La Tribune

Le smartphone, une extension du corps humain pour télécommander la réalité

Amber Case, directeur du centre de Recherche & Développement Esri de Portland, anthropologue et ancien PDG de Geoloqi, Inc. Copyright @kmeron pour le Web
Amber Case, directeur du centre de Recherche & Développement Esri de Portland, anthropologue et ancien PDG de Geoloqi, Inc. Copyright @kmeron pour le Web (Crédits : @kmeron pour le Web)
Adeline Raynal  |   -  238  mots
L'anthopologue américaine Amber Case, directrice du centre de recherches et développement de l'ESRI, voit les nouvelles technologies comme un prolongement naturel de nos corps, comme le sont déjà des outils de travaux manuels (marteau, couteau...).

Votre smartphone est en train de devenir bien plus qu'un objet technologique, une extension de l'humain. C'est le message qu'était venue délivrer Amber Case ce mercredi 5 décembre au Web'12. L'anthropologue américaine a expliqué comment ces téléphones intelligents vont de plus en plus aider les individus dans leur vie quotidienne. Prenons un exemple: lorsqu'un individu entrera dans une pièce, son smartphone dans la poche, la lumière pourrait s'allumer instantanément simplement parce que la technologie aura permis de détecter votre présence.

"La meilleure technologie est invisible"

Avec l'évolution de la technologie, l'interface n'est plus un bouton sur lequel on appuie, il devient invisible. Le centre ESRI réfléchit à la conception de plate-formes nouvelle génération où l'interaction physique (le toucher) n'est plus indispensable. "Nous utiliserons Internet dans nos interactions physiques et non plus seulement via un écran", prévoit Amber Case. Elle évoque par exemple un bulletin météo personnalisé en temps réel, reçu par une personne sur son smartphone simplement parce que l'objet aura repéré la position géographique de son détenteur.

Voici les slides de sa présentation sur la scène de Le Web'12 :



 

Réagir

Commentaires

Relire Georges Orwell 1984  a écrit le 05/12/2012 à 17:50 :

Surtout un excellent moyen de contrôle des populations.

Corso  a écrit le 05/12/2012 à 17:02 :

Pas de baratin. Internet on le sait détruit 15 emplois, directement ou indirectement dans les 3 ans pour 1 emploi créé. Par exemple le IT comptable va mettre au tapis des milliers de gens en France travaillant dans cette profession. Dire s'il s'agit d'un "progrès" est une autre affaire car il faudrait définir d'abord pour qui. Le fait est qu'internet et la IT en général détruisent des emplois. Il s'agit donc d'aspirer l'activité pour nos pays modernes au détriments de ceux qui le sont moins. Si l'on prend comme base la population de la France il lui faudrait opérer sur une masse 15 fois plus importante que nos 63 millions.... On voit rapidement que le monde n'est pas assez grand à un tel calcul. Que deviendront les populations exclues ? Internet ne répond pas à cette question.

Gandalf  a répondu le 05/12/2012 à 17:26:

Pourriez vous précisez vos sources ? Cela rendrait votre commentaire plus factuel.

yjis  a répondu le 05/12/2012 à 17:31:

vivement le retour du télégramme , on pourra créer des emplois ......le problème est, qu'à l'époque on appelait ça le progès et que les porteurs de missives ne le voyait pas d'un très bon oeuil !!

pmxr  a écrit le 05/12/2012 à 15:59 :

un truc automatique pour vider son compte bancaire !!!!!!!!!!!!!