La Tribune

Lancement de "Airtime", le "chatroulette" de Facebook

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  415  mots
Les créateurs du site de partage de musique Napster ont lancé mardi une nouvelle application sur Facebook. Baptisée "Airtime", elle permet de réaliser des discussions par vidéo sur le célèbre réseau social.

Facebook se lance dans le chat vidéo avec l'aide des fondateurs de Napster. Une nouvelle application a vu le jour mardi sur le célèbre réseau social. Baptisée "Airtime", elle permet d'avoir des conversations vidéo par internet, avec l'avantage de ne nécessiter qu'une webcam et, bien sûr, de disposer d'un compte Facebook pour accéder à ce service.

Les fondateurs de Napster aux manettes

A l'origine du projet, les deux fondateurs de Napster, Sean Parker et Shawn Fanning, sont des habitués des innovations dans le monde du numérique. En 1999, ils lançaient leur site de partage de musique qui devenait rapidement l'un des plus populaires du monde avant d'être fermé sur injonction des tribunaux en 2001. La marque avait survécu jusqu'à son rachat par le disquaire en ligne Rhapsody en 2011. Sean Parker et Shawn Fanning ont par la suite investi dans d'autres jeunes pousses de l'internet, le premier devenant l'un des tous premiers investisseurs dans Facebook. "Il y a quelque chose d'enthousiasmant à l'idée d'apporter un peu de spontanéité à l'internet" a commenté Sean Parker lors du lancement de "Airtime", soulignant le potentiel en termes de nouvelles rencontres qu'offre l'application.

Conversations entre amis mais aussi pour s'en faire de nouveaux

Car en plus de permettre de dialoguer via webcam avec ses amis, "Airtime" connecte les utilisateurs en fonction de leur localisation et de leurs intérêts communs apparaissant sur Facebook, goûts musicaux ou acteurs ou auteurs favoris par exemple. Une fois connectés, les utilisateurs ont le choix de rester anonymes ou de se révéler leur identidé. Mais contrairement au site "Chatroulette", qui met en relation aléatoirement les internautes pour des conversations en vidéo, "Airtime" nécessite d'être enregistré sur Facebook. Ce pré-requis pourrait ainsi diminuer le risque de faire de mauvaise rencontre et notamment faire fuir les exhibitionnistes qui profitaient de l'anonymat de rigueur sur "Chatroulette".

Souriez,  vous êtes photographié

Mais, déjà, "Airtime" crée la polémique. Le site, justement sous prétexte de surveiller d'éventuels "comportements inappropriés", s'autorise le droit d'enregistrer les conversations des membres en prenant des "instantanées de contenus utilisateurs", comme l'a noté un article de Forbes, se référant à la politique de confidentialité de l'application. Le choix de davantage de sécurité se fait certes souvent au détriment de la liberté, mais les utilisateurs accepteront-ils d'être pris en photo régulièrement sans le savoir ?

Réagir

Commentaires

Camtoya  a écrit le 05/07/2012 à 14:58 :

Le concept est effectivement intéressant mais pour ce qui concerne les risques il est facile de créer un faux compte facebook pour pouvoir faire n'importe quoi !
A voir dans le temps ...

miloo  a écrit le 26/06/2012 à 23:33 :

jesuis se que tu ai

Chatroulette Dialroulette  a écrit le 10/06/2012 à 17:16 :

Le concept de Airtime est sympa, à voir si le buzz va continuer mais avec un communauté existante comme facebook ca ne devrait pas trop mal se présenter.

dany  a écrit le 07/06/2012 à 11:50 :

cc