Durée de vie prolongée pour la doyenne des centrales françaises

 |   |  169  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Un rapport d'experts estime que la centrale nucléaire de Fessenheim peut encore fonctionner dix ans de plus, rapporte Le Figaro ce jeudi. Leur avis devrait être confirmé par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

A contre courant de nos voisins allemands, la France reste ferme sur le maintien du nucléaire. Même la plus vieille centrale, celle de Fessenheim en Alsace, devrait pouvoir, selon Le Figaro de ce jeudi, vivre dix ans de plus.

Selon le journal, à l'issue de l'examen de passage des trente ans, un rapport d'experts a approuvé la prolongation pour dix ans du fonctionnement du réacteur. Ce rapport doit encore être formellement approuvé par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Celle-ci doit se prononcer d'ici la fin du mois. Son éventuel feu vert ne permettra pas néanmoins de s'affranchir des "tests de résistance" réclamés depuis la crise nucléaire de Fukushima au Japon.

"Chez EDF, on estime que Fessenheim présente les mêmes garanties - les générateurs de vapeur par exemple ont été changés - que Tricastin 1 qui a reçu l'autorisation d'opérer jusqu'à ses quarante ans".

Cette prolongation décénale devrait coûter à EDF 500 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :