Un tournant pour le Brexit ?

 |   |  326  mots
(Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Le Premier ministre britannique s'est longuement exprimé sur le Brexit. Eh oui ! le Brexit! On l'avait presque oublié ce sujet. Pourtant il y a 3 mois à peine, quand les Britanniques ont voté en faveur du Brexit, tout le monde, moi y compris, prévoyait un chaos.

L'INQUIÉTUDE DES ENTREPRISES

Un chaos sur les marchés. Ils sont presque tous revenus au niveau pré-référendum voire au-dessus. Un chaos économique. Pour l'instant les indicateurs de croissance britanniques ne montrent aucun signe de faiblesse. Mais c'est du côté des grands groupes internationaux qu'on sent une grande fébrilité. Peu de banques ou d'entreprises songent réellement à quitter Londres mais celles qui veulent se développer en Europe se demandent si c'est en Grande-Bretagne qu'il faut s'installer

MACHINE ARRIÈRE SUR L'IMMIGRATION ?

Est-ce que le discours de Theresa May les a rassurés? Oui et non. C'est toujours le grand flou artistique sur la date à laquelle Theresa May va déclencher le fameux article 50 qui déclenchera le compte à rebours des 2 ans. Theresa May a exclu un nouveau referendum, elle a également exclu des élections législatives anticipées et semble décidée à aller jusqu'au bout. En revanche elle ne veut pas couper les liens avec l'Europe car elle sait que ce serait, à court et moyen terme, une catastrophe pour l'économie britannique. En signe d'apaisement, elle a déclaré hier qu'elle ne fermerait pas la porte à l'immigration venant d'Europe et que la réforme de l'immigration les concernant serait modeste. Une claque pour les partisans d'un Brexit version hard.

LE STATUT DE LA NORVÈGE

Est-ce qu'on va y voir plus clair rapidement ? Rapidement non. Mais la Grande-Bretagne ne pourra pas traîner les pieds trop longtemps. En fait tout le travail de Theresa May va consister à organiser un Brexit qui n'en soit pas vraiment un. Si...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2016 à 8:23 :
si les anglais se sorte grandit de l'europe.
celle ci n'a plus aucune raison d'exister
la preuve sera faite que nos politiques sont aux bottes de la finance et non de
leurs electeurs
et surtout qu'ils faudra juge les responsables
a écrit le 05/09/2016 à 14:45 :
Le Brexit est une bénédiction pour l'Angleterre.
Tout va mieux qu'avant !

Bref, à quand le Frexit ? Encore faut-il avoir des politiques compétents au pouvoir !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :