous laisse le soin de vérifier .

trefle  a répondu le 12/12/2012 à 10:04:

Vous avez raison. L'orthographe des français est, comme le pays, en plein déclin. Les journalistes ne montrent, hélas, pas l'exemple et je crois que les lecteurs doivent le signaler en espérant que le niveau de ceux dont le métier est d'écrire, puissent s'améliorer sur ce point.

pnv  a répondu le 12/12/2012 à 10:20:

trefle vous noterez que j'ai envoyé mon message à 9h06 que "ben dis donc " l'a envoyé à 8h16 mais que l'erreur n'est toujours pas rectifiée !!!! ....à 10h20

Ach  a répondu le 12/12/2012 à 22:16:

Cher trefle (ou trèfle?), vous avez raison en espérant que le niveau puissent (ou puisse?) s'améliorer. Vive l'odogravie fransaise!

Opinion  a écrit le 12/12/2012 à 8:55 :

"la gastronomie, la restauration, le tourisme, la culture et le luxe." waoo il a fallu un enquête pour ça ? Heu et c'est avec ça qu'on finance l'Etat, les fonctionnaires, les aides sociales ... et surtout qu'on donne du travail pour les 25 millions d'actifs ??? Le tourisme c'est saisonnier; la gastronomie pour une élite (sur laquelle on crache), la culture "ouais si va msieur" de quoi on parle au juste ? Théatre, ciné, lecture, musée ? et le luxe quelques boutiques haute gamme ! La France est belle ce qui nous arrives n'est que le résultat de notre débilité collective et d'un modèle de société complètement utopique, évidement que c'est super mais voilà on ne peu pas se le payer !

Bruno  a écrit le 12/12/2012 à 8:54 :

Certains sont matraqués fiscalement à 75 % + ISF (démagogie oblige) pendant que d'autres (toujours les mêmes) bénéficient d'indemnités non-imposables pour vivre bien tranquilles. Rien d'étonnant à ce que la France prennent la même direction que le Titanic. Avec des décisions aussi débiles le pays ne s'en remettra jamais. Sauve qui peut général . Bravo à ceux qui peuvent quitter le navire ! Bravo à Depardieu !!

xxx à Opinion  a répondu le 12/12/2012 à 9:52:

Cheminade nous avait bien dit que nous étions sur le TITANIC mais combien a-t-il eu de voix ??? ET , on va tout droit dans l' Iceberg !!! STOÏQUES !

Vista  a écrit le 12/12/2012 à 8:46 :

Les atouts de la France se sont développer dans des frontières, les plus faibles se sont délocalisés dès que les frontières ont disparue et le reste suivra tôt ou tard!

Voilà les atouts, mais il faut encore du travail  a écrit le 12/12/2012 à 8:38 :

http://agefi.com/fileadmin/user_upload/documents/Hollande_en_Suisse/Agefi_Supplement_France_19.11.2012_PDF_light.pdf

enfaitpourquoi  a répondu le 12/12/2012 à 10:03:

Merci beaucoup pour ce dossier.

Un étranger  a répondu le 12/12/2012 à 11:47:

Avec plusieurs anées vecu en Suisse (Bern,Zürich) et travaillant pour des sociétés suisse de plus de 100 employés je dirais ceci:
"La Suisse en a créé 500.000 (emplois)...": au mois 10% sont des emplois bidon. Le travail n'existe pas, il est "crée" (comme dans un etat socialiste-communiste). Il y a des avantages pour les entreprises. Le travail important est effectué par des étrangers encadrés par des natives.
"...le secteur financier pèse moins de 15% dans le PIB": peut-être, mais l'infrastructure adjacente (communications,informatique,constructions,entretiens de toutes sortes etc) pèse au mois autant (Swiscom est parmi le plus grande au monde avec plus de 50% de turnover pour le secteur financier).
"Les caissières des supermarchés... les mieux payées du monde": peut-être, mais la marchandise est franchement médiocre (à l'exception de la viande de porc, du chocolat et du lait). Le choix est maigre, l'intérieur de magasins comparable avec ce dans les pays de l'Est.

etc etc etc

Les suisses se vendent trés bien et les naives achètent.

fgr  a écrit le 12/12/2012 à 8:30 :

rien de nouveau dans cette étude, notre pays est reconnu pour sa qualité de vie touristique. C'est incompatible avec l'industrie lourde polluante et grosse consommatrice d'énergie. Le gaz de schiste, la production d'acier, c'est pas pour chez nous. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. L'avenir est dans les musés et les parcs d'attractions encore faudrait-il qu'on ne décide pas de les fermer le dimanche.

Sans illusion  a répondu le 12/12/2012 à 10:00:

Et bien fermons toutes les usines, le RSA pour tout le monde !

Tomibiker  a écrit le 12/12/2012 à 8:25 :

Le tourisme, la culture, la nourriture, le luxe ne font pas vivre un peuple, Le tourisme s'est ouvert au monde c'est la mondialisation la gastronomie asiatique est tout aussi diversifiée en Asie, la nourriture, il faut rigoler. Il manque un savoir faire dans le secondaire, les voitures, les appareils ménagers, l'outil technique et cela manque ensuite le tertiaire soit tout ce qui touche l'informatique est situé en Amérique du Nord et l'Asie, le secteur médical et chimique ne sont pas l'atout français, on se demande bien pourquoi, les banques sont gangrénées de mauvaises dettes et la fiscalité est trop haute, sans oublier les grèves, je me demande combien de temps cela va durer, sans oublier l'assistanat social en vogue au détriment des riches, avec une telle vision, le pays est bien kaputt ! du reste il y a déjà plus de 200'000 Français qui vont chercher leur pain quotidien en Suisse sans oublier les ALlemands et les Luxembourgeois, les Riches quittent le navire, comme on les comprends reste la classe des nantis vous savez les fonctionnaires bien ronronnant....

Uqbar  a répondu le 12/12/2012 à 11:52:

On vous explique que l'image de marque de la France est associée au luxe, ça ne veut pas dire qu'il ne faut développer que les industries de luxe : ça veut dire qu'il faut décliner cette image de marque dans tout le reste de notre économie comme les Allemands ont su le faire avec le concept de "solidité-fiabilité". La vérité, tout le monde la sait : la France n'a jamais su se vendre. Vendons aux autres ce qu'ils attendent (encore) de nous et tout ira mieux, au lieu de concurrencer, les Allemands, les Chinois, les Américains sur ce qu'on attend d'eux, pas de nous !

Ben dis donc !  a écrit le 12/12/2012 à 8:16 :

"... le «french bashing» actuellement en vogue en Europe semble moins choqué les Français..."
L'orthographe semble moins choqueR l'auteur de l'article, pas vrai Fabien ?

Roro  a répondu le 12/12/2012 à 9:01:

Très juste!

annees 60  a écrit le 12/12/2012 à 8:03 :

1956 ,mais avec une palanquée de GUIGNOLS !!!!

Bastien  a écrit le 12/12/2012 à 7:48 :

Quand on voit la guerre des chefs à l'UMP ou mêmes les interventions pathétiques pour venir au secours d'une dame, fut-elle la première, on comprend mieux pourquoi la France est dans la mouise. Le parlement risque d'avoir un coup de chaleur d'ici un an ou deux avec des millions de gens dans la rue. Et ils ne s'en rendent même pas compte !

@gilou  a écrit le 12/12/2012 à 7:31 :

Quand on geint à longueur de journées sur la perte (relative...) de ses petits privilèges fiscaux, on sombre dans le brouillard paranoïaque. Il vous suffit de lire la presse étrangère pour constater le marasme dans lequel est plongée la Grande Bretagne. Encore faut-il posséder un minimum de lucidité et d'honnêteté intellectuelle...

Livre  a répondu le 12/12/2012 à 9:37:

Tout a fait d'accord. Les anglais ont oublié bien vite qu'entre Juillet et décembre 2008; la livre a été de fait dévaluée de 1,5 euros à presque 1 euro. Elle est maintenant à mi chemin (1,25) et la situation n'est guère brillante vis à vis du déficit.

Le secteur automobile de luxe se porte bien, même si il est aux mains des Indiens... (Land Rover Evoque, Jaguar...). Une crise énergétique se prépare... EDF en profitera peut - être si il maîtrise les coûts de l'EPR qui doit être construit (4 EPR prévus et attendus!!).

Seulement, ici, le principe est "Keep Calm and Carry on"... vont-ils aussi dans le mur sereins, mais inconscient des difficultés???

Boule  a répondu le 12/12/2012 à 12:04:

Une livre sterling qui n'est que l'ombre d'elle même et qui malgré sa descente ne rend pas le pays compétitif, un dette qui sera bientot aussi élevée en %age que celle des Etats-Unis, une industrie aux mains des étrangers en majorité, un taux de chômage en augmentation, la balance commerciale à l'agonie (un déficit extérieur supérieur au notre), une inflation à 5% (officielle, la réelle est bien plus élevée)...
Bref, le french bashing permet surtout de détourner l'attention... Quand le doigt montre la lune , l'idiot regarde le doigt;

Livre  a répondu le 12/12/2012 à 16:31:

Oui, mais vu de ce cote britannique de la Manche, tout est fait dans la presse pour repeter a l'envie que tout cela, c'est la faute a l'euro. Bouc emissaire facile....

Raymond  a écrit le 12/12/2012 à 7:18 :

Les allemands ont bien raison de dire qu' "un marasme d'une décennie menace la France". Et ils sont très gentils. C'est sans doute avec le marasme d'une génération (30 ans) qu'il va falloir compter. Allez donc vous promener dans les rues de Roubaix, d'Amiens, de Mulhouse , d'Evreux ou d'ailleurs. En regardant bien la France d'aujourd'hui vous n'aurez aucun mal à imaginer la France de demain. C'est le résultat de 30 ans de gouvernance cynique et opportuniste. On peut bien comprendre ceux qui s'en vont mais aussi nos jeunes qui vont tenter leur chance ailleurs.

villeroy  a écrit le 12/12/2012 à 7:15 :

Cette perception de nos atouts semble juste. Alors, pourquoi torpiller le tourisme en France par des mesures fiscales, des propos démagogiques voire insultants, décourageant des ressortissants étrangers de venir y poser leurs valises durablement et propulsant une partie de nos concitoyens à s'établir ailleurs ???

aquitanien  a répondu le 12/12/2012 à 8:14:

+1 le matracage fiscal sur les residences secondaires va couter tres cher au tourisme mais qu importe l espagne est un beau pays.Il nous reste le vin et notre gastronomie mais dans ce domaine il est facile de faire du copier collé et meme parfois en mieux.

GILOU  a écrit le 12/12/2012 à 7:13 :

Certains ont leurs atout dans leur manche; nous, c'est de l'autre côté de la Manche..

Frank  a répondu le 12/12/2012 à 7:20:

Bien vu @Gilou. Nos atouts sont hors Hexagone. C'est pourquoi les jeunes et les riches se barrent !

Auto détestation  a écrit le 12/12/2012 à 7:06 :

Les français sont les champions de l'auto dénigrement : ça fait au moins un titre mondial ... A force de se répéter qu'on est nuls, on le croit !

mbou4@wanadoo.fr  a écrit le 12/12/2012 à 6:50 :

Le coût du crime
et de la délinquance
Jacques Bichot
Jacques Bichot, économiste, est professeur émérite à l?Université Lyon III
Résumé
Dans un contexte de contrainte budgétaire aiguë, la lutte contre l?insécurité est parfois
critiquée pour son coût (coût des effectifs de police, de la vidéo-surveillance, des nouvelles
prisons, etc.). Un tel débat gagnerait toutefois à être éclairé par une estimation de ce que
coûte l?insécurité elle-même.
C?est pourquoi l?Institut pour la Justice a demandé à l?économiste Jacques Bichot de réaliser
une étude sur le coût du crime et de la délinquance en France. Aucun travail de cette
ampleur n?avait encore été accompli sur ce sujet : M. Bichot a pris en compte la totalité des
crimes et délits (à l?exception des infractions au code de la route), et comptabilisé les coûts
tant directs (préjudice financier et moral pour la victime) qu?indirects (sentiment global
d?insécurité, dépenses publiques et privées de sécurité).
Une évaluation prudente conduit l?auteur à chiffrer à 115 milliards d?euros le coût total de la
criminalité pour la période Juillet 2008 ? juin 2009, ce qui représente 5,6 % du PIB. Le préjudice
personnel et collectif de l?insécurité au sens large (violences et vols de toute nature) s?élève
à près de 62 milliards d?euros, auxquels il faut ajouter 6 milliards de dépenses de protection
privée, ainsi que 12 milliards de fonds publics alloués à la police, la gendarmerie et la justice.

dede  a écrit le 12/12/2012 à 6:45 :

Le tourisme, un atout ? Quitte a creer des emplois aides, commencez par nettoyer (et il y a du boulot!!!) Et entretenir les abords des routes, les touristes et la population normale n,en seront que plus reconnaissants. Embauchez les mal eleves en priorite, cela aura le double avantage de les eduquer et de les obliger a rammasser le produit de leur betise eux meme.