Le Smic ne devrait pas augmenter en juillet

 |   |  163  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La revalorisation du Smic "n'interviendra pas en juillet mais pourrait avoir lieu le mois d'après", a indiqué le ministère du Travail et de l'Emploi. Cette annonce fait suite à la publication par l'Insee de l'inflation sur laquelle est indexée cette augmentation.

Le niveau de l'inflation observé par l'Insee en mai (2% en rythme annuel) remet en cause l'augmentation du Smic prévue le mois prochain. Selon le ministère du Travail, l'inflation est restée légèrement sous le seuil permettant le déclenchement automatique de la hausse du Smic. "La revalorisation n'interviendra pas en juillet mais pourrait avoir lieu le mois d'après", précise le ministère du Travail et de l'Emploi.

Pourtant, l'augmentation était quasiment actée. Pour certains économistes, la barre des 2% devait être franchie en mai. En avril, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, avait également estimé "probable" cette hausse au 1er juillet.

La règle de revalorisation automatique prévoit une hausse si l'indice des prix hors tabac progresse d'au moins 2% par rapport à son niveau de novembre, ce qui pourrait selon des économistes intervenir dès le 1er juin ou le 1er juillet. Un salarié au smic touche actuellement 1.365 euros brut par mois pour 35 heures de travail hebdomadaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2011 à 16:46 :
La France pourrait exonérer l'ensemble des charges salariales que les emplois ne seraient toujours pas là. Les écarts de rémunération entre pays sont si importants qu'une baisse des charges salariales ne changerait rien.
a écrit le 16/06/2011 à 14:53 :
Apres le rsa juge trop genereux(410e/mois) pour les plus pauvres,voila le tour du smic.... C'est sur a ce rythme dans 5 ou 10 ans on sera plus competitif que la chine.
Tirons les gens vers le bas.
@ludo31:Les patrons delocalisent parcequ'ils recherchent toujours une personne prete a faire le meme travaille mais pour moins cher.Des benefs ils en font en france mais c'est ridicule compare a beaucoup de pays (qui ne sont pas des exemples de progres humains) Quand les gens auront comprit que tout le monde a interet a ce que chacun puisse avoir une remuneration digne et conservee une solidaritee dans la societee,on aura fait un grand pas.Car pour consommer il faut de l'argent,or plus de pauvres et de travailleurs pauvres moins de consomation voir plus du tout et explosion de la criminalitee. Ex:L'afrique du sud,bidonvilles et ghettos de riches,le paradis du neo liberalisme et pourtant personne en france ne reverait de vivre la bas. On marche sur la tete
a écrit le 16/06/2011 à 10:03 :
Les citoyens du Sarkozystan ont toutes les audaces !!!
Ils demandent à être augmentés ... quelle indécence !!!
Le grand patronat et les financiers daignent dans leur très généreuse condescendance leur attribuer un travail (le plus précaire possible il est vrai) et ces ingrats demandent à être rémunérés correctement .... quelle goujaterie ... quel manque de reconnaissance ...
Les travailleurs n'ont qu'un droit au Sarkozystan: celui de chanter à tue tête la chanson des Charlots: Merci Patron ... et en remerciement glisser dans l'urne le "bon" bulletin de vote.
Réponse de le 16/06/2011 à 14:02 :
OUI les travailleurs doivent être des moutons lobotomisés par la télé et autres produits technologiques inutiles (Ipod, Iphone, Ipad, tablette à tout faire, PS, ....). IL NE FAUDRAIT SURTOUT PAS QU'ILS SE METTENT A REFLECHIR !!!
a écrit le 16/06/2011 à 9:57 :
Voilà qui va réjouir l'OCDE qui dans un rapport sur la France conseillait au gouvernement de ne pas augmenter le SMIC mais demandait également plus de souplesse pour la rupture des contrats de travail et poussait au maintien des séniors sur le marché du travail. Avec des organismes comme l'OCDE, le FMI et l'OMC le paradis libéral sur Terre sera bientôt une réalité!
a écrit le 16/06/2011 à 7:46 :
c'est çà qui fait détruire ce pays !! si !! on dope les salaires juste pour des raisons politiques ou électorales . on ne sait pas on l'augmente pour quelle raison ???
ne vous étonnez pas si les entreprises préfèrent se délocaliser à côté
a écrit le 16/06/2011 à 7:29 :
augmenter le smig impensable les plus pauvres en beneficieraient il vaut mieux instituer une prime qui beneficiera aux salaries de quelques grandes entreprises qui sont celles qui en general versent les meilleurs salairescar les syndicats y sont mieux implantes.
Réponse de le 16/06/2011 à 12:02 :
Malheureusement il y a qui méritent même pas le SMIC. Il vaut mieux les payer a ne rien faire.
a écrit le 15/06/2011 à 19:45 :
Je m'en fous Je ne gagne même pas le smic en ce moment.
a écrit le 15/06/2011 à 16:17 :
Si on interroge le portefeuille ou le compte en banque des français, l'inflation va bien plutôt galopante! Ces chiffres là sont bien plus sérieux que l'INSEE!
a écrit le 15/06/2011 à 14:27 :
Si c'est l'INSEE qui l'affirme, c'est que c'est justifié ... évidemment.
Merci les statistiques accomodantes, car si les gens avaient du pouvoir d'achat, cela risquerait d'augmenter le taux d'inflation et donc de réduire les rendements et l'interêt des placements de nos dirigeants ...
Réponse de le 16/06/2011 à 7:47 :
Hum petite leçon d'économie: quand l'inflation augmente, les taux montent...donc merci de votre participation au revoir.
a écrit le 15/06/2011 à 14:16 :
c'est une vaste fumisterie l'INSEE avec son indice,tous les jours je m'achète un ecran plat et des dvd! que cette institut prend en compte les vraies chiffres et arrete de prendre les gens pour des idiots!
le mois prochain le smic ne sera pas revalorisé merci qui!
a écrit le 15/06/2011 à 13:34 :
On recule d'un mois une petite augmentation ; donc on ajuste un minimum pour un Mois alors que les plus aisés voient leur isf disparaître ou beaucoup baisser ...c'est vrai que ce gouvernement se montre plus généreux envers ceux qui en ont SANS DOUTE le moins besoin ?
a écrit le 15/06/2011 à 12:44 :
C'est l'accompagnement de la perte de pouvoir d'achat des français : tous au smic!
a écrit le 15/06/2011 à 12:07 :
Les salaires de la classe moyenne sont bloqués. Inexorablement, le SMIC la rattrape. C'est malsain.
Réponse de le 15/06/2011 à 12:25 :
C'est effectivement un problème depuis une dizaine d'années. Avec les 35 h, les salaires moyens ont stagné alors que le SMIC a fortement augmenté et on se retrouve quasiment au SMIC à 1/2 euros à l'heure près. A côté de ça, tout a lourdement augmenté.
Il faudrait qu'ils baissent les charges salariales pour compenser et les récupérer par un autre moyen (TVA sociale ou autre).
Réponse de le 15/06/2011 à 14:05 :
le pb en france, c'est que les entreprises ne jouent pas le jeu, la baisse des charges.. on voit bien le resultat dans la restauration, pour les contrats aidés.. ça ne bénéficie jamais au salarié, ni aux poches de l'etat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :