Retraites : Touraine prévient que "des efforts" seront demandés aux Français

 |   |  276  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La ministre des Affaires sociales a affirmé dimanche que des efforts seront demandés aux Français lors de la prochaine réforme des retraites. Elle assure toutefois que ceux-ci seront "différenciés selon les carrières professionnelles".

Après l?accord sur l?emploi, le gouvernement prépare le terrain pour sa prochaine réforme des retraites. Dimanche, lors de l?émission "Tous politiques" de France Inter, Le Monde et l?AFP, Marisol Touraine a ainsi lâché: "Il y aura des efforts, je le dis." Mais si elle qualifie ceux-ci de nécessaires, elle assure dans le même temps qu?ils devront être "différenciés selon les carrières professionnelles".

Pour la ministre des Affaires sociales, aucune piste n?est pour l?heure privilégiée. Mais elle souligne que la réforme devra répondre à "deux défis de nature différente". Le premier "est celui du financement à relativement court terme de nos régimes de retraite". Et le second défi vise, précise la ministre, à donner "de la lisibilité, de la clarté aux Français sur l'avenir des retraites".

Un déficit de 21 milliards en 2017

Cette réforme constitue la prochaine priorité du gouvernement. Et pour cause: selon le Conseil d'orientation des retraites, le déficit du régime des retraites devrait dépasser 21 milliards d'euros en 2017. Et ce, alors que la réforme 2010 prévoyait l?équilibre en 2018. D?après Marisol Touraine, un comité d'experts doit être constitué "dans quelques jours ou quelques semaines" pour faire des propositions. Et le gouvernement engagera ensuite une concertation avec les organisations syndicales.

Du côté de l?opinion, 60% des Français considèrent que le report à 65 ans de l'âge légal de départ à la retraite, contre 62 ans prévu par la réforme de 2010, sera à terme nécessaire, d?après un récent sondage CSA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2013 à 14:24 :
D'autant que les jeunes ne foutent rien, serait logique de les faire remplacer les retraités...
Ca améliorerait en plus, la délinquance...
a écrit le 06/03/2013 à 14:06 :
Il suffit que tout les salariés travaillent 12 minutes par jour en plus , soit une heure par semaine ,cette heure qui vaut 22 euros en moyenne avec les charges serait reversée au caisses de retraites , faites le compte cela fait 26 milliards par an ..
25 millions d'actifs soit 25 millions d'heures par semaine à 22 euros charges comprises soit 550 millions par semaines ....
a écrit le 27/02/2013 à 13:20 :
Celà me rappelle un film, soleil vert je crois, ou les anciens ayan,t atteint un certain age, devait se sacrifier pour laisser la place aux jeunes. Nous en sommes pas trés loin, nous voyons bien que les retraités dérangent notre société.
Réponse de le 01/07/2015 à 19:38 :
Un grand merci à M.Godin pour le sérieux et la qualité de ses articles . Il fait honneur à sa profession, qui en a bien besoin.....
a écrit le 20/02/2013 à 9:41 :
Il faut supprimer le régime des retraites et rembourser les cotisations. Depuis les années 90, et les réformes successives, désormais l'extrême majorité des français qui cotisent toucheront beaucoup moins que ce qu'ils ont versé - et très souvent, il ne toucheront *rien*. C'est faisable, car il n'y aurait d'ailleurs quasiment rien à rembourser en liquidité, il suffirait de fournir un avoir fiscal d'un montant équivalent aux cotisations versées.
a écrit le 17/02/2013 à 8:54 :
Cour des comptes!
En tant que citoyens Français,
Peut-on avoir un détail des versements éffectués à la CAF sur les différents prélèvements au nom du Social.
Alcool, Tabac, CSG, RDS,, etc, etc.......................
Et qu'ren est il des retraites versées aux zombis étrangers ?
a écrit le 16/02/2013 à 12:14 :
que nos dirigeants ,politiques etc montrent aussi l exemple,arretons de nous prendre pour des sots.RETRAITES des régimes spéciaux ,retraites des fonctionnaires et assimilés, commencons par là.allignons pour certains 25 meilleures années ,et pas années de fin carriére.nos politique 1 seule retraite de régime spéciaux et pas de cumul . ca commenceras par faire un beau budjet de renflouement. un dirigeant d entreprise pme pmi
se sert la ceinture aussi quend la situation et difficile alors nos dirigeants montrer l exemples en premier ...
a écrit le 16/02/2013 à 0:46 :
@ ouf : vous êtes fonctionnaire je pense pour faire un telle commentaire de soulagement
a écrit le 14/02/2013 à 17:38 :
Pas de panique cette mesure ne concerne que le privé, les autres régimes ne seront pas concernés.
Réponse de le 17/02/2013 à 12:55 :
Avant de taper sur le privé, et nous gonfler avec leur pauvre calcul qui ne prend pas en compte les primes, la "Fonction Publique" pourrait-elle nous expliquer pourquoi 30% des cotisations du privé renflouent les caisses du public?
Réponse de le 06/03/2013 à 14:26 :
les fonctionnaires comme le privé 25 meilleures années
a écrit le 14/02/2013 à 13:31 :
cette république confiscatoire dirigée par l/anormal fakir va encore nous spolier plus !
**************************************************************************************************
Injustice sociale inacceptable !
**********************************
a écrit le 13/02/2013 à 15:24 :
j'ai commencé à cotiser en 1964,j'ai pris ma retraite en 2003=39ans.En quoi suis-je
responsable de la situation actuelle?
Réponse de le 13/02/2013 à 23:39 :
parce que le système est un système de répartition et non un système de capitalisation : c'est l'ensemble des travailleurs qui paient en ce moment pour l'ensemble des retraités du moment, donc il n'y a pas de référence au passé, il faut boucler les comptes du moment !
a écrit le 13/02/2013 à 7:54 :
N'importe quel députes ou sénateurs touche au bout d'un mandat ce que je touche comme retraite après 42 ans dans le privé !!! c'est le secteur privé qui paie tout alors, de grâce messieurs les rentiers de la république ; taisez vous !!!!
le seul emploi viable , c'est l'emploi du secteur privé !!!!
Réponse de le 13/02/2013 à 9:15 :
S' il y avait pas de fonctionnaires, le secteur privé serait quoi?
Réponse de le 13/02/2013 à 9:54 :
@A réfléchir! : C'est vrai, les fonctionnaires sont indispensables...Mais...Du fait qu' ils sont obligatoirement payés par l'mpôt, il faut donc réduire leur nombre à ce qui est réellement nécessaire et faire en sorte que leur coût ne soit pas trop lourd et transparant pour le citoyen.
Réponse de le 14/02/2013 à 17:34 :
Plus il y aura de fonctionnaires, la gauche sera sûre de remporter toutes les élections.
En France il ya 1 fonctionnaire pour 10 habitants.
En allemagne 1 fonctionnaire pour 26 habitants et ça marche.
a écrit le 13/02/2013 à 7:20 :
Attention attention à ne pas toucher aux retraites de la fonction publique. Dans le secteur privé il y a assez de ressources pour pallier à ce déficit des caisses de retraite.
Le gouvernement devra être attentif à ce que les fonctionnaires ne soient pas lésés.
Réponse de le 13/02/2013 à 7:58 :
@ATTENTION ATTENTION: Le gouvernement devra être attentif à ce que ni les fonctionnaires , ni les régimes spéciaux ne soient lésés ou favorisés. Tous devront prendre part à l'effort en toute justice.
Réponse de le 13/02/2013 à 23:44 :
il faut surtout revoir la retraite fonction publique beaucoup plus avantageuse que le privé,sans parler des indépendants, agriculteurs...sachant en plus que ce sont des demi portions, ils ont fait la moitié des heures par rapport au privé, ils devraient avoir une demi retraite !
a écrit le 13/02/2013 à 5:40 :
Je ne voudrais pas refaire le chemin à l'envers
Et pourtant je payerais cher
Pour revire un seul instant le temps du bonheur
A l'ombre d'une fille en fleurs
a écrit le 12/02/2013 à 15:48 :
Des efforts seront demandés aux catégories ne votant pas à gauche
Réponse de le 12/02/2013 à 20:29 :
S'il faut être à gauche pour ne pas se voir imposer d'effort alors je suis d'accord !
a écrit le 12/02/2013 à 15:37 :
interdiction de cumul des mandats et retraite Mesdames et surtout Messieurs les Politiques il faut choisir, soit vous êtes élus soit vous êtes en retraite mais pas les deux: Exemple un ancien ministre qui est encore élus comme maire de sa très belle ville du sud ouest + président de la communauté du coin, j'en passe, et qui touche sa retraite de haut fonctionnaire de l?Etat...
a écrit le 12/02/2013 à 15:16 :
Que Marie Sol commence par passer les élus au régime général. Ils doivent montrer l'exemple en plus d'être beaucoup trop nombreux.
Réponse de le 12/02/2013 à 15:33 :
est surtout le non cumul mandat et retraite la il y a de quoi faire des économie
a écrit le 12/02/2013 à 14:51 :
on a trimé pendant des années et l on veut nous faire payer en plus c'est vraiment vouloir que tous les retraités se suicident comme cela tout sera arrangé et l on pourra dire que nous sommes la aussi les dindons aussi je suis outré de voir que l on soit obligé de cracher au bassinet alors que l on a deja a prendre sur le dos nos enfants et petits enfants quand va t on arrreter de nous déplumés comme un des poulets.Il faudrait mieux que l on fasse payer certaines catégories de parlementaires qui dorment quand il y a les questions au gouvernement.
Réponse de le 12/02/2013 à 15:19 :
Vous êtes à la SNCF de père en fils (http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20130211trib000748127/la-deutsche-bahn-prete-a-entrer-en-concurrence-frontale-avec-thalys-sncf-en-2016.html#bottom). C'est bien de vouloir faire payer les autres (et encore certaines catégories de parlementaires seulement) mais vous c'est pour quand ? La fin des régimes spéciaux c'est pour quand ?
a écrit le 12/02/2013 à 14:41 :
qui nous a mis dans cette panade ? ceux du partie actuellement au pouvoir. ils n'ont fait que critiquer et ululer lorsque la droite malheureusement timidement tentait de ramener les comptes à l'équilibre. le PS dans sa démagogie constante entraine les plus rêveurs dans des projets irréalistes ou irréalisables ou bousculant les principes de société et toujours dans un but électoraliste en faisant croire que c'est pour une égalité sociale qui entrainera comme toujours la France à terme dans des difficultés .il y a eu la retraite à 60 ans les 35h.aujourd'hui le mariage pour tous demain le vote des étrangers après demain qui sait les socs sont plein d'imagination.
Réponse de le 12/02/2013 à 15:16 :
L'UMP n'a rien fait au sujet des régimes spéciaux. UMPS même partie mondialiste, mêmes idées, quasi mêmes solutions.
Réponse de le 12/02/2013 à 15:18 :
Sauf que la droite n'a pas eu le courage de faire une vraie réforme. Toucher aux paramètres n'est pas une réforme
consolez vous, je ne pense pas que la gauche aura ce courage.

Lors de la dernière réforme des retraites, on nous a fait croire qu'on s'attaquait aux régimes spéciaux. On a pris d'une main et de l'autre on a généreusement redonné plus. Histoire d'avoir la paix et de faire croire à une réforme.
Peu de temps après, on voit bien que les comptes n'y sont pas? Ce n'est pas ce que j'appele prévoir et gouverner

Une vrai réforme serait d'aller vers un régime unique et de changer la formule. Un système à point serait plus lisible et chacun pourrait, en connaissance de cause, prendre sa retraite à l'age qu'il souhaite. Décider de l'age de sa retraite en connaissant le montant de celle-ci éviterai toutes ces discussions sur l'age de la retraite.
ET un régime unique éviterait à chaque corporation de se comparer à une autre et à s'estimer lésé

Un peu de courage messieurs les politiques
Réponse de le 13/02/2013 à 23:46 :
tout à fait d'accord, si on avait fait la reforme de juppé, on en serait à des mesures d'ajustements et non dans la mouise où on est, mais le PS critique, a tout bloqué avec ses alliés syndicaux, et maintenant, il est au pied du mur, même d'une falaise ! et il va nous faire casquer ! et sans toucher aux privilèges des élus, des fonctionnaires... que des hypocrites !
Réponse de le 27/02/2013 à 13:17 :
Comme les français ont la mémouire courte, il faut rappeler les faits et des derniers sont tétus. La gauche, donc les socialoscommunovert ont voté contre la réforme instaurée par le précédent gouvernement sous prétexte que c'c'était une propositrion de droire. Or, aujourd'hui cette meme gauche qui avait voté contre en prétextant qu'il n'y avait pas de probleme, se permet d'accuser la droite de ne pas avoir fait le travail. C'est à mourrir de rire devant tant de conneries et d'inaptitufe à diriger un pays. Maintenant que faisons nous, et bien on va voir le vrai courage des députés de gauche, mais je doute de ce dernier tellement ils ont peur de ne pas étre réélus
a écrit le 12/02/2013 à 14:28 :
ç'est pas un peu de l'eugénisme tout ça; tout ce qui est voulu décidé par les gouvernants !!!
a écrit le 12/02/2013 à 13:34 :
qui dit mieux ? le PDG de Total combien ? et les autres encore plus fort !
a écrit le 12/02/2013 à 13:04 :
on vous a promis la lune, vous vouliez l'argent du beurre + le beurre + la cremière et bien non voilà l'effet kiss cool caché !
a écrit le 12/02/2013 à 12:40 :
Encore, sans doute, une exception française! Les Français doivent être le seul peuple avancé qui traîne comme un boulet toute une vie dans l'attente du nirvana de la retraite, comme si celle-ci allait être une période quasi infinie de loisirs et de bonne santé. La retraite n'est rien d'autre que l'antichambre de la mort. Il vaudrait peut-être mieux se révolter et se battre pour exiger, avant certes une retraite décente, une vie qui ait une signification pour chacun et qui ne soit pas qu'un engrenage qui les pressure, les exploite et en broie beaucoup afin de donner du sens et des objectifs à la vie d'une poignée de nantis.
a écrit le 12/02/2013 à 12:36 :
efficacité ? oui efficace pour ma part! en tout cas personne ne s'est jamais plaint de moi ni la hiérarchie nio le public ! quant au privé on sait bien que les salaires y sont plus importants que dans le secteur public ! ce n'est pas une révélation! vous enfoncez des portes ouvertes cher ami !
Réponse de le 12/02/2013 à 13:13 :
dans le privé plus élevé que dans le public ? d'où provient l'information ?
Réponse de le 12/02/2013 à 13:26 :
informez-vous! l'Insee l'a montré dans ses bilans annuels sur les salaires...je vous assure il n'y a pas photo!
Réponse de le 12/02/2013 à 13:29 :
comparez les salaires d'un BAC+4 du privé et du public! la différence est flagrante en faveur du salarié du privé; c'est d'ailleurs pour ça que beaucoup de jeunes choisissent le privé attirés par de plus gros salaires et des promotions plus juteuses!!!
Réponse de le 13/02/2013 à 11:09 :
Dans un sondage de 2012, 75% des jeunes en France rêvent d'être fonctionnaires!
Dans le privé des bac +4 sont aussi embauchés comme ouvriers.
Arrêtons de croire qu'un diplôme est un passe droit automatique d'une carrière, le privé demande des résultats, pas seulement un diplôme, voila la différence et elle est de taille.
Les bac + 4 dans le public sont payés pour un niveau de concours pas pour leur efficacité.
Réponse de le 13/02/2013 à 23:49 :
les salaires augmentent de 4% par an dans le public contre 1% dans le privé, satst officielles de la cour des comptes, et les retraites sont de 1700e en moyenne dans le public contre 1100e dans le privé !! il faut une seul régime commun de suite et harmoniser
a écrit le 12/02/2013 à 12:10 :
Touraine n est pas française car elle ne fournira aucun effort ...... facile à dire quand il s agit des autres... les dépenses publiques ne fléchissent pas elles....
a écrit le 12/02/2013 à 11:59 :
Et elle et ses copains politiques, de la haute administration, des organismes consultatifs multiples et variés vont-ils s'appliquer les mêmes efforts que ceux demandés aux français ??? avec leur régimes de faveur..(. ex : 1? versé 6? reçus pour les sénateurs) durée de cotisation , cumuls de retraites? .....
a écrit le 12/02/2013 à 11:31 :
de l'argent oui il y en a : la guerre au mali combien elle a déjà coûté ? 50 millions d'euros et la guerre en afghanistan ? sans doute une petite fortune ! et le bouclier fiscal de sarkozy qu'on paie encore! 15 milliards d'euros ! et les niches fiscales hum hum plus de 1000 aussi très coûteuses ! vous en voulez encore... alors vous voyez bien de l'argent on peut en trouver sans en piquer dans le porte monnaie de la ménagère ou de l'ouvrier !!!
a écrit le 12/02/2013 à 11:08 :
en 2003 et 2010 pour défendre les retraites il n'y avait pas grand monde dans les rues ni pour faire grève alors maintenant cessez de vous en prendre à la droite à la gauche qui vous ont bien niqués pendant des années ! et c'est pas fini! mais il est trop tard pour sauver les meubles! les SAIGNEURS en veulent toujours plus au nom de la mondialisation ! et ils vous feront payer jusqu'à votre mort ! CORVEABLES TOUTE LA VIE !!!
Réponse de le 12/02/2013 à 15:18 :
Et oui, donneur de leçon... qui aime les autres...et qui subit comme les autres....
Réponse de le 12/02/2013 à 17:13 :
non je ne subis pas; je n'habite pas en france dans ce pays pourri ! c'est tout !
a écrit le 12/02/2013 à 9:01 :
A bon il y a 3 ans ce que faisait Sarkozy était pas correct et aujourd'hui cela va être pire, l'équilibre des caisses de retraites sont impossible, nos entreprises ce délocalisent ou fondes les plombs, ce n'est pas avec des fonctionnaires que nous allons faire rentrer de l'argent dans les caisses. Nos gouvernements nous ont endormis et trahis. Le pire c'est qu'une majorité des français ont crus qu'en ponctionnent les riches cela aller les sortir des la misÚre, grosse erreur c'est l'inverse.
a écrit le 12/02/2013 à 7:58 :
il faut indemniser les polypensionnés retraités et modifier les modes de calcul pour les polypensionnés actifs . C'est un scandale de verser des retraites aussi faibles à ces gens qui ont bossé et qui ont eu le courage de vivre des changements.
a écrit le 12/02/2013 à 7:58 :
Des efforts demandes...oui, mais pas a tous les français ! Ou sont les efforts des ministres, sénateurs, députés avec leurs régimes spéciaux tellement avantageux?
Réponse de le 12/02/2013 à 11:55 :
Comme disait Colbert : il faut mieux taxer les pauvres que les riches, car ils sont plus nombreux...
a écrit le 12/02/2013 à 7:28 :
Pourquoi les montants et le calcul des retraites de tous les politiques, des hauts fonctionnaires publiques, des régimes spéciaux EDF, SNCF, GDF, Education nationale ne sont jamais évoqués quant on parle d'efforts. Pourquoi un calcul sur les 6 derniers mois et non 25 ans comme dans le privé ? Quand on aborde ce sujet comme c'est bizarre, on n'entend plus les syndicats, les parlementaires, les médias. Les nantis se taisent......Personnel du privé réveillez-vous car on vous injecte de la morphine tous les jours...
Réponse de le 12/02/2013 à 10:15 :
l'état est en faillite ,mais pas les français,l'état à une armée (mexicaine) de fonctionnaires pret à tout bloquer à la moindre réforme égalitaire ou pas alors qui va payer?? c'est nous! et pourtant on a payé pour les agriculteurs les commerçants qui sont rentrés dans le système en 1973 ;malgré tout le ce système reste le plus fiable, le problème insolvable restera celui de la fonction publique! ( toujours plus)
Réponse de le 12/02/2013 à 11:19 :
jalousie jalousie ! moi je suis fonctionnaire et je ne le cache pas et j'ai passé un concours! et on m'a envoyé pendant 7 ans à 500 kms de chez moi ! pour un salaire que je qualifierai de misèrable! no comment...
Réponse de le 12/02/2013 à 12:02 :
la réussite à un concours n'a jamais prouvé l'efficacité au travail des fonctionnaires.
Il n'y a que dans la fonction publique pour penser que tout est acquis le jour de l'obtention d'un concours! Si le salaire ne vous convient pas vous pouvez toujours chercher mieux dans le privé (si vous avez les compétences pour gagner plus mais il faudra changer votre état d'esprit)
Réponse de le 12/02/2013 à 12:17 :
@léon, et le privé peut tout bloquer en France mais pour cela il faut en avoir dans le futal ( et ça j'attend de voir !!!! ) Mais qui sait ?????
Réponse de le 12/02/2013 à 13:23 :
efficacité ? oui pour ma part; en tout cas personne ne s'est jamais plaint de moi ni ma hiérarchie ni le public.
Réponse de le 12/02/2013 à 17:59 :
@ leon : jalousie et concours ........Toujours le même refrain !

Vous savez ce que les fonctionnaires disent aux gens du privé qui les jalousent ? "z"avez qu'à passer les concours et venir dans le public".

Alors j'ai très envie de vous dire "Z'avez qu'à trouver un job dans le privé, vous verrez comme c'est bien payé, avec plein d'heures à faire pas forcement payées, et aucune certitude sur la pérennité de votre employeur.

Le chômage est un risque que vous ne connaissez pas, sauf faute grave j'imagine. Vous loupez quelque chose, je vous assure ça met du piment dans une vie...
Réponse de le 12/02/2013 à 20:27 :
Je vous retournes vos propos. Si vous jalousez tant la fonction publique parce qu'il y tant d'avantage (sureté de l'emploi, payés à rien faire, retraite avantageuse, etc;;;). Je vous invite à tenter votre chance. Vous verrez l'inverse de toutes vos inepties.
Réponse de le 13/02/2013 à 9:55 :
non pas jalousie !simplement: constat! les fonctionnaires sont indispensable, ils en faut mais pas trop! la France dépasse largement la moyenne européenne nombre d'habitants/nombre de fonctionnaires.
a écrit le 12/02/2013 à 7:14 :
Euh, euh, euh ...
a écrit le 12/02/2013 à 6:37 :
La mère Marisol fait de l'esbrouffe : elle sait très bien que les 14 millions de retraités votent massivement. Si elle ne veut pas que ses petits copains socialistes perdent toutes leurs mairies l'année prochaine, elle a intérêt à ne pas trop nous énerver ... En tous cas je n'hésiterai pas à prendre l'avion en 2014 pour venir voter. Pour régler le problème des retraites, elle n'a qu'à augmenter les cotisations ! C'est la seule chose qu'ils savent faire les socialistes, alors qu'ils fassent payer les jeunes !
Réponse de le 12/02/2013 à 11:41 :
Les jeunes travaillent 35 heures par semaine (nous avons commence à 40 heures), ils ont 5 semaines de congés payés (nous n'avions que 4 semaines). Vous avez raison, c'est aux jeunes de payer par une augmentation de leurs cotisations.
Réponse de le 12/02/2013 à 12:01 :
Pour lancer un autre débat : pourquoi les travailleurs émigrés n 'auraient-ils pas le droit de voter alors qu'ils payent des cotisations en faveur des retraités qui, eux, ne vivent même plus en France et se permettent encore de vouloir avoir leur mot à dire sur la gestion du pays ? (même si en fait je suis ok avec vous !!)
Réponse de le 12/02/2013 à 13:16 :
Vivement la prochaine canicule...
a écrit le 12/02/2013 à 0:09 :
Le mot est lâche : classes moyennes vous allez encore plus payer. Cela vous apprendra à vouloir travailler....
a écrit le 11/02/2013 à 23:12 :
En Allemagne, la retraite vient de passer de 65 à 67 ans. Par ailleurs, cette fois-ci, i l serait bon de faire participer les retraités actuels à l'effort, et pas seulement les futurs retraités. Un peu de justice serait bienvenue. Et pourquoi continuer à augmenter les retraites avec l'inflation alors que les salaires des fonctionnaires sont bloqués depuis 4 ans ???
Réponse de le 12/02/2013 à 11:16 :
en Allemagne ils peuvent travailler jusque 67 mais renseigner vous bien il peuvent partir
quand ils ont leurs points pas comme nous partir quand vous avez l ages quand vous avez le nombre d années le nombre cotisés et j en passe en Allemagne a 37 ans vous partez . en france c est a la déchéance quand vous etes hs , en allemagne il roule en bm salaire trois fois plus élever que la france et profite de leurs retraite
Réponse de le 12/02/2013 à 11:31 :
t'as payé toute ta vie et au moment de jouir une retraite bien mérité... Oups... t'es mouru.
Finalité = t'as casqué toute ta pôvre vie pour RIEN.. lle est pas belle la vie des futur(e)s retraités !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Lol..............
Réponse de le 13/02/2013 à 11:04 :
faut pas pousser, l esperence de vie croit d annee en annee! donc normal de travailler plus longtemps
a écrit le 11/02/2013 à 23:02 :
D'accord: 2 000 euros brut pour tous ;)
Réponse de le 12/02/2013 à 4:39 :
@tout à fait Simone - 2000 euros brut pour tous...aussi pour nos élus ? Ils vont pas apprécier, les bougres. Vous voulez une révolution dans les palais ou quoi ?
Réponse de le 12/02/2013 à 6:41 :
2000 euros brut ,nous pouvons l'accepter si nous maintenons la possibilité de cumuler nos différentes retraites et prestations
a écrit le 11/02/2013 à 22:53 :
Une retraite à 1500? maxi pour tous avec obligation de quitter la France pour aller vivre dans des pays pauvres le temps que les caisses se remplissent de nouveau.
a écrit le 11/02/2013 à 22:17 :
La France a une carte maîtresse : les chances pour la France. C'est notre avenir et ce sont eux qui paieront nos retraites.
a écrit le 11/02/2013 à 21:02 :
Les cigales ayant chantés tout l'été se trouvèrent fort dépourvue quant la bise fut venue...
a écrit le 11/02/2013 à 20:58 :
En lisant un autre article de la Tribune, j'ai lu qu'ils avaient récupérés plus de 12 milliards d'euros de fraudes fiscales, alors qu'il y aurait 80. Par ailleurs, sur le magazine Capital, il est indiqué que le CAC 40 fraude plus de 2 milliards d'Euros via la Belgique. Au final, l'Etat choisissenti la facilité en s'en prenant aux retraites. Rien qu'en ce début d'année, 80 millions d'euros sont partis pour une guerre éclaire au Mali; Et combien d'argent dilapidé à financer l'Europe... Bref, ça commence à suffire.
a écrit le 11/02/2013 à 20:26 :
qu'en "panse" le FMI ?
a écrit le 11/02/2013 à 20:12 :
pourquoi toujours opposer privé - public , il faut s'attaquer à ceux qui nous gouvernent .unissons nous au lieu de comparer nos retraites !
a écrit le 11/02/2013 à 20:01 :
Nos 35 régime de retraite sont perclus d'injusctices et complètement archaiques. Il faut rétablir la justice et assurer une retraite décente à tous . La retraite ne doit pas être le miroir ou le copier coller de la vie active. Sinon c'est condamner à la misère tous ceux qui ont subi chomage , précarité , changement de job. La retraite ne doit pas reproduire les inégalités qui ont eu cours durant la vie active.
a écrit le 11/02/2013 à 19:48 :
Calcul de la retraite pour les fonctionnaires : Les 6 derniers mois. Le privé je crois qu'on est au 30 dernières années ! Un vrai scandale. D'autant que les fonctionnaires ne connaissent pas le chômage. Assez de ces inégalités insupportables.
Réponse de le 12/02/2013 à 18:10 :
@ amaldo : dans le privé, calcul sur les 25 dernières années et dans le cadre de la réforme envisagée ..... calcul sur toute la carrière : L'inégalité devient de plus en plus criante ! honte à ce gouvernement ! cela en devient intolérable !
a écrit le 11/02/2013 à 19:34 :

Me TOURAINE : Un peu de réalisme:
les 65 ans sont déjà de retour ! Tout simplement du fait du faible montant des retraites des générations du secteur privé qui vont suivre. Surtout ne criez pas trop fort que votre réforme sera juste:Il est impossible de revenir sur les accords CNIEG,CNAV,AGIRC -ARRCO de 2005. de même pour l'IRCANTEC avec le coup de la poste. Impossible de supprimer les régimes spéciaux et tous les avantages qui vont avec. Impossible de faire payer les retraites de la SNCF, de la RATP autrement que par le contribuable. Impossible de rattraper la réforme de 2010 repoussée à 2017 pour certains . Impossible de toucher aux retraites des sénateurs ,des députés etc..Impossible de ne pas augmenter les cotisations AGIRC-ARRCO. C'est simple, l'injustice est gravée dans le marbre de l?immortalité. Impossible de ne pas baisser les retraites du privé puisque les caisses complémentaires ne peuvent plus payer. Impossible de ne pas augmenter les prélèvements sur les retraites de la classe moyenne. Moi, je ne vous demande que de dire la vérité . J'admets l'effort, mais je veux qu'il soit justement réparti. Je supporte mal la dissimulation de la vérité que nos dirigeants ont dans le passé pratiquée avec habileté. Alors Me TOURAINE n'abusez pas du mot "justice" si vous ne pouvez pas la pratiquer . Vous Messieurs les journalistes dites nous clairement la vérité.
Réponse de le 11/02/2013 à 22:44 :
@jean-jean: pourquoi focaliser sur 65 ans. Ce qui compte avant tout, ce sont bien le nombre d'années (trimestres) de cotisation et compte tenu de l'âge au premier emploi et des longues périodes de chômage, ceux qui feront leur 42 ans (voire plus) ne seront pas pléthore.
Réponse de le 12/02/2013 à 11:18 :
@Patrickb: J' écris 65 pour dire que l'on est revenu avant 81,mais j'ai déja écris dans un commentaire ces lignes anciennes mais qui n'ont guère à être modifiées pour être valables:jean-jean a écrit le 28/03/2011 à 13:29
CE QUE JE NE COMPRENDS PAS?. ET CE QUE JE COMPRENDS Je ne comprends pas comment peut-on faire le pari que nous travaillerons jusqu'à 67 ans, quand rien ne permet de savoir si nous serons alors en activité, ou au chômage depuis plusieurs années. J'ai le sentiment que les indemnités de chômage feront office de retraites, mais qui remplira les caisses de l'UNEDIC? Je ne comprends pas comment on ose nous dire qu'il faut faire une réforme juste et exclure les régimes spéciaux des mesures générales et surtout les régimes si généreux des députés, sénateurs, ministres, président et autres hauts fonctionnaires qui souvent, additionnent indemnités et salaires en cumulant les fonctions au long de leur carrière. Ils n'auront pas de problème de retraite!! Je ne comprends pas pourquoi s'accrocher à l'age de 62 ans, alors que laisser l'age légal à 60 ans ne doit pas changer grand chose: Bien peu de gens auront la possibilité de partir à 60 ans. Même à 62 ans, leur niveau de pension ne sera pas suffisant. Pratiquement, la grande majorité du privé devra travailler jusqu'à 67 ans Il y aurait peut-être même un intérêt à laisser partir ceux qui estimeront avoir des revenus complémentaires leur permettant de subvenir à leurs besoins: Ils libéreront un emploi. Je ne comprends pas pourquoi ne pas commencer par modifier notre système fiscal, et accepter de revoir l'imposition des bénéfices sur les grandes sociétés, car il est évident que les salaires ne pourront plus assurer seuls, le financement des retraites. Je ne comprends pas comment notre "élite" a pu imaginer une telle réforme sans que les sirènes d'alarme de chaque couloir de tous les ministères ne se soient mises à hurler!! Je ne comprends pas comment la CNVA, L'AGIRC et l'ARRCO peuvent calculer leurs futures charges qui comprendront des régimes non provisionnés et particulièrement coûteux. J'aimerais une explication chiffrée: Personne ne parle du transfert de charges de la part des retraites des fonctionnaires, des régimes spéciaux sur ces caisses. La majorité des Français ne savent même pas comment on peut avoir une retraite payée par nos caisses sans y avoir cotisé. Je comprends que les gestionnaires de l'agirc-arrco n'osent fournir d'explication Je ne comprends pas que la presse ne parle pas des calculs du pouvoir réduisant ses dépenses en volant nos caisses maintenant en déficit. Je comprends que le trésor public puise dans ces caisses pour ne pas le faire dans la sienne: C'est nous qui allons payer!! Je comprends que "l'adossement" n'étant pas assez transparent, et, de plus, bien compliqué, personne ne souhaite aborder un sujet. Je comprends que pour équilibrer les retraites il faudra soit -augmenter les cotisations -diminuer les retraites -augmenter les prix, donc les taxes. Je ne comprends pas pourquoi on ne commence pas par la chasse au travail noir. Ce qui m'étonne? Le silence de la presse. Si je fais erreur, s'il vous plait, dites le moi?.Merci. J'ai peur de voir en juin ou juillet 2011, la rue devenir violente?
a écrit le 11/02/2013 à 19:28 :
Des efforts demandés aux Français!! comme d'hab! et les efforts demandés aux politicards, aux très hauts fonctionnaires, aux "EDF", aux GDF" etc! c'est pour QUAND????? !
a écrit le 11/02/2013 à 19:23 :
Plutot que de taper sur les fonctionnaires il serait plus constructif de s'unir. Jalouser des types qui touchent 900 euros par mois de retraite il faut l'oser tout de même.

La bonne question est de savoir ou passe tout ces milliards et quels sont les entreprises qui ne paient pas les cotisation retraites. Rien que là il y a de quoi faire.

Sinon, c'est simple, je suis pour qu'on me donne l'argent de mes cotisation retraite, charge a moi de les placer. Au rythme actuel nous les actifs que l'on soit fonctionnaire ou du privé nous ne toucherons rien ou presque tout en ayant payé et sué un maximum.
a écrit le 11/02/2013 à 19:20 :
et la réforme systémique qui était prévue par la loi . Pourquoi ne la font-ils pas, ??? pour protéger les agents EDF ??? Ras le bol de ces injustices !!!
a écrit le 11/02/2013 à 19:14 :
OUI!!!!commençons par le LIVRET D'ACCUEIL

? Vous n?avez pas travaillé
en France ou vous n?avez pas assez
travaillé pour avoir des droits
à la retraite
Vous pouvez demander l?allocation de
solidarité aux personnes âgées (ASPA)
(en 2008 : 7 537,29 ? par an pour une
personne seule ; 13 521,27 ? par an
pour un couple) si vous réunissez les
trois conditions suivantes :
? vos ressources annuelles sont
inférieures à un certain montant
(en 2007 : 7 635,53 ? pour
une personne seule, 13 374,16 ?
pour un couple marié) ;
? vous avez au moins 65 ans (ou au moins
60 ans si vous êtes inapte au travail) ;
? vous êtes autorisé à résider en France
métropolitaine ou dans un département
d?outre-mer.
Réponse de le 12/02/2013 à 7:54 :
C'est un canular qui a circulé par email. Renseignez-vous.
a écrit le 11/02/2013 à 19:04 :
Le seul système de retraite responsabilisant est le système par capitalisation. Je propose en attendant de généraliser ce système responsabilisant et vertueux pour l'économie et la prospérité (il nous faudra au minimum 20 ans pour basculer de la répartition à la capitalisation) déjà dans l'immédiat d'écrêter à hauteur du minimum vieillesse, soit 700 euros environ, l'ensemble des pensions. L'excédent non versé sera investi individuellement et librement au choix du bénéficiaire, dans des entreprises privées (sans aucune participation étatique). Les gains de ces investissements leur seront bien entendu reversés chaque année et la capitalisation leur sera individuellement acquise. Pendant la période de transition, la capitalisation sera gérée par les anciennes caisses de retraite par répartition, le temps que le système disparaisse. Ces caisses devront faire des efforts de manière à ce que leurs frais de collecte, de gestion et de versement, n'excèdent pas 5% de la totalité des investissements. Concernant les actifs : sur une vingtaine d'années donc, ils migrent progressivement sur un système entièrement libre, de capitalisation (ils confient leurs épargnes à l'assurance privée, aux associations d'épargnants etc. mais surtout pas à des compagnies publiques). Ils peuvent aussi choisir de ne rien investir pour leurs retraites mais devront en ce cas en assumer les conséquences ultérieurement (ou compter sur la solidarité familiale pour leurs vieux jours). ce système est bel et bon et favorise la croissance !
Réponse de le 11/02/2013 à 22:27 :
@john galt: je connais très bien le système par capitalisation aux US et au Canada, et c'est une grande esbrouffe. Demande d'ailleurs aux employés d'Enron, Worldcom, Nortel, etc., dans compter tous les plus petits dont on entend jamais parler. L'investissemet en Bourse, puisque c'est bien de cela dont il s'agit, n'est responsabilisant en rien, car on demande aux "conseillers financiers" de gérer son portefeuille. Cela dit, quand on lit les commentatires des jeunes, il faut sans aucun doute arriver à un système du chacun pour soi, mais pas seulement pour la retraite. Le problème qui se pose actuellement, c'est que des gens ont cotisé toute leur vie sans qu'on leur demande leur avis. Doit-on leur dire "circulez, y a rien à voir" ou honorer le contrat de retraite. Dans le premier cas, les investissements en France seraient alors assimilables au Canal de Panama, aux emprunts russes ou à d'autres grands scandales du passé.
Réponse de le 12/02/2013 à 10:58 :
Les retraites par capitalisation sont un moyen de faire travailler indéfiniment les vieux. Tous les systèmes de retraite par capitalisation vont s'effondrer, par manque de croissance, de PIB négatif.
Des centaines de milliers d'américains de plus en plus vieux doivent retourner au boulot pour survivre.Quand au "système bel et bon" de John Galt il est obsolète, parce que la croissance telle qu'il la conçoit, c'est terminé. Et notre bon John Galt sera très heureux de toucher dans un futur proche les quelques subsides versées par les régimes "par répartition", car il a sûrement cotisé. On ne sait jamais.
Réponse de le 12/02/2013 à 10:58 :
Les retraites par capitalisation sont un moyen de faire travailler indéfiniment les vieux. Tous les systèmes de retraite par capitalisation vont s'effondrer, par manque de croissance, de PIB négatif.
Des centaines de milliers d'américains de plus en plus vieux doivent retourner au boulot pour survivre.Quand au "système bel et bon" de John Galt il est obsolète, parce que la croissance telle qu'il la conçoit, c'est terminé. Et notre bon John Galt sera très heureux de toucher dans un futur proche les quelques subsides versées par les régimes "par répartition", car il a sûrement cotisé. On ne sait jamais.
a écrit le 11/02/2013 à 19:00 :
il est urgent de ne rien faire et de vite voter un petit impot ' modeste et provisoire', genre csg
a écrit le 11/02/2013 à 18:58 :
Que les retraités du privé soient obligé de payer une partie de la faillite de la sécu par une baisse de leurs retraites,cela peut pêut être s'envisager pour quelque temps,par contre que sera la décision de l'Etat vis a vis des retraités de la fonction publique,des grandes entreprises comme EDF,la SNCF etc....je voudrais bien le savoir!Et vous messieurs les journalistes de La Tribune quel est votre sentiment sur ce point important! Le public sera t'il mis au niveau du privé ,dites le nous madame Tourraine car des efforts pour tous cela veut t'il dire vraiment pour tous?On attend une réponse madame la ministre.
a écrit le 11/02/2013 à 18:42 :
http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120700452.html
Situation des régimes de retraite fusionnés de la CNAV et d'EDF-GDF
14 ème législature
Question écrite n° 00452 de M. Philippe Dallier (Seine-Saint-Denis - UMP)
publiée dans le JO Sénat du 12/07/2012 - page 1576
M. Philippe Dallier attire l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur la situation des régimes de retraite fusionnés de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) et d'EDF-GDF.
En 2005, EDF-GDF a intégré son régime spécial de retraite dans la caisse des salariés du privé, la CNAV. Cette fusion devait être neutre financièrement pour la CNAV, puisque l'opérateur énergétique s était engagé à lui verser une indemnité pour compenser l accroissement des charges financières liées aux prestations retraite plus avantageuses de ses agents.
La Cour des comptes a toutefois pointé une erreur dans le calcul de cette indemnité. La compensation versée par EDF-GDF serait, semble-t-il, depuis plusieurs années, nettement insuffisante pour couvrir les retraites versées à ses agents. L'association « Sauvegarde Retraites » estime le manque à gagner pour la CNAV à près de 1,3 milliard d'euros.
Plus d'un an après la nécessaire réforme des retraites, et les efforts supplémentaires demandés à nos concitoyens pour préserver notre système par répartition basé sur la solidarité nationale, la situation financière de la CNAV est particulièrement préoccupante.
Il souhaiterait qu'il lui indique la position du Gouvernement sur ce dossier.
Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé

a écrit le 11/02/2013 à 18:40 :
Collectif "Sauvegardes Retraites" .

Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php

Désindexation des pensions : les efforts doivent être partagés par tous
http://www.sauvegarde-retraites.org/dossier-retraite-du-mois.php
Réponse de le 11/02/2013 à 22:10 :
collectif " sauvegarde retraites " .........bande de jaloux .....
Réponse de le 12/02/2013 à 7:35 :
Jaloux de quoi ? De payer TES crédits ? T'es un grand marrant. Je connais pas @sauvegarde-retraite mais ce genre de reflexion (la tienne) me donne envie de bouffer du "vieux".
Réponse de le 13/02/2013 à 0:09 :
@pat76, au lieu de vouloir ( bouffer du vieux ) va donc bouffer du politicard mais là tu auras sans nul doute pas de cojones tient et moi qui suis vieux viens donc me bouffer Lol !!!
a écrit le 11/02/2013 à 18:39 :
C'est une bonne idée commençons par le LIVRET D'ACCUEIL
? Vous n?avez pas travaillé
en France ou vous n?avez pas assez
travaillé pour avoir des droits
à la retraite
Vous pouvez demander l?allocation de
solidarité aux personnes âgées (ASPA)
(en 2008 : 7 537,29 ? par an pour une
personne seule ; 13 521,27 ? par an
pour un couple) si vous réunissez les
trois conditions suivantes :
? vos ressources annuelles sont
inférieures à un certain montant
(en 2007 : 7 635,53 ? pour
une personne seule, 13 374,16 ?
pour un couple marié) ;
? vous avez au moins 65 ans (ou au moins
60 ans si vous êtes inapte au travail) ;
? vous êtes autorisé à résider en France
métropolitaine ou dans un département
d?outre-mer.
a écrit le 11/02/2013 à 18:39 :
La logique voudrai que les prélevements soit proportionnel et le versement fortaitaire...pour l'égalité de tout les retraités
Réponse de le 11/02/2013 à 21:43 :
Et pourquoi les retraités devraient-ils être tous égaux ? Dans ce cas, les salariés aussi, et cela est du bolchévisme.
Réponse de le 12/02/2013 à 11:05 :
Ca dépend comment on conçoit le travail. 35 Heures de travail, ça reste 35 heures de travail, que ce soit pour un cadre, un ouvrier, un banquier ou un journaliste...Si on ajoute que celui gagne le moins est souvent celui qui a eu les conditions les plus dures, la question d'un versement peut-être pas forfaitaire, mais dans une fourchette plus reserrée mérite d'être posée.
Réponse de le 12/02/2013 à 11:05 :
Ca dépend comment on conçoit le travail. 35 Heures de travail, ça reste 35 heures de travail, que ce soit pour un cadre, un ouvrier, un banquier ou un journaliste...Si on ajoute que celui gagne le moins est souvent celui qui a eu les conditions les plus dures, la question d'un versement peut-être pas forfaitaire, mais dans une fourchette plus reserrée mérite d'être posée.
a écrit le 11/02/2013 à 18:37 :
les francais ne sont pas les greques .ils ne se laisserons a saigne par des politiques sous la coupe des financiers pour preserve leurs avantages.
a écrit le 11/02/2013 à 18:35 :
vous me faite tous marrer ,il y a 35 ou 40 ans personne ne voulait etre fonctionnaire ,le privé riait des pauvres salaires du public maintenant facile de critiquer mais seulement le pubic à lutté lui pour faire avancer les choses et demandait aussi au privé de se joindre aux luttes ....la plupart du privé a toujours était frilleux ......voilà le résultat ......ils étaient trop bien ! ha mon patron par çi par là ..trop tard le patron s'est tiré avec le fric .....
Réponse de le 11/02/2013 à 21:17 :
Vous trouvez pas que vous êtes injuste : il est facile de lutter quand on est dans le public ou quand on a un pouvoir de nuisance très fort comme les agents EDF grâce à un monopole et à un produit indispensable : l'électricité . C'est pas pour ça que ça justifie des différences et des inégalités aussi fortes.Les riches aussi luttent pour maintenir leurs avantages : leur combat n'a pourtant rien de légitime. Le fait de lutter ne garantit en rien le bien -fondé des revendications. Vos combats cachent avant tout de l'égoisme
Réponse de le 11/02/2013 à 21:24 :
moins de mobilisation du privé, bien sûr, les risques n'étaient pas les mêmes: pression sur les augmentations perso. risque de se faire virer ou mise au placard jusqu'à la démission.Le privé, c'est ça,il faut comprendre...
Réponse de le 11/02/2013 à 21:44 :
inutile dans le public ?
Réponse de le 11/02/2013 à 22:11 :
le patron ne s'est pas tiré avec le fric, il a fait faillite !!
et vous vous engraissez sans le moindre bénéfice pour ce pays qui vous fait vivre !!
a écrit le 11/02/2013 à 18:15 :
Marisol Touraine a ainsi lâché: "Il y aura des efforts, je le dis." Alors prête à s'attaquer aux retraites spécifiques ou prête à noyer plus facile et sans risque les retraites des salariés du privés déjà largement asséchés ? Faisant parti du même sérail de la haute fonction publique ne vous bercez pas d'illusion :elle ne se mouillera pas dans le publique ! La société civile l'acceptera-elle encore une fois sans rien dire ou descendra-t-elle dans la rue pour crier à l'injustice ?
Réponse de le 11/02/2013 à 21:00 :
Vous êtes concernés dans la mesure ou vous touchez déjà votre retraite.
a écrit le 11/02/2013 à 18:12 :
Findus a trouvé une solution pour les cheveaux à la retraite. Revoir le film "Soleil Vert".
Réponse de le 11/02/2013 à 22:28 :
Excellent film que j'ai vu en 1973, la 6ème symphonie a pour moi une certaine signification...
a écrit le 11/02/2013 à 18:08 :
"Efforts différenciés selon les carrières professionneles". Pas touche aux retraites des fonctionnaires et autres régimes spéciaux qui minent l'égalité des droits et la justice devant la vieillesse qui est le lot de tous.
Selon les droits de l'homme, la pension de retraite n'est qu'une compensation au fait d'être dans l'incapacité de travailler.
a écrit le 11/02/2013 à 17:59 :
Avant d'engager toute réforme , il est impératif , dans l'esprit de justice sociale dont se prévalent F Hollande et J M Ayrault, de mettre tout le monde sur le meme pied d'égalité.

Il est impératif de supprimer en cette période de crise les régimes spéciaux.
Il est impératif que les montants des pensions soient calculés sur le meme tem
ps d'activité.
Il faut abolir les privilèges , c'est cela l'égalité.

Ensuite nos dirigeants ne peuvent geler les pensions des petits retraités, cela reléverait du scandale .
Les retaites de 1500 ou 1700 euros doivent etre maintenues en l'état et non diminuées car elles permettent la consommation sous forme personnelles ou d'aides aux enfants.

Ensuite les pensions importantes peuvent etre revues à une baisse sensible.

Au delà de 2000 euros il y a matière à discuter, à économiser de 5 à 15 % entre 2000 et 3000 euros.
Au delà de 3000 euros une baisse de 20% sera inéluctable.
Au delà de 4000 euros une baisse de 25% n'empechera les retraités de vivre sans les priver.
Et au delà de 5000 euros 30 à 35% paraissent le bon tempo.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:44 :
Il faut d'abord considérer le niveau des cotisations individuelles et patronales pendant la période d'activité des salariés. Leurs valeurs absolues ne peuvent être dépendantes de quelque autre diktat que ce soit.
Réponse de le 11/02/2013 à 21:22 :
C est un peu facile votre demonstration!!voila un gars qui a travaillé 55à 60 heures par semaine qui a cotisé plus que les autres et parce qu il gagne 3000 eu de retraite/mois on va lui amputer celle ci de 20%???alors à quoi ca serre de bosser?à quoi ça serre de se lever tous les matins pour donner du travail à 50 ouvriers !!!un peu injuste votre systeme!!
a écrit le 11/02/2013 à 17:57 :
Oui faudrait faire l'effort d'éjecter tous ces écornifleurs carriéristes qui ont promis la lune au peuple afin d'être élus pis qui trempent leurs gamelles dans la soupe.
Quand je cotisait on me disait que c'était pour ma retraite, pas par solidarité. Pourquoi j'ai moins qui sont les bons à rien qui nous ont raconté des histoires ?
a écrit le 11/02/2013 à 17:55 :
A quand la fin des régimes spéciaux: 8 milliards par dont 3 pour les seuls retraités de la SNCF? A quand la taille dans les retraites des parlementaires cumulards ? (1 député a en moyenne 2100 euros de retraite au terme de sa mandature quand 50% des retraités ont moins de 900 euros par mois) MME TOURAINE avant de parler merci de vérifier vos fonds de tiroirs politiques svp. La France d'en bas ne supporte plus la suffisance des politiques dont les compétences sont peu raccord avec leurs mandats. A bon entendeur.
a écrit le 11/02/2013 à 17:53 :
depuis des décennies les gouvernements qui se sont succédé, ont toujours défendu bec et ongle la retraite par répartition, il y va de la pérennité du système et de la solidarité intergénérationnelle disaient t-ils car, la retraite par capitalisation est un risque que vous ne pouvez prendre, étant donné les aléas des placements, vous pourriez vous retrouver ruiné!.
Bien!, mais alors que l'on nous explique pourquoi les organismes de gestion de nos retraites comme l'AGIRC ou l'ARCCO sont allés se fourvoyer dans des placements de fonds spéculatifs aux STATES?, et bien évidemment ils ont pris le bouillon commun du krach boursier.
Aujourd'hui, avec leurs gros sabots et leurs gueules de bois, ces "organismes" viennent nous prêcher de faire des économies et de se serrer la ceinture par ce que les caisses sont vides!, de qui se moque t-on?.
a écrit le 11/02/2013 à 17:52 :
"différenciés selon les carrières professionnelles".

Les efforts pour les privé mais pas les régimes spéciaux comme d'hab.
Réponse de le 11/02/2013 à 20:48 :
"différenciés selon les carrières professionnelles". Les efforts pour les régimes spéciaux mais pas les privés comme d'hab.
a écrit le 11/02/2013 à 17:51 :
je m'insurge de voir le secteur public ainsi injustement attaqué. La retraite des cheminots est financée par des cotisations patronales plus élevées (donc pas du tout par le contribuable, les cotisations du salarié étant elles un peu plus faibles que dans le privé.) Les cheminots ont subi la réforme de M. Sarkozy, qui n'a été que partiellement compensée par l'entreprise (création du 10ème échelon d'ancienneté), mais heureusement le Pdt Sarkozy avait bien reconnu en 2007 la pénibilité de ces métiers et donc des avancées ont permis de maintenir le départ à 55 ans tout en étant en cessation d'activité payée avant cet age pour compenser cette pénibilité.
Il faut s'imaginer dans le froid de la fin des années 70 manoeuvrant d'antiques leviers d'aiguillages dès 07h du matin dans le noeud ferroviaire de Mirecourt par exemple pour comprendre.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:12 :
Oui, enfin, si d'habitude, je défends le secteur public souvent injustement attaqué et plus encore souvent par méconnaissance, je peux difficilement faire de même pour la SNCF dont le déficit est strictement couvert par le contribuable chaque année. Par ailleurs, la SNCF est une entreprise publique, pas un repère de fonctionnaires. Cela lui confère, au même titre qu'EDF, des avantages exorbitants et injustifiés. Nous sommes très loin de "la bête humaine", vous en conviendrez.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:13 :
bonjour j'espere que monsieur plaisante,tous les salaries du batiment partent eux a 65 ans et surtout n'ont pas votre salaire a l'heure de la retraite .il est temps.que pour cotisation egale retraite equivalente public ou prive.fini les privileges pour les fonctionnaires et rien pour les petits salaries.merci de votre comprehension
Réponse de le 11/02/2013 à 19:22 :
le budget de l'Etat finance 3,4 milliards,vous êtes sûrement très étonné.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:34 :
c'est beau comme du zola votre description, tellement beau qu'on ne croit absolument pas que vous êtes un retraité sncf
Réponse de le 11/02/2013 à 19:51 :
et les agents de caisse, et les administratifs de la sncf , ils étaient a man?uvrer les aiguillages aussi ? Et le chômage vous l'avez connu vous ? Celui ou l'on ne touche rien de rien ? Qu'est qui empêche ces conducteurs de faire un travail administratif par la suite ?
Du lobbying et des gouvernements qui ne prennent pas leur responsabilité , voila le résultat..
Réponse de le 11/02/2013 à 20:38 :
mr savez vous ce que ce qu'est un travail a la chaine nuit et jour pour des femmes dans une usine du privé, une semaine de nuit, une semaine d?après midi, voir une semaine de vsd, vous croyez être les chancre du travail.
combien de conducteur de tgv a st pierre des cors ne savent pas ce qu'est un train. voulez vous que je vous présente ces femmes qui vous nourrissent vous mettre 2 claques pour apprendre la vie celles qui vous nourrissent celle qui ont fabriqué votre système de communication un peu plus de respect pour ces femmes un peu plus de respect pour ceux qui sortaient le charbon pour vos locos. si nous étions un peu intelligent nous réfléchirions sur ces femmes cassées par ce travail pour fabriquer la signalisation de la sncf remeber silec
Réponse de le 11/02/2013 à 21:13 :

Ajouter un échelon ,pour augmenter la retraite, c'était un truc pour faire passer les 41ans1/2 de cotisation.("mesure de compensation") Il faut comprendre que les salariés du privé trouvent la méthode étrange !! aVous dites que la SNCF paye bien cher les cotisations" retraite",c'est vrai mais depuis des années ,dans le privé ce sont les salariés qui financent leur retraite avec des cotisations supérieures aux vôtres mais la SNCF répercute tout ce qu'elle peut sur les usagers. Bien entendu ce n'est pas possible alors le reste est à la charge du contribuable. Vérifiez sur le site du sénat le montant de la subvention prévue pour 2013 :http://www.senat.fr/rap/l12-148-323/l12-148-3232.html 3 milliards4. Dans le même document figurent les prévisions de subvention prévues par la caisse de retraite SNCF jusqu'en 2030.Plus de clarté calmerait sans doute ceux qui dans le privé sont trop violents et vous ferait comprendre que vous n'avez pas à vous insurger de ces réactions
Réponse de le 11/02/2013 à 22:58 :
Phrase du jour: Faut arrêter de penser qu'en retirant à M. X , M.Y se sentira mieux !
Si M. Y est dans la merde, il y restera, M. X le rejoindra peut-être. Mais le contraire, personne n'y pense, même pas M. Y ?
a écrit le 11/02/2013 à 17:47 :
qu'elle demande aux députés, sénateurs, et autres élus, ainsi qu'aux ministres et autres grands patrons, aux EDF et GDF et autres régimes spéciaux, notaires, magistratures, les parlements, et j'en passe, , ainsi que les fonctionnaires de réduire les leurs, de payer plus,et d'arrêter de prendre l'argent des retraites du privé pour le partager entre eux.... C'est cela le plus scandale dans ce pays de m. Incroyable, faut il une révolution pour changer cela???? Nous avons le système de calcul de retraites, ainsi que les taux les plus incroyables d'Europe ou du monde. Entre 5 ans pour certains et 10 ans pour d'autreds tandis que les privés doivent côtiserr 42 années et le calcul se fait sur les 25 meilleures années, et pour le publique c'est sur les 6 derniers mois, en payant quelques poucents de moins que le privé, et ils touchent entre 80 et 100% de leurs salaires contre 50 à 60 % pour le privé.......... LAMENTABLE
Réponse de le 11/02/2013 à 20:50 :
Bref, tout le monde sauf vous, bien sûr.
a écrit le 11/02/2013 à 17:44 :
c 'est bien la France ces commentaires.
Retraité Edf qui parle qu'on doit retrousser les manches alors que c'est un privilégié déja en retraite avec son salaire plus grand que tout les autres francais.
Tais toi donc.
a écrit le 11/02/2013 à 17:41 :
Il faut aligner tous les statuts sur le statut du privé ( fin des avantages aussi nombreux que divers et couteux ). Pour le montant des retraites, un seul , celui du privé , qui est d'ailleurs celui qui est employé le plus au niveau national : donc uniformité de ce calcul, y compris pour les élus, ministres, sénateurs et députés; là , on pourra réellement parler d'économie ....
a écrit le 11/02/2013 à 17:38 :
ET OUI DONNEZ A CEUX QUI NE TRAVAILLERONT JAMAIS QUAND ON VOIT LES PETITS CAKES DES CITES QUI PERCOIVENT LE RSA ET QUI ONT CHEZ EUX LORS DES PERQUISITIONS DES 7000 EUROS D ECONOMIE ON LES ARRETE ON LEUR PREND L ARGENT ET ON LES RELACHENT EN LEUR REDONNANT LE FRIC HONNETEMENT GAGNE SANS DOUTE ECOEURANT D ETRE FRANCAIS A L HEURE ACTUELLE
a écrit le 11/02/2013 à 17:36 :
Personnellement je touche 1300e de retraite tout compris et celle- ci passe dans le loyer + charges + impôts+mutuelles + assurances car de 810e il y a 2ans j'en suis à 1300e mois. il me reste les 600e que ma femme touche et il ne faut surtout pas que je sois obligé d'aller consulter un spécialiste car les dépassements d'honoraire ne sont pas remboursé et surtout qu'il n'y ai pas de grève de la sncf pour que je sois obligé de coucher à l'hôtel et aussi diner et déjeuner car ça me coûte le prix du dépassement d'honoraire et qui me grève le petit budget
Réponse de le 11/02/2013 à 19:18 :
Mais comment peut-on arriver à la retraite actuellement sans être propriétaire de son logement ? Si vous avez connu des accidents de la vie, je peux comprendre, mais sinon, vous n'êtes pas à plaindre. En plus, cela signifie que vous avez connu les trente glorieuses, ce que les jeunes n'auront pas, ils se contenteront des trente piteuses que leurs aînés leur ont légué par des votes d'une incroyable bêtise.
Réponse de le 11/02/2013 à 22:50 :
@Bastien: les statistiques disent que seulemenbt la moitié des gens sont propriétaires et croire que la vie des autres est plus facile que la sienne relève tout simplement de l'idiotie !!!
Réponse de le 12/02/2013 à 6:21 :
@Patrickb

Lapidaire mais peu étayé comme écrits. Réfléchis un peu : si ce monsieur touche 1300 euros de retraite, c'est que son salaire sur les 25 meilleures années était de 2100 euros nets. Pour son épouse, il était d'un peu plus de 900 euros. Et tu veux me faire croire qu'avec 3000 euros mensuels durant au moins 25 ans, on ne peut pas devenir propriétaire alors même que les prix, même sur Paris, n'ont explosé que sur les 10 dernières années ?
a écrit le 11/02/2013 à 17:36 :
Marisol Touraine a ainsi lâché: "Il y aura des efforts, je le dis." Alors prête à s'attaquer aux retraites spécifiques ou prête à noyer plus facile et sans risque les retraites des salariés du privés déjà largement asséchés ? Faisant parti du même sérail de la haute fonction publique ne vous bercez pas d'illusion :elle ne se mouillera pas dans le publique ! La société civile l'acceptera-elle encore une fois sans rien dire ou descendra-t-elle dans la rue pour crier à l'injustice ?
Réponse de le 11/02/2013 à 18:43 :
Collectif "Sauvegardes Retraites"

Retraite : comparaison public-privé.
http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php
Désindexation des pensions : les efforts doivent être partagés par tous
http://www.sauvegarde-retraites.org/dossier-retraite-du-mois.php

a écrit le 11/02/2013 à 17:35 :
comme si on n'avait pas l'habitude depuis 9 mois.
a écrit le 11/02/2013 à 17:26 :
tiens je croyais le problème réglé par sarko et fillon .
nous aurait on menti encore sur ce coup ci .et va falloir encore allonger le départ a la retraite et augmenter les cotisations .mais la cour des comptes pointe toujours le problème que l état doit de l argent aux caisses en contre partie des differents allégements de charge consentis aux entreprises ce qui est la loi .
a écrit le 11/02/2013 à 17:24 :
je voudrais bien quelle vive avec 900 par moi
Réponse de le 11/02/2013 à 18:52 :
Ca ne risque pas elle paie l'impot sur la fortune
a écrit le 11/02/2013 à 17:24 :
Que les élus quelque soit leur mandat montre également l'exemple et SURTOUT ne pas attendre 2017 pour appliquer le non cumule des mandats et erradiquer tous les régimes spéciaux et ne pas attribuer des "aides" aux assistés chroniques !!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 19:31 :
faut les contrer , tous ces politiques, menteurs, perfides, dans les urnes! les envoyer ballader, Y EN A MARRE !! pour mettre qui à leur place...? là, c'est une bonne question!
a écrit le 11/02/2013 à 17:22 :
ok pour des reformes , mais il faut du courage ! et si nos dirigeants commencaient par eux pour montrer l exemple
Réponse de le 11/02/2013 à 19:33 :
EUX, courageux???vous voulez RIRE! poltrons, cupides, beaux parleurs, qu'attendre de tels individus?? !RIEN de bon !
a écrit le 11/02/2013 à 17:21 :
Et on continue à tondre le peuple par tous les moyens et on ne touche pas aux élus de l'état et aux retraites de la fonction publique et du personnel statutaire travaillant dans les établissements à caractère public comme la RATP, l'EDF,SNCF etc... De toutes les manières la France va devoir déposer le bilan d'ici deux à cinq ans de la manière avec laquelle est gérée l'état. C'est quand même désolant de voir le niveau d'incompétence de notre gouvernement et son incapacité à entreprendre les vrais réformes structurelles au lieu de nous mettre sur la paille. Bientôt il n'y aura plus rien dans les caisses et la révolte gronde, mais là c'est une autre histoire
Réponse de le 11/02/2013 à 17:52 :
ne soyez pas pessimiste,por l'instant l'état tient ses paiements
Réponse de le 11/02/2013 à 18:05 :
mon cher tigre781, vous dites que bientôt il n' y aura plus rien dans les caisses. Vous avez du retard à l' allumage, sinon vous sauriez que c' était déjà le cas quand le monarque est parti.
Réponse de le 11/02/2013 à 19:35 :
JUSQU' A QUAND ????! what is the question !
a écrit le 11/02/2013 à 17:18 :
Mais au fait, ce n'est pas la gauche et les organisations syndicales qui, il y a 2 ans étaient descendus dans la rue par centaine de milliers denonçant le passage de l'âge de la retraite de 60 à 62 ans !!!??? :-) Noooonnnn ! J'ai forcément dû rêver vu que cette même gauche propose maintenant un départ à 65 ans. Un grand merci plein d'ironie à tous ceux qui critiquent sur cette pages et qui on voté à gauche en mai dernier ! Que cela vous serve de leçon !
Réponse de le 11/02/2013 à 18:24 :
Parfaitement exact , le PS était en pointe et les voilà rattrappés par la réalité.
Les voilà ridiculisés alors qu'en 2010 ils auraient du rester en retrait et laisser les syndicats faire le job.
Et Hollande à peine élu a redistribué en revenant sur la réforme, pour maintenant massacrer davantage.
Inconscience ou incompétence ?
Réponse de le 11/02/2013 à 19:34 :
Si, mais quand la gauche allonge la durée de cotisation, c'est par justice sociale, tandis que lorsque c'est la droite, c'est une atteinte aux droits acquis. Blague à part, il est vrai que je suis content de ne pas être de gauche parce que je me sentirais plutôt merdeux en ce moment.
a écrit le 11/02/2013 à 17:09 :
Il faudrait surtout que ceux qui se sont fourvoyés de 21 milliards lors de leurs calculs en 2010 rendent des comptes et soient sanctionnés ! Marre de ces hommes politiques qui n'assument pas leurs erreurs ! Où est donc passé tout cet argent économisé par la réforme de 2010 ???
Réponse de le 11/02/2013 à 18:09 :
Ils avaient fait des estimations par rapport à un contexte donné, mais qui n'a pas été la réalité (comme d'habitude). Ça aurait dû (??) être tout bon, temporairement....
Si le chômage était réduit, on peut imaginer que tout irait mieux, idem pour indemnisations chômage déficitaires. Il faut trouver des créateurs d'entreprises avec des idées incontournables. Peut-être mettre une annonce à Pôle emploi ?
Réponse de le 11/02/2013 à 18:18 :
@Yoyo dans la po-poche aux diputee :D et aux ministreux.
Réponse de le 12/02/2013 à 10:06 :
Moi j'ai un copain qui travail à l'EDF ,qui laisse ,pratiquement JOUR et NUIT ses lumières allumées et à toute puissance et en plus il se vente d'avoir une ristourne et de ne payer presque RIEN...
Et ça c'est pas SCANDALEUX...Alors ,Quand va t-on supprimer tous ces PRIVILèGES...et je ne parle pas des maisons de vacances que l'abonné EDF paie sur ces factures,pour que ces privilégiés puissent continuer de passer de bonnes vacances ,après leurs vacances au "BOULOT"..Quel gouvernement aura le courage ,de s'attaquer à tous ces privilèges....mais suis je bête,NON c'est impossible ...Ils sont tous ou presque à la CGT (communiste)..et si jamais tu touches à leurs privilèges ,ils vont te couper le courant...Tant pis on allumera les bougies..Mais pourvu que ça change...liberté-EGALITé-(ou est l'éGALITé)
a écrit le 11/02/2013 à 17:08 :
les Français doivent comprendre qu'il est essentiel pour espérer de continuer à bénéficier d'une pension à la retraite, il faudra travailler plus longtemps et cotiser plus.
C'est tout le système de nos retraites qui est en danger, ne tergiversons plus et ayons le courage de relever les manches.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:49 :
ben oui quoi, dans un fauteuil... elle est pas belle la vie du retraité edf, mais une question, vous profitez bien du système mis en place = avantages en nature pour les retraités edf ( Cours des comptes ) et ne venez pas me chanter que vous avez souffert, moi j'ai navigué 40 ans sur tous les mers et pas pour le plaisir ( avec des horaires de travail jour et nuit sans noel et autres foutaises de congés et jour fériers , samedi/dimanche mais à première vue vous prêchez pour votre bien-être !! )
Réponse de le 11/02/2013 à 17:53 :
ouf,enfin quelqu'un de lucide!
Réponse de le 11/02/2013 à 18:11 :
il ne manque pas d'air le retraite edf! Pour que sa retraite continue a tomber, il faut que les jeunes triment ! Et que dire de tous ses avantages denonces par la cour des comptes ?
Réponse de le 11/02/2013 à 20:33 :
@ retraité cgt ( je pense que vous profitez bien de votre CE= tous les ouvriers n'en ont pas, donc encore un petit passe-droit comme à edf ) et vous vous faites quoi, , vous défendez ( soit-disant ) les ouvriers tout en passant la brosse à reluire au ps:patronnat vous n'êtes pas un syndicat. représentatif du peuple car vous mangez dans la main des politicards quelqu'ils soient ( j'en sais quelque chose = deux fois à la cgt = deux fois laissé pour compte mais bon les petits groupes de syndiqués du moment qu'ils paient leurs cotisations tout baigne. Et maintenant à 69 balais et bien je cherche du boulot après avoir en tout passé 3 mois au chomdû dans toute ma carrière ( 40 ans ) , alors lâchez-nous les bottes.je ne vous reconnais pas dans mes propos.
a écrit le 11/02/2013 à 17:04 :
ok reforme mais mettre tout a plat prive fonctionnaires elus fini les privileges de certains et cotiser sur tout interesement primes etc et la les francais seont daccord et se baser sur les cotisations et non sur lage pour ma part 171 trimestres pour 163 demandes generation 1951 quant jai demarrais 50 h 55 h par semaine retraite merite si ils stagnes les augmentations ont defileras car cest injuste
Réponse de le 11/02/2013 à 19:20 :
C'est dommage d'être aussi âgé et de n'avoir jamais pris le temps d'apprendre à écrire français correctement.
a écrit le 11/02/2013 à 17:01 :
nous avons tous oublié cela, le pire, c'est qu'ils ont des aides que nous n'avons pas et que nous n'aurons jamais... sans parler des assistés qui viennent ensuite se plaindre au moment de leur retraite que celle-ci est minuscule, je leur dirais comme dans la fable de La Fontaine : "vous avez chanté tout l'été, eh bien dansé maintenant" !
Réponse de le 11/02/2013 à 18:11 :
"eh bien dansé maintenant"
j'adore les donneurs de leçons qui n'ont jamais écouté à l'école, apprennez à écrire avant d'exprimer un opinion aussi idiot. Si le plein emploi existait les gens de toute condition travailleraient mais à ce qu'il me semble vous n'apportez pas d'idées pour remédier à cet état de fait ?! donc merci de retourner chanter vous aussi mais dans votre coin
a écrit le 11/02/2013 à 17:01 :
Très bien, alors commençons par supprimer tous les régimes spéciaux, mettons tout le monde sur un pied d'égalité du lampiste au Président de la république en passant par tous nos élus. Tout le monde cotise aux mêmes caisses. Ensuite on pourra discuter des contraintes particulières à certaines professions particulièrement pénibles pour moduler quelque peu, mais ceci en consultant tous les citoyens comme dans toute démocratie qui se respecter.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:28 :
Bien dis
a écrit le 11/02/2013 à 16:57 :
autre exemple de L'INDECENCE et DU SCANDALE des régimes spéciaux,en l'occurence EDF QUI DOIT à la CNAV du régime privé donc ,une somme de plus de 1,3 milliard d'euros à ce jour,ET CELA CONTINUE. Ceci depuis que EDF a été rattaché au régime général en 2005 ( voir le rapport de la cour des comptes!) et bien sûr ils prennent leur retraite à 55 ans , et on OSE EN PLUS nous prélever sur nos factures EDF UNE SOMME POUR QU'ILS CONSERVENT LEURS AVANTAGES INDECENTS.C'EST SCANDALEUX !!!! Dans ce cas précis le lobbying cégétiste se débrouille très bien mais sur le dos de tout le monde y compris sur les petits .Chose étonnante, les pouvoirs publics ne bougent pas!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:17 :
En plus vous oubliez les retraités de la SNCF , renseignez vous un peu qui paie leurs retraites , nos politiques
nous prennent vraiment pour des gogos .
Réponse de le 11/02/2013 à 19:36 :
REVOLUTION !!!!!!!!
a écrit le 11/02/2013 à 16:51 :
Et moi qui croyait que Sarko avait régler le problème....
Réponse de le 11/02/2013 à 17:22 :
Oui mais rappelez-vous qu'à l'époque il avait dit : Il faudra faire des efforts.... Et qu'avait répondu le PS déjà ?.;.... Ha oui : Mais c'est un scandale... ! Ha la politique....
Réponse de le 11/02/2013 à 17:35 :
@Tarkan. Sarko avait réglé le problème jusqu'à 2016, 2017, mais le gouvernement précédent avait toujours dit que cette réforme était nécessaire mais pas suffisante. Il fallait la faire pour gagner quelques années de financement. Si Sarko a fait cette réforme impopulaire, à 18 mois de l'élection présidentielle, c'est qu'il y avait le feu au lac. Qu'avait on entendu de l'opposition à cette époque. Que cette réforme était injuste, que si la gauche revenait au pouvoir, elle reviendrait dessus. Maintenant qu'elle gouverne, elle est rattrapés par la réalité et à mon avis, elle va commencer à taper sur le privé à travers la non indexation sur l'inflation des pensions des régimes complémentaires, le tout avec la complicité des syndicats marron qui auront au moins pour quelque temps, préservé le régime général de leurs chers foctionnaires
a écrit le 11/02/2013 à 16:44 :
Je ne comprend pas cette haine des fonctionnaires ! tout les travailleurs que nous sommes, sommes dans la même galère alors pourquoi ne pas dialoguer plutôt que critiquer non leur solution ne sont pas les bonnes mais taper sur les fonctionnaires ne changera rien il faudrait peut être regarder toute les allocations versé dans notre beau pays au gens que ne savaient pas ce que sait que de se lever le matin pour aller bosser et qui font de notre économie ce qu'elle est aujourd?hui hui vive les rsa et autre allocations qui font que les gens sont de vrai assisté. merci d'avoir élu la gauche ça risque de faire beaucoup de bien a l"économie!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:11 :
Nous sommes peut-etre tous dans la même galère, mais tout le monde ne rame pas...
Avez-vous déjà vu un fonctionnaire défendre le privé ?

Quant au social, entièrement d'accord mais l'un n'empêche pas l'autre.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:18 :
moi je comprend ....autant d INJUSTICE entre proteges et exposes moi j ai perdu confiance ...jai cru a une gauche JUSTE resultat une gauche CAVIARS ... QUI SE GAVENT de millefeuille....
Réponse de le 11/02/2013 à 17:18 :
Ce n'est pas une haine dirigé spécialement sur les fonctionnaires, mais pour un président qui prône je cite"la justice sociale) que certains aient une retraite favorisée est tout sauf de la justice. Maintenant, et second éternel problème, ce sont les actifs du privé, patrons et salariés qui n'ont seulement voient leur activité se consumer, leurs salaires stagner pour les salariés, mais les charges augmenter d'années en années, pour en partie payer des régimes spéciaux de retraites qui sont pour tous(j'exclu de facto les militaires qui mettent leur vie en jeu) devenus un soucis d'inégalité devant la retraite, et surtout totalement déficitaire. Alors bons, personnellement je suis pour régime d'assurance privée au moins chacun met ce qu'il veut, et on réduit drastiquement les charges. Sans compter, que ce régime par répartition n'a aucune vision sur l'avenir puisque ce régime est incapable(d'ailleurs qui le serait) d'anticiper une érosion de l'économie, au contraire de la capitalisation(dans une mesure plus large en tout cas).
a écrit le 11/02/2013 à 16:42 :
Vous avez tous OUBLIE UN TRUC: A revoir AUSSI ( les étrangers de plus de 60 ans arrivent chez nous : 750 EUROS + les aides sociales ) assez de rançonner la petite classe moyenne !!!! IL faudra descendre dans la rue pour préserver nos petites retraites moyennes : c'est à dire qu une fois TOUT PAYE ; on compte SOUS A SOUS pour manger
JE PARTAGE L'AVIS DE CPM . Tout le monde sur le même pied d'égalité !!§§§
Réponse de le 11/02/2013 à 17:55 :
précisions:non pas tous les étrangers:ceux qui viennent dans le cas du regroupement familial
Réponse de le 11/02/2013 à 18:02 :
Je les vois arriver directement de l'aéroport. Les fonctionnaires les attendent à la descente du taxi. On leur donne un appartement, une aide pour s'installer, et la retraite de 750 Euros, soit 1500 pour le couple, avec les aides médicales. Ils vont ensuite prendre directement leur carte au FN pour se protéger des autres immigrants, Emaüs leur meuble l'appartement, et les restos du coeur leur apportent les repas.
a écrit le 11/02/2013 à 16:37 :
J' espère que les efforts seront surtout demandé aux fonctionnaires, aux régimes spéciaux et aux élus. En effet départ en retraite à 52 ans pour certains fonctionnaires des régimes spéciaux avec 75% de son dernier salaire et une pension de réversion à la veuve ou au veuf de 100%, c' est très bien payé par rapport à un retraité du secteur privé.
Réponse de le 12/02/2013 à 15:55 :
Fonctionnaires privilégiés? EXACT mais vérifiez vos informations:pension de réversion 50% et non de 100%
a écrit le 11/02/2013 à 16:32 :
Madame Touraine aurait pu éviter les ronds de jambe et dire, pour une fois, clairement les choses: on va encore se faire siphonner.
a écrit le 11/02/2013 à 16:29 :
bonjour
se sont toujour les memes qu paie pourquoi ne pas ponctionner tout les deputes.
a écrit le 11/02/2013 à 16:28 :
CMU, RSA, RMU, allocations: voila où l'argent va.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:24 :
et cela n'est que l' hors d'oeuvre !!! D' ici 30 ans les experts prévoient 2 Mds d'individus de plus sur Terre , c'est à dire qu'en France vous verrez débarquer quelques centaines de milliers d'individus qui n'auront aucune formation et qu'il faudra bien , en plus de nos millions de chômeurs attitrés, nourrir , loger, soigner etc... Il ne faut pas penser que le travail va se multiplier comme Jésus avec le pain ou que nous travaillerons 24 H par semaine payées 39 H !!! Quelques réjouissances en perspective, bon courage !!!Il l'euro nous apportera la paix, la prospérité,la compétitivité et rien que pour la France,il se traduira par la création de 1 millions d'emplois (J.Delors) !!!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:29 :
Je suis heureux de constater que le message a été parfaitement avalé.
Réponse de le 12/02/2013 à 11:24 :
et comme tous les papy(mamy)boomers seront morts, nous serons en décru de retraités et les caisses se rempliront à nouveau...
a écrit le 11/02/2013 à 16:27 :
Retraite à 67 ans pour tous. On y viendra. Nos hommes politiques donnent au moins le bon exemple dans ce domaine, il y en a qui sont encore actifs à 75 ans et plus. Par ailleurs il faudra bien réduire toutes les retraites d'au moins 25 %. Les caisses sont vides. On a pas le choix. Sinon il n'y aura plus de retraites pour personne !
Réponse de le 11/02/2013 à 17:14 :
Nos députés sont encore actifs à 75 ans , vous paisantez ou quoi , donnez leur une pelle et une pioche , ou faite les travailler debout à la chaine , vous allez voir si ils ne vont pas la prendre leur retraite .
a écrit le 11/02/2013 à 16:26 :
j'ai un stock de vaseline si besoin?????
a écrit le 11/02/2013 à 16:23 :
Mais non voyons monsieur le ministre, ces mesures sont inutiles puisque vous nous expliquez depuis 30 ans que l'immigration résoudra tous nos problèmes de vieillissement de population et de retraite. Je me refuse à croire que nos politiciens de droite comme de gauche nous auraient tous mentis pendant si longtemps sur un sujet aussi important. D'ailleurs pourquoi avoir organisé l'immigration en grand nombre si ce n'est pas pour ça?
a écrit le 11/02/2013 à 16:22 :
retraite différentié 65 ans pour les cadres 62 ans pour les employés admnistratifs et 60 ans pour les ouvriers. et ceci valable aussi bien pour le public que pour le privé
Réponse de le 11/02/2013 à 17:18 :
Ca c'est du critère objectif. Nous connaissons tous des cadres qui se 'tuent' vraiment à la tâche, et forcément, des ouvriers qui se la coulent douce.. alors bon... Pourquoi ne jamais s'en remettre à cette article des droits de l'homme qui dit que nous naissons libre ety EGAUX en droit. Donc tout le monde à 65, que l'on soit éleveur de cochon ou Sinistre des affaires sociales... Ca renouvellera nos politiques en même temps, ça ne pourra que nous faire du bien...
a écrit le 11/02/2013 à 16:17 :
Ca fait 5 ans qu'on nous le redit : les trous ne font que s'accroitre... mais ce sont les politiques qui sont responsables. Je ne cotise plus pour une retraite puisque d'une part je n'y arriverai jamais et qu'on nous prends assez pour des cons.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:25 :
mais oui c'est normal, à force de nous la mettre en douceur et profondeur ils ne peuvent queue s'agrandir... grandeur de la france quand tu nous tient par des mensonges
a écrit le 11/02/2013 à 16:17 :
RAS LE BOL DES SOCIALOS QUI FONT UNE POLITIQUE DE DROITE.............ALIGNER LES REGIMES DU PUBLIS SUR CEUX DU PRIVE CA RAPPORTERAIT COMBIENNNN............
Réponse de le 11/02/2013 à 17:19 :
Question politiquement incorrecte... C'est comme rémunérer les fonctionnaires au mérite, c'est taboo... HOUououououo !!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 19:42 :
rémunérer les fonctionnaires au mérite?ils nous devraient un paquet de pognon
a écrit le 11/02/2013 à 16:13 :
qui donnera le bilan sur 2012 et prévisionnel2013 de chaque régime de retraite avec :
nombre de cotisants /recettes des cotisations / autres recettes et provenance (dont transferts d'autres régimes à quantifier et nommer séparément ) / montants des pensions versées / nombre de bénéficiaires / déficit annuel et cumulé / et aussi les taux de cotisation réels appliques (employé/employeur pour les salariés) /les conditions d'obtention et d'évaluation des pensions versées .
après, les français pourront avoir une vision exacte de la situation et exprimer leurs choix pour l'avenir .
je doute cependant du courage politique du Gouvernement et de son administration pour publier ces données .
merci au modérateur de valider ce post .
a écrit le 11/02/2013 à 16:13 :
nous aussi nous ferons l'effort de descendre dans la rue pour vous filez un coup de pompe au derche !!!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:20 :
+1, et plutôt 2 fois qu'une... le coup de pompe au derche !
a écrit le 11/02/2013 à 16:13 :
Le Sénat : Enquête sur les super-privilégiés de la République (5mn de video)
http://my.twonky.com/video?vid=249891222
a écrit le 11/02/2013 à 16:12 :
Je ne vois vraiment pas pourquoi les retraités devraient etre mis à contribution??nous avons cotisé toute notre vie de travail et ce que l on a gagné pour la retraite nous appartient,on l a pas volé!!ce gouvernement en veut vraiment aux anciens !!mais les anciens s en souviendront
Réponse de le 11/02/2013 à 16:45 :
vous raisonnez comme si vous étiez en régime de capitalisation. En répartition, tout ce que vosu avez cotisé ne vous appartient pas, vous ne l'avez pas gagné pour votre retraite, il va à payer les retraités de votre époque, et vous bénéficiez des cotisatinos des actifs de maintenant, c'est tout à fait différent, cela s'appelle "la solidarité".
Réponse de le 11/02/2013 à 17:01 :
Vous avez cotisé pour les retraites de l époque , patou on est dans un système par répartition et non par capitalisation ,ton compte retraite est à zéro , il n existe pas , la retraite des futurs vieux sera égale à ce que voudront verser les jeunes , point
Réponse de le 11/02/2013 à 17:09 :
on est bien d accord !!mais je refuse de donner 1 euro sur ma retraite pour payer les retraités à venir!!certes il faut trouver le moyen de financer les retraites :ils sont simples ,il faut juste reflechir un peu!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:17 :
Tout à fait d'accord avec John c'est le principe de répartition. Pour l'autre il aurait fallu aller dans un pays anglo-saxon où avec l'argent cotisé (captialisé) les fonds de pension on pû peser de façon énorme dans l'économie.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:31 :
J ai repondu tout à l heure à john sur ce sujet mais mon post n est pas arrivé jusque là??je suis d accord avec vous il s agit de repartition!!ok,mais moi et mes camarades retraités nous avons une retraite de X euros par mois gagnée à la sueur de notre front (les futurs retraités aussi) et en ce qui me concerne je ne suis pas pret de lacher 1 euro pour payer les retraites des futurs retraités!!pourquoi??tout simplement pour trouver l argent des futurs retraites il faut avoir le courage de faire des reformes structurelles ,bien connues de ceux qui reflechissent un peu!!c est pas avec les jeremiades de la gauche que l on va reussir
Réponse de le 11/02/2013 à 22:46 :
On dit pas répartition on dit chaîne de ponzi
a écrit le 11/02/2013 à 16:12 :
pour quoi comme il a de plus en plus d automate qui remplace des gens (progre merci ) mais c est au benefice des actionaires pour quoi ne pas en remetre un peut dans la securite sociale et les retraites
a écrit le 11/02/2013 à 16:11 :
Et comme dans les hopitaux, tout le monde corvéable à merci, samedi, dimanche et fètes et LES NUITS aussi....là nous serons égaux !!!!! les fonctionnaires ne sont pas tous des nantis ......!!!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 17:00 :
Meilleur retraite que dans les cliniques...
a écrit le 11/02/2013 à 16:10 :
Soi disant que les retraités sont des privilégiés mais ce qu'il faut savoir c'est qu'en 1959 à l'age 17 ans j'ai commencé à travailler comme apprentis en imprimerie et que mon horaire était de 55 heures par semaine et la retraite 65 ans. A régler le problème il faut commencer par le haut président ministres députés sénat fonctionnaires etc et plus de régimes spéciaux et avec cela pas besoin de bloquer les retraites. Les retraités vous disent MERCI car ils non pas de frais transport mais des mutuelle à 195 euros par mois.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:29 :
Tout à fait d'accord avec vous , des semaines jusqu'a 60 h et même plus , nos retraites nous les avons méritées ,
si nous les dérangeons , nous les vieux , ils n'ont qu'à nous piquer .
a écrit le 11/02/2013 à 16:05 :
hé le mec de la ratp t es pas gonflé , tout le monde à la meme enseigne, c'est bon c'est toujours le privé qui trinque , ca commence à bien faire
a écrit le 11/02/2013 à 16:05 :
et tous les patrons qui ne payent pas leurs cotisations; qui reçoivent des aides de l'état sans contrepartie; qui délocalisent, licencient; patrons voyous...qu'ils paient eux !!!
Réponse de le 11/02/2013 à 16:23 :
affirmations sans preuves ... jalousie de classe... le marxisme n'est pas mort ...
Réponse de le 11/02/2013 à 16:35 :
Des patrons qui ne paient pas leur cotisations? Pourquoi toujours les patrons? Des gens lambda trichent aussi... Vous savez les patrons voyous ne sont qu'une minorité, mais vous avez raisons continuer avec cette mentalité, et essayer d'être patron on rigolera. Quand aux aides , cela est conditionnée à un remboursement à taux faibles alors bons.
Et franchement, les cotisations, ça se voit que vous n'êtes pas patrons. Une fois, j'ai eu le malheur d'oublier le RSI, lettre de rappel, appel, forcément majoration, très grosse majoration, et bien évidemment pour finir avec un contrôle du fisc. Alors j'aimerais voir les patrons qui passent entre les mailles, ils doivent être pas être nombreux.
Alors les patrons, ils paient, ils paient même beaucoup, et pour beaucoup ils préféreraient que cette argent revienne au salarié afin d'inciter à la consommation et à la production, ainsi que dans la trésorerie.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:30 :
Ne vous enervez pas, ET est de retour sur Terre, il n'a pas encore ingurgité toutes les réalités de notre monde... Quand certains seront distinguer les patrons de Groupe, des patrons de PME, on aura fait un pas énorme vers la compréhension...
a écrit le 11/02/2013 à 16:03 :
privé ,fonctionnaire méme combat !!
a écrit le 11/02/2013 à 16:01 :
Pourquoi créer encore une commission pour faire des propositions ce qui va avoir un coût pour l'état a payer ces camarades qui ne décident de rien alors qu'il existe le COR créé par la gauche ils n'ont plus confiance en eux même.
a écrit le 11/02/2013 à 16:00 :
Les retraites de sénateurs ou de ministres, conseil constitutionnel et préfets fantômes vont tomber ? Ah bon ?
a écrit le 11/02/2013 à 15:55 :
Bien sûr, nous le savions déjà. Après tant de temps perdu et de freins posés à la réforme Sarkozy-Fillon, et tant de démagogie pré-électorale, le PS fait mine de découvrir la vraie vie ... Seule cible possible bien sûr, les classes moyennes. La CFDT suffira-telle à bloquer déception et désillusions ?
Réponse de le 11/02/2013 à 16:25 :
c'est toujours les memes a qui on demande les independants et entrepreneurs ont voit le resultat .......................tout le monde cherche a vendre son affaire et a partir regardez chez les focntionnaires et assimilés qui paye quoi les entrepreneurs financent 70 % des regimes de retraite un fonctionnaire cotise 7,5% quand dans le prive ils sont a 10 % et en plus l'etat ne paye pas ses charges................. a la sortie la retraite c'est 50 % du dernier salaire dans le privé les fonctionnaires partent avec 80 a 90 % du dernier salaire cherchez l'erreur ....................................
Réponse de le 11/02/2013 à 17:13 :
Ah oui, les fonctionnaires partent avec 80 à 90% du dernier salaire ! Vous avez vu ça ou vous. En règle générale un fonctionnaire part avec 75 % de son salaire de base. Les Primes ne sont pas prises en compte, ou très peu (Rafp). Le taux de remplacement est de l'ordre de 55-60% du salaire net d'activité pour quelqu'un qui a toute ses annuités. Il faut arrêter le fantasme. Il y a bien la Préfon, mai c'est une cotisation volontaire non prise en charge par l'employeur contrairement à certaines retraites additionnelles du privées et qui ne peuvent être payée que par des fonctionnaires ayant déja un salaire confortable.
a écrit le 11/02/2013 à 15:52 :
remettons pour tous la retraite à 60 ans! avec 37,5 annuités ! la crise elle n'existe que dans vos têtes !
a écrit le 11/02/2013 à 15:49 :
faisons payer les riches, les spéculateurs, les gros actionnaires et patrons et on verra après ...cessons de taper sur les classes moyennes qui n'en peuvent plus!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 16:09 :
toujours la même rengaine,idéologie socialo/communiste (faisons payer les riches)???OUI mais le problème c'est que les riches ,il y en a plus ,ils se sont tous "Barrés" à l'étranger..'et puis on voit bien Où cette idéologie à amené les pays de l'EST...Alors par pitié ne me parlez plus de riches!!!Attaquons nous plutôt ,à tout cet argent balancé par la fenêtre,et mis pour venir en aide à ceux que nous méprisent,et qui viennent s'installer chez nous pour profiter de notre système social...ça serait bien mieux...
Réponse de le 11/02/2013 à 16:18 :
oui faisons payer les riches etc!!!!!S IL EN RESTE ENCORE EN FRANCEvous racontez n importe quoi!!
Réponse de le 11/02/2013 à 16:38 :
@Lulu - Le jour où le système social français sera réservé aux seuls français qui ont cotisés pour cela, il va y avoir beaucoup moins de candidats pour venir en France. A la santé des C... qui paient !
Réponse de le 11/02/2013 à 17:02 :
Pourquoi les revenus du capital ne serait pas taxés au même niveau que les revenus du travail ? en vertu de quel privilège le capital ne paye pas de cotisations sociales ? Qu'ils partent, cela n'empêchera pas de taxer les dividendes,
Réponse de le 11/02/2013 à 17:27 :
1 parce que le capital provient d'un revenu qui a DEJA payé des impots
2 parce que les capitaux peuvent etre virés ailleurs en une fration de seconde et que sans eux il n'y aura plus aucune entreprise (et donc plus aucun emploi)
3 pour qu'il y ait des dividendes il faut qu'il y ait encore du capital, mais pourquoi resterait il ici (cf point 2)
a écrit le 11/02/2013 à 15:45 :
Nos naccepterons pas d'être mal traités pour engraisser la fonction publique , les intermittents du spectacle et les immigrés !!!
a écrit le 11/02/2013 à 15:43 :
avant tout : rétablir une justice entre régime privé et régime public : alors 65 ans pour tout le monde et fin du calcul sur les 6 derniers mois de salaire pour le public. Et faire participer les retraités actuels qui bénéficient pour la majorité de droits trop importants. Enfin autre piste: fin de la pension de reversion si montant retraite > x ?.
Réponse de le 11/02/2013 à 16:01 :
tout a fait d'accord ensuite si les français dievent faire des effort d'une crise qui vient des spéculateur c tout le monde qui doit participer DONC moins de députées moins payés idem des sénateur des villes ou des élus cumul mairie communauté de communes conseil géneral et gens passent sa c une honte
ex: mais c pour la droite comme pour la gauche donc ex: najat belkacem conséilliere municipal de lyon conseilliere générale du rhone pour c 2 fonctions 4238 E MINISTRE 9940E VOILA OU IL FAUT PRENDRE LE FRIC QUI MANQUE er arréter de prendre au peuple qui en a ra la casquette sa va mal finir
Réponse de le 11/02/2013 à 16:09 :
@ronoale : votre dernière suggestion se pratique déjà car la plafond est à 2080 fois le SMIC horaire pour les ressources annuelles d'un(e) bénéficiaire de réversion.
Réponse de le 11/02/2013 à 16:39 :
RONOALE : attention, ta retraite sera calculée sur le traitement uniquement ( hoirs primes de toutes sortes ) et plus de complémentaire
toujours d'accord ????
Réponse de le 11/02/2013 à 16:40 :
@a1039. merci je ne savais pas .
Réponse de le 11/02/2013 à 16:40 :
ok pour un regime à 65 ans pour tous ,ok on enleve les 6 dernier mois du calcul,mais alors on ne compte pas les primes du privé(c'elle du publique ne sont pas prise en considération,l'avantage des 2ans par enfants sont reduit a 1 ans comme au publique ,on bloque les salaire du privé comme sont actuellement ceux du publique(aucune augmentation depuis 2006) 25ans d'ancienetée et 1365? net avec prime par moi ,(que fait on ,vous suiver ces conditions)?à+
Réponse de le 12/02/2013 à 11:11 :
@ Chris : pensez-vous que tous les travailleurs du privé reçoivent des primes à gogo et ont des augmentations tous les ans ? malheureusement non ! je pense que seules les grosses entreprises cotées peuvent le faire (et encore !) mais la majorité travaillant en pme n'ont pas ce privilège. D'autre part, je pense que si vous êtes resté plus de 25 ans à votre poste, soit vous avez eu la chance d'avoir un métier qui vous plaît (demandez à la caissière d'hypermarché son avis) soit vous n'êtes pas apte à aller dans le privé où compétence, travail et productivité sont les 3 seuls critères d'embauche
a écrit le 11/02/2013 à 15:42 :
Mais ce n'est pas nouveau les efforts différenciés, le problème c'est que ce sont toujours les mêmes qui font les efforts... Justement, on voudrait que ca cesse... Tout le monde au même régime !
Et s'il y a des efforts à faire, c'est pour tout le monde, privé comme public, et ministres et députés inclus, avec le MEME système.
a écrit le 11/02/2013 à 15:42 :
Vous avez raison.. ils ont dit "differenciés".
Dont retraite a 55 ans pour la focntion publique et assimilés, sur base 32 heures
et 65, voir préparer les esprits a aller vers 72 ans pour le privé, avec retour a la semaine de 48 heures...
Il faut que les gens qui ont la chance de se lever le matin pour aller travailler contribue par leur solidarité pecunières a l'ensemble de la population.
a écrit le 11/02/2013 à 15:38 :
Elle s'en fout Touraine elle aura une bonne retraite et ellest déjà bien lotie puisqu'elle paie l'ISF.
a écrit le 11/02/2013 à 15:36 :
A l'avenir les français devront faire des efforts pour tout avec ces dépensiers de socialistes.doublés de leur incompétence.
a écrit le 11/02/2013 à 15:31 :
les français doivent devenir raisonables.retraite a 65 ans pour le privé et fin des 35 heures suffiront a peine a payer les retraites déja dues.on en a tous peur,mais une hausse des cotisations retraites est indispensable.tout le monde sait qu'il n'y a pas d'autres pistes possibles.
Réponse de le 11/02/2013 à 15:45 :
65 ans pour le privé ET le public. Pas de revalorisation des retraites pendant quelque temps sauf pour les plus petits revenus et puis zou.
Réponse de le 11/02/2013 à 15:47 :
@ retraité ratp : "tout le monde sait qu'il n'y a pas d'autres pistes possibles". NON. L'exemple type d'une autre piste possible est l'évolution d'un système de retraite par répartition vers un système par capitalisation, seul viable à long terme. La transition formidablement réussie par le Chili sur ce sujet à partir de 1980 a été copié par plus de 30 pays à ce jour, dont les pays scandinaves, la pologne, pays baltes etc ... c'est vers ceci qu'il faut évoluer. Tout le monde y a gagné avec cette réforme...
Réponse de le 11/02/2013 à 15:50 :
Et surtout égalité des droits entre privé et public ainsi que fin du statut des fonctionnaires ,faire ce qu a fait la suède dans les années 90 est la seule solution sinon tout s écroulera comme un château de cartes.
Réponse de le 11/02/2013 à 15:50 :
et toujours le calcul de la pension sur les 6 derniers mois pour la fonction publique au lieu des 25 meilleures années pour le privé ???????
Réponse de le 11/02/2013 à 15:50 :
A QUEL AGE TU AS LA RETRAITE A LA RATP PEPERE??? c facile de dire aux autres de bosser jusqu' à la mort quand on profite du système depuis des années !!!!!!!!
Réponse de le 11/02/2013 à 15:56 :
à retraité RATP...Commencez déjà à la RATP a travailler jusqu'à 60ans ( SNCF...EDF.
Fonction public ETC...FONCTIONNAIRES ET AUTRES) ...après nous parlerons du privé OK,,,,

Réponse de le 11/02/2013 à 16:02 :
Les meilleurs "expliqueurs" ne sont pas les meilleurs "faiseurs"....
Réponse de le 11/02/2013 à 16:13 :
et toujours le calcul de la pension sur les 6 derniers mois pour la fonction publique au lieu des 25 meilleures années pour le privé ???????
OUI MAIS pour les fonctionnaires pas d'intégration des primes dans le calcul des retraites alors qu'il cotisent sur salaire+ prime (sauf les contrôleurs aériens par ex;.......)
Réponse de le 11/02/2013 à 16:17 :
du meme avis que Blade Runner, que les faineants de fonctinnaires et assimiles,qui vident les caisses du prive soit traiter comme tous les autres
Réponse de le 11/02/2013 à 16:23 :
Si le régime de la fonction publique est si favorable, pourquoi en pleine période de chômage l'État n'arrive t'il plus à recruter des fonctionnaires ?
Justice, education nationale par exemple
Réponse de le 11/02/2013 à 16:35 :
je suis fonctionnaire et je vais travailler jusqu"a 60 ans car j'ai une carriere longue , commencée avant 18 ans , sinon pour mes collègues la retraite est a 62 ans
Réponse de le 11/02/2013 à 16:59 :
J'étais fonctionnaire d'Etat, j'ai commencé à 17 ans et j'ai terminé ma carrière à 60 ans, j'avais presque 43 ans de services et j'ai 1250 euros de pension.... qui dit mieux ? Un fonctionnaire ne pouvait pas partir en retraite tant qu'il n'avait pas 60 ans, là, je ne parle pas de l'Education Nationale, de la Fonction Hospitalière.... ni de la SNCF (qui eux profitent pleinement de leur retraite à 50 ans pour les roulants et 55 ans pour les autres) !
Réponse de le 11/02/2013 à 17:10 :
Ok pour la fin du calcul de la pension sur les 6 derniers mois à la condition d'intégrer nos primes dans le calcul des retraites ! Bah oui, si on veut l'équité il faudra aussi par là et l'un dans l'autre, cela reviendera au même !
Réponse de le 11/02/2013 à 17:27 :
hé le camarade thibaud combien d'année de travail?????quel AGE ?????
Réponse de le 11/02/2013 à 17:31 :
Les hospitaliers ne partent pas tous à 55 ans ( les administratifs les techniques les laborantins etc partent à 60 ans avec 43 ans de cotisation ou 62 ans avec 41 ans de cotisation sachant que la retraite d'un ouvrier catégorie c parte avec une retraite de 1320 euros net pour 43 ans de cotisations.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:33 :
@Employé etc. : et payer retroactivement les cotisations retraite sur lesdites primes, bien sûr !
Réponse de le 11/02/2013 à 17:46 :
Le social tue le social trop de gens qui profitent du système et ceux qui ont travaillé toute leur vie devront encore faire des efforts .pourquoi allouer une retraite aux étrangers de + de 60 ans qui n'ont jamais versé un centime dans les caisses. Travailleurs, retraités, debout c'est ensemble qu'on gagnera.Même si on retire 200 ou 300 euros aux politiques députés sénateurs et autres ça ne leur fera aucun mal par contre une vingtaine d'euros aux retraités les appauvriraient encore un peu.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:51 :
le calcul sur les 25 meilleures années est un scandale qui plombe les finances publiques!le calcul doit s'effectuer sur la moyenne de 42 années.
Réponse de le 11/02/2013 à 17:53 :
Une bonne révolution du peuple.
Réponse de le 11/02/2013 à 18:12 :
Une bonne petite promotion en fin de carrière afin d'amméliorer la retraite dans le secteur public ; moyenne des 25 meilleures années dans le privé. Départ à la retraite à 55 ans pour les uns, 57 ans, 62 ans, 65 ans, 67 ans pour les autres; certains sont sans doute plus égaux que les autres. Vive l'égalité à la Française; mais certains sont plus égaux que les autres.
Réponse de le 11/02/2013 à 22:54 :
75% du brut des 6 derniers mois de salaires est quasi = à 50% + retraite comlémentaires digne de ce nom. Quant à l'age de la retraite, en tant que fonctionnaire, pour moi, ca sera 62 au mieux. C'est donc kif kif.
Je ne suis donc pas contre une méthode calcul similaire, sous condition d'avoir la même retraite complémentaire.
Sachez également que les régimes spéciaux ne résentent pas toute la fonction plublic !!!
Réponse de le 17/02/2013 à 16:47 :
Madame la Ministre, Prenez le temps de faire une véritable réforme des retraites ; une remise à plat de nos différents systèmes. Pas de précipitation (ne pas toucher aux retraites complémentaires..... ). Votre projet me fait bondir.
Les femmes toujours pénalisées travaillent plus longtemps pour compenser des années de travail à temps partiel (souvent non choisis). La réforme Balladur a "plombé" les retraites des femmes en calculant la retraite sur les 25 meilleures années qui étaient avant la loi calculées sur les 11 meilleures années. Si vous voulez valoriser les femmes : proposez un calcul sur les 15 meilleures années et donnez ainsi un signal d'une vraie gauche. Alors si on taxe les retraites complémentaires on renforcera l'inégalité entre les pensions des hommes et des femmes. Les femmes travaillent (quand l'entreprise les gardent ) au delà de 60 ans pour rattraper trop souvent des années restées à la maison pour élever leurs enfants et/ ou rattraper des carrières incomplètes (petits boulots, période de chômage). Comment ne pas tomber dans un rejet des politiques si une grande réforme juste n'est pas envisagée. Il faut du courage.
Les prestations familiales versées mais pas au delà de 3 enfants ni au delà d'un certain revenu.
Faire payer les consultations dans les hôpitaux.
Quelle misère de voir nos hôpitaux dans un tels délabrements.
Reformez EDF / SNCF et les grandes entreprises pour leurs gâchis et privilèges
Osez osez osez et laissez les classes moyennes tranquilles elles se sont tellement appauvries...
Ne me faites pas regrettez d'avoir votée à Gauche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :