Facebook attaqué pour sa politique en matière de données privées

 |   |  448  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Un groupe de défense des internautes va demander aux autorités de la concurrence américaines d'examiner la politique de Facebook en matière de données privées.

Facebook respecte-t-il la vie privée des internautes ? Mark Zuckerberg n'a pas le temps de se remettre du grand raout organisé à l'occasion de la présentation du nouveau Facebook que la polémique enfle de nouveau sur le sujet. L'Electronic Privacy Information Center (EPIC), qui représente les intérêts des internautes en la matière, a annoncé qu'elle allait demander à l'autorité de concurrence américaine (la Federal Trade Commission) d'examiner si les nouvelles fonctionnalités de Facebook, TimeLine, et Ticker respectaient la vie privée des internautes.

La démarche de l'EPIC fait suite au message d'un bloggeur posté sur Internet il y a quelques jours. L'Australien Nik Cubrilovic a révélé que les cookies de Facebook logés dans les navigateurs Internet traquaient le surf des internautes même lorsque ces derniers n'étaient plus connectés au réseau social. « Facebook s'est engagé dans un processus de tracking depuis au moins un an, et a résolu en partie ce problème seulement après avoir été critiqué, ce qui montre leur peu d'entrain à respecter la vie privée », indique EPIC. « Nous n'avons aucun intérêt à traquer les internautes, et nous ne revendons pas les informations obtenues sur les sites visités», a assuré le porte-parole de Facebook.

Toujours est-il que les nouvelles fonctionnalités de Facebook ont pour objectif de toujours mieux recenser l'activité des membres du réseau social. En France, Ticker - Telex - est déjà disponible. Installée dans la colonne de droite du profil, elle liste chaque fait et geste du réseau d'un internaute. Ainsi, chacun a connaissance en direct des commentaires déposés par un ami sur d'autres comptes, sur des photos etc. Avec cette impression pour le titulaire d'un compte d'écouter désormais aux portes. Une chose est sûre : la fonctionnalité déplait à pas mal d'internautes. Ces derniers se sont fait passer le message suivant :

« Suite à la nouvelle version de Facebook, qui arrive doucement, mais surement chez tout le monde, vous seriez gentils de faire ceci :

? Passez la souris sur mon nom
? Attendez de voir la petite fenêtre s'afficher
? Passez la souris sur abonné(e) et décochez « Commentaires et mentions j'aime »


En réalité, ces recommandations ne fonctionnent pas. Facebook a prévu d'autres paramètres pour permettre aux internautes de restreindre la communication de leurs conversations. Mais la vitesse de diffusion du message montre les craintes des internautes sur ces nouvelles fonctionnalités. Reste à savoir comment sera accueilli en France, Timeline, le nouveau profil de Facebook, qui permettra aux internautes de signaler automatiquement les articles, les musiques, ou les vidéos qu'ils sont en train de visionner.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2011 à 16:28 :
j e ne suis pas inscrit sur facebook et pourtant j'ai supprimé puis bloquer des cookies installés par mon navigateur firefox. je ne comprends pas comment cela est possible.
a écrit le 02/10/2011 à 7:33 :
Il existe enfin un nouveau réseau social qui a été qualifié de "contre pied de facebook" car il ne fait pas son cash sur l'exploitation de données personnelles : TodoBravo.

Ce réseau met un dossier d'information en page d'accueil qui décrit tout son businne model ! Evidement le site est plus pauvre fonctionnellement, l'ergonomie perfectible, mais moi je trouve qu'on moins ça ouvre sur du nouveau et du rassurant., et c'est fait par des français, cocorico!
a écrit le 01/10/2011 à 12:11 :
En France, l?état et ses institutions sont trop laxistes par rapport à ces données !!

Face book comme d'autres sites du genre sont une grosse arnaque.
En gros, leur business model est base sur le vol des données privées pour la revente! Et tout cela en toute légalité. Pas mal!!

On devrait instituer des lois qui obligent des institutions publiques ou privées d'être totalement transparent avec les données privées. Une politique de "Opt In", par défaut doit être institué!
Réponse de le 01/10/2011 à 13:37 :
C'est bien ça qu'on appel la fraude du col blanc en toute impunité. Leurs patrons sont même reçus par les hautes autorités de l?état !!

Entre temps, si on vol une "baguette", on peux être mis en prison. Des lois contre la fraude "col blanc" doivent être extrêmement sévère par rapport à la petite délinquance!!

En plus, la protection des données privées doit effectivement être prioritaire rien que pour encourager à long terme l?industrie du numérique !
Réponse de le 01/10/2011 à 13:39 :
les gens qui sont contre fb ont cas se desinscrire tout simplement et arreter de nous faire chier
il est evident qu'ils exploitent nos vies privées
Réponse de le 01/10/2011 à 18:15 :
La question n'est pas sortir du FB ou pas!
La question est exploitation des vies prives pour leur profit!
Et ça, ça doit être contrôlé et transparent!
Un point, c'est tout!!!
Réponse de le 01/10/2011 à 18:23 :
Face book est même sous l'oeil des régulateurs en Ireland; siége social européen de face book. Des gens comme jean plus haut et d'autres comme lui n'ont pas compris que c'est illégal ce que fait face book.

Sortir du face book n'est pas la solution!

C'est comme si les politiques disais aux français; si vous n'étés pas content de la corruption de l'état ou de l'économie française : sortez du pays!!!
a écrit le 01/10/2011 à 9:51 :
on devrait appeler ce site StasiBook
a écrit le 01/10/2011 à 7:14 :
je suis un vieux dinosaure de 57 ans,et pour moi les gamins ne connaissent,pas les vieilles choses imaginées par des anciens,a l'epoque c'etait de la science fiction,mais maintenant,que la technique le permet c'est la realité,,,oui les enfants,faites attention a ce que j'exprime,nous sommes forcés de vivre; 1984, de georges ORWELL,et le meilleur des monde; d'aldous HUXLEY,lisez ces livres,...
a écrit le 30/09/2011 à 17:17 :
A chaque fois, c'est la même chose : les utilisateurs de FB n'ont qu'à déserter. Au moins pendant quelques jours. Quand le trafic sera tombé vraiment, on verra ce qu'ils font ? Ce n'est pas si dur : il y a peu de temps, FB n'existait pas. Une page FB n'est pas un bien essentiel. Et puis, cela rendrait service aux boursicoteurs qui envisagent de gonfler la bulle FB ... En plus, je suis sûr que cela aurait l'air "très branché" : "je ne suis plus sur FB, et j'aime çà !" ;-)
Réponse de le 30/09/2011 à 22:37 :
Etes-vous seulement certain de ne plus être sur FB ? That's the question.
Réponse de le 22/01/2012 à 15:06 :
Je ne suis pas FB...Mais sur tous les sites sur internet,il y a au moins une mention Facebook:J'aime,J'aime pas,Connecte toi avec ton Facebook...Combien de malades,d'accros jusqu?à la folie dans le monde entier?Tout ressort plus tard.Tout.De plus en plus de personnes sont gênés dans leur vie adulte à cause des photos ou commentaires postées jeune.Alors Facebook.Non merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :