La Tribune

Le paiement "sans contact" possible partout en France

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Mathias Thépot  |   -  549  mots
Le groupement des cartes bancaires vient d'étendre son agrément de cartes et de terminaux compatibles avec cette technologie.

Payer sans contact est désormais possible partout en France. Il ne reste plus qu'à équiper les clients et les commerçants des cartes et terminaux adéquats. Le groupement des cartes bancaires (CB), qui permet à 1,2 million de commerçants en France de bénéficier des paiements des cartes CB, a en effet transmis lundi aux banques son agrément pour l'implantation de terminaux de paiement « sans contact » partout en France. Selon nos informations, les terminaux seront fournis par l'industriel Ingenico le deuxième fabricant mondial de terminaux de paiement.

La technologie du « sans contact » ou « near field communication » (NFC) permet, grâce à une antenne dissimulée dans une carte ou dans un téléphone, de régler les petites dépenses en passant à environ quatre centimètres du terminal de paiement lui aussi équipé d'une antenne. Le paiement « sans contact » par carte est plafonné à 20 euros par achat.

Seule la région de Nice était jusqu'alors équipée de terminaux et de cartes pour ce type de paiement. Le « sans contact » pouvait y être utilisé dans la grande distribution, les petits commerces, les transports, les musées ect... L'opération, lancée en mai 2010, regroupait 11 banques et les émetteurs de cartes Visa et Mastercard.

Etablissement bancaire pilier du paiement « sans contact » par cartes bancaires, BPCE (Banque populaire Caisse d'épargne) a déployé depuis le début de l'opération 154.000 cartes bancaires de paiement « sans contact » dans les deux départements de la Côte d'Azur. Le groupe en vise 300.000 à terme. La banque a également équipé presque 700 commerçants dans la région de Nice sur 1.500 équipés au total de terminaux. Contrairement à BNP Paribas ou au Crédit Mutuel-CIC qui misent sur le paiement « sans contact » mobile, BPCE privilégie le paiement par carte. « Le client a confiance dans ce bout de plastique. Pour faire décoller un moyen de paiement, autant le faire avec une technologie déjà utilisée plutôt que de miser sur une rupture », estime Fabrice Denèle, directeur de la stratégie des moyens de paiement BPCE. Le taux d'utilisation reste pourtant très faible, moins de 1 % des cartes distribuées par BPCE ont été utilisées au moins une fois sur la Côte d'Azur, soit 1.400 porteurs de cartes pour un total de plus de 10.000 transactions.

Réduire le paiement en espèces

« Au démarrage d'une telle innovation, il est normal que l'utilisation de la carte sans contact soit à ce niveau, explique Fabrice Denèle. Quand on équipe massivement les particuliers, la prise en main d'un nouveau moyen de paiement prend du temps avant de l'adopter. On ne peut donc pas avoir de chiffres exceptionnels dès le début. »

La plupart des acteurs s'accordent d'ailleurs à dire que les cartes bancaires seront massivement équipées de la technologie sans contact ou NFC d'ici trois à cinq ans. Ils y voient un intérêt économique majeur : réduire le paiement en espèces des petites dépenses. « Le temps de traitement et le coût de gestion des transactions de petits montants en espèces sont souvent sous-estimés par les commerçants », souligne Charlotte Desbons, directrice marketing et communication de Visa Europe qui remarque que 80 % des paiements de faibles montants sont actuellement réalisés en espèces.

Réagir

Commentaires

VISITEUR2  a écrit le 03/11/2012 à 20:49 :

D'accord avec Jean316. Rien à ajouter ni à enlever.

Jean316  a écrit le 03/11/2012 à 17:02 :

Utiliser une puce comme moyen d'identification et de paiement me fait penser au futur système économique mondial annoncé dans la bible apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six ."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d?électeur ! Ce sont les 2 petits traits au début et milieu et à la fin qui en langage code-barre donne le 6 , je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google ...

après le futur krach économique on va passer au mode d?argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé?..
on n?arrête pas le progrès, science sans conscience n?est que ruine de l?âme.

E=Mc²  a répondu le 04/11/2012 à 9:47:

waouh !! bin dit donc. Le mieux c'est un suicide collectif du coup ..... On aurait du rester au moyen âge et ne plus innover , y avait pas de carte à puce au moins.
C'est pas la technologie qui fera chuter ou pas l'humanité, c'est l'incapacité de la nature humaine primaire d'évoluer aussi vite que sa technologie.