Retraites : Touraine assure que le gouvernement va s'attaquer à une réforme globale

 |   |  357  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La ministre de la Santé et des Affaires sociales a affirmé mercredi vouloir "s'attaquer à une réforme globale" alors que le Premier ministre installe mercredi la commission "pour l'avenir des retraites", chargée de proposer des pistes dans un délai de trois mois.

Marisol Touraine l'assure, une réforme globale est dans les cartons. "Dès notre arrivée, nous avons pris des mesures de justice, avec le décret permettant à ceux qui ont travaillé jeunes et ont une durée de cotisation complète de pouvoir partir dès 60 ans et nous allons maintenant nous attaquer (...) à une réforme plus globale", a déclaré ce mercredi la ministre sur La chaîne parlementaire.

Une réforme, trois objectifs

Cette réforme vise, selon Marisol Touraine, à "atteindre trois objectifs": "le financement à court terme", "une lisibilité et un financement à moyen terme" ainsi qu'à "introduire davantage de justice et d'équité". "Il faut que les Français sachent où ils vont, beaucoup, surtout parmi les plus jeunes, pensent que quand ils arriveront à la retraite il n'y aura plus de régime par répartition, il faut les conforter", a-t-elle assuré.

La ministre des Affaires sociales a par ailleurs critiqué la réforme de ces prédécesseurs, la jugeant "injuste" et "pas efficace sur le plan financier puisque contrairement à ce qu'on nous avait indiqué, les régimes de retraites ne sont pas financés dans les années qui viennent". Pour rappel, l'âge de départ pour bénéficier d'une retraite à taux plein doit atteindre progressivement 62 ans, en vertu de la réforme Sarkozy de 2010.

"Des pistes à court et myen termes d'ici trois mois"

Interrogée sur l'hypothèse d'un recul de l'âge de la retraite ou d'un rallongement de la durée de cotisation, la ministre a refusé de répondre. "Aujourd'hui, le Premier ministre va installer cette commission [la commission pour l'avenir des retraites, présidée par Yannick Moreau, ancienne présidente du Conseil d'orientation des retraites], des pistes à court et moyen termes vont être présentées d'ici trois mois, je ne vais pas annoncer ce qui doit résulter du travail de cette commission", a-t-elle déclaré. Une concertation avec les partenaires sociaux aura lieu par la suite.

Reste que, si rien n'est fait, selon le Conseil d'orientation des retraites, le déficit des régimes de retraites dépassera les 20 milliards d'euros en 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2013 à 12:30 :
quand touraine parle des francais.Je suppose qu'elle parle d'abord du gouvernement en priorité pour faire des économie de réduire leur train de vie,je que je ne crois pas.Autre mesure qu'il faudrait pour l'égalité de tous.Mettre a plat tous les régimes.Et donner a tout le monde la meme retraite,a vous d'en définir le MONTANT....Peut-etre 1500euro net
a écrit le 14/03/2013 à 20:17 :
Moi,début mars, on m'a demandé de choisir si je voulais partir à la retraite au 1° septembre prochain à taux plein ou prolonger mon activité professionnelle. J'ai choisi la 2° option parce que le lien social créé par mon travail m'importe énormément. Vais-je payer ce zèle au vu de ce qui se concocte? Et quand madame Touraine dit "Il faut que les Français sachent où ils vont surtout la plus jeunes", certes mais j'ajoute que des vieilles barbes comme moi qui travaillent depuis l'âge de 18 ans, en bout de course, ne savent même plus que faire puisqu'ils doivent faire des choix sans aucune visibilité. Alors... au pif. Et on verra bien.
a écrit le 06/03/2013 à 15:37 :
beaucoup de baratins pour en revenir aux pronostics précédents
a écrit le 06/03/2013 à 13:57 :
ils devaient etre débloquable qu'en 2020, ou sont ils?
a écrit le 28/02/2013 à 17:33 :
Il faut aller chercher l'argent là ou il est
a écrit le 28/02/2013 à 15:25 :
tirons les gens vers le haut et non vers le bas ! assez de régressions sociales ; retraite à 60 ans pour tous pour 37,5 annuités ! et puis s'il y a problème sortons de l'europe qui nous coûte la peau des fesses; les anglais, les suisses notamment ne s'en sentent pas plus mal !!!
Réponse de le 06/03/2013 à 21:10 :
L'UE n'est pour rien dans le problème du financement des retraites dont le déficit était déjà prévu il y a plus de 20 ans... Pour info, en Suisse, on travaille au minimum 42 h par semaine pour 4 semaines de congés et cela jusqu'á 65 ans... La Constitution prévoit de ne pas dépenser plus que ce que les recettes ne le permettent... Le problème est français, nourri par la sottise des français qui pense encore profiter d'une répartition de richesses qui n'existe plus. Les 30 glorieuses sont loin derrière nous !
a écrit le 28/02/2013 à 13:35 :
Et voilà les socialistes caviar arrivent au POUX-VOIR pour achever ce que la droite avait commencé de faire .
Les resultats seront pire et le savent .Mais seulement ils veulent faire passer la oilule (le suppo) avec la complicité de ce petit peuple qu'ils meprisent meme plus que la droite.
C'est drole toutesc les mesures et les reformes denoncées quand ils etaient dans l 'OPPOSITION sont reprise sans etat d'AME.
lES LOBBIES QU ILS DENON9AIENT TANT SONT DEVENUS LEURS ALLIES !!!
En fait leur mission est de casser tout l'espoir de ce peuple ,le temps d'une recreation ,le temps d'anesthesier le peuple ,pour ensuite, laisser leur "amis " de la droite revenir
a écrit le 28/02/2013 à 8:43 :
Alors que va encore se faire avoir ? Les paris sont ouverts.....je pense que cela devrait être assez simple, on ne change pas une formule qui ne marche pas !
a écrit le 27/02/2013 à 23:20 :
Et si le gouvernement ne le fait pas ? Tous les ministres auront une fessée et seront privé de dessert ? Blague ! Faites plus et baratinez moins.
a écrit le 27/02/2013 à 22:38 :
@ Me TOURAINE:Les idées qui sont évoquées sentent l'arnaque pour le privé. La première chose à faire est de dire clairement:
1) plus de"régimes spéciaux"(ce qui n'exclue pas des mesures particulières à certains métiers) Il faut donc revoir le financement de la CNIEG, des caisses RATP, SNCF etc...
2) montant de la retraite proportionnel aux cotisations pour tout le monde
3) application au personnel politique,sans distinction de rang ou de fonction.
4) Création immédiate d'une caisse de retraite pour la fonction publique.
Attention à votre vocabulaire: Si, quand vous parlez "réforme des retraites", vous voulez dire "réforme des retraites du secteur privé"alors ne parlez pas de "plus de justice"... J'entends aussi votre discours sur l'age de la retraite qui ne sera pas reculé. Bien sûr, car il reculera tout seul!! Si la durée de cotisation augmente, si les retraites sont si faibles que le total de la retraite de base + la complémentaire,ne permet pas de vivre,il faudra continuer de travailler.Il convient de tenir compte de la colère que risque d'engendrer une nouvelle réforme comme celle de 2010 perçue comme injuste et devant être revue dans 3 ans. Je sens que directement ou indirectement les retraites déjà liquidées vont baisser: Il y a une façon de masquer cette baisse en augmentant les prélèvements. Donc pas de mensonge, pas d'esquive, il faut impérativement expliquer toutes les mesures décidées et leurs incidences.Surtout pas de petits arrangements du genre: Je te donne ça et tu ne fais pas grève...Malheureusement, en vérité, je suis sûr que ce n'est que le régime du privé dont il est question. C'est dire que la justice dans ce domaine, je n'y crois pas; mais pas du tout. A vous de me prouver que je me trompe!Un autre point si l'on doit travailler plus longtemps et qu'il n'y a pas de travail c'est les assedic qui remplaceront les caisses de retraites? Ne dites pas non plus l'AGIRC-ARRCO c'est le problème des partenaires sociaux, c'est trop facile: Car c' est insoluble si chacun ne défend que sa boutique: La CNAV, l'AGIRC-ARRCO,C'est le problème de tous les Français
Réponse de le 28/02/2013 à 8:11 :
D'accord avec votre analyse .Cette réforme ne concerne que le privé si nous voulons faire bouger les lignes il faut descendre dans la rue .Nous sommes les laissés pour compte . Qui plus est nous devons nous auto financer ce que ne font pas les autres régimes . Nous devons également prendre en charge la solidarité .Puisque les "gens " qui sont au pouvoir prônent à tort et à travers l'équité et la justice nous leur proposons une solution . Mise à plat de tous les régimes .
Réponse de le 28/02/2013 à 14:27 :
Je plussoie.... Le privé dans la rue, et tout le monde au même regime.
Réponse de le 28/02/2013 à 16:37 :
La question est qui va organiser ce mouvement ? Il y a urgence . Comme vous le savez nous ne pouvons pas compter sur les syndicats .
a écrit le 27/02/2013 à 22:06 :
Quand on pense que les choses sont compliquées,c'est qu'on n'a pas vu que c'est simple.Pour les retraites,1euro de cotisation par le futur retraité(et son employeur s'il en a un)=x euro de point de retraite.Exit les régimes spéciaux ,éxit l'état employeur et les administrations et collectivités qui payent leurs salariés avec des primes sans cotisations retraite,état-employeur qui compense par des prélèvements(un employeur privé irait devant la justice pour cela.Il faut un régime de retraite UNIQUE pour toute la France.
a écrit le 27/02/2013 à 21:57 :
A lire tous ces commentaires, je pense que notre Pays va droit au declin...La fracture sociale engagé sous sarko avec sa reforme de retraite ( qui lui a couté son election) va s'elargir encore davantage avec les reformes a venir inequitable et injuste de FH ( ce qui lui coutera certainement sa prochaine election).La fracture entre privé et fonctionnaire nantis sera telle que la motivation des salarié du privé sera réduite a néant. les fonctionnaires garderons leurs avantages et raillant les salarié du privé qui seront sacrifié sur l'autel de la préservation de leur petits avantages indescent...C'est pas comme cela que le Pays va se redresser..bien au contraire..Et quoique les agents du public sncf, edf, gdf, et autres fonctionnaires avancent, ils sont quand même largement épargné de la crise actuelle sans jamais remettre en cause leurs avantages d'un autre temps qui plombent la reprise de la croissance...
a écrit le 27/02/2013 à 20:59 :
et pour les fonctionnaire aussi sncf edf
Réponse de le 27/02/2013 à 21:24 :
Surtout que les fonctionnaires sont certains de toucher leur retraite a taux plain u qu'il nauront jamais connu le chômage ce qui est loin d'être le cas pour les salarié du privé
Réponse de le 27/02/2013 à 21:35 :
Pas du tout! Il faut avoir tous ses trimestres.
a écrit le 27/02/2013 à 20:40 :
Depuis le mois de Mai nous nous faisons régulierement introduire alors je ne sais pas vous
Madame Touraine , mais nous çà suffit !!!
a écrit le 27/02/2013 à 20:31 :
ça fait 15 ans que les polypensionnés attendent une réforme . N'avoir rien fait pour instaurer la justice dans ces calculs de retraite est une atteinte à la dignité humaine. Des polypensionnés sont aujourd'hui dans la misère à cause de ça alors qu'ils ont autant et parfois davantage bossé que les autres
a écrit le 27/02/2013 à 19:55 :
Ben 70 ans...Pourquoi pas 72, 75, ça viendra doucement....non, mais là, sérieusement, on SE FOUT DE QUI là???? ça donne envie de fiche des mandales à tout ce qui bouge, à commencer par les technocrates qui nous pondent de ces cagades! et dire qu'ils sont grassement payés pour ça ! Coupons dans les leurs de retraites, ils se rendront compte comment tout payer avec moins de 900 eur/ mois, tout devient peau de chagrin! on va OU, là ?!!!
a écrit le 27/02/2013 à 19:54 :
Vous remarquerez que passé 17h00, je ne poste plus de commentaires. En fait, comme je suis petit fonctionnaire, j'ai déjà quitté le bureau afin de retourner à ma passion : me plonger dans la relecture des oeuvres de mes maîtres afin de redonner dès le lendemain des leçons de libéralisme sur la Tribune !
Réponse de le 27/02/2013 à 23:18 :
Pour cette franchise !
Réponse de le 28/02/2013 à 20:28 :
@ john galt, c'est bien voir étonnant, alors bonne soirée et à demain et lisez bien pour nous écrire des commentaires bien argumenté, là je dis MONSEUR
a écrit le 27/02/2013 à 19:38 :
Les régimes spéciaux ne sont pas financés et on risque d?aller sur une retraite à 70 ans, à moins qu?on écrase les actifs. 15 :50, allez, bonsoir.
Réponse de le 27/02/2013 à 19:49 :
On est dans la naphtaline, c'est la noyade générale!
a écrit le 27/02/2013 à 19:24 :
Vous qui parlez retraite, vous corrigez s?il y a erreur : la CNAV nous annonce un flux de 700 000 retraités annuels. Nous en avons 12 millions, dans 10 ans il y en aura 7 millions de plus, soit 60%. La masse des retraites c?est 200 milliards à la base plus 76. Il existe un trou actuel de 20. Dans 5 ans le trou sera de 60 et dans 10 ans de 120? dans 15 ans 180 milliards. Encore faut-il qu?il y ait des actifs pour payer puisqu?au rythme où ça ferme, ça fera pas lourd. On nous annonce 1087 usines de moins? Il faudrait peut être faire de la croissance et pas dans les colloques. Or on emploi les gens n?importe comment. Voir des ingénieurs faire prof à mi temps en 5ème c?est totalement inutile.C?est la comptabilité publique, encore faut-il savoir faire une règle de 3.
Réponse de le 27/02/2013 à 19:44 :
Si j'étais 1er ministre je supprimerais les clims dans les maisons de retraite ! du déjà vécu ?
Réponse de le 28/02/2013 à 8:25 :
Je suppose que c'est de l'humour . La retraite est un du .Excepté la part solidarité assumée par le régime général la grande majorité des ayants droits a cotisé tout au long de sa vie professionnelle .Il est donc tout à fait légitime de percevoir une retraite qui plus est revalorisée .
Réponse de le 03/03/2013 à 8:27 :
Il y en a bien UN qui ne les avait pas installées !
a écrit le 27/02/2013 à 19:09 :
Un renversement historique est en marche: retraites, sécu, allocations familiales et chômage etc doivent devenir des variables d'Ajustement après service des intérêts de la dette et dividendes qui seront sanctuarisés.
a écrit le 27/02/2013 à 19:07 :
Toujours rien sur les retraites des politiques, hauts fonctionnaires, millefeuille" gouvernemental,...rien sur l'injustice criante du privé et du public, EDF GDF etc, etcfranchement ECOEURANT!! je ne me déplacerai plus jamais pour voter......
Réponse de le 27/02/2013 à 20:25 :
Vous avez bien raison. Au moins la droite n'aura pas votre voie.
Réponse de le 28/02/2013 à 4:26 :
E....é (élu ps)
a écrit le 27/02/2013 à 18:44 :
La retraite, c'est ma spécialité, et je n'ai pas les mêmes chiffres : 20 milliaeds de déficit en 2020 ??? NON : dans sont rapport de juillet 2012,page 131, la Cour des Comptes table sur un montant de déficits cumulés de l'ordre de 155 milliards pour 2020.
Vous voulez vérifier? : http://retraiteetpatrimoine.fr/8.html (le rapport et mes commentaires)
Réponse de le 28/02/2013 à 13:20 :
Le site mentionné ne m'a pas paru très sérieux. Il cumule plusieurs fois la même chose. Par exemple le déficit CNAF et celui du régime général ( or CNAF et grand, c'est la même boutique) . Intrigué par ces erreurs manifestes, j'ai essayé de comprendre si ces erreurs n´etaient pas en fait volontaires...et j'ai trouvé un site proposant un formulaire et des solutions de retraites individuelles, site appartenant à... ? L'auteur du post ci-dessus !!
a écrit le 27/02/2013 à 18:15 :
Justice? les postés dans tous ça, l'espèrance de vie après une carrière à l'usine dimanche et jours fériés compris.
Réponse de le 27/02/2013 à 19:16 :
Justice? Ma soeur fonctionnaire travaille 354 H par trimestre.x 4 x 40ans. Elle aura donc cotise sur 56.640 H pour obtenir sa retraite. = 7,5 % de son temps d'existence estimé.

Moi je travaille 625 H par trimestre. x 4 X 40 ans = 100.000 H avant d'obtenir ma retraite.
soit environ 14 % de mon temps d'existence estimé!

Chacun doit ètre laissé libre de cotiser selon son choix ( public ou privé ) et sous son entière RESPONSABILITE
a écrit le 27/02/2013 à 18:10 :

AU DELA D UN REVENU IMPORTANT LES ALLOCATIONS FAMILIALES NE DEVRAIENT PAS ETRE OCTROYEES !!
Réponse de le 28/02/2013 à 17:25 :
C'est surtout le quotient familial qui devrait entre supprimé. Plus vous gagnez de l'Argent plus l'Etat vous en redonne sous forme de reuction d'impôt. Le montant des AF a cotè c'est de la rigolade !
a écrit le 27/02/2013 à 18:09 :
Collectif "Sauvegardes Retraites" !

Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php

Désindexation des pensions : les efforts doivent être partagés par tous
http://www.sauvegarde-retraites.org/dossier-retraite-du-mois.php

Réponse de le 27/02/2013 à 19:30 :
Mais voyons! ceux qui bénéficient de ces régimes ne votent pas à droite.
a écrit le 27/02/2013 à 18:04 :
Les caisses de retraite des sénateurs, des députés et autres rentiers de la république seront-elles concernées par cette réforme ou ne va t'elle s'attaquer qu'à celles des pauvres couillons qui auront cotisé 42 ans ?
Pour mémoire :
La pension mensuelle moyenne de retraite d'un Sénateur, hors majoration pour enfants, était au 1er janvier 2013 de 4.608 ? net.
Un député bénéficie d'un rapport de 1/6 au moment du calcul de la retraite. En clair, cela signifie que pour 1 euro cotisé, 6 euros seront perçus (contre 1,5 euros dans le régime général). Aujourd'hui, un mandat suffit pour qu'un ancien parlementaire touche une retraite de 1 553 euros par mois, à partir de ses 60 ans. Cette somme s'élève à 3 096 euros pour deux mandats, 4 644 euros pour trois mandats et augmente ainsi, proportionnellement, jusqu'à un plafond de 6 192 euros.
Quand va t'on cesser de se foutre de nous ?
Réponse de le 27/02/2013 à 19:14 :
ils ne comprendrons que lorsqu'une marée d'êtres humains sera dans la rue! pour CRIER son raz le bol, son écoeurement, son mal être! il faut BOUGER, bon sang! sinon, ils vont continuer à nous plumer, nous rabaisser, nous anéantir !! comment le faire comprendre?..............
Réponse de le 27/02/2013 à 20:26 :
Et ta soeur, elle va dans la rue ?
a écrit le 27/02/2013 à 17:36 :
"La ministre des Affaires sociales a par ailleurs critiqué la réforme de ces prédécesseurs, la jugeant "injuste" et "pas efficace sur le plan financier puisque contrairement à ce qu'on nous avait indiqué, les régimes de retraites ne sont pas financés dans les années qui viennent".
Le ministre a la mémoire sélective, elle oublie simplement que la crise de 2008/2009 a augmenté considérablement le nombre des chomeurs et que cla s'est répercuté immédiatement sur les cotisations ....ces socialistes sont vraiment des menteurs de première catégorie.
a écrit le 27/02/2013 à 17:31 :
Une concertation avec les partenaires sociaux aura lieu par la suite..... dit le ministre.....regardons qui va représenter les français.....qui ne sont syndiqués qu'à hauteur de 8 % et dans ces 8 % ....66% sont des fonctionnaires.....cela veut donc dire que les salariés du privé sont représentés par 2,72 % de syndiqués....quand vous savez que les salaiés du privé sont près de 23 millions et les fonctionnaires 5,5 millions vous avez compris ou était l'égalité de représentation
Réponse de le 27/02/2013 à 19:15 :
on sera B.isés encore et encore , comme d'hab!! il faut faire quelque chose !!!
a écrit le 27/02/2013 à 16:55 :
toujours les mêmes rengaines libérales qui n'apportent aucune solution; je crois que la vraie solution c'est de sortir de cette europe-là, de l'euro, de tout ce système boursier, monétaire qui nous plombe depuis le début; c'est à mon avis la seule chance que nous avons de nous en sortir avant qu'il ne soit trop tard; que le peuple de france reprenne en main le pouvoir qu'on leur a confisqué !!!
Réponse de le 27/02/2013 à 18:55 :
Je n'ai qu'un mot à dire : bravo
a écrit le 27/02/2013 à 16:46 :
Vous avez déjà vu la gauche faire des réformes on soigne d'abord son électorat et on tape sur les autres , "un petit meurtre entre amis en somme".
a écrit le 27/02/2013 à 16:46 :
"introduire davantage de justice et d'équité" === Exactement les mêmes termes utilisés par marylise la branchée pour les jours de carences des fonctionnaires ! === Je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que j'entends le verbe "introduire" dans la bouche des socialistes, je serre les fesses !
Réponse de le 27/02/2013 à 19:26 :
eh! bé, mon cher, vous faites bien, vous êtes bien inspiré, de vous méfier...ha!ah!ah!
a écrit le 27/02/2013 à 16:43 :
Attention à ne pas rajouter à l'humiliation, déjà insupportable de façon générale, des fonctionnaires et régimes spéciaux !
a écrit le 27/02/2013 à 16:22 :
"introduire davantage de justice et d'équité"
Introduire d'avantage de spoliation pour être exacte. Elle veut une système juste et égale ? Que l'état arrête de nous forcer à cotiser pour son système ponziesque afin que ceux qui le souhaite puissent choisir la manière la plus adaptée de préparer leur retraite. C'est ce qu'on appelle la liberté, et c'est une des 3 composantes de notre devise nationale.

Aujourd'hui nous sommes dans un système spoliateur qui force à l'émigration pour en sortir : c'est un système injuste et inégalitaire qui essaie vainement de nous rendre solidaire des boomers. Que cela soit dit, et compris : nous ne paierons pas vos retraites. Et ne rêvez pas, dans moins de 2 ans, le système sera tombé, vous retournerez travailler, et c'est de toute façon tout ce que vous méritez.
Réponse de le 27/02/2013 à 19:01 :
Hé bien, je ne le souhaite pas, car qui voudrait et pourrait m'embaucher ? j'ai 62 ans et au moment où j'ai dû opter pour un choix (partir ou rester), mon employeur avait "quelq'un" sous la main pour me remplacer, je l'avais dans mon bureau chaque jour pour me demander si je partais où non et, ce, bien avant les 2 mois règlementaires. Ne rêvons pas, du boulot pour les vieux que nous sommes, il y en a peu voire pas.
a écrit le 27/02/2013 à 16:15 :
Les retraites font partie des grande injustice de ce pays.
Le seul moyen de mettre tout le monde d'accord, c'est une refonte totale du système.
Une seule caisse pour tout le monde avec les mêmes conditions et les mêmes règles.
Suppression de tous les régimes spéciaux.
Et si les syndicats mettent la pagaille, on fait appel au peuple par référendum, c'est cela la vraie démocratie, car c'est le peuple qui paie et c'est luis seul qui doit décider.
Mais là je rêve, car nos politiques sont bien trop lâches pour faire ce genre de réforme, car ce qui les intéresse c'est de faire plaisir à leur électorat, quitte à ruiner le pays.
Réponse de le 27/02/2013 à 18:31 :
C'est tout à fait exacte! Hélas beaucoup de français ne voyent pas comme celà!
Réponse de le 27/02/2013 à 19:31 :
"c'est cela la vraie Démocratie"....mais, voilà, mon bon monsieur , de Démocratie, il n'y en a plus!! on a l'impression, mais ce n'est qu'une impression que nos politiciens s'efforcent abondamment d'entretenir, de nous faire croire....nous sommes dans des Républiques bananières, eh, oui !!!
a écrit le 27/02/2013 à 16:06 :
Pendant se temps la le temps passe
Réponse de le 27/02/2013 à 20:29 :
Ouais, ça va être l'heure de débaucher.
a écrit le 27/02/2013 à 15:48 :
Marisol Touraine "introduire davantage de justice et d'équité" critiqué la réforme de ces prédécesseurs, la jugeant "injuste" Alors Madame réformer LES RETRAITES SPECIFIQUES des enseignants publiques SNCF / RATP etc etc... Hollande a dit justice pour tous les français ?
Réponse de le 27/02/2013 à 16:34 :
MST donne le ton en critiquant les précédentes réformes ce qui est assez facile , la gauche n'a jamais rien fait dans ce domaine c'st toujours la droite qui s'y est collé !!
Réponse de le 27/02/2013 à 21:38 :
Il n'y a pas une retraite spécifique des enseignants!
a écrit le 27/02/2013 à 15:46 :
Quand je lis "introduire davantage de justice et d'équité". Je crains le pire.
Y'a pas de justice à avoir, tu cotises, tu touches, tu cotises pas, tu touches pas.
Moyenne des 15 meilleures années pour tout le monde et fin des régimes spéciaux.
a écrit le 27/02/2013 à 15:23 :
pourquoi cette reflexion idiote ?les fonctionnaires cotisent autant qu un salarie ,me^me plus car on preleve sur leur paie 1% de solidarite nationale !RESPECT MONSIEUR TOTO§
Réponse de le 27/02/2013 à 15:44 :
le fonctionnaire oui mais pas celui qui l?emploie!
Réponse de le 27/02/2013 à 22:05 :
@ jenace: Vous vous trompez lourdement Jenace. Croyez moi celui qui l'emploie y cotise même fortement. Je le sais d'autant plus que j'en fais partie et peut être vous aussi si vous payez des impôts.
a écrit le 27/02/2013 à 15:02 :
Comment vont réagir les syndicats et tous ceux qui ont été si virulents quand le gouvernement précédent s'était attaqué au problème des retraites ? Je me marre...
a écrit le 27/02/2013 à 14:58 :
Une réforme globale qui inclue donc les régimes particuliers (SNCF, fonctionnaires, élus etc...°) si l'on veut étre juste
a écrit le 27/02/2013 à 14:44 :
32 ans que je travaille et pourtant m^me moi je ne crois pas qu'avec votre gestion calamiteuse des finances publiques je pourrais avoir une retraite digne de s'appeler retraite!!!
Réponse de le 27/02/2013 à 19:33 :
surement! mais il y a trop d'injustices;déjà, et ensuite, ces messieurs ne savent pas tenir un budget, alors, personne n'a droit à ce qu'il pourrait prétendre...sauf EUX !!!
a écrit le 27/02/2013 à 14:25 :
Ah ! Ils ont inventé les MST qui affaiblissent à court terme, qui rendent malades à moyen terme et qui tuent à long terme...
Réponse de le 27/02/2013 à 19:36 :
plutôt les MPT ?, maladies politiquement transmissibles, qui effectivement, nous découragent, nous affaiblissent, et nous tuent.....c'est en cours..!
a écrit le 27/02/2013 à 14:24 :
et une commission de plus. Coût ?
a écrit le 27/02/2013 à 14:22 :
faisons la revolution par la force la seule solution pour faire le menage avec les bourges
a écrit le 27/02/2013 à 14:17 :
Je pose une question bête : et si la CNAV, les caisses des régimes ARRCO et AGIRC avaient perdu beaucoup d'argent suite à des placements hasardeux de nos cotisations pendant à la crise de 2007-2008 ???
Réponse de le 27/02/2013 à 16:06 :
La question est effectivement bête. C'est un régime de répartition, pas de capitalisation
Réponse de le 27/02/2013 à 17:13 :
A MDU : Les caisses du privé, bien que gérées depuis très longtemps par les usurpateurs que sont les syndicats CGT et autres (il n'y a pas eu d'élections depuis 40 ans contrairement aux statuts) étaient positives ... jusqu'à ce que Sarkozy fusionne le régime général (du privé) avec le régime des fonctionnaires ... sans leur enlever le moindre avantage, contrairement aux salariés du privé.
Réponse de le 27/02/2013 à 19:38 :
EGALIE? FRATERNITE? JUSTICE! sont de vains mots! à VOMIR !!
a écrit le 27/02/2013 à 14:11 :

penser aux prochaines elections avant de s embourber !! paroles//paroles. nombreux se sentent bernes mais ! fallait y penser avant
a écrit le 27/02/2013 à 14:10 :
Ou dont partie nos retraite, selon les chiffres de la réforme de 2010, il devrait avoir 16 millions de retraites payé 1400. Euro en moyenne hors nous sommes en
Deficite alors qu il y a 13 millions de chômeurs à 1040 Euro et 20 milliard de defficite dans 4 ans.
a écrit le 27/02/2013 à 14:08 :
ce qu'il y a de drole, c'est que meme les economistes de gauche commence a dire qu'il y a le feu a la baraque et qu'il va falloir se sortir les doigts... il ne fait pas bon etre jeune en france ( il ne ft pas bon etre en france tt court, meme)
Réponse de le 27/02/2013 à 19:40 :
tout "court", oui, il ne fait pas bon, pour tout le monde en France en ce moment !
a écrit le 27/02/2013 à 14:03 :
les régimes spéciaux seront toujours épargnes nous avons pourtant votes pour une gauche JUSTE ...
a écrit le 27/02/2013 à 13:58 :
et que les fonctionnaire cotise plus et travail plus
Réponse de le 27/02/2013 à 15:21 :
que la réforme globale passe par les statuts :
addictions à l'alcool,aux drogues,à la vitesse,et tous les psychoqq chose
Ppourquoi la société doit financer les Ivresses??
pourquoi les hôpitaux,ne sous-traitent pas aux cliniques privées les bobologies??
le privé plus souple,est moins couteux qu'un plateau de CHU;
la réflexion dans cette gouvernance n'est pas innée,??Pourquoi???
a écrit le 27/02/2013 à 13:55 :
Dès qu'un politique parle d'égalité ou d'"introduire davantage de justice et d'équité", je crains le pire.
A quand la réforme des régimes spéciaux et des statutaires ?
Tant qu'on ne la fera pas, le jeu ne consiste qu'à léser les retraités du privé encore et toujours.
a écrit le 27/02/2013 à 13:47 :
ah je crois que messieurs de la censure sont passés par là...
Réponse de le 28/02/2013 à 10:08 :
Vous avez raison. Les média déversent une soupe uniforme et dite "bien pensante" et tout ce qui n'entre pas dans ce cadre est censure.
Ils ne font pas leur métier et ne sont pas plus crédibles que notre classe politique.
Même pour ce qui concerne la France, je vais chercher mes info à l'étranger. Les différences sont inouïes.
a écrit le 27/02/2013 à 13:42 :
réclamons le retour de la retraite à 60 ans pour tous avec les 37,5 annuités; réclamons ce qu'on nous a volé!!!! justice sociale pour tous sans exception!!!
a écrit le 27/02/2013 à 13:08 :
Venant d'un des ministres de ce gouvernement, les retraités ont de quoi s'inquiéter quant l'esprit de justice qui va prévaloir à cette reforme dite en profondeur
a écrit le 27/02/2013 à 13:04 :
Qu'on remette déjà à plat les retraites des élus,les salaires des députés et sénateurs,les cumuls de ces rémunérations avec l'IRFM (indemnité représentative de frais de mandat ) et les différents mandats qui s'additionnent et après on pourra voir.
Réponse de le 27/02/2013 à 14:23 :
+ 1
a écrit le 27/02/2013 à 12:48 :
Il est clair qu'il faut remettre en place la répartition avant que le privé nous bouffe la capitalisation.
Réponse de le 27/02/2013 à 14:30 :
la capitalisation n'est permise en france que pour les fonctionnaires (préfons) et les élus... alors remettre en place la répartition, ça ne veut rien dire ...
a écrit le 27/02/2013 à 12:43 :
Avant de parler de l'âge légal ou du nombre de trimestres cotisés il faut à tout prix supprimer les régimes particuliers (SNCF, EDF, Fonction Publique ou autres). Tous cotisent au même taux et tous cotisent la même durée. Ensuite on peut éventuellement fixer un âge légal et envisager un plancher et un plafond pour le montant de la retraite hors sur-complémentaire.
Réponse de le 27/02/2013 à 14:04 :
quand donc cessera la guéguerre entre privé et public ? cette jalousie ! c'est minable ! "supprimer les régimes particuliers" ! quelle ineptie ! alors plus de trains, de métros, plus d'enseignants, d'infirmières, plus de facteurs de policiers etc etc; quelle débilité cette proposition! c'est un raisonnement d'enfant de 10 ans !!! et encore un enfant serait en mesure de mieux raisonner que vous !!!
Réponse de le 27/02/2013 à 14:12 :
Vous oubliez la durée de calcul de la pension non pas la derniÚre année mais les 25 meilleurs année comme tous le monde
Réponse de le 27/02/2013 à 14:13 :
D'accord avec vous .Pour qu'une réforme soit acceptée par le plus grand nombre il faut à mon sens que chacun sente qu'il est traité équitablement vis à vis de son voisin , qu'il soit salarié du public, du privé, travailleur indépendant etc...c'est à dire meme assiette de cotisation et meme taux .A partir de là l'effort étant partagé il sera plus facilement explicable pour les pouvoirs publics et acceptable pour les cotisants et les retraités .C'est là que je crains le pire comme à l'époque où il ne fallait pas désespérer Billancourt ( Renault) !!!!
Réponse de le 27/02/2013 à 14:22 :
oui
Réponse de le 27/02/2013 à 14:24 :
Entièrement d' accord
Réponse de le 27/02/2013 à 14:29 :
exact...seulement SNCF EDF FONCTION PUBLIQUE c'est leur réserve de voix donc pas touche!
Réponse de le 27/02/2013 à 14:33 :
Entièrement d' accord avec vous ! Il faut remettre à plat le mode de calcul des retraites. Public et privé , même nombre d' année de cotisations, soit 40 ans, ensuite calcul sur les 25 meilleures années pour public et privé. Suppression de la garantie de l' emploi dans le public, ce qui limiterait les absentéismes, et les grèves à répétition, qui gangrènes notre pays. Prélèvement des cotisations retraite équivalent au privé sur la feuille de salaire. Voila la justice social. Cela permettrait de ne pas avoir de rivalité entre public et privé. Le pays s' en porterait nettement mieux.
Réponse de le 27/02/2013 à 14:35 :
Exact, sans cette mise à plat, rien ne pourra être fait.
Réponse de le 27/02/2013 à 15:35 :
je vois mal pourquoi la production de transport d'éducation de poste et de soins soit lié à un régime de retraite avantageux pour certains ? Si le public n'était pas là, des organismes privés assureraient bien mieux et pour moins cher les mêmes services ... Sinon l'URSS n'aurait pas fait faillite pour info ...
Réponse de le 27/02/2013 à 15:59 :
@ah : Il ne s'agit pas de guéguerre ni de jalousie mais simplement de justice.
Pourquoi la retraite d'un fonctionnaire serait elle calculée sur les 6 derniers mois d'activité alors que celle d'un salarié du privé, sur les 25 meilleures années?? A quel titre un fonctionnaire aurait il un emploi garanti à vie alors que le chômage frappe de plus en plus les salariés du privé? Je peux vous en citer d'autres si vous voulez.
Alors descendez de votre nuage et regardez ce qu'il se passe autour de vous, ça vous rendra plus intelligent..!
Réponse de le 27/02/2013 à 16:36 :
les salariés du privé ont des avantages compris dans leur retraite:
- dont les primes comprises en totalité dans leur retraite
- et des bonifications plus importantes dont pour enfant (2 ans par enfant au lieu d'un an pour le public)
etc etc je continue ?
à noter que la garantie d'emploi à vie pour le fonctionnaire n'est que théorique: en fait comme tout salarié il peut être licencié et ce n'est pas rare
et puis il y a beaucoup de CDD, contractuels dans la fonction publique aussi très exposés à des ruptures de contrat
Alors si protégés que ça les fonctionnaires ? pas du tout sûr...hum hum
Réponse de le 27/02/2013 à 18:01 :
Je suis entièrement d'accord, même régime de retraite pour tout le monde : EGALITE, point.

Tout autre type de réforme => je propose des manifs monstres du privé. Là, on va rigoler.



Réponse de le 27/02/2013 à 21:41 :
@mais..C'est bien pour cela que l'on veut la justice sociale dans ce pays..que vous fonctionnaires ayez aussi le calcul de votre retraite avec vos primes, que vous ayez également 2 ans par enfant et que vous ayez comme nous le calcul sur les 25 meilleurs années et 42 année d'annuités avec un taux plein a 67 Ans et que vous touchiez 54 % de retraite de base du plafond de la SS...Alors, toujours d'accord pour la justice sociale??
Réponse de le 28/02/2013 à 15:20 :
mais la justice sociale consiste à tirer les gens vers le haut et non vers le bas comme vous le proposez: pourquoi 42 annuités et 67 ans? non 37,5 annuités et 60 ans pour tout le monde ! c'est simple et parfaitement finançable!!!
a écrit le 27/02/2013 à 12:38 :
réclamons la retraite à 60 ans pour tous avec 37,5 annuités ! qu'on nous rende ce qu'on nous a volé ! justice sociale pour tous !
Réponse de le 27/02/2013 à 13:55 :
Et avec l'éléctricité et les voyage en train gratos !
Réponse de le 27/02/2013 à 14:09 :
et on financerait ca en vendant les chateaux des syndicats et en confisquant les 30 milliards de la formation qu'ils se fourrent dans les poches!
Réponse de le 27/02/2013 à 14:23 :
Quand vous rentrez dans le monde du travail à 24 ans ( ou plus) et que vous cotisez 37,5 ans comment faites vous pour partir à la retraite à 60 ans ?
Réponse de le 27/02/2013 à 15:19 :
de quoi tu parles ? qui te parle de gratuité ???
Réponse de le 27/02/2013 à 15:39 :
allez on y va; je vais vous en trouver des moyens et des bons et rapides:

- suppression de plus de 60% des niches fiscales
- taxation des grosses fortunes et des grosses entreprises qui dégagent du bénéfice et qui licencient et délocalisent
- taxation des tabacs et alcools
- chasse aux spéculateurs
- taxation des gros actionnaires
- taxation des stocks options
- taxation des gros pollueurs (pollueurs payeurs)
- immigration (clandestine): tolérance zéro
- retour au pays des islamistes répertoriés comme "dandereux" pour la sécurité publique
- arrêt des guerres au mali en afghanistan etc etc

Bon j'arrête ? ça vous convient ? Voilà comment financer la retraite à soixante ans !!! qui dit mieux ?



Réponse de le 27/02/2013 à 22:29 :
@ Financement: Je vous décerne le diplôme de "Dr n'y qu'a" avec les félicitations du jury.
Réponse de le 28/02/2013 à 15:22 :
tout dans ce programme est possible; ce qui manque c'est le courage politique c'est tout !!!
a écrit le 27/02/2013 à 12:34 :
la situation des retraites est très tendue.Il faut arreter de se pencher sur la confiance ou non des jeunes dans le système.nos pensions doivent etre augmentées en urgence,je rappelle au gouvernement que les élections régionales arrivent bientot....
Réponse de le 27/02/2013 à 14:24 :
Faut pas croire au père noël , la solidarité s'impose à tous cotisants et retraités !
a écrit le 27/02/2013 à 12:33 :
La retraite à 60 ans ne concerne que trés peu de gens...........la Sécurité sociale n'ose même pas donner le chiffre et aucun journaliste pose la question pour publier ce chiffre...pourquoi ?
Réponse de le 27/02/2013 à 13:49 :
Exact. Seules les années 80 avec leur cortège de mise en préretraite forcée on vu de jeunes retraités.

Maintenant, avec une espérance de vie très allongée, de meilleures conditions de vie, il me paraît normal de travailler plus longtemps, mais il est aussi nécessaire de prendre en compte la pénibilité de certains métiers, au bout du compte finalement peu nombreux.

Perso, je n'envisage de partir à la retraite que vers 67/68 ans... squf perte d'emploi toujours possible...
Réponse de le 27/02/2013 à 13:54 :
Vous avez raison en 2012 seulement 8600 personnes ont bénéficier de la retraite à 60 ans la moitié avec 3 mois de retards autre chiffres la réforme de 2010 annonce 16 millions de retraite il Y en a 13 millions, l age moyen n est pas de 76 ans mais de 73.
Réponse de le 27/02/2013 à 15:17 :
"normal de travailler plus longtemps" ? oups oups ! abruti ! corvéable à souhait toute ta vie ! c'est ça le progrès ? pauvre france !!!!
Réponse de le 27/02/2013 à 19:14 :
De toute façon, tant que nous ne retrouverons pas de travail dans ce pays, les problèmes resteront les mêmes. Il faut plus de cotisants, et, ceux qui cotisent, ce sont les travailleurs.
En plus de remettre tout à plat, ce qui serait normal et juste, il faut résoudre le problème de l'emploi.On devrait peut-être revenir à l'autarcie, tout produire chez nous et ne rien acheter chez les autres, ça nous amènerait peut-être à éviter les scandales dont on nous abreuve ces derniers temps. Que chacun fasse son boulot et que ce ne soit pas des financiers qui fassent de l'agro-alimentaire, de la pharmacie... et j'en passe. Mais là, je crois que je rêve, non ?
Réponse de le 28/02/2013 à 19:12 :
Réponse à ah ah ah: En attendant, ce n'est certainement pas avec des réflexions comme la vôtre qu'on va résoudre nos problèmes! Et insulter les gens, surtout par messagerie anonyme, et sans les connaître, ne fait que vous faire passer pour quelqu'un de stupide et de lâche: est-ce vraiment votre souhait! Si oui, c'est réussi! Et c'est quand je lis des commentaires comme les vôtres que moi, je pense "Pauvre France"; Et à défaut d'être intelligent, soyez au moins respectueux, surtout quand vous ne savez pas à qui vous avez affaire.
a écrit le 27/02/2013 à 12:31 :
Pour Madame Touraine, l'important pour les jeunes est qu'il y est toujours un régime de répartition quand ils arriveront à la retraite. Moi qui pensait bêtement que ce qui intéresse les gens, ce n'est pas la technique du système (répartition ou capitalisation), mais c'est avant tout d'avoir une bonne retraite, je suis vraiment trop bête ....
Réponse de le 27/02/2013 à 13:56 :
c'est important pour les jeunes fonctionnaires de garder un système par répartition. Système généralisé à la base de tous leurs revenus.
Réponse de le 27/02/2013 à 15:33 :
en quoi est-ce important ? il est donc préférable un système par répartition même si les retraiters versées sont plus faibles que par capitalisation ? l'idéologie aveugle les gens ...
Réponse de le 27/02/2013 à 16:11 :
Parce que vous faites confiance aux banques pour gérer une retraite par capitalisation ? Et vous avez vu ce qu'elles ont fait de l'immobilier en Espagne ?
Réponse de le 27/02/2013 à 16:35 :
@Lol : ce n'est pas les banques qui gèrent la capitalisation, mais des fonds de pension. Comme chaque activité pour qu'elle fonctionne bien, ils sont soumis à concurrence, vous pouvez faire appel aux meilleurs, à plusieurs, etc etc ... pour info, les plus gros fonds de pension sont calpers (fonctionnaires californiens)et le fonds souverain de norvège. Et les fonctionnaires californiens à la retraite comme les norvégiens n'ont aucun souci de retraite, même à long terme ... sans parlez du système chilien, etc etc etc ... partout, la capitalisation marche très bien et est pérenne, voilà les faits ...
Réponse de le 27/02/2013 à 16:55 :
Hi John, mais pour les fonctionnaires capitalisation ou répartition, ça ne veut rien dire : d'après le rapport de la Cour des Comptes 2/3 des futures retraites des fonctionnaires seront payés par des impôts existants à prélever et le 3 ième tiers sera payé par des impôts nouveaux à prélever, je rappelle ici 5.5 millions de fonctionnaires plus 2.5 millions déjà en retraite ! tapez cour des comptes état retraites fronctionnaires et dernier paragraphe HORS BILAN ( 900 milliards)donc en plus des 2 000 milliards de dettes officielles !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :