Orange Bank : l'appli mobile est désormais disponible

 |   |  588  mots
Les nouveaux clients bénéficient de 80 euros en guise de cadeau de bienvenue. Les abonnés mobile et Internet fixe d'Orange ou de Sosh, eux, disposent d'un avantage supplémentaire de 40 euros.
Les nouveaux clients bénéficient de 80 euros en guise de cadeau de bienvenue. Les abonnés mobile et Internet fixe d'Orange ou de Sosh, eux, disposent d'un avantage supplémentaire de 40 euros. (Crédits : DR)
Le lancement officiel de la banque mobile de l'opérateur historique est prévu jeudi 2 novembre, mais son application est déjà téléchargeable ce mercredi. Idem pour la grille tarifaire.

Il est possible, dès aujourd'hui, mercredi 1er novembre, de télécharger l'appli d'Orange Bank, la nouvelle banque mobile de l'opérateur historique, sur Apple Store ou Google Play. Les utilisateurs peuvent maintenant s'inscrire, même s'il devront attendre un peu pour pleinement utiliser l'outil, le temps, notamment, qu'Orange vérifie les justificatifs d'identité demandés. La grille tarifaire, elle, est également disponible.

En bas à droite de l'appli, comme promis, Orange Bank propose un accès direct à "Djingo", une intelligence artificielle chargée de renseigner et d'orienter les clients selon leurs demandes. A l'ouverture du compte, l'abonné doit procéder à un premier versement de 50 euros. Les nouveaux clients reçoivent tous 80 euros en guise de bienvenue. Et les clients mobile ou Internet fixe d'Orange ou de sa marque low cost Sosh bénéficient eux d'un avantage supplémentaire de 40 euros, s'ils ouvrent leur compte "entre le 2 novembre et le 7 février 2018", précise Djingo. A noter que ces "cadeaux" ne seront disponibles que lorsque l'abonné Orange Bank aura effectué un minimum de trois opérations de paiement ou de retrait.

Le recours à un expert est payant

Comme annoncé, Orange joue à fond la carte de la "gratuité", même si certains services ne sont pas sans frais. Ainsi, les frais de tenue de compte sont gratuits. Mais seulement si le client réalise "au moins trois paiements, retraits par carte bancaire ou paiement mobile par mois", lit-on dans la grille tarifaire. Sinon, il en coûtera 5 euros par mois. De manière générale, la sollicitation d'un expert Orange Bank pour effectuer une opération est facturée 5 euros. Sachant qu'Orange assure que "la plupart" d'entre elles (paramétrage de la carte bancaire, édition du RIB, modification d'un virement, etc...) sont réalisables directement depuis l'espace client.

Côté moyens de paiement, Orange met gratuitement à disposition une carte Visa de paiement et de retrait. Si, en revanche, celle-ci est abîmée ou volée, son remplacement est facturé 10 euros. Les paiements et retraits par carte en devises étrangères, eux, sont facturés à hauteur de 2% du montant. Les virements en zone SEPA (soit l'Espace économique européen, plus la Suisse, Monaco et Saint-Marin) sont gratuits. Sauf, encore une fois, lorsqu'ils sont effectués en devises étrangères.

De nouveaux services courant 2018

La commande du chéquier est gratuite, sauf si son envoi se fait en recommandé et non en lettre simple. Dans ce cas, il en coûtera 5 euros. Le paiement mobile, sur lequel Orange mise beaucoup, est lui aussi gratuit, sauf lorsqu'il est effectué en devises étrangères. Orange prélève dans ce cas 2% du montant. Les découverts, autorisés ou non, donnent également lieu à des frais.

"Orange Bank peut vous accorder un découvert autorisé: cela signifie que vous pouvez dépenser plus que le solde positif de votre compte, dans la limite de montant que nous vous avons fixée et pendant maximum 30 jours consécutifs, précise Orange. Dans ce cas, vous payez des intérêts débiteurs au taux de 8%. Si vous allez au-delà de votre découvert autorisé mais que le solde de votre compte devient négatif, vous payez des intérêts débiteurs au taux de 16%."

Parmi les autres services, Orange Bank propose un livret d'épargne non-plafonné et au taux d'intérêt de 1%, ainsi que différentes assurances (contre le vol ou la protection des achats). D'autres services suivront, à l'instar de crédits à la consommation, qui devraient être lancés courant 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2017 à 23:10 :
Orange Bank Orange Bug non merci, ils ont déjà accès à toutes vos vies de façon illimitée et sans aucun garde fou crédible dans vos smartphones et ils ne s’en privent pas notamment leurs salariés des agents y passent leurs journées ça suffit bien comme ça inutile de leur donner en plus accès à nos finances
a écrit le 02/11/2017 à 16:29 :
Orange bank ne va rien apporter à l'économie, elle va seulement transférer des comptes de particuliers en provenance des autre banques vers elle-même ; Valeur ajoutée économique sera proche de ZERO ;

Pour endiguer la déshérence bancaire dans le financement de l'innovation et des TPE PME qui créent de l'emploi, il convient d'URGENCE de recréer la BDPME qui a disparue dans le magma des fonctionnaires carriéristes flemmards à tous crins Oseo BPI France

plus créer une autre banque privée totalement indépendante des groupes actuels comme les vieilleries impotentes BPCE et les nauséabondes SG BNP
a écrit le 02/11/2017 à 8:39 :
Cette banque permet elle de faire des emprunts ????
a écrit le 02/11/2017 à 8:30 :
Tout ce temps pour ça ...

J’ai failli attendre la sortie d’Orange bank pour changer de banque et comparer.

Orange Bank est déjà à la rue niveau avantage par rapport à d’autres réelles startup disruptrice du secteur.

Déçu, ils vont pas aller bien loin...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :