La Tribune

Flammarion, premier éditeur français à signer avec Amazon

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Sandrine Bajos  |   -  473  mots
Alors qu'Amazon doit prochainement lancer en France sa liseuse numérique, le Kindle, Flammarion, quatrième éditeur français, vient d'annoncer un accord avec le libraire américain.

On attendait Hachette, le numéro 1 de l?édition française, et c?est Flammarion qui le coiffe au poteau. La maison d?édition dirigée par Térésa Cremisi est la première à signer un accord avec Amazon pour sa liseuse numérique Kindle et sa nouvelle tablette tactile qui doit être présentée demain mercredi, à New York, a révélé l?hebdomadaire professionnel "Livres Hebdo". Flammarion vient également de signer un accord avec Apple pour que ses livres soient disponibles sur l?iBookstore de sa tablette iPad.

"Des choix bénéfiques à l?ensemble des acteurs de la chaîne du livre"

Selon un communiqué diffusé par "Livres Hebdo", la PDG du groupe Flammarion écrit qu?il est essentiel "de rendre accessible une offre numérique légale et de qualité. C?est la meilleure façon de défendre le droit d?auteur face au piratage et de préserver la place centrale du livre dans notre culture". Cet accord va permettre à Flammarion de "défendre nos auteurs, d?accompagner de nouvelles manières d?accéder aux livres, de contribuer à la diffusion de la littérature, des idées et de la langue au-delà même des frontières", poursuit-elle avant d?ajouter "à terme, ces choix ne pourront être que bénéfiques à l?ensemble des acteurs de la chaîne du livre".

Quatrième éditeur français

Fondé en 1876, Flammarion est le quatrième groupe d'édition français et il a été racheté en 2000 par le groupe italien RCS MediaGroup. L'éditeur publie environ 1.400 livres par an et son catalogue comporte 26.680 titres En 2010, il a vendu 36,4 millions de livres et a réalisé un chiffre d?affaires de 220,1 millions d?euros. Outre Flammarion, le groupe comprend de nombreuses maisons d'édition dont Casterman, J'ai lu, Autrement ou encore Arthaud et Pygmalion. Les catalogues de ces maisons seront donc prochainement disponibles sur l?iPad d?Apple et le Kindle d?Amazon.

Le Kindle très prochainement attendu en France

Comme nous l?annoncions, Amazon, numéro 1 mondial de la libraire sur Internet, s?apprête à lancer son Kindle en France, la date du 8 octobre étant avancée par certain. Pour préparer son arrivée, le géant américain du Net a débauché l?ex-patron de la Fnac.com, Xavier Flamand. Pour sa part, Marie-Pierre Sangouard, ancienne directrice du livre à la Fnac, vient de rejoindre Amazon comme responsable du Kindle pour la France pour la partie acquisition de contenus.

Le livre numérique n?a toujours pas décollé en France mais aux Etats-Unis, il pèse déjà près de 10 % du marché de l?édition. Il est notamment porté par le Kindle d?Amazon qui revendique 80 % de ce nouveau marché. En France, il ne dépasserait pas 1 % des ventes de livre. 

Réagir

Commentaires

dame  a écrit le 06/10/2012 à 1:34 :

Je sais que les lecteurs électroniques sont très prisés ces derniers temps, mais je préfère encore les vrais bouquins dont je trouve ici <a href="http://www.librairiemediaspaul.ca">libraire</a>; alors si vous êtes un bibliophile comme moi, ce site sera une bonne aubaine pour vous.

Photo73  a écrit le 27/09/2011 à 20:08 :

Je n'ai toujours pas pu trouver de réponse à mon interrogation. Quid de la gestion des fichiers achetés, qui devraient être protégés par des DRM donc non sauvegardables.
Si la liseuse tombe en panne, se casse, ou si on veut en changer, comment fait-on le transfert des fichiers "livre" protégés ? La pérennité est-elle garantie contractuellement ? Dans vingt, trente ans, pourra-t-on encore lire les livres électroniques qu'on a acheté en 2011 sans devoir les racheter suite à l'évolution de la technologie (comme vinyl/CD/..) ? Les fichiers sont attachés à une personne, on ne pourra donc pas les inclure dans une succession, les e-livres disparaitront avec leur acheteur.
C'est plus adapté à du consommable, un livre à lire dans le train et "jeter" ensuite. Un journal enrichi multimédia (mieux que la version papier), ...

Sylvain  a répondu le 29/09/2011 à 20:32:

J'ai un kindle et il suffit de copier les ebook sur son pc pour les sauvegarder et en général (j'ai pas acheté sur tout les sites non plus) on peut toujours re-télécharger le ebook.
Les DRM se cassent facilement, il faut faire une recherche sur le net. Idem pour changer le format du livre.

Ensuite on trouve facilement des livres gratuits (libre de droit), même sur le site de la Fnac.

Franchement le passage au ebook est assez bizare, on a des difficultés au début mais une fois l'habitude prise, c'est un vrai bonheur d'avoir sa bibliothéque avec soi et que tout tienne dans un format poche.

antigoogle  a écrit le 27/09/2011 à 19:22 :

Surtout en France et en Europe évitons la pieuvre tentaculaire.

Fan de Flammmarion  a écrit le 27/09/2011 à 19:13 :

Des gens intelligents chez Flammarion (très), et en plus sympas.