Mariage gay : le projet de loi sera voté mardi

 |   |  377  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le débat sur le mariage pour tous s'est enfin achevé à l'Assemblée nationale ce samedi matin. Le vote solennel aura lieu mardi. Le Sénat examinera ensuite le projet de loi à partir du 18 mars.

C?est au lever du jour, à 5h40, ce samedi matin que le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), a levé l?ultime séance. Après 4.999 amendements examinés et environ 110 heures de discussions, nuits et week-end compris, les députés ont enfin terminé de débattre du projet de loi sur le ?mariage pour tous?, qui remporte au passage la septième palme du texte le plus longuement débattu de la Vème République.

"Cette fois-ci, c'est vraiment la fin. Nous sommes heureux, épuisés et fiers de cette immense avancée", lançait samedi matin à l'aube la députée PS de Paris et Vice-présidente du Palais Bourbon Sandrine Mazetier sur la plate-forme Twitter.



"La Victoire est proche", avait de son côté assuré la députée socialiste de Loire-Atlantique Marie-Françoise Clergeau, peu avant minuit, vendredi soir, sur le réseau social Twitter.

 

 


Notons au passage que selon un rapport de l'Ifrap, le travail de nuit au Palais Bourbon est estimé à quelque 50.000 euros de l'heure.

Protection des salariés

Dans leurs ultimes travaux, les députés ont notamment voté un article interdisant toute mesure de sanction, licenciement ou discriminatoire contre un salarié marié avec une personne de même sexe ayant refusé une mutation géographique dans un Etat incriminant l'homosexualité. Ils l'ont élargi aux salariés liés par un Pacs avec une personne du même sexe, via un amendement PS. En son temps le Pacs avait d'ailleurs lui aussi été le fruit d'un long et tumultueux débat parlementaire.

Vote mardi

Le vote solennel aura lieu mardi après-midi, avant un examen au Sénat à partir du 18 mars. "Le combat va continuer", a toutefois prévenu Christian Jacob, le chef de file des députés UMP, évoquant entre autres la manifestation du 24 mars prochain. La partie n'est pas (encore) gagnée.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2013 à 14:04 :
50 000 ? le cout d'une heure de séance de nuit de l'assemblée nationale selon l'IFRAP
Combien d'heures de nuit et de week-end consacrés à cette loi urgente et première priorite du gouvernement actuel? Faites le calcul !!!!!!!!! cela représente combien d'emplois au smic!!!!!!!!!!
Les nombreux priviléges des élus les rendent complètelment déconnectés des réalités financières de notre pays et ce sont ces memes donneurs de leçon qui vont demander aux français de faire des efforts!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 16/02/2013 à 13:30 :
50.000 euros multipliés par au moins 20 heures =1.000.000 EUROS
Je croyais betement que la france était en déficit?
a écrit le 11/02/2013 à 20:35 :
et pendant ce temps là, on ne parle plus de la dette, des économies qu'il va falloir faire.
évitons le débat sur le coût de notre démocratie et son millefeuille administratif et la nomenclatura de nos élus !
Je sais ça n'a rien à voir, si ce n'est que ce mariage n'était pas vraiment une priorité dans la crise actuelle et le manque de compétitivité de la France.
Réponse de le 12/02/2013 à 9:23 :
Pour les lesbiennes, les gays, les bis et les trans, en France, l alternance de 1981 a mis fin au harcèlement policier. L alternance de 1997 a permis la reconnaissance des couples homosexuels. La victoire de 2012 à permis de poser l égalité des droits entre tous les couples, avec l ouverture du mariage et la reconnaissance des familles homoparentales. Dans beaucoup de pays, les victoires de la gauche ont eu la même signification. Ces questions, que l on qualifie trop souvent, de « sociétales», sont des questions sociales aussi politiques que les autres. Il s agit de libertés, d égalité, de solidarité, de laïcité. Il s agit de protéger d abord les plus vulnérables, de renforcer l unité de la communauté républicaine et de faire une place pour chacun dans un projet collectif. Il n y a qu en France que le débat parlementaire sur une simple question de prise en compte des nouveaux mode de vie dans le droit laïc et républicain a susciter tant de conservatisme dans une tradition moralisatrice patriarcale. Pris une telle place et autant de temps et d énergie pour mettre fin à une ségrégation. Or le constat d une puissante adaptation de la famille au changement social, les bouleversements de l ordre familial traditionnel (généralisation du travail des femmes, maîtrise de la contraception, rééquilibrage des rapports entre hommes et femmes, de l autorité parentale, recompositions familiales, essor de nouvelles formes éducatives, PACS, homoparentalité ...), placent l État et la société tout entière face à de nouveaux choix. Nous pouvions comme les autres européens agir avec raison et passer rapidement à la guerre économique, mais il semble plus facile de fustiger que de construire. Notre Comité d éthique fut le premier du genre : il y a 30ans qu il réfléchit sur ces questions !!, tout a été dit, écrit et analysé et les limites tracées. Dans ce cadre notre société continuera d évoluer et il reste encore beaucoup à faire Chacun est libre de ses choix moraux individuel mais le droit égalitaire est collectif.
a écrit le 11/02/2013 à 20:34 :
@ taranis, vraiment vous connaissez tout est ce qui touche à la condition féminine, c'est tout à vôtre honneur, mais d'ou vient cette milantitisme je pense selon moi à une frustation qui s'est transformer par de la colère, et vous n'hésitez pas à le revendiquer haut et fort, vous êtes l'évita de ce siècle, de toute les façons je pense que là c'est l'homme qui parle vous n'êtes jamais à bout d'argument, bravo
Réponse de le 12/02/2013 à 11:03 :
@Merci Monsieur Pathinder: Je suis un peu émue et sans réelle réponse, depuis mes 9 ans c?est plutôt mon corps que mon esprit qui a fait l?admiration des hommes, mais non je n?ai aucune colère ni frustration, j?ai une empathie irraisonnable pour la gente masculine et je suis en perpétuelle quête de sa reconnaissance.
Depuis peu d années j?ai grâce l ?adoption simple acquis une identité qui remplace mon petit nom puis une nationalité, l?émancipation m a envahie sans la chercher, même si je reste toujours très dépendante financièrement. Cet espace de liberté je souhaite simplement en faire profiter d?autres femmes toujours prisonnières des traditions avec les petit moyens matériels que mes mécènes mettent à ma disposition ,tout en militant loyalement. Le Féminisme n?est rien d?autre que la recherche de l?égalité homme/femme. Et comme les restos du c?ur, vivement que cela s?arrête. Sans instruction autre que celle de la vie, bien que trentenaire je reste avec la naïveté d?une enfant.
Réponse de le 12/02/2013 à 21:28 :
@ taranis, je vous avoue que je n'avais jamais vu une défense telle que vous argumentez je vous avoue avec beaucoup de talent, je pensais à tort et pour cela je m'en excuse que tout les commentaires que vous publiez sont le résultat d'une certaine frustation de la colère envers la gente masculine, pour ça j'ai un grand respect pour vous, par contre concernant les restos du coeur et les associations d'Epi-Sourire tout les bénévoles ne font aucune différence de l'état financier de l'homme ou de la femme, en plus je vous avoue que j'ai un grand respect pour ces personnes qui sont gentil nous sommes dans une société ou l'homme et la femme (surtout pour la femme qui en plus d'aller au resto ou à Epi-sourire, font à manger, éduque leur enfant, surveille tant bien que mal à l'éducation de leur enfant qui au pire supporte un mari ou un compagnon qui n'est jamais là ou il va au café, simplement pour échapper à son rôle d'un compagnon ou d'un mari amant qui normalement doit être son rôle, non il ne veut pas à subir ça, et laisse ça à sa femme) je pense que ces associations sont importante dans cette société qui est basé que sur le fric ils sont à l'écoute de toute les femmes et les hommes, si une de ces catégories ne les respectent pas la porte est grande ouverte, vous savez que la naïveté d'un enfant est une chose qui est normale, si non ceux qui abuse ce sont des abrutis et des laissés pour compte, j'ai 20 de plus que vous si au fond de sois on à pas cette âme d'enfant, mon dieux il serais temps qu'on prenne notre destin en main même si on fais des erreurs nul n'est parfait, je me sens jeune malgré mes 50 ans et je le revendique en me laissant pas marcher dessus sur ça je vous souhaite une bonne soirée et continuez à être comme vous êtes car même si personne n'est parfait, permettez-moi de vous souhaitez bonne chance car j'aime vous lire, et bonne soirée.
a écrit le 11/02/2013 à 12:10 :
Ils se marieront sur un air regay !!
a écrit le 11/02/2013 à 10:51 :
Autrefois pionnière dans l avancée vers l égalité des droits, la France se trouvait distancée par ses voisins. Des discriminations très lourdes pesaient sur les personnes lesbiennes gays, bis ou trans .Plus encore, les personnes LGBT pouvaient sembler constituer une catégorie juridique à part, tant le traitement qui leur est réservé pouvait parfois s écarter du droit commun : caractère inacceptable d une politique qui stigmatise Avec le retour aux fondamentaux républicains aux principes de liberté et d égalité indispensables à la cohésion de notre pays. Il s agissait de lutter contre le double écueil de l obscurantisme ? qui voit dans l homosexualité une perversion ? et du communautarisme, qui marginalise. A l opposé de toute démarche spécifique les mêmes règles vont s appliquer à tous. Le déferlement de propos et arguments haineux, méprisants et autres procès à l encontre des homosexuels-les ne cesse de me surprendre tant il révèle des amalgames proprement révoltants. Ils témoignent, dans un contexte social où les enjeux de l égalité entre femmes et hommes, entre homosexuels-les et hétérosexuels-les sont enfin sur le devant de la scène, de la difficulté à penser la société en termes d égalité des droits et non de hiérarchisation de valeur des individus qui la composent Chaque individu, quel que soit son sexe, ses sexualités, son genre, sa couleur de peau, son origine sociale ou encore ses opinions politiques doit pouvoir bénéficier des mêmes droits. Le mariage comme l adoption en font partie.
Comment entendre au quotidien que son amour est contre nature, dangereux , illégal, Il est temps de rappeler à ceux qui feraient de l homophobie sans le savoir que les mots ont un poids et que leur violence touche , blesse et parfois tue, l homophobie n est pas une opinion et dans une société égalitaire , le respect de l autre ne vient pas en option.
Réponse de le 11/02/2013 à 11:22 :
Je propose d'intenter une action contre mère nature pour discrimination en ne permettant qu'à deux individus de sexes différents de se reproduire. C est une stigmatisation insoutenable.
Réponse de le 11/02/2013 à 12:59 :
L homosexualité est aussi ancienne que l humanité et cette minorité a toujours tenté de survivre dans son époque. Aujourd hui l avancée de notre civilisation permet de reconnaitre l existence des familles homoparentales qui ne peuvent disparaitre par simple déni. De nouvelles formes de vie familiale ont émergé. Les parents élèvent leurs enfants ensemble ou séparément, seuls ou avec leurs conjoints. Aux familles traditionnelles, monoparentales ou recomposées s ajoutent les familles devant faire appel à la procréation assistée, celles qui sont fondées par un couple homosexuel, ainsi que toutes les familles d élection qui se constituent au hasard de la vie, par nécessité ou par choix. Le droit français, qui promeut encore un modèle familial répondant à l adage « un père, une mère, pas un de plus, pas un de moins », alors même que les cadres traditionnels de la famille se sont profondément transformés, doit évoluer. La famille est aujourd hui davantage le résultat d un projet, d une volonté de faire famille, qu une cellule biologique. Le débat pour ou contre l homoparentalité est caduc : les familles homoparentales existent. La question posée à la société n est pas celle de leur existence, mais celle de leur reconnaissance et de leur protection.
Réponse de le 11/02/2013 à 14:57 :
1. Vous ne répondez sur le fonds 2. Vos niez que le modèle familial soit "un père/ une mère pas 1 de plus de plus pas 1 de moins" donc logiquement vous validez le mariage à 3 et + ( la polygamie ou la polyandrie ) et toute forme de mariage aujourd'hui non reconnue , welcome to n'importe quoi ! La protection des 1 enfants sur 2 né hors mariage est elle si dramatique ? assurément non !
Réponse de le 11/02/2013 à 15:02 :
En quoi la société doit statuer sur ce qui est la bonne ou la mauvaise "pensée" ? Qui êtes-vous pour définir que la société actuelle est normale et la norme ? En quoi votre commentaire devrait être la vérité et la nature reniée ? Vous êtes donc pour Monsanton, pour le réchauffement, pour la pollution ... si je vous comprend bien car c'est la norme ! Avant les couples homosexuels existaient et cela en effet depuis toujours mais avoir des enfants et fonder des familles n'était pas possible ! La réponse actuelle est uniquement technologique, si vous trouvez merveilleux de louer son ventre pour donner un désir irréalisable à un individu alors donnez moi 10 millions car c'est mon désir, là maintenant tout de suite vu que c'est L'argent la nouvelle norme, mais vous allez trouver ça stupide n'est-ce pas ! Vous comprenez bien que ce débat est ridicule car il ne s'agit pas du tout de reconnaitre l'homosexualité mais juste de définir des règles et le Pacs suffisait largement. L'autre point est que sans réferendum vous n'avez aucunes autorités d'imposer votre vision, cela s'appelle une dictature et la il faut bien reconnaitre que c'est la cas.
Réponse de le 11/02/2013 à 15:38 :
@; Le fond est de l ordre du Naturel et du Symbolique et n?a aucun ancrage dans la réalité La nature et la tradition ne sont pas nos codes, pas plus que la religion puisque nous vivons dans des sociétés laïques, Vous faites les amalgames classiques de rejet ( Polygamie ,GPA), non je ne nie rien du tout l?hetero sexuel est archi dominant fort heureusement, je dis simplement qu?il existe d?autres types de familles que j'ai décrite et qui elles aussi sont nouvelles, des dizaines de milliers d?enfants vivent déjà dans des couples homosexuels masculins ou féminins. Si l?éducation, pour l?essentiel, c?est la transmission de l?amour, de la loi, et de la culture, on voit mal au nom de quoi on prétendrait que des homosexuels sont incapables de transmettre de telles valeurs. Selon les études dont nous disposons, cela ne se passe d?ailleurs pas plus mal qu?avec les hétéros !
Mais la peur n?a pas disparu pour autant: le développement de l?enfant. Celui-ci sera-t-il normal ou pour dire les choses plus crûment, va-t-on vers une société d?homosexuels ?
La réponse à cette question relève de l?évidence : chacun peut constater que l?identité sexuelle des enfants n?est pas une simple imitation de celle de leurs parents, sinon l?homosexualité serait incompréhensible ! Le grand danger serait celui de succomber à l?illusion du pareil, au nom de l?égalité, et d?entériner le déni de la différence des sexes. Deux hommes ce n?est pas pareil que deux femmes ou un homme et une femme. L?écueil de certaines revendications des associations gays et lesbiennes est bien celui-là. Il faut travailler sur l?égalité du droit, mais ne certainement pas encourager une indistinction idéologique des sexes différence des sexes est un fait. Il ne s?agit nullement de la nier. Au niveau symbolique, en quoi la différence des sexes est-elle structurante ? C?est accepter que l?on ne peut tout être à la fois. Être un homme ou une femme, quelle que soit son orientation sexuelle, c?est ne pas être l?autre sexe et il est absurde de poser une équivalence « homme homosexuel = femme ou femme homosexuelle = homme ». L?enfant n?a aucune illusion sur le fait que ses parents soient deux femmes ou deux hommes. D?ailleurs il n?appellera pas les deux parents « papa » ou « maman » (généralement le couple décide lequel portera ce nom).
a écrit le 11/02/2013 à 2:42 :
Victoire... quand c'est là le résumé de cette affaire, on comprend bien que les notions de peuple et de représentants n'ont plus cour.
a écrit le 10/02/2013 à 15:32 :
On va avoir droit à une sortie de notre bipolaire milliardaire préféré, cad Pierre Bergé, mais intouchable car de gauche. Son intolérance au débat démocratique en dit beaucoup a mon avis sur les élites de gauche de ce pays.
Réponse de le 10/02/2013 à 17:11 :
" intouchable car de gauche " : qu'est ce qui vous permet d'affirmer cela SVP ?
Réponse de le 10/02/2013 à 19:38 :
.....?
Réponse de le 11/02/2013 à 8:00 :
Parce que "......[murmure].....". Mais chuuuttt !!! faut pas le dire.
Réponse de le 11/02/2013 à 9:56 :
1 seule de ses sorties
soit sur le telethon
soit sur le fait que louer son ventre de mère porteuse n'est pas différent que d'être employé lui aurait normalement valu une volée de bois vert mémorable.
Réponse de le 13/04/2015 à 22:03 :
les pauvres ils font pitié. ... ils font tout ce qu'il s peuvent pour nous prouver qu'ils ne comprènent rien à rien. .. et ils veulent diriger
a écrit le 10/02/2013 à 14:01 :
Taubira Delanon ferait bien mieux de s'occuper de la justice en Guyane ou l'affaire de Morel Raymond pris en otage depuis neuf ans par la justice pour des heureux supplémentaire non payait une honte , cela lui coûtent avec des avocats les déplacement plus de quarante mille euro
Réponse de le 10/02/2013 à 21:10 :
L'un n'empêche pas l'autre. Un ministre gère de très nombreux dossiers a la fois et fait des priorités dans l'ordre des dossiers à traiter car même en traitant beaucoup dossiers a la fois, elle ne peut tous les gérer. Beaucoup de gens dans leur métier vous font de même et peuvent le comprendre. Quant à être en procès pour des heures supplémentaires non payées ( au noir ), si j'ai bien compris le problème de çe M Morel cela me semble plutôt aller dans le sens de la lutte contre la fraude.
a écrit le 10/02/2013 à 13:30 :
Mariage gay, salles de shoot, les usines qui ferment une derrière l'autre, les riches qui se barrent, l?économie qui plonge, des taxations confiscatoire, des couacs à répétition, des ministres qui se contredisent tout le temps, une improvisation totale, je me demande vraiment ou l'en va comme ça ?
Est ce de l?incompétence ou du sabotage idéologique ?
Réponse de le 10/02/2013 à 16:18 :
C'est exactement ça ! du sabotage ! La prochaine et dernière étape sera le vote des étrangers, on va nous sortir des exemples bien propre, comme pour les couples gay, tous riches et plein d'amour, jamais d'histoires bien pourries, ça c'est uniquement chez les hétéros qui apparemment passent leur temps à taper les enfants (c'est généralement le seul argument pour dire qu'il vaut mieux des homos tout gentil que des vrais parents débiles) Apparemment il n'y aura jamais d'homos ultra pervers ?!!! Bref vous avez raison pendant ce temps tout s'écroule, et les 1000 chomeurs de plus jours ils s'en foutent complètement car c'est justement idéologique.
Réponse de le 10/02/2013 à 18:03 :
La gauche est une salle d'attente pour le fascisme (Leo Ferré - 1971)
http://www.dreuz.info/2013/01/dans-cette-video-de-1971-leo-ferre-disait-ces-gens-qui-se-disent-de-gauche-cest-ce-qui-tue-ce-pays/
a écrit le 10/02/2013 à 11:14 :
les problèmes ne font que commence! et puis, avant ce gargarisme sur le mariage gai, n'y avait-il pas plus grave, plus préoccupant?? apparemment, NON ! bien, Messieurs les socialos, vous nous confondez par vos priorités !! (ne font que commencer"er", sorry! ) (gay)
Réponse de le 10/02/2013 à 17:10 :
Vous faites souvent vos propres réponses au questions que vous posez ? Est ce pour éviter la contradiction avec vos idées ?
Réponse de le 10/02/2013 à 19:39 :
Mais t'as quel âge lol ?
a écrit le 10/02/2013 à 10:54 :
Bon voila la minorité gay est contente, on va arrêter de nous prendre la tête avec ça ! Allez courage Français, prochaine étape le vote des non Européens. Pour le coup il y a des homos qui vont devoir se faire tout petit dans certaines communes ! He oui il va bien falloir que tout s'équilibre.
Réponse de le 10/02/2013 à 21:21 :
Qu'entendre vous par " devoir se faire tout petit dans certaines communes " ? Quant a l'équilibre, je ne vous suis pas dans votre raisonnement. Merci de préciser.
Réponse de le 11/02/2013 à 10:00 :
Je vous propose d'aller vous balader main dans la main avec une personne du même sexe dans les quartiers nords de Marseille . Vous ne poserez plus ce genre de questions.MDR
Réponse de le 11/02/2013 à 15:22 :
Quand je vois dans certains pays, toute cette violence, toutes ces ruines et le peu de respect pour la femme, je me dis que la France doit rester aux français et non pour le droit de vote des étrangers...Ce gouvernement nous enterre de plus en plus..
a écrit le 10/02/2013 à 9:10 :
Le titre n'est pas correct cela devrait être "Mariage gay: le projet de loi sera IMPOSE mardi" sans même demandé à tout un peuple si il est d'accord avec ce changement important. Si le peuple dit OUI alors c'est comme ça, mais des politicards qui décident de tels enjeux au moment même ou les intégrismes explosent ne me semble pas très malin, une petite modif du Pacs et basta, mais bon foutre le bordel, diviser, et endoctriner pour ce qui DOIT être bien ou mal est désolant pour un pays qui prétend détenir les clés de la démocratie dans le monde ! La seul démocratie, pour le moment c'est la Suisse (l'argent sale on en a aussi alors pas de morale svp) je parle du fonctionnement des institutions..
a écrit le 09/02/2013 à 22:19 :
Je ne suis pas sûr qu'on ai mesuré toutes les conséquences de ces décisions. Déjà au niveau des textes d'application ce n'est pas bouclé (on parle de deux types de livrets de familles ! ). Les pays qui ont adopté un "mariage pour tous" calent sur les textes d'application et "laissent filer" sur certaines conséquences en espérant qu'ils n'y aura pas trop de cas à traiter. La "circulaire Taubira" est déjà un appel d'air à la GPA pratiquée à l'étranger !
Pour ma part, je suis pour une "sécurité juridique" entre des personnes qui désirent vivre ensemble où partager des objectifs communs, mais le mot "mariage" ne me paraît pas adapté. Quoi qu'il en soit, quels que soient les mots utilisés, cela ne changera pas la nature des choses : la procréation reste la rencontre entre un élément mâle et un élément femelle, quelle que soit la méthode (naturelle - assistée - ou même en laboratoire ) de cette rencontre.
a écrit le 09/02/2013 à 15:09 :
La droite a eu tort de fournir à la gauche une bataille qu'elle savait perdue d 'avance sans compter les quelques défections de ceux qui roulent plutôt au centre. Elle aurait du déserter le vote et procéder à son propre vote en interne avec 3 choix en cas de retour au pouvoir et qui aurait contraint le futur candidat: - laisser les choses en l'état- procéder à une nouveau vote strictement sur le même sujet - abolir la loi purement et simplement. Mais cette droite parlementaire est malheureusement moins sure de ses valeurs que ces électeurs et bien trop occupée à s'entre déchirer pour savoir quel fallot élire!.
Réponse de le 10/02/2013 à 11:05 :
Il faut remonter plus loin. Pour moi, c'est Sarkosy qui a manqué de vision (ou de courage politique) sur ce sujet. En faisant passer un texte qui garantissait la sécurité juridique aux homosexuels sans que cela soit appelé "mariage", il aurait pu mettre, d'avance, fin a un débat clivant et à un texte qui ne donnera pas satisfaction, notamment en raison des textes et circulaires d'application qui seront difficiles - si non impossible - à rédiger (on parle déjà de créer deux livrets de famille ! ). Le rôle d'un homme d'Etat est précisément de voir "haut et loin"
a écrit le 09/02/2013 à 14:44 :
le monde change. C est normal. En Allemagne, il y a quelques années, des hommes ont fait le don de leurs spermes. La loi leur assurait l'anonymité. Maintenant la loi change. Le droit des enfants de savoir d'où vient leur père bioogique va au dessus de la loi précédente qui assurait le secret (très bien à mon avis pour la protection des enfants; je connais des enfants de père "inconnu" et adoptés et ces personnes ont des soucis différents de nous). Comme la loi sur les sucessions n a pas changé.. plein d'enfants vont chercher leur père biologique.. et certainement trouver de l'héritage. Donc, faites ce que vous voulez avec le mariage. Pensez aux enfants et à leur droit de savoir la provenance de leur père biologique (s'ils veulent le savoir).
Les gay se marient? ok. Attention quand même aux souhaits futurs des enfants.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:08 :
"est dans l'air du temps",vu les mots de scrabble des depites a l'assemblee
a écrit le 09/02/2013 à 14:15 :
Nous somme tellement heureux de voir que la société avance dans le bon sens, que les couples homosexuel qui se sont aimés vont enfin pouvoir se marier que le mariage va enfin devenir une institution universel, nous somme heureux de contribuer a tout ça grâce au manifestation, au tracte distribué, à internet mariage-gay.net au réseau sociaux forums et autres articles.

Merci a cette Grande Dame Mme Christiane Taubira <3
Réponse de le 09/02/2013 à 15:18 :
Côté manifestation , vous avez été, malgré tout le renfort des goches, nettement moins nombreux que ceux qui étaient contre cette loi mais cela vous est bien égal. Le débat sur l'intérêt des enfants a été esquivé , mais ceci vous est bien égal. Toutes les religions, sans exceptions, sont contre mais cela vous est bien égal. Notre tissus économique se délite à grande vitesse, des décisions bonnes et rapides sont à prendre et pendant ce temps on passe des jours et des nuits à discuter sur ce sujet, mais ceci vous bien égal. Au nom de la même égalité , si une femme aime 2 hommes vont ils se marier à 3? que fait on de la polygamie ( au nom du même magnifique principe d'amour et d'égalité que vous avez brandi) ,mais tout ceci vous est bien égal. Allez et jouissez , ceci m'est indifférent.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:34 :
@mariage gay. Sans mauvais jeu de mots,je dirais plûtot que cette société fait marche arrière.
Réponse de le 09/02/2013 à 15:46 :
"Toutes les religions, sans exceptions, sont contre mais cela vous est bien égal." La France est un état laïc. S'il vous plait tant de vous faire dicter votre mode de vie par les religieux, allez vivre au Vatican, en Iran ou en Israël (selon vos préférences). Manifestement, les grenouilles de bénitier ont toujours du mal à avaler les lois de 1905, mais vu que leur horloge cerebrale est réglée sur le temps geologique, cela ne m'étonne pas :)
Réponse de le 09/02/2013 à 20:19 :
Les grenouilles de bénitiers que vous haissez tant ont le droit de s' exprimer au même titre que vous dans une démocratie. Mais sans doute votre petit esprit sectaire vous empêche-t-il de le concevoir.
Réponse de le 09/02/2013 à 20:56 :
@ ils vont l'avoir si il font marche arrière je pense que c'était de l'humour noir ?
Réponse de le 09/02/2013 à 22:00 :
un Etat laïc ne veut pas dire un pays où la (les) religion (s) n'existe (nt) pas.
Dans un pays (une société) il y a trois pouvoirs qui doivent s'équilibrer : le pouvoir politique - le pouvoir économique - le pouvoir religieux/moral. L'un ne peut effacer l'autre et inversement. Aujourd'hui, (en occident) on peut dire que le pouvoir économique "domine". On voit le type de société que ça donne ! Dans certains pays, c'est le religieux = intégrisme; enfin dans d'autres, c'est le "politique/administratif = dictature politique. Conclusion : vive l'équilibre entre les trois.
Réponse de le 10/02/2013 à 10:01 :
très bonne réponse "solstice".c'est ok "mulder"
a écrit le 09/02/2013 à 14:01 :
Beaucoup de gens oppose a la loi, ne sont en fait pas contre le mariage mais contre l adoption. Il aurait ete préférable de séparer les 2 sujets comme dans d'autres pays ou du coup le mariage est passé facilement.
Réponse de le 09/02/2013 à 22:30 :
A quoi sert le mariage s'il n'y a pas adoption???
Autant mettre en place une union civile ou augmenter les pouvoirs du pax en terme de protection du conjoint.
On aurait pu inclure d'ailleurs tous les avantages et inconvénients du mariage dans le pax, celà aurait évité tout ce temps perdu et cet argent dépensé à brasser du vent.
Mais il faut bien justifier les cumuls de mandats de nos très chers parlementaires et celà permettra d'engorger un peu plus les tribunaux et de fournir une nouvelle source de revenus aux avocats.
Quant à ceux qui disent que l'état veut reconnaître l'amour entre personne du même sexe, ils n'ont jamais lu un contrat de mariage civil, il n'y est jamais question d'amour mais d'assistance et de devoirs envers son conjoint ...
a écrit le 09/02/2013 à 13:02 :
L'année prochaine, nous aurons sûrement un débat : L'INCESTE POUR TOUS.
Réponse de le 09/02/2013 à 13:23 :
+10
Réponse de le 09/02/2013 à 18:52 :
L'Etat veut simplement reconnaître l'amour entre personnes du même sexe... En ce qui concerne la consanguinité qui règne au sein de votre famille c'est une autre affaire... Continuez de vous aimer en secret mais abstenez-vous de nous en faire part !
Réponse de le 09/02/2013 à 20:11 :
Mais quelle idée vous faites-vous du mariage??? Ce n'est pas la reconnaissance d'un amour, c'est hors sujet. Le mariage est un cadre structurant pour la création d'une famille. Le but du mariage est d'assurer, par contraintes, la stabilité parentale pour la bonne éducation des enfants. Aussi, le mariage gay est une imposture, car il repose sur un amour qui ne peut mener à la procréation. Et lorsqu'un couple gay décide d'avoir un enfant naturel de l'un des deux amoureux, c'est par infidélité conjugale! Je crois qu'on confond beaucoup trop le concubinage et le mariage. Et peut-être même avant, ne confond-t-on pas la sexualité et l'amour?
Réponse de le 10/02/2013 à 9:17 :
Le mariage est un cadre qui a été créé par l'être humain et ce dernier peut le faire évoluer comme bon lui semble. Nul besoin de mariage pour se reproduire et nombre de mariés ne veulent pas d'enfant. L'humanité a donc dépassé la volonté automatique de reproduction pour la recherche du bonheur et si ce bonheur passe par les enfants ... Mais de la à comparer le mariage pour tous à l'inceste ...Pollux nous a livré un de ses fantasmes. Je suis contre la GPA mais dans son cas cela aurait rendu service à l'humanité ...
Réponse de le 10/02/2013 à 12:00 :
Bravo Pollux pour votre judicieuse remarque !!!
Ce mariage voulu par les Socialistes, n 'est pas une évolution de la société mais une déchéance. En outre, il ouvrira automatiquement la porte à la procréation/ Un enfant , en l' absence d' un père ou bien d' une mère, se trouvera déstabilisé car il a besoin de la présence de chacun pour un juste équlibre de sa personnalité !
. Sans compter les risques de railleries dont il souffrira , de la part des copains ou copines de classe qui sont féroces dans l' innocence ,pourrions nous dire, de l' enfance/
Réponse de le 10/02/2013 à 20:32 :
Ne vous mettez pas à la place d'enfants qui naîtront dans une société qui aura intégré le mariage pour tous. Décentrez-vous et arrêtez de vous croire visionnaire ou supérieurement intelligente cela ne trompe personne et vous évitera de nombreuses déconvenues ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :