La Tribune

Wall Street finit en légère hausse en attendant les premiers résultats

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr avec Reuters  |   -  324  mots
Wall Street a terminé en légère hausse la séance de lundi dans des volumes d'échanges faibles, les investisseurs se montrant prudents alors que débute après la séance la saison des résultats de sociétés aux Etats-Unis et que se tiendront cette semaine une série d'adjudications de dette européenne déterminantes.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 32,77 points (+0,27%) à 12.392,69 points. Le S&P-500, plus large, a pris 2,89 points, soit 0,23%, à 1.280,70 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 2,34 points (+0,09%) à 2.676,56 points.

Les gains sont limités car les investisseurs s'inquiètent de l'absence de progrès tangibles dans la résolution de la crise de la dette dans la zone euro, malgré une nouvelle rencontre Merkel-Sarkozy, et des difficultés de plusieurs grandes banques à rassurer sur leur situation financière, au risque de gripper durablement les circuits du crédit et de peser sur la croissance.

Le géant de l'aluminium Alcoa a clôturé en hausse de près de 3% juste avant publication de ses résultats en après-Bourse. C'est le premier grand groupe coté à publier ses comptes des trois derniers mois de 2011, une période marquée par le ralentissement de la croissance mondiale et la crise de la dette dans la zone euro.

Les bénéfices du S&P 500 au quatrième trimestre sont attendus en hausse de 7,8% seulement sur un an selon Thomson Reuters, un chiffre qui a été réduit de plus de moitié depuis juillet.

Dell, troisième fabricant mondial de PC, utilisera son "solide flux de trésorerie" pour faire des acquisitions et doper sa croissance, a déclaré son directeur général Michael Dell, ce qui a fait monter le titre de 1,53%.

Google a reculé en revanche de 4,24% après que Motorola Mobility Holding (-0,67%), racheté par le géant de la recherche sur internet, a dit prévoir des résultats financiers moins bons que prévu.

Côté indicateurs, le crédit à la consommation aux Etats-Unis a enregistré sa plus forte augmentation depuis 2001 en novembre, a annoncé la Réserve fédérale.

L'encours de crédit a progressé de 20,37 milliards de dollars (15,85 milliards d'euros) après une hausse de 6,02 milliards de dollars en octobre (révisé de 7,65 milliards).

Réagir