Hollande annonce un réajustement des prévisions de croissance

François Hollande n'exclut pas d'ajuster les prévisions de croissance du gouvernement "dans les prochains jours". La loi de finances est basée sur une projection de 0,8% en 2013.
REA

"Nous le ferons dans les prochains jours si nécessaire". Le président de la République, François Hollande, a admis, mardi, que les prévisions de croissance pourraient être ajustées. "Il ne sert à rien d'afficher des objectifs s'ils ne peuvent pas être atteints", a-t-il commenté, lors d'un point presse avec l'ancien chef de file de la zone euro, Jean-Claude Juncker. Pour l'heure, le gouvernement prévoit une croissance à 0,8% en 2013. Une prévision beaucoup plus optimiste que celles des autres organismes. La Commission européenne prévoit une croissance de 0,4% en 2013 et de 1,2% en 2014. Le Fonds monétaire international (FMI) estime de son côté que la croissance dans l'Hexagone ne dépassera pas les 0,3% en 2013.

L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) est pour sa part plus pessimiste. Selon ses économistes, la croissance sera nulle en 2013, ce qui amènerait le déficit public à 3,5%. Or, ce sont sur ces prévisions de croissance que le gouvernement se base pour établir le montant du déficit public. Si la croissance devait être plus faible en 2013, les rentrées d'argent dans les caisses de l'Etat en serait affectées et le gouvernement devrait élaborer de nouveaux plans d'économie.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 95
à écrit le 13/02/2013 à 14:21
Signaler
comme si notre gouvernement ne le savait pas avant de voter le budget 2013. Tout le monde le savait en tout cas, je pense que pas un Français n'était dupe! Vraiment ces politiques... après on s'étonne (où non) d'être dans la m....

à écrit le 13/02/2013 à 12:43
Signaler
Dans le privé ... un Cadre , sur de telle faute " professionnelle " serait ... disons remercié ... parti ... de son plein gré !!!! Enfin disons que déjà ... son dossier " objectif " ... n'aurait pas passé la douane ... de la compétence , de la respon...

le 13/02/2013 à 20:43
Signaler
Il ne s'agit pas d'incompétence mais de communication. En sur estimant le croissance on sous estime le déficit et l'accroissement de la dette, sans compter qu'on peut aussi redonner un peu de confiance aux consommateurs et ainsi augmenter réellement...

à écrit le 13/02/2013 à 11:12
Signaler
Rappel: le budget 2013 a été adopté par l'assemblée le 20 décembre. Moins de deux mois après, on nous annonce qu'il ne sera pas tenu. Si une entreprise cotée en bourse avait fait la même chose, les actionnaires traîneraient les dirigeants devant la j...

le 13/02/2013 à 11:57
Signaler
L'économie n'est pas une science exacte. Vous y connaissez vous en macroéconomie ? Savez-vous également que les décisions concernant la politique monétaire et les taux directeurs de la Banque Centrale ont autant voir plus d'impacts que les mesures qu...

le 13/02/2013 à 13:47
Signaler
@ nuls ou menteurs : je dirai les 2 ! il n'y a aucune compétence en gestion au niveau politique et administratif, et aucun français ne croit à une croissance au niveau annoncé par les politiciens, tous les autres pays sont réalistes sauf la france qu...

le 13/02/2013 à 14:24
Signaler
vous devez être un bisounours. Tout le monde savait et disait déjà à l'époque où le budget a été voté qu'il était basé sur une hypothèse irréaliste! La seule bonne prévision pour faire un budget c'est pas de croissance, surtout dans les temps actuels...

le 13/02/2013 à 15:19
Signaler
ça c'est une vision fine des politiques publiques que de caler un budget sur un scénario zéro croissance quand la croissance sera soit positive, soit nulle. Rassurez-moi vous ne travaillez pas au Ministère des Finances ?

à écrit le 13/02/2013 à 9:28
Signaler
Si les 0,8% de croissance en 2013 ne peuvent être atteints, alors il faudra un peu plus d'impôts! Le gouvernement a été trop modestes dans ses dernières mesures d'impôsitions.

le 13/02/2013 à 13:50
Signaler
il faut surtout attaquer la cause : la dépense publique, et donc il suffit de baisser de 30% tout ce gâchis de depenses incontrolées, et ça repart... augmenter les impots c'est moins de pouvoir d'achat, plus de charges, et donc moins de développement...

à écrit le 13/02/2013 à 9:18
Signaler
Il n'aura pas fallu longtemps pour se rendre compte que Hollande et ses ministres mentaient en annonçant fermement une croissance à 0,8% qui c'était prévisible ne sera jamais atteinte en 2013.C'est beau l'optimisme mais pas le mensonge et l'incompéte...

à écrit le 13/02/2013 à 7:32
Signaler
@ dédé : je suis totalement d'accord avec vous : la "République", ce mot que nos chers élus articulent avec des trémolos dans la voix, pourrit par le haut (corruption que vous appelez lobbying) et par le bas (clientélisme et népotisme).

à écrit le 13/02/2013 à 7:18
Signaler
A commencer par certains qui finissent leurs journées à 17.32 sur internet ...

à écrit le 12/02/2013 à 23:17
Signaler
M'enfin, travailler? Pour mémoire le président chinois disait que les français étaient de légendaires paresseux...

à écrit le 12/02/2013 à 23:08
Signaler
Les riches doivent faire un gros chèque de 600 milliards ! Puisque pour faire de la croissance il faut une dette maîtrisée et des excédents bien entendu afin d?alimenter notre moteur car en pousse pousse on va pas loin?

à écrit le 12/02/2013 à 23:02
Signaler
Eh les gars, vous savez pas ce qu?on entend à la radio ? Ils disent que c?est la fin de l?histoire? de la dette. Maintenant ça passe plus. A 60 c?est soutenable, à 92,5 c?est une autre affaire? Ainsi la fête du boomer est finie. Peut-être nous pourro...

à écrit le 12/02/2013 à 22:38
Signaler
Bien qu'à droite, je place qu'en même de l'espoir dans nos gouvernants quelque soit leur bord et je ne jette pas la pierre dès la première bourde, mais les 0,8%, là c'était une belle illusion... www.librepolitique.wordpress.com

à écrit le 12/02/2013 à 22:11
Signaler
Un cadre supérieur qui ferait une telle erreur de prévision serait viré pour faute grave !! qu'en est-il de nos ministres ?

à écrit le 12/02/2013 à 21:25
Signaler
Hou la la !! Le nombre de Français qui vont avoir besoin de moi !!!

le 12/02/2013 à 22:37
Signaler
Faites des provisions, Français !

le 13/02/2013 à 9:02
Signaler
C'est bien ça le pire. Face aux taxes qui montent et à l'incertitude, les français vont encore moins dépenser, et vont au contraire épargner encore plus (assurance vie, donc dette de l'état). Donc, plus ils taxent, et plus ça ralentit!

à écrit le 12/02/2013 à 20:10
Signaler
Bon sang ! ça va ch.er des bulles !

à écrit le 12/02/2013 à 20:06
Signaler
On va vers le CHAOS !!!

à écrit le 12/02/2013 à 19:54
Signaler
2014 va être terrible !

à écrit le 12/02/2013 à 19:43
Signaler
Un objectif atteind est un objectif mal fixé. Si on prevoit un objectif de 0,8 on a tendance a s'arréter dès qu'il est atteind lors que l'on pouvait faire mieux

à écrit le 12/02/2013 à 19:42
Signaler
La question clé est "en réalité à quoi servent les politiques ?" Si on y regarde de plus près plus à grand chose, les anciennes démocraties n'avaient de "pros" de la politique, prenez par exemple "Lincoln" était fermier, ou même de gaulle générale. N...

à écrit le 12/02/2013 à 19:10
Signaler
L?immobilier est grippé .... d'autres secteurs suivent .... F.HOLLANDE a une bombe de grimpant .... il n'a rien compris à l'économie .... plus de fonctionnaires, plus de taxes et cie !

à écrit le 12/02/2013 à 18:23
Signaler
Encore une mauvaise prévision du président, stop aux impôts, le moment est venu de baiser les taux d imposition pour relancer notre économie

le 13/02/2013 à 9:00
Signaler
Tu rêves Herbert. Les impôts (surtout avec les socialistes) ça ne va que dans une seule direction. Aucune chance de voir la pression fiscale baisser! En plus ceux qui votent les lois s'en fichent, ils sont HT sur une partie de leur salaire... Pour vo...

à écrit le 12/02/2013 à 18:05
Signaler
Comment voulez-vous qu'un pays fasse de la croissance en taxant les entrepreneurs et créateurs et en verrouillant les rentes acquises : rentes de diplômes, rentes de statut, rentes de réseau, rentes de capacité de nuisances etc. Oh ce n'est pas la c...

le 12/02/2013 à 18:32
Signaler
faux,ce pays taxe les petits entrepreneurs uniquement.les gros bénéficient d'optimisation fiscale et d'aide et de contrats publics.ce n'est donc pas un problème économique mais un problème de lobbyisme

le 12/02/2013 à 18:46
Signaler
Dédé : on dit la même chose : si vous me relisez, les rentes de situation (et de copinage) ce sont les grosses boites à forte composante énarchique dans leurs états majors !

le 12/02/2013 à 20:08
Signaler
+ 1000

le 13/02/2013 à 5:30
Signaler
@Le choix de la rente :pas tout a fait la meme chose:le clientélisme c'est la secrétaire ratp qui part en retraite a 50 ans.le lobbyisme,c'est un politique qui accepte de l'argent d'un lobby et qui s'assied sur l'intéret public.le lobbyisme nous tue ...

à écrit le 12/02/2013 à 17:51
Signaler
La situation est plus que grave : 3 millions de chômeurs déclarés, 3 millions planqués, 3 millions de sureffectifs du public et une population d?à peine 50% d?actifs, 9 millions de pauvres et 2/3 des ménages devraient être logés en logement social? l...

à écrit le 12/02/2013 à 17:44
Signaler
Réajuster la croissance, c?est une farce ! Chaque année c?est pareil, on fait des budgets irréalistes. En réalité on fait de la récession. A quoi sert le politique si l?on fait des colloques sur la croissance qui ne sont pas suivis d?effets, si l?on ...

à écrit le 12/02/2013 à 17:29
Signaler
où est mon commentaire ? la tribune pratique-t-elle désormais la censure ?

à écrit le 12/02/2013 à 17:09
Signaler
Après avoir roulé ses petits biceps, voilà notre scipion l?Africain qui essaie de plus en plus de se tirer de la fameuse règle d?or du déficit de 3 %. Il essaie toutes les basses manoeuvres en poussant l?Espagne et surtout l?Italie à les transgresser...

à écrit le 12/02/2013 à 17:03
Signaler
un exemple !!!!la consigne d'économies est faite à tous les ministéres mais probleme nous avons le double de ministéres de l'allemagne et des états unis donc tout est fait à l'envers il faut en premier supprimer la moitié des ministéres la

le 12/02/2013 à 22:31
Signaler
Il faut supprimer tout ce gouvernement ! Le détail est inutile dans ce cas...

le 13/02/2013 à 8:56
Signaler
La Belgique est restée plusieurs mois sans gouvernement, et ça s'est plutôt bien passé...

à écrit le 12/02/2013 à 16:52
Signaler
Si seulement nous le peuple ...pouvions réajuster à leurs juste valeur l....les votes des zélections...! Cela serait un immense espoir sanitaire....

à écrit le 12/02/2013 à 16:33
Signaler
Faire plus de 3% de déficit pour "n'acheter" que 0.3% de croissance au mieux, c'est un peu faiblard comme rendement. Pourraient mieux faire nos z'élites qui officient au gouvernement...

le 12/02/2013 à 18:23
Signaler
Hé Guy ! avec mon team, je fais just the same !

à écrit le 12/02/2013 à 16:03
Signaler
La routine habituelle quoi, le gout du chapeau ne doit être si mauvais pour qu'il n'hésite plus à en manger si fréquement.

à écrit le 12/02/2013 à 15:44
Signaler
Libération, le Monde, Canal plus, France télévision et Radio france doivent être surpris

le 12/02/2013 à 19:08
Signaler
Bah non, pourquoi ? ça ne va rien changer pour eux, ils seront toujours de plus en plus subventionnés, la GGT du livre et de la presse continuera à se goinfrer sur la bête et ils auront même la nouvelle taxe 'Google' à se partager !

à écrit le 12/02/2013 à 15:44
Signaler
un pays ne se gère pas comme une entreprise.Certains économistes ,dont la star du PS,Karine berger,pensent que le pire de la crise est passé,peut etre sommes nous dans le creux de la vague.Si c'était le cas,les chiffres de la croissance pouraient etr...

le 12/02/2013 à 16:15
Signaler
Peut-être ... Si... Encore la méthode couee! La terrible réalité est que le taux de chômage français est colle a 10 pour-cent depuis plus de 20 ans, le déficit co est de 65 milliard la dette publique laisse a nos enfants enfle... On s en fout du mod...

le 12/02/2013 à 16:16
Signaler
De l'art de prendre ses désirs pour des réalités !! des années que les prévisions sont systématiquement revues à la baisse. Des prévisions caviardées, orientées, partiales auxquelles personne ne croit sauf ceux qui les font ! Et si c'est la "star" du...

le 12/02/2013 à 16:58
Signaler
Et pas de croissance, amputée de la croissance démographique, ça veut dire, ramené par habitant, une "croissance négative" si chère à nos économistes. Heureusement que le ministère de la Vérité va nous corriger tout ça!

le 12/02/2013 à 16:59
Signaler
le creux de la vague est passe au niveau europeen, pas francais! et quand la france sera dans le creux elle va voir qu'elle n'arrive pas a rebondir ( il faudra des commissions d'experts pour voir pq les modeles macroeconometriques n'ont pas donne les...

le 12/02/2013 à 17:21
Signaler
Et c'est repartis avec Karine Berger, mais qui est elle "En 2012, elle participe à l'élaboration du programme économique de François Hollande pour les élections présidentielles, dont elle devient l'un des émissaires auprès des détenteurs étrangers de...

à écrit le 12/02/2013 à 15:43
Signaler
La force de F Hollande c'est qu'avant lui il y a eu N Sarkosy et la droite.Souvenez vous des prévisions de croissance toujours exagérées de Madame Lagarde.

à écrit le 12/02/2013 à 15:43
Signaler
Il mange son chapeau ? Non, il a menti pour être élu. Mais il a été élu, c'est tout ce qui compte pour lui. L'avenir de la France n'a jamais été sa préoccupation. La presse de gauche (80% de la presse) est responsable, avec Hollande

à écrit le 12/02/2013 à 15:37
Signaler
Hollande aurait fait un excellent premier ministre de Sarkozy et vice-versa. Les deux s'entendraient à merveille pour enfumer les français ! Ils le font d'ailleurs individuellement depuis des années en taxant les classes moyennes du privé et les entr...

le 12/02/2013 à 20:06
Signaler
Entièrement d'accord. Vous pouvez remonter jusqu'à Giscard... Les politiciens s'ent fichent, leur avenir est garanti, et lorsqu'ils ne sont pas élus, ils sont recasés au choix dans le privé ou dans une des nombreuses sinécures du public.

à écrit le 12/02/2013 à 15:33
Signaler
Le seul moyen de réduire actuellement les dépenses publiques est de les contraindre avec des prévisions de croissances nulles, voire négatives, hors inflation.

à écrit le 12/02/2013 à 15:28
Signaler
Com' d'hab. Tout ceci est petit en termes d'objectif ! pourquoi ne pas chercher un EXCEDENT de 3.5 % ? et remertte des capitaux dans la société , à la base, pour qu'elle puisse se relancer ! A chaque recession aux U.S.A on pouvait emprunter plus de 1...

le 12/02/2013 à 15:47
Signaler
testé pendant 20 ans au Japon: aucun résultat. Testé depuis 2007 aux USA : aucun (vrai) résultat. Testé à de (trop) nombreuses reprises en France : voilà le résultat. De toute façon il y a un sou dans les caisses.

le 12/02/2013 à 17:53
Signaler
Pas le même problème Japon = déflation depuis 20 ans et pour contrer cette déflation il crée de la monnaie qui crée de l'inflation, plus la question des changes (guerre) les USA repartiront quand tous les autres pays auront comme d'habitude, avalé l...

à écrit le 12/02/2013 à 15:25
Signaler
n'ayant pas voté pour cet "indivudu" ( lui ne nous respecte pas , il ment ) ni pour sarko aucune surprise de ma part ! ce type n'a aucune solution car s'il en avait elles auraient été conflictuelles ( bilan de merde ! ) dès le départ mais il perdait...

à écrit le 12/02/2013 à 15:14
Signaler
La première réforme du gouvernement a été la supression du conseiller territorial qui supprimait environ 6000 postes chez les politiques. Meme si ca ne changeait pas fondamentalement la situation économique du pays on voit par cette mesure simple que...

à écrit le 12/02/2013 à 15:09
Signaler
Puisqu'il n'y aura pas de vraies réformes, il ne reste plus que deux solutions pour respecter les 3% : changer le mode de calcul des déficits ou truquer les chiffres. Qui a dit que la France était le pays de la médiocrité et de la facilité ?

à écrit le 12/02/2013 à 15:06
Signaler
Hormis dénigrer les gens qu'Hollande n'aime pas, je me demande sincèrement ce que ce funeste personnage sait faire.....

à écrit le 12/02/2013 à 14:26
Signaler
Une récession n'est déjà pas vraiment une preuve d'un redressement productif. Mais, il y a des indicateurs économiques performants et pertinents qui prouvent que nous ne pouvons pas parler d'un redressement productif. Ils sont à la disposition d'Hol...

à écrit le 12/02/2013 à 14:23
Signaler
Augmentations automatiques des traitements des fonctionnaires et avantages acquis pour tout le secteur public maintenus . Augmentation des impôts et taxes pour tout le monde.La voilà la clé pour un déficit à 3%.

à écrit le 12/02/2013 à 14:21
Signaler
Ils en ont de la chance ces politiques car si ils avaient une entreprise, vu leurs piétre qualité de gestionnaire et leurs méconnaissance total de l'économie et du monde de l'entreprise, il y a longtemps qu'ils auraient déposé le bilan, mais comme to...

à écrit le 12/02/2013 à 14:18
Signaler
L'INSEE va devoir (sauf surprise incroyable et pas crédible) nous annoncer une récession, ce jeudi 14; ceci sera basé sur une première estimation du PIB du 4eme trimestre."Les prochains jours" de Mr Hollande, c'est très précisement le jeudi 14 févrie...

le 12/02/2013 à 18:01
Signaler
Ils trafiquent l?inflation qu?on annonce à 3,5%, une grosse perte pour les livrets bientôt à 1,5%... gardez bien votre épargne !

le 13/02/2013 à 9:05
Signaler
@ Jean: L'inflation n'est pas à 3.5 % mais tout de même. Wikipédia: "Le PIB réel ou en volume est la valeur du PIB en ne tenant pas compte des variations des prix, c'est-à-dire de l'inflation. Le PIB réel a l'avantage de montrer les variations à la ...

à écrit le 12/02/2013 à 14:17
Signaler
Que tous ces politicars de l'ENA retournent à l'école Hollande montre son vrai visage en Tartuffe. L'observatoire des conjonctures économiques dit que le croissance sera nulle ,heureusement que cette institution est de gauche!

à écrit le 12/02/2013 à 14:15
Signaler
Tous comme le déficit qui ne sera jamais de 3%, mais il y a encore quelque jours, tous ces beaux parleurs incapable, nous jurait que la croissance serait bien de 0,8% et le déficit de 3%. et bla bla bla, le seul probléme c'est que tous ces politicien...

à écrit le 12/02/2013 à 14:08
Signaler
La tragédie de Hollande et de son gouvernement seraient d'envoyer le paquebot France dans le mur pour trouver une excuse enfin de faire accepter les réformes structurelles douloureuses aux fonctionnaires et services publiques y compris l'état avec se...

le 12/02/2013 à 15:08
Signaler
Ils ne feront aucune réforme douloureuse. Ils se couperaient bien trop de leur base électorale, sans compter que leur idéologie ne leur permettrait pas.

à écrit le 12/02/2013 à 14:06
Signaler
Et moi qui croyais que l'avalanche de taxes de Flamby allait remettre les comptes en ordre...

à écrit le 12/02/2013 à 14:05
Signaler
le mieux serai d annoncer sa démission pour incapacité .....

à écrit le 12/02/2013 à 14:04
Signaler
Moi je les trouve très bien ces présidents Sarkozy et Hollande, bien conservateurs comme il faut : ils ne touchent pas à l'essentiel. Ils sont intelligents : ils savent que s'ils nous attaquent nous les 14 millions de retraités ou eux les 6 millions ...

à écrit le 12/02/2013 à 14:03
Signaler
Bah voila, c'est maintenant que les athéniens s'atteignirent ! après la Grèce, bientôt le tour de la France : merci Flamby. Je n'ai qu'une hâte, que le royaume uni sorte de cette catin d'europe de politicards véreux et nantis pour aller m'y installer...

le 12/02/2013 à 17:05
Signaler
Bien sûr, de l'autre côté du channel les poules pondent des oeufs de platine!

à écrit le 12/02/2013 à 14:01
Signaler
Aucune réduction des dépenses publiques, aucune réforme en profondeur pour redresser les comptes sociaux publics, aucune amélioration des conditions faites aux entreprises qui elles seules créent de la richesse, rien de constructif. Voici le personna...

à écrit le 12/02/2013 à 13:53
Signaler
un bon baratin populiste à rejeter la faute sur l'europe(l'europe il y a plein d'etrangers,dixit moaje)et on repars comme d'hab mdr de chez lol

à écrit le 12/02/2013 à 13:46
Signaler
En langage clair, il a menti ou il a dit des choses qu'il ne fallait pas dire j'ai dit un taux de croissance de 19% mais je réajuste, il n'est plus que de 0.1% et le peuple de gauche s'est précipité mais qu'il est bon notre président c'est une madame...

à écrit le 12/02/2013 à 13:40
Signaler
Le Président de la République, qui n'a jamais dirigé - et encore moins créé - d'entreprises réelles, s'aperçoit tardivement que c'est toujours la ligne du chiffre d'affaires qui est la plus difficile à prédire. Il n'a pas encore compris que ce sont l...

le 12/02/2013 à 14:04
Signaler
Tout a fait d'accord avec votre commentaire, juste une précision ce n'est pas seulement hollande qui n'a jamais dirigé ni crée une entreprise mais c'est l'ensemble du gouvernement qui comme la trés grande majorité des hommes politiques ont toujours v...

le 12/02/2013 à 14:08
Signaler
bien analysé !!!

le 12/02/2013 à 15:57
Signaler
Oui et c'est pas comme les hommes politiques de droite qui sont tous compétents!

à écrit le 12/02/2013 à 13:29
Signaler
SVP, envoyer d urgence en stage tout ce ramassis de politicards incapables en entreprises, privees de preference, afin de leur apprendre quelques notions de base de gestion et de realisme.....mais, ils seront peut etre tous recales a l entretien d em...

le 12/02/2013 à 13:42
Signaler
Les entreprises privées ne sont pas des hospices pour hommes politiques insuffisamment formés; ils sont trop nombreux....

le 12/02/2013 à 14:10
Signaler
tout à fait d'accord avec ces commentaires, combien de temps va t'on encore accepter que ces hommes politiques incapables qui ne connaissent rien du monde de l'entreprise continue à gérer le pays. comment peux- t on parler de ce que l'on ne connait p...

à écrit le 12/02/2013 à 13:26
Signaler
ce sont vraiment des incapables ces socialo-communistes, ils nous mènent droit dans le mur. Il faut réformer en profondeur tous nos systèmes politiques, éducatifs, économiques et sociaux (suppression des départements, réduction du nombre d'élus et le...

à écrit le 12/02/2013 à 13:13
Signaler
0,8% de croissance en 2013, c'était les prévisions (optimistes) de fin d'année 2012 (vous savez la période du Père Noel..) plus personne n'y croit...sauf peut-être le président. Bon, la solution si les comptes publics dérapent ....et bien, on la conn...

à écrit le 12/02/2013 à 13:10
Signaler
tonton pinocchio, raconte moi encore une histoire, svp

à écrit le 12/02/2013 à 13:06
Signaler
La croissance à 0,8% : mensonge d'état ou connerie d'état ?

le 12/02/2013 à 14:06
Signaler
je penche pour les 2 mélangés. L'énarchie n'a jamais rien produit de bon ni de constructif.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.