Investissement en location saisonnière : Reims plus rentable que Paris

 |   |  451  mots
Reims est la première ville française en matière de rentabilité pour l'investissement dans l'immobilier saisonnier.
Reims est la première ville française en matière de rentabilité pour l'investissement dans l'immobilier saisonnier. (Crédits : Reuters)
En comparant le prix à l’achat au mètre carré avec le niveau moyen des loyers saisonniers, HomeToGo.fr propose aux particuliers intéressés par l’investissement locatif de savoir quelles sont les destinations les plus rentables.

Quel est le point commun entre Derby (Grande-Bretagne), Reims et Grenade (Espagne) ? Ces trois villes constituent le tiercé gagnant, dans l'ordre, des destinations les plus rentables pour l'investissement en location saisonnière. Le moteur de recherche de location de vacances HomeToGo.fr a publié la nouvelle édition de son baromètre intitulé "Où investir dans l'immobilier saisonnier ?" et ses résultats peuvent paraître surprenants. Les trois premières villes citées sont ainsi bien plus rentables que des villes que l'on aurait pu penser plus attrayantes d'un point de vue touristique...

Des villes comme Londres ou Paris se classent ainsi respectivement en dernière et antépénultième position du classement au niveau européen en matière de rentabilité locative. Le problème vient évidemment du prix d'achat au mètre carré, bien trop élevé dans ces deux villes, même avec des revenus locatifs saisonniers plus avantageux que dans les autres villes.

 

Source : HomeToGo.fr (avec chiffres Numbeo et Efficity)

Pour réaliser son classement, HomeToGo se base sur le prix moyen du mètre carré à l'achat dans chaque destination, "et pour tous les biens sans distinctions" précise Rachel Tabellion, directrice France de HomeToGo. Ce chiffre est mis en relation avec le prix médian à la location par jour dans la destination, calculé grâce à la base de données acquise sur les différentes plateformes présentes sur le moteur de recherche : Booking.com, Abritel, HouseTrip, etc. Attention : les ratios exprimés par ville ne doivent pas être confondus avec le taux de rentabilité moyen de l'investissement locatif dans chaque ville.

Grenoble en seconde position !

Le classement au niveau français réserve aussi quelques surprises. Outre Reims à la première place, on retrouve une ville comme Grenoble en troisième position, avec un ratio de rentabilité de 11,4 : un prix moyen à l'achat de 2.120 euros au mètre carré et un prix médian à la location de 139 euros par jour. Rachel Tabellion explique cette bonne place par le fait que la ville apporte aux investisseurs "des revenus locatifs bien répartis sur toute l'année, et non pas uniquement en période estivale, comme cela peut être le cas à Ajaccio, par exemple". Ainsi, HomeToGo conclue son baromètre par la leçon suivante : "les villes touristiques et balnéaires comme Paris, Calvi, Deauville, Biarritz ou Porto-Vecchio ne sont pas forcément les destinations à choisir pour investir dans l'immobilier". Certaines destinations très touristiques figurent tout de même en bonne place dans le classement : le Mont Saint Michel (bon courage pour trouver un bien à vendre) sur la deuxième marche du podium, Honfleur en sixième position ou encore le Cap d'Agde à la onzième place.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2016 à 17:35 :
Dans la pratique, les rentabilités sont exécrables. Non seulement cela vous demande du temps, de l'argent et de l'energie, mais en récompense, vous aurez un rendement bien souvent négatif (sans parler du risque de vacances locative: le cauchemar absolu du proprio).

Nous ne sommes plus dans les années où les babyboomeurs étaient moteurs de la société, mais la face descendante de ce phénomène: l'Immobilier n'est plus un investissement, mais boulet fiscal avec rendements négatifs et moins values à la clé.
a écrit le 13/10/2016 à 16:54 :
Mais que peut bien vouloir dire le charabia de ce tableau!!!
Vous présentez "un prix moyen au m2 (en euro)": cela, on peut comprendre qu'il s'agit du prix d'acquisition du bien...
mais que peut bien signifier le "prix median à la location par jour en euro"???????
- s'il s'agit d'un prix moyen par jour au m2, vous êtes tombés sur la tête: 164 € le m2 par jour, c'est plus que les prix des palaces parisiens
- s'il s'agit d'un prix moyen par location, c'est complètement débile sans mettre de quelle surface il s'agit!!!!! ...et de plus, cela n'est donc pas du tout comparable au prix moyen au m2 de l'acquisition.
Je me demande quand la rédaction de La Tribune décidera de faire relire ses papiers avant de les publier!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :