La Tribune

Mercredi noir à la Bourse de Paris

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr avec Reuters  |   -  580  mots
Nouveau mercredi noir à la Bourse de Paris. Au lendemain de la réunion de la Réserve fédérale américaine mardi soir, le CAC 40 a vu son cours s'effondrer brutalement, perdant plus de 5%. Du jamais vu depuis décembre 2008. Les valeurs bancaires, qui représentent 11,1% de l'indice, ont entraîné les marchés d'actions dans une spirale baissière.

Au lendemain de l'intervention de la Fed, un nouveau vent de panique souffle sur les marchés financiers. Malgré le rebond de la veille, l'indice vedette de la place de Paris a devisé de 5,45%, à 3.002,99, plombé par les valeurs bancaires.  Le CAC 40, qui cumule ainsi une baisse de 12,94% dans les cinq dernières séances, a ainsi vécu sa pire séance depuis le 5 décembre 2008 à l'issue duquel l'indice s'était effondré de 5,48%

Les autres grandes places européennes ont également cédé à la panique. Londres a chuté de 2,88%, Francfort 4,78% et Milan 5,93%.

Dans une séance très volatile, le compartiment financier du CAC 40 a été fortement attaqué, et affiche les plus forts décrochages, compris entre 9 et 14%. Le secteur bancaire serait victime des rumeurs de marché, selon Jérôme Vinerier, analyste chez IG Markets. "D'abord, d'une éventuelle dégradation de la note de la France. Ensuite, de l'extension du programme d'échange des obligations de la dette grecque, ce qui occasionnerait de nouvelles dépréciations pour les banques", explique-t-il.

Bercy a démenti formellement les rumeurs d'un abaissement de la note souveraine de la France, qui fait toujours partie des quatre derniers pays du G7 a conserver la notation triple A auprès des trois grandes agences de notation.

Les valeurs financières sont également pénalisées par un regain des craintes sur l'extension de la crise à l'Italie, pays auquel elles sont fortement exposées. D'après la Banque des règlements internationaux (BRI), les banques français sont exposés à l'hauteur de 410 milliards d'euros à la dette italienne. La Société Générale et BNP Paribas possèdent par ailleurs des filiales dans ce pays.

La place de Paris a ainsi effacé les gains de ce matin, alimentés par l'annonce à minima de la Réserve fédérale mardi soir. La Fed s'est en effet bornée à promettre des taux directeurs proches de zéro jusqu'à mi-2013, et n'a pas annoncé un nouveau programme d'achat d'obligations d'Etat.

"Les spéculations sur des mesures supplémentaires de stimulation de l'économie par la Fed ont enrayé la chute des indices boursiers avant la réunion du FOMC", notent les stratégistes taux de Société générale. "Le marché fait confiance aux promesses de taux bas de la Fed", ajoutent leurs homologues de Commerzbank.

En zone euro, une seule bonne nouvelle a rassuré momentanément les marchés dans l'après-midi : le placement réussi d'une émission de dette italienne a également remis du baume au coeur des investisseurs. L'Italie a levé 6,5 milliards d'euros d'obligations à un an avec des taux en baisse, un signe rassurant pour les marchés.

Sur le front des valuers, les bancaires ont plongé fortement. A la clôture, Société Générale affiche une chute libre de 14,74%, alors que Crédit Agricole a devisé de 11,81%, suivi par BNP Paribas (-9,47%) et Axa (-10,64%). Ces quatre valeurs affichent les plus fortes baisses du CAC 40.

Dans ce contexte fragile, la Société Générale est l'établissement bancaire le plus pénalisé. "La SocGen fait figure de maillon faible. Des rumeurs de marché, contredits par la banque dans un communiqué, affirment qu'elle aurait besoin d'être recapitalisée", rappelle Jérôme Vinerier.

Du côté des matières premières, les cours du pétrole sont repartis à la hausse. A la clôture, le Brent de la Mer du Nord s'adjuge 1,47% à 104,04 dollars tandis que le WTI gagne 1,04% à 80,37 dollars.

Réagir

Commentaires

CADOUDAL  a écrit le 11/08/2011 à 7:33 :

A qui profite le crime? J'espère que l'enquete concernant la rumeur sur la dégradation de la France en terme de remboursement de la dette va aboutir, car manifestement ce coup de bourse va gaver certains initiés. Ce n'est pas compliqué de remonter à la journée du 10 aout et de consulter les ordres de vente et de les mettre en paraléle avec les ordres d'achat d'aujourd'hui. Nous verrons si le gendarme de la bourse va faire son travail pour une fois. Tous ces spéculateurs doivent savoir qu'enfreindre la loi, se paie comptant. Je suggère que ces bénéfice ainsi escroquer soient redonner à labanque qui à subi le préjudice.

CARLA  a écrit le 10/08/2011 à 19:28 :

Certes notre Président est éloigné et distant de tout ce qui va mal, mais pourquoi donc ne remontrait-il pas à Paris Plage pour conclier vacances et travail, serait-ce Carla qui n'aime pas Paris Plage ? La ville de Paris ne pourrait-elle pas leur offrir un droit d'entrée gratui permanent ? en ce qui conserne notre Premier Ministre lui aussi bien lointain dans les contrées Toscano-Berlusconiennes, peut pourrait il se régaler avec du jambon de Bayonne disponible à Paris ?

lucifer  a écrit le 10/08/2011 à 18:54 :

L'AMF porte une lourde part de responsabilité dans l'effondrement de la bourse en n'ayant pas en temps et en heure interdit les ventes à découvert des valeurs financières.

Les politicards sont responsables  a répondu le 10/08/2011 à 19:23:

Ce sont les politicards sont responsables qui sont responsables pour n'avoir pas interdit les traders, pour ne pas avoir jeté en prison Bouton et Oudéa responsables des débacles de la Soc Gen .. Nos poiliticards sont au dessous de tout .. seule la gloriole les intéressent.

lahaine  a écrit le 10/08/2011 à 18:53 :

Marre de ces politiciens qui ont abandonné nos pays à des groupes financiers qui spéculent et détruisent notre futur. Il ne faut pas rêver, nos pays n'ont jamais autant produit et pourtant nous sommes ruinés.
Pour le moment, je le sens dans vos commentaires, cela parait loin.
Bientôt nos banques n'auront plus la possibilité de financer les entreprises, les échanges interbancaire seront bloqués et cette fois nos états ne pourront plus garantir les échanges pour relancer la machine.
Les entreprises licencieront.....
Et nous .... on crèvera.
Pour le moment, nos ennemis ne sont pas les talibans...notre ennemi est la finance qui peut ruiner un pays....
simpliste ? surement.... Mais que nos politiciens réagissent... pas dans le système financier mais contre le système financier... et les profiteurs... Arrêtons de jouer aux économistes.... ralentissons les échanges financiers... Taxons les opérations achat /vente spéculatif...Bloquons les bénéfices anti état
Le système capitaliste a crée la richesse, le rêve d'homme comme Taylor était d'améliorer la vie de milliers, voir de millions d'hommes, la richesse était une conséquence de la réussite .
Le rêve des financiers maintenant est d'améliorer leur richesse et leur pouvoir quitte à détruire celle de millions d'autres humains....

billyjean4  a répondu le 10/08/2011 à 19:55:

C"est une bonne analyse, c4est ce qui se passe dans la realite.

la voix des anges  a écrit le 10/08/2011 à 17:58 :

Le marché action était surévalué et les banques n'ont plus de liquidités, 1000 milliards envolés en quelques jours!!!!!! La fin du système financier est annoncé et la chute n'est pas finie !!!!!!!!
Nous allons droit vers un krach global du à l'endettement insupportable que nos politiques ont alimenté depuis 35 ans!!!!!!!
Le peuple a le droit de vivre!!!!

julien  a répondu le 10/08/2011 à 18:47:

On peut lire des stupidités incroyables

billyjean4  a répondu le 10/08/2011 à 19:56:

J"ai de gros doutes sur ton analyse "la Voix des Anges". Va a l"eglise prier.

sann  a répondu le 13/08/2011 à 7:47:

c seulement le debut!!!

Ca va peter!!! Tous aux abris!!!!

http://laboussole2012.wordpress.com/2011/08/10/flash-alerte-france-banques-proche-de-la-faillites/

Tout ca est prevu depuis belles lurettes!!

http://syti.net/Topics.html

patrice  a écrit le 10/08/2011 à 17:50 :

La Banque de France vient de publier les chiffres de la balance des paiements du mois de juin 2011
Le déficit de la balance commerciale du mois de juin est de 5,837 milliards d?euros contre un excédent de 12,7 milliards pour l?Allemagne.
Sur les 12 derniers mois, ce déficit est de 68 milliards d?euros, record historique
La dégradation du solde des échanges vis-à-vis de l?étranger est continue depuis l?adoption de l?euro : le taux de couverture est tombé à 85,5 %
Comme la France n?est plus compétitive vis-à-vis de l?étranger, surtout avec un euro fort, les entreprises étrangères désinvestissent de France et les entreprises françaises investissent de préférence à l?étranger : la tendance est très claire sur la longue période et ce problème s?aggrave

Clownerie du jour  a écrit le 10/08/2011 à 17:38 :

L'oscar du plus gros clown du jour revient a Mr Raphaël Real del Sarte de Global Equities qui est intervenu sur France2 dans le journal de 13H de ce jour pour remercier Mr Sarkozy de son intervention (Mr Sarkozy a fait un super boulot)qui a permis, selon cet "expert", de stopper la baisse de la bourse, et ce directeur de fonds blamait 15 secondes plus tard la gestion de la crise par les politiques ... 5H plus tard, le CAC baissait de 5.5% ... Vive les financiers, les charlots des temps modernes. Aux clients de ce Monsieur, je leur souhaite bonne chance, tres sincerement.

Bastien  a écrit le 10/08/2011 à 17:37 :

C'est amusant de voir Bercy démentir, comme si Bercy établissait ses propres notes. Dans le même temps, le feu est tel à la maison qu'ils se réunissent dans l'urgence à l'Elysée. Dormez, tout va bien !

ENERM  a écrit le 10/08/2011 à 17:12 :

Les marchés ont une overdose des dettes et déficits publics. Du courage, messieurs les politiques, vous avez déjà perdu les prochaines élections, au moins sauvez votre image : économisez les deniers de l'Etat, et majorez les prélèvements sur tous les revenus, au moins jusqu'à l'équilibre budgétaire dans un premier temps. Soyez Grands, évitez l'opprobre de tous vos concitoyens !

lucifer  a répondu le 10/08/2011 à 18:20:

A ENERM - Les dettes des collectivités territoriales et des organismes sociaux sont plus dramatiques que celles de l'Etat. Selon vous, ça doit être la faute de Sarko?

Bastien  a écrit le 10/08/2011 à 17:07 :

Bon, j'avoue, je joue sur du velours. Allez, une petite info pour la route : la France va perdre son triple A. Profitez des derniers jours d'été, septembre et octobre seront sanglants.

lucifer  a répondu le 10/08/2011 à 18:22:

A Bastien - Même un régiment de légionnaires complétement éméchés n'arriverait pas à sourire à vos balivernes.

Shay  a répondu le 10/08/2011 à 19:17:

Et pourtant, la France va perdre son AAA, c est deja annonce.

Bastien  a répondu le 10/08/2011 à 19:57:

Ah, mais c'est que les légionnaires sont comme les paysans berrichons : ils ont plus de jugeote dans leur petit doigt que ceux qui nous dirigent. Mais je vais être franc, cela m'amuse de lire ici les commentaires de mes détracteurs. Cela me rappelle curieusement "marche ou crève" de Stephen King. J'écris pour ceux qui sont sages, les autres peuvent retourner jouer dans leur bac à sables mouvants. Et oui, c'est vrai, je reconnais un égo monstrueux. Le revers de la médaille ...

lucifer  a répondu le 11/08/2011 à 1:12:

A Shay - En l'état actuel des choses, la France ne peut pas perdre son triple A. Le déficit 2011 sera en nette baisse par rapport à 2010. Rien ne permet aujourd'hui de contester cette affirmation. Le déficit 2012 devrait lui aussi être en diminution par rapport à 2011. Tout dépendra du budget 2012 actuellement en préparation et du taux de croissance retenu et, sur ce plan, je crois qu'on peut faire confiance à Sarko pour serrer les boulons. Ceci étant dit, les dettes de l'Etat sont moins dramatiques que les dettes des collectivités territoriales et des organismes sociaux.

serge841  a écrit le 10/08/2011 à 17:05 :

Petit épargnant, j'ai aujourd'hui investit 5000 euros à la Bourse de Paris, car je pense que c'est maintenant qu'il faut acheter. Mon pari est simple, voire simpliste: soit ça va remonter de façon spectaculaire à la rentrée quand les g7, 8 et 20 annonceront des décisions qui remettront la machine sur les rails, soit c'est foutu et notre système sociétale va changer radicalement et alors mes 5000 euros ne vaudront plus rien ! Alors pourquoi ne pas "y aller' !

Bastien  a répondu le 10/08/2011 à 17:36:

La bourse de Paris n'existe plus, elle est adossée au NYSE. Si vous avez réellement 5 K? en trop, faites moi un chèque, j'en aurais une excellente utilité. A défaut, vous pouvez aussi les donner au Trésor Public. Quitte à les perdre, faites le directement pour financer nos guerres extérieurs ou le faux secours des pays européens, tonneau des Danaïdes.

travail de la terre  a répondu le 10/08/2011 à 17:45:

Il aurait ete plus judicieux d'investir dans un champs de patates pour nourrir votre famille pendant les durs mois qui s'annoncent. La bourse a ete sous steroides pendant trop longtemps grace aux fonds publiques, or ceux ci viennent de disparaitre ...

billyjean4  a répondu le 10/08/2011 à 20:03:

Serge vous devriez aller au Casino. les chances simples et couvrez le Zero "a la roulette". Gardez 10 euros pour boire un dernier verre avant de partir. On investit en bourse!!!!

alarmeincendie  a écrit le 10/08/2011 à 17:03 :

Nationalisation de la socgen.....? pas cher en ce moment ....

citernes vides  a répondu le 10/08/2011 à 19:34:

Nationalisation de la Soc Gen sera moins cher après sa faillite constatée ... wait and see

orban  a écrit le 10/08/2011 à 16:57 :

ce n'est pas la crainte de la dégradation de la France qui fait chuter le cours de la bourse à Wall Street; alors ne racontaient pas n'importe quoi;
il y en marre de tous ces "spécialistes" qui savent tout mais qui se trompent tous les jours; la preuve on n?interroge jamais les mêmes car ceux de la veille n'ont pas dit ce qu'il en était
tous des comiques, comme au gouvernement