La croissance pourrait bien être de 0,1% en 2013 confesse Moscovici

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lors d'un forum organisé à Science Po, le ministre de l'Economie a déclaré craindre que la croissance économique soit proche des prévisions de la Commission européenne.

De combien sera la baisse ? Au début de l?année, le gouvernement attendait encore une croissance de 0,8% au cours de l?année. En février, Laurent Fabius admettait que le chiffre allait être revu à la baisse, ?autour de 0,2% - 0,3%?.

La question a été posée au ministre de l?Economie, jeudi soir, lors d?un forum organisé par Science Po Paris et le journal Libération. "La Commission européenne dit 0,1%. Je crains que ce ne soit pas loin de ça", a-t-il répondu.

1,2% en 2014

"On se bat pour que ce soit plus", a-t-il assuré. Selon le ministre, "la croissance devrait reprendre d'ici à la fin de l'année 2013" et "en 2014 nous devrions retrouver un taux de croissance plus convenable, significativement positif". Il a rappelé que la Commission européenne prévoyait une croissance de 1,2% en France en 2014. "Ca me paraît la vraisemblance", a-t-il dit.

Le gouvernement, qui doit présenter d'ici mi-avril ses nouvelles prévisions de croissance et de réduction du déficit public de la France, semble donc vouloir s'aligner peu ou prou sur les chiffres de Bruxelles. Pierre Moscovici a aussi évoqué une croissance de 2% par an à partir de 2015, conforme aux prévisions du gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2013 à 16:20 :
Bon,si Mosco l'a dit ,tablons d'ores et déjà entre moins 0,4 et moins 0,6.Un homme averti en vaut 2.Quant à Mosco nous pouvons dés maintenant lui souhaiter une bonne retraite à l'assemblée.
Réponse de le 06/04/2013 à 19:01 :
Il est le symbole de l'à peu près. Souvenez-vous: en juillet croissance 2012 +0.8% et déficit du budget -3% du PIB, en octobre idem, en novembre +0.4% et -3.2%, en janvier idem jusqu'à ce que la Commission de Bruxelles dise +o.1% et -3.5%, il est d'accord puis février arrive il annonce, piteux, 0% et -3.6% mais vous en faites pas en 2014 déficit à -3%. Re-correction de Bruxelles -3.7% pour 20123 et -3.9% pour 2014. Et finalement, après engueulade de Bruxelles il y ,a 8 jours -3.8% et probablement pas -3% pour 2014. Sa réputation est bien établie, on sait que, quand il annonce un chiffre, c'est faux. Comme vous le dites on sait bien que, lui, il ne renoncera pas à son siège de député.
a écrit le 06/04/2013 à 10:51 :
Bon , si l on vire 3 millions de fonctionnaires , cela fait 3 millions de chômeurs ( vu leur productivité cela ne devrait pas nous impacter) , mais les gains (hausse de competitivite, baisse des impôts , taxes et charges) permettrait la création de bien plus de postes que les 3 millions perdus !!! ( au passage on vire un député sur 2 , et 2 sénateurs sur 3 , un ministre sur 3 ..) et l on redevient la France .... Ahhhh quel rêve !!!
a écrit le 06/04/2013 à 10:20 :
0,1% de croissance= plusieurs dizaines de milliers d'emplois détruits et pas de travail pour la même proportion de jeunes entrant sur le marché. Il va avoir du mal à respecter sa promesse de campagne notre cher Président, à moins qu'il essaie la méthode de "la force mentale" comme Mme Duflot (qui espère créer 500 000 logements sans les investisseurs, sans argent et en y croyant très fort...). Allez François, on se concentre: "Haaaaeeeemmmmmmm!! Je veux créer de l'emploi! Haaaaeeemmmm!! Je veux créer de l'emploi..." Plus fort François, tu n'y crois pas assez!!! "Haaaaeeeeemmmmm..."
a écrit le 05/04/2013 à 21:51 :
En matière de réduction du déficit public Monsieur Pierre Moscovici devrait s'attaquer aux administrations publiques en doublons ou fantômes aux fonctionnaires inutiles et payés à rien faire au mille feuille ainsi au nombre pléthorique d'agents des collectivités territoriales, etc; etc. Mais en bon politicard rien ne bougera et le surendettent continuera son envol vers les sommets et la France vers son déclin...
Réponse de le 06/04/2013 à 7:15 :
Vous avez raison. Il vaut mieux les payer au chômage. Je suis sûr que vous seriez ainsi satisfait.
Réponse de le 06/04/2013 à 10:19 :
... est le boulet de la France. 5 millions et demi de fonctionnaires pour 66 millions d'habitants. Alors que l'Allemagne, avec 83 millions d'habitants, n'en a que 4 millions et demi. Si vous appliquez le même ratio de fonctionnaires par habitant, la France ne devrait compter que 3 millions six cent mille fonctionnaires. La vérité est que nous avons pratiquement 2 millions de fonctionnaires de trop. Et ne parlez pas du périmètre qui serait différent chez nous. Avec son périmètre, la fonction publique allemande fait le boulot et bien plus efficacement que la notre.
Réponse de le 06/04/2013 à 10:21 :
Vous avez raison, il faut egalement baisser l indemnisation du chomage en valeur et en durée et bien sur tout l assistanat dont le cout pese de facon insoutenable sur le travail et les entreprises qui finissent par en mourir. C est comme ça qu on relancera la croissance. Tougt le reste c est de la flute!
Réponse de le 06/04/2013 à 10:22 :
il est facile de comprendre que toute cette armée d'inutiles chargent notre bateau dans la compétition mondiale que nous ne maîtrisons pas .... rapidement de gré ou de force il faudra passer par la désole c est INEVITABLE
a écrit le 05/04/2013 à 17:01 :
Elu ps : comme j'aimerai partager votre optimisme ... béat !
Moins de pouvoir d'achat, plus de prélèvements (merci Monsieur Plus !), plus de chômeurs, moins d'investissements, moins de travail, plus de dépenses sociales, ...
Ce n'est pas ce cercle vicieux qui incitera les entreprises à investir sauf pour supprimer des emplois faute de clients !
Quand nos amis socialistes redescendront-ils sur terre ?
a écrit le 05/04/2013 à 16:28 :
@élu ps Dans ces échanges, j''ai déjà remarqué votre humour au 14°. Là vous faite fort car pour comprendre votre remarque et donc votre pointe d'humour, il faut savoir (La tribune aujourd'hui) que 1300 dossiers de crédit d'impôt sont en cours, sur quelques MILLIONS.....!!! d'entreprises de toute taille (donc d'ores et déjà une vraie réussite.....!!! humour....!!!) et que (La Tribune hier) 81% des patrons ont d'ores et déjà annoncé qu'ils ne croyaient pas à cette unsine à gaz et qu'ils n'avaient aucune intention de s'y fourvoyer.....rehumour....!!!. Quant à Cahuzac, c'est effectivement terminé avec l'annonce de son retour prochain à l'Assemblée nationale (rerehumour....!!. Vous êtes impayable mais votre humour exige de bien lire la Tribune, sinon on pourrait croire que vous croyez à ce que vous nous racontez régulièrement. Encore bravo l'artiste.
Réponse de le 05/04/2013 à 16:46 :
Le crédit d?impôt profite à la grande distribution et aux banques ... alors peau de bal pour les PME et TPE ! Encore un élu qui croit au père noël ! ... en plus de savoir que votre Jérôme veut retourner à l'assemblée c'est le pompon !
Réponse de le 05/04/2013 à 21:46 :
on doit bien y boufer à l'assemblée ma parole !
Réponse de le 06/04/2013 à 5:23 :
@arakao:achetez le livre de karine berger"les trente glorieuses sont devant nous",et vous serez rassuré(ée).c'est notre économiste star,elle est pressentie pour remplacer le terne Moscovici
Réponse de le 06/04/2013 à 10:58 :
Il faudrait que Karine Berger se retourne. Les trente catastrophes sont devant nous. Déflation Stagflation, misère,
faillite.
Réponse de le 06/04/2013 à 11:38 :
Oui, c'es ça Madame YakaFaux(?)con
a écrit le 05/04/2013 à 15:48 :
je suis syupéfait par les commentaires précédents:ignorez vous l'instauration d'un crédit d'impot compétitivité pour les entreprises?Et bien cette mesure commence a porter ses fruits.Les échos que nous avons des grandes entreprises tendent vers le positif,comme d'habitude les petites entreprises sont a la traine,elles n'ont toujours pas compris ou su s'adapter a la mondialisation.Quant a l'affaire Cahuzac,n'en déplaise a la droite haineuse,elle est terminée ,elle a fait pschittt!Il se retire de lui meme de la vie politique et il touchera comme tout le monde sa retraite de ministre:so what?
Réponse de le 05/04/2013 à 16:40 :
regarder en détails a qui profite l'instauration d'un crédit d?impôt!!!!
Réponse de le 05/04/2013 à 17:09 :
élu ps... VOUS FAITES QUOI COMME TRAVAIL ?????
Réponse de le 05/04/2013 à 17:10 :
Votre propagande éhontée est injuste : nous avons réussi à juguler le chômage, il n'a pas atteint le sommet de 97 pendant notre législature, il est resté un peu en dessous, de même, la dette n'a pas doublé contrairement à ce que certains affirment, elle n'a augmenté que de 50%. et si la France est dans cet état déplorable, c'est bien de votre faute. En 10 mois vous n'avez pas réussi à exploser les chiffres autant que nous. Et pour les retraites on a fait ce qu'il fallait, les nôtres, élus, ont été ajustées (par le haut).
Réponse de le 05/04/2013 à 18:51 :
@élu ump:en tant que rival je vous respecte,mais les français revoteront pour nous en 2017 quand nous aurons amélioré l'économie.Et puis les français ne supportaient plus la corruption incessante sous le régime du repris de justice sarkozy.@pmxr:un travail?vous croyez qu'etre élu n'est pas un travail a temps plein?Etre élu ,c'est une vocation ,un sacrifice journalier pour le bien public!
Réponse de le 05/04/2013 à 21:20 :
@ élu ps: vu les tendances actuelles, je pense que "l'amélioration de l'économie " est lointaine et relève de l'incantation. Voir par ex Moscovici qui change sa prévision chaque semaine, et vers le bas.
Réponse de le 05/04/2013 à 22:03 :
@elu ps : hélas ce n'est pas vous qui pouvez redresser l'économie comme vous le croyez mais nous chefs d'entreprise. Sauf que cela n'arrivera pas de sitôt car vous n'avez eu de cesse de nous rogner les ailes et de nous couler les pattes dans le béton. Aucun de mes confrères n'envisage d'embaucher, aucun n'envisage d'utiliser vos gadgets ou rustines : contrat de génération, crédit compétitivité, etc. Les entreprises françaises ont besoin de plus de considération, moins de charges et taxes et plus de souplesse dans la gestion du personnel. Ce n'est qu'ainsi que des emplois seront crées. Et c'est hallucinant que ni le os ni l'UMP n'ait compris cela.
a écrit le 05/04/2013 à 15:33 :
Et les cocus de Hollande, ils en pensent quoi ?
Réponse de le 06/04/2013 à 12:54 :
Ces gens là ne pensent pas...!
a écrit le 05/04/2013 à 15:29 :
L expérience nous a montré que, lorsque le ministre de l'économie annonce un chiffre au mois d avril, il est bien au dessus de la réalité. Il faut donc s attendre à une décroissance de 0,2 à 0,3 dans le meilleur des cas. Ce qui signifie simplement qu'il faudra trouvé entre 5 et 10 milliards de recette supplémentaire. Le peuple mangera encore moins dans peu de temps.
a écrit le 05/04/2013 à 15:26 :
Cet aveu cache qq chose de curieux pour un ministre s il baisse les bras c est qu il est pret a faire son baluchon
a écrit le 05/04/2013 à 15:21 :
Moi président...... le changement c' est maintenant !!!!
a écrit le 05/04/2013 à 15:19 :
Récession en 2013, itou en 2014... attendez vous à un équilibre de haute voltige pour boucler le budget 2014 !! Pour moi, l'équation budgétaire est insoluble si l'on veut véritablement redescendre à 3 % (sauf réformes radicales, ce que hollande ne fera pas).
a écrit le 05/04/2013 à 14:41 :
Ce n'est pas possibles ,c'est une désinformation ; des hommes si compétents ....
a écrit le 05/04/2013 à 14:27 :
Un Flanby a 0% : de quoi se plaint-on ? N'est ce pas l'idéal pour maigrir ?
Réponse de le 05/04/2013 à 18:53 :
ben regarde l'intéressé,ça n'a pas l'air de marcher.Filoche aussi devient très gras:la soupe est bonne au ps
a écrit le 05/04/2013 à 14:18 :
Il a oublié de préciser si c'est PLUS ou MOINS 0,1% ??????
a écrit le 05/04/2013 à 13:57 :
en France on tue les entreprises ... les charges sociales sur le salaire net sont de 82% et en Roumanie le salaire moyen est de 344 euros (moins que le RSA Français) les calculs sont vite faits, Renault par exemple préfère de loin ses usines roumaines ... ce qui est formidable avec l'europe c'est que même si on en veut pas (referendum NON) on vous l'impose de force !
Réponse de le 05/04/2013 à 14:22 :
Mais comment se fait il que les charges sociales soient si élevées ?
a écrit le 05/04/2013 à 13:32 :
écartes , écartes ça fera moins mal . Et un Cahuzac !
a écrit le 05/04/2013 à 13:28 :
Encore un domaine et encore un ministre qui s'inspire du menteur en chef et qui, au lieu d'avoir le courage politique et le courage tout court de dire la vérité et surtout d'en tirer les conséquences, a distillé petit à petit des mensonges successifs, alors que le FMI, la Commission, la BCE et des Instituts de tous bords ont annoncé depuis longtemps que la crise qui n'existait pas il y a 10 mois et les "décisions"......!!! prises depuis 10 mois nous ont mis dans le mur. Et Mosco.....creuse....... jusqu'à la Grèce ou l'Argentine ?
Réponse de le 05/04/2013 à 13:58 :
Comment peut-il y avoir encore 25 à 30 % des Français qui ont encore foi en ces rigolos ? Le noyau dur des socialistes, aveugles, sourds et prisonniers dans le carcan de leur idéologie
qui conduit surement à la catastrophe... Il faut s'en débarrasser, mais COMMENT ?
a écrit le 05/04/2013 à 13:23 :
0 1 de croissance c'est pas de trop car vraiment aavec ce gouvernement on peut s attendre a tout mais je crois que si on continue sur ce chemin on aura plutout un 0 1 de negatif car avec tout ce que l on a semé comme taxes on aura pas grand choose a recevoir aussi je prévois que cette affaire va etre plutot négative et que l on dira c'est la faute a quelqu un car on ne voudra pas reconnaitre les bourdes qui seront faites pendant l année ;
a écrit le 05/04/2013 à 13:18 :
Le nouveau ministre du budget va s'atteler à récupérer les 80 milliards d'euros annuels de la fraude fiscale et, ainsi, nous faire retrouver le chemin de la croissance !
a écrit le 05/04/2013 à 13:15 :
Le Président de la République a dit qu'il ne voulait pas d'un remaniement ! ce n'est pas la faute du gouvernement...."mais d'un seul homme".......BRAVO !
Réponse de le 05/04/2013 à 13:37 :
Rien. Avez-vous vu Flamby décider....? Les dépenses publiques ne baissent pas ! Ils mentent en permanence...
Quand les Français comprendront, il sera trop tard.
Réponse de le 05/04/2013 à 13:58 :
c'est deja trop tard !!
a écrit le 05/04/2013 à 12:59 :
Christine Lagarde dirait " un gros 0 %"
a écrit le 05/04/2013 à 12:43 :
Aucune volonté d'économie et de maîtrise des dépenses : derniers exemples en date, le Mali et les armes en Syrie. Nous ne sommes plus une puissance coloniale et nous aurions dû nous dispenser de ces dépenses (à l'utilité problématique), très malvenues, sauf financement par l'Allemagne et des alliés. Comment réclamer des efforts à nos hôpitaux et écoles (dans une situation lamentable) ?
Réponse de le 05/04/2013 à 13:08 :
sans compter les factures salées dues aux US , dues à du matériel lourd que nous ne possédons pas, et que l'Amérique nous avance !
Réponse de le 05/04/2013 à 13:33 :
100 milliards de déficit budgétaire pour 2012. 1850 milliards de dette + tous les trous des caisses en tous genres...! Pas un cent de baisse de dépenses publiques.Ils mentent comme d'habitude... Regardez su Google : "le compteur de la dette"...! Il faut vous asseoir avant...!
a écrit le 05/04/2013 à 12:40 :
VOTONS TOUS BLANCS, ou NE VOTONS PLUS !!!
Réponse de le 05/04/2013 à 13:11 :
Perso, je n'ai pas attendu, je ne vote plus depuis longtemps excepté pour les referendums. Mais là aussi, on se demande à quoi ça sert de voter puisque j'étais de ceux qui avaient rejeté le TCE à 55%.
Réponse de le 05/04/2013 à 13:18 :
comme vous dites, les référendums.....souvenez vous celui de Lisbonne ! le "NON", transformé en "OUI", par notre bon président Sarkozy......
a écrit le 05/04/2013 à 12:28 :
Tiens, c' est marrant encore une correction à la baisse de la croissance par le ministre des finances......et avec cette perspective, Hollande veut nous faire croire que le chômage va baisser en fin d' année........HOLLANDE PREND LES FRANCAIS POUR DES CONS OU QUOI ???
a écrit le 05/04/2013 à 12:25 :
Bien sûr il a ses convictions depuis longtemps sur les perspectives de croissance désastreuse 2013, mais comme c'est mauvais on reste discret jusqu'au dernier moment pour ne pas affoler les gens..çà s'appelle l'habileté en politique,le reveil sera douloureux pour nous fin 2013,moins de rentrées fiscales qui plomberont les comptes=rouleau compresseur à prévoir sur les revenus des Français pour payer encore plus d'impôts,nous ne sommes pas des andouilles!
a écrit le 05/04/2013 à 12:20 :
pas de nouvelles de ce coté-là? On s'attendait à ce que les prévisions de notre gouvernement soient, on en a pris l'habitude (quelles buses....et encore je reste poli)? Y en a marre de payer des impôts pour entendre ces conneries.......il faut changer de démocratie, celle d'aujourd'hui ne sert qu'à engraisser nos énarques et à appauvrir le peuple. Le partage des richesses, pour leur G..., oui , mais pour les autres, la misère. Ne vous inquiétez pas, si vous êtes les derniers sur Terre, vous serez les plus riches au Paradis....
Réponse de le 05/04/2013 à 12:42 :
Le fric, il est là, contrairement à ce que l'on nous répète à longueur de temps! mais, il est pour eux et ils savent comment le planquer ! pour nous, il ne reste que la misère.....
Réponse de le 05/04/2013 à 12:49 :
JAMAIS toute cette gauches caviars se gavent de millefeuille ...que des ponctionnaires pour des fonctionnaires
a écrit le 05/04/2013 à 12:19 :
plutôt -1,2% en 2014!
a écrit le 05/04/2013 à 12:15 :
L'Euro ayant pour certains euro-atlantistes béats permit de stabiliser le cours des changes des monnaies, occulté par un mal bien plus grand : celui des INTERETS D'EMPRUNTS qui ruinent actuellement la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne, l'Italie, la Belgique et bientôt la France : quelle belle réussite pour les peuples européens d être mis en servage par l'Euro et les marchés financiers !

Enfin l idée d obliger la France à emprunter, pour ses investissements public, de l argent auprès des banques privées au lieu de la Banque de France, cette décision a été parachevée sous le Président Giscard d Estaing en Août 1973 et imposée dans la Traité de Maastricht. De 1973 à 2010, la dette de la France s est élevée à 1400 Milliards d euros.
Voir les conférences en ligne
http://www.u-p-r.fr/sortie-de-leuro/faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-leuro
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
Réponse de le 05/04/2013 à 12:45 :
Merci pour le lien
Réponse de le 05/04/2013 à 14:02 :
Oui, vous avez raison: pouvoir faire tourner la planche à billets peut être salutaire parfois: les USA et le Japon nous l'ont bien montré. Il faudrait pouvoir faire pareil avec l'euro sans pour autant en abuser. Il faut fixer des règles et donner ce mandat à la BCE. Donc soit, on va vers plus d'Europe, soit on revient en arrière. Mais, aujourd'hui, on est au milieu du gué, et c'est une situation pour le moins inconfortable.
Réponse de le 05/04/2013 à 14:51 :
@Calbertur : être au milieu du guet, c'est justement le meilleur moment pour décider car on peut voir de là, si on atteindra l'autre bord ou pas. Et là d'où nous sommes, on voit bien que nous ne l'atteindrons pas.
a écrit le 05/04/2013 à 12:12 :
Quand il ne reste plus que les incantations en guise de prévisions, c'est qu'on s'approche dangereusement du mur.
a écrit le 05/04/2013 à 12:05 :
Taxez à mort les logements vacants et les plus value sur la résidence principale....
a écrit le 05/04/2013 à 12:04 :
Et si on arrêtait de parler du ''pouvoir d'achat'', mais de " revenu ". Cette expression,,arrivée dans le langage voici une dizaine d'année, ne veut, en tant que telle, rien dire en termes économiques. Le recours exclusif à ce concept dans le débat politique occulte complètement la propension à épargner, au moins sinon plus importante que la propension à consommer.
a écrit le 05/04/2013 à 11:53 :
« Anne, ma s?ur Anne, ne vois-tu rien venir ? »
« Je ne vois rien que le chômage qui louvoie, et la croissance qui merdoie » .
L'heure des contes a-t-elle sonné?
Réponse de le 05/04/2013 à 12:09 :
Les politiques nous ont toujours offert des contes.
Mais l'heure arrive effectivement où il faut les solder (dette) et où pour le gouvernement l'heure des comptes sonne (très tôt) !
a écrit le 05/04/2013 à 11:46 :
En Octobre dernier, dès qu'ont été connus les prélèvements supplémentaires en 2013, soit 1,5% du PIB, j'avais fait le calcul (simpliste) suivant: croissance annoncée par Flamby =0,8%. moins 1,5 = -0,7%.
Je maintiens ma prédiction.
Réponse de le 05/04/2013 à 12:17 :
Je pense aussi que nous serons en récession cette année et sans doute, les années suivantes si nous ne sortons pas rapidement de l'UE et de l'Euro. Pourquoi ? Eh bien, c'est très simple, toutes les banques centrales font du QE, excepté la BCE, ce qui va contribuer à accentuer notre perte de compétitivité et par conséquence, le déficit de la balance commerciale puisqu'il n'y aura plus de relance budgétaire. Les entreprises vont continuer à se casser la gueule, les unes après les autres et le chômage va encore augmenter, ce qui va encore alourdir les dépenses sociales, creuser le déficit budgétaire et faire exploser la dette. Et le plus terrible, c'est que certains pensent qu'en appliquant la recette de la Grèce, de l'Irlande, du Portugal, de l'Espagne, de l'Italie, on pourra inverser la tendance !!!
Réponse de le 05/04/2013 à 16:49 :
@ TC. La balance commerciale de la France est déficitaire avec tous les pays de la zone Euro sauf la Grèce, tous !
Comment encore prétendre que c'est a cause de l Euro et qu'en sortir résoudrait nos problèmes ? C'est avec de pareilles analyses qu'on prépare les catastrophes suivant les grandes illusions............
Réponse de le 05/04/2013 à 19:47 :
@Vercaud : La balance commerciale est en déficit d'une part parce que justement les autres pays de la zone ont pratiqué une dévaluation interne (le premier étant l'Allemagne avec les réformes Schroder) ou parce qu'ils avaient déjà un coût du travail leur permettant d'être compétitifs (pays de l'Est) et donc de miser sur les exportations, à part la Grèce qui reste encore importateur net, son économie étant basée essentiellement sur le secteur tertiaire. Et d'autre part, parce qu'une grosse moitié de notre commerce extérieur est réalisée à l'extérieur de la zone Euro et est donc pénalisée par un Euro fort.
a écrit le 05/04/2013 à 11:42 :
Foutu gouvernement à la con... Depuis le début ils savent que ça n'allait pas progresser !
Mais ce président, vraiment mou de genou et ses accolytes escrocs, prennent quand même les français pour des cons et ont suivi comme des moutons... C'est déplorable :(
Tout compte fait, dans 4 ans ils auront une retraite pénard, plus de questions à se poser...
Ce gouvernement va se faire renverser un jour par une bonne masse de population ! Les français sont en colères.
La France est gouvernée par un ramassis de bouffons et reste plus qu'ils nous avouent qu'eux même ne savent pour où ils nous emmènent.

Avec Sarko, au moins, on avait l'impression d'être tenu...
Réponse de le 05/04/2013 à 12:05 :
on avait "l'impression..." ! vous avez tout dit !
Réponse de le 05/04/2013 à 12:13 :
Ce sont les mêmes..
Je vous invite à lire le livre de 2010, "Le président des riches" de Michel Pinson et Monique Pinçon-Charlot, sociologues anciens directeurs au CNRS. Ce livre est un livre-enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy et de la Gauche.

page 47

"La puissance du pouvoir oligarchique actuel dépasse la seule personne de N. Sarkozy. Celui-ci, par ses fonctions et ses engagements, se trouve aux centres de ces réseaux. Il en est le porte-paroles et en défend les intérêts. Mais il n'est somme toute qu'un acteur apprécié et utile au poste stratégique qu'il occupe. Si cela tourne mal, s'il n'est pas réélu en 2012, les réseaux du pouvoir pourront toujours lui trouver un remplaçant, dans son camp ou dans un autre.
C'est l'un des pires dangers d'une situation qui a dégagé à droite, mais aussi à gauche, des personnalités susceptibles d'accéder aux plus hautes responsabilités pour prendre les mesures les plus favorables au capitalisme financier. Nicolas Sarkozy peut être remplacé, y compris par un ou une leader socialiste, en préservant les intérêts essentiels de l'oligarchie : n'oublions pas que ce sont les socialistes qui ont nationalisé le système bancaire dans les années 1980 et d'autres socialistes qui l'ont reprivatisé quelques temps après."

Réponse de le 05/04/2013 à 12:36 :
sans être vraiment érudit dans ce domaine, on s'en doute un peu si l'on est pas candide ! à voir et entendre, constater tout ce qui ne va dramatiquement plus, on sent que derrière il y a une espèce de vampirisation tentaculaire, et tous les hommes politiques, oligarques sont à la botte de cette "entité ".... il y a du souci à se faire pour "notre avenir ".......
a écrit le 05/04/2013 à 11:34 :
Une crise c'est par ex. quand le canal de Suez fut fermé, ou quand les pays producteurs on augmenté le pétrole dans les années 70, ou même il y a 3 ou 4 ans quand les banques américaines ont bu le bouillon, ou alors une éruption de boutons. Mais la il ne s'agit pas d'une crise mais d'un résultat systématique tentaculaire inhérent à une mauvaise politique financière, mondialiste, utopique, que nous connaissons depuis 1968. Aujourd'hui ce n'est pas une crise mais un cancer.
Réponse de le 05/04/2013 à 12:04 :
Maladie due à une très mauvaise politique financière, mondialiste, mais qui n'oublie pas de bien se servir au passage ! "un résultat systématique TENTACULAIRE ! @rire du mot crise +++100000 de l'argent IL Y EN A , mais pas POUR TOUS, évidemment !!
Réponse de le 05/04/2013 à 12:08 :
Vous avez raison. Une crise, il y a un début et une fin. Pas là.
Récemment, un élu Modem déclarait en public qu'il ne s'agissait pas d'une crise, mais d'un bouleversement.
Et hier soir, sur France-Info, une journaliste économique confiait à l'antenne qu'elle craignait qu'on ne soit pas en crise mais en changement de système pour aller vers l'inconnu, inquiétant !
Un peu comme le climat et la météo, non ?
Réponse de le 05/04/2013 à 12:37 :
on est décidemment mal barrés !
a écrit le 05/04/2013 à 11:15 :
Qui tire les ficelles de la croissance : le gouvernement. Quand la ficelle étouffe les entreprises, elles n'embauchent plus ni n'augmentent le pouvoir d'achat. Quand la ficelle empêche les dépenses publiques de diminuer, les coûts fixes de fonctionnement de la France rapporté à la production réelle augmentent. Alors soit le niveau des prix augmente, soit la dette publique augmente. Les deux. Si le gouvernement ne coupe pas les ficelles, le ballon France ne peut s'élever.
a écrit le 05/04/2013 à 11:11 :
Le capitaine de pédalo prévoyait bien 2 pour cent lors de la campagne electorale.Qui peut croire encore ces ploutocrates?
a écrit le 05/04/2013 à 11:04 :
ils se foutent royalement de notre gueule y'a pas d'autres mots pendant qu'ils profitent de leur logement de fonction, voitures, chauffeurs chefs cuisiniers. Un jour ça pêtera les gens en auront marre !
Réponse de le 05/04/2013 à 11:31 :
un jour ça petera..." oui, mais QUAND? en a t-on pas fait assez subir aux peuples?? jusqu'où voulez vous qu'ils aillent, puisqu'ils n'ont pas de réaction valable en face? faut il se retrouver avec un quignon de pain pour subsistance (même si c'est un peu exagéré !) pour se révolter?? entendu à la télé hier " les Français ne bougent pas, se résignent, n'ont pas d'énergie ", comme si tout ce qu'ils subissaient les anesthésiaient en quelque sorte...est ce ainsi que nous allons arrêter les choses, en vociférant devant nos ordis??n'est -il pas arrivé le temps de se bouger, de faire voir notre colère, notre raz le bol comme jamais? ! ou ne nous en ont-ils pas fait assez subir?.....Français, réveillez vous! vous n'avez actuellement, c'est triste à dire, que ce que vous méritez........
Réponse de le 05/04/2013 à 11:46 :
de toute façon, tout est dissimulé, galvaudé, même aux plus hautes sphères voir ce matin "le renseignement intérieur entraverait la justice concernant l'exil fiscal ", etc, etc, les ministres, tous, tous sont pourris, vendus au fric...belles leçons de morale nous sont faites"on traverse la crise, il faut se serrer la ceinture (depuis QUAND entend on cela ?? ), il faut pas faire ceci, cela, on nous ponctionne, on nous ment impunément, on nous banane de plus en plus! les sacrifices , c'est toujours pour les autres, c'est à dire nous , on ne voit pas du tout le bout du tunnel...pas de travail, de la désespérance, pour les jeunes, pour les moins jeunes, pour les "vieux"..dans quel monde vivons nous? un monde pourri jusqu' à la moëlle, pendant que nous nous asséchons, les politicards engraissent....qu'attendons nous, pour essayer de faire régner, "un peu plus" de justice, d'égalité", et de "fraternité" entre nous....quant aux politicards, énarques, banksters, oligarques, etc,, VIRONS les, une bonne fois pour toutes! ce changement ne se fera pas sans nous, eux continuerons dans leur voie habituelle... Français, voter bien, et bouger vous de grâce !
a écrit le 05/04/2013 à 11:04 :
Le gouvernement et HOLLANDE n'ont pas compris que les choses était pliées pour eux ! Plus personne n'a confiance dans les politique .... (droite et gauche)
a écrit le 05/04/2013 à 11:03 :
le mot crise est interdit de prononciation depuis 2008 idem pour la récession , elle est entretenue en la faisant tutoyer avec le 0 . personne n'est dupe , en réalité nous sommes en récession , c'est à dire - x% . en en 2014 nous dirons que les 1.4% attendus ... ne sont qu'une illusion d'optique selon l'endroit où l'on se trouve ! au ministère ou à pôle emploi .
a écrit le 05/04/2013 à 11:03 :
ils vont bientôt avouer que la France sera en récession en 2013... allez, encore un effort, c'est dur de dire la vérité mais vous vous sentirez mieux après!
a écrit le 05/04/2013 à 10:49 :
La réalité est que l'économie française décroche véritablement comme ses consoeurs italienne et espagnole. La prévision la plus probable étant une récession allant de -1 à -2 % cette année, avec l'aggravation du déficit budgétaire et l'alourdissement de la dette qui l'accompagneront en conséquence. En un mot, ce pays est foutu.
Réponse de le 05/04/2013 à 12:11 :
Il est foutu avec les conservateurs au pouvoir et les syndicalistes réactionnaires dans les grandes entreprises et les services publics.
Soit on essaie de tenir avec les lourdeurs actuelles, et on est foutu. Soit on essaye autre chose avec un grand ménage. pas sans risques.
Alors ?
a écrit le 05/04/2013 à 10:47 :
quitte à charger la barque...lachez vous, c'est le moment des aveux!
Réponse de le 05/04/2013 à 11:12 :
+100000000000 !
a écrit le 05/04/2013 à 10:45 :
Moscovici est bien le seul à ne pas avoir compris qu'on est entré en récession depuis belle lurette et que ça n'est pas prêt de s'arrêter puisque tout est fait pour que ça continue (jusqu'à ce que mort s'ensuive pour les petites gens et les vieux ?).
a écrit le 05/04/2013 à 10:41 :
La croissance pourrait bien être "NÉGATIVE " en 2013 confesse Moscovici (langage politique)
Réponse de le 05/04/2013 à 11:12 :
Je revendique la paternité de la croissance négative !
a écrit le 05/04/2013 à 10:28 :
Moscovici fait bien de le dire maintenant
comme cela l INSEE aura le temps de lisser le trucage sur plus de 6 mois
Jamais les perspectives économiques n ont ete aussi nébuleuses faute de vraie impulsion politique économique qui plus est en periode de crise
alors lancer des chiffres en l air pour se faire plaisir....
Réponse de le 05/04/2013 à 11:09 :
Pour information, l'Insee est un institut statistique indépendant. Il ne dépend pas du gouvernement et cela quel qu'il soit (de gauche ou de droite). Beaucoup de normes sont fixées par l'UE (Eurostat) pour le calcul du PIB et la statistique française est l'une des plus fiable d'Europe. Les chiffres annoncés ne sont que des prévisions faites par des économistes. Le PIB est ensuite calculé de façon trimestrielle, puis annuelle... Je travail à l'Insee, et peu vous assurer du sérieux des calculs.
Réponse de le 05/04/2013 à 11:27 :
@Statistiq'Man....
Arrêtez, j'ai failli mourir de rire...Hi hi hi... stat plus fiables d'Europe, Ho ho ho....
Réponse de le 05/04/2013 à 12:12 :
l'insee un institut indépendant dont le direteur est nommé par l'état, quelle indépendance ....
Réponse de le 05/04/2013 à 12:37 :
L'INSEE est un service du ministère des Finances, ses agents sont des fonctionnaires de l'Etat (certains détachés dans d'autres ministères), son directeur est nommé par le gouvernement.
a écrit le 05/04/2013 à 10:25 :
Un ministre qui confesse ce n'est pas très catholique, surtout par les temps actuels et surtout quand il est à Bercy...Rires...
eci dit, 0,1% de croissance, c'est un bon chiffre pour le moment car, il faut être conscient que le pays va tout droit à la déflation, c'est à dire à la baisse du prix des actifs (immobiliers et autres) et à la baisse des salaires. Ceux qui ont des emprunts sur la dos (même à 3%) vont payer une note très lourde et durable
La mise en scène de cette déflation se fera en septembre prochain quand les contribuables vont recevoir leurs feuille d'impôts (IRPP, taxe locative, taxe foncière, CSG, ISF, taxe sur les retraites...)
a écrit le 05/04/2013 à 10:18 :
Il faut vraiment être complètement neuneu, pour s'imaginer qu'il y aura même 0,1 % de croissance...! La France est entrée, pour des ANNÉES; dans une longue phase de récession et de déflation. Pourquoi ?
Un Pays où la dépense publique approche les 60 % du PIB est un Pays condamné puisque le secteur privé ne peut supporter une telle charge. Celui-ci est en train de mourir à petit feu, étranglé par l'état. Nos gouvernants sont tellement crétins qu'ils pensent qu'il faut ajouter de la dépense publique pour avoir de la croissance, alors que c'est exactement l'inverse qu'il faut faire. Ou le Pays le plus bête du monde...! Crevons en paix ...!
Réponse de le 05/04/2013 à 11:05 :
+1000 je suis complétement d'accord avec vous! mais notre classe politique ne peut visiblement pas le comprendre!!
Réponse de le 05/04/2013 à 11:08 :
aucune confiance dans cette gauche caviars ... mon seul regret est que CAHUz etait se seul de cette equipe gouvernementable a ne pas etre fonctionnaire ....pour le reste ????le seul soucis est conserver les privileges de leurs clientele
a écrit le 05/04/2013 à 10:14 :
J'ai une entière confiance en notre Ministre des Finances qui a su poser les bonnes questions aux autorités suisses et ainsi a permis de confondre Cahuzac. Ses prévisions de croissance seront tenues, comme il a su tenir ses collaborateurs Montebourg et Cahuzac !
Réponse de le 05/04/2013 à 10:51 :
A votre avis, élu PS est il un troll rémunéré par le PS ou l'UMP ?...
Réponse de le 05/04/2013 à 11:08 :
un bon ministre des finances commencerait par faire des économies et s'en irait si l'idéologie du président l'en empeche .on s'impose par ses compétences pas en cirant les bottes
Réponse de le 05/04/2013 à 11:17 :
Les autorités suisses coopèrent extrêmement peu avec les autres pays. La suisse est classé dans les paradis fiscaux les moins colaboratif. En l'occurrence elles ont répondu sur les seules années non couvertes par la prescription a savoir depuis 2006. Peut on reprocher a un ministre francais la faible collaboration de la suisse en transparence ?
Réponse de le 05/04/2013 à 12:04 :
@Radar : le ton est ironique, bien évidemment.
a écrit le 05/04/2013 à 10:12 :
"la croissance devrait reprendre d'ici à la fin de l'année 2013" et "en 2014 nous devrions retrouver un taux de croissance plus convenable, significativement positif".

Ouf, on est sauvé !!!
a écrit le 05/04/2013 à 10:11 :
j'ai une question :
Qu'est ce qui va changer en 2014 ? Pourquoi y aurait il d'un seul coup 1% en 2014 alors qu'il y a pres de 0 en 2013?
Réponse de le 05/04/2013 à 10:51 :
Notre Président va inverser la courbe du chômage en décembre 2013 et faire repartir la croissance en janvier 2014. C'est ce que Cahuzac lui avait expliqué...
a écrit le 05/04/2013 à 9:58 :
Un mensonge de plus. Chaque mois la prévision diminue. Et vu les prélèvements en hausse de toutes parts et le pouvoir d'achat en diminution, il ne peut pas y avoir de croissance
a écrit le 05/04/2013 à 9:49 :
il serait bon d'analyser la composition du PIB qui intégre les services.... et aussi la production de la fonction publique etat région et autres.... comme on ne sait pas faire le calcul de cette production on ajoute simplementles SALAIRES de ces gens là, comme nous avons de plus en plus de fonctionnaires au sens large, moins d'état plus de collectivités locales le PIB n'est nullement représentatif de la production de biens consommables... donc c'est du pipeau du faux PIB que l'on distribue ensite nous somems en france environ 450 000 de plus par année par tete de pipe ce PIB lui est systématiquement négatif mais personne ne le dit
Réponse de le 05/04/2013 à 11:07 :
le PIB en tant que mesure de la richesse d'un pays est ridicule, car il correspond en grande partie à des dépenses financées par de la dettes qu'on ne pourra jamais rembourser!! Il n'y a aucune richesse et aucune création de richesse là dedans!
Réponse de le 05/04/2013 à 11:17 :
Travaillant à la comptabilité nationale (Insee) je peux vous affirmer qu'il n'y a pas que les salaires qui sont pris en compte concernant les administrations publiques. De plus, comment pouvez vous dire qu'il y a de plus en plus de fonctionnaires alors que pendant 5 ans il y a eu le non remplacement d'un fonctionnaire sur 2? Enfin vous parlez de PIB négatif, ce qui est tout simplement IMPOSSIBLE. D'ailleurs vous parlez de PIB par habitant et non de PIB. Beaucoup de gens critiquent, ne sachant même pas de quoi ils parlent... Bonne journée à tous.
a écrit le 05/04/2013 à 9:46 :
Si un état pouvait créer de la croissance (ie créer des richesses), pourquoi ne l'a t il pas fait depuis 40 ans ????
Un état ne peut créer de richesse, et en plus ce n'est pas sont role. Par contre, il peut facilement détruire la richesse, ce qu'il fait avec constance depuis 40 ans en France ....

Réponse de le 05/04/2013 à 10:55 :
Il peut aussi la dilapider en invoquant la "justice sociale" et les "plus pauvres" !
Réponse de le 05/04/2013 à 12:21 :
Il faut faire payer les pauvres, il n'ont pas beaucoup d'argent, mais ils sont tellement nombreux !! c'est le rôle de l'état.
a écrit le 05/04/2013 à 9:45 :
N'importe quoi... Le pays sombre dans la récession la plus dramatique, et on a encore toute cette bande de guignols qui essaye de nous endormir avec des prévisions de croissance positive, revues à la baisse ou repoussées à plus tard tous les 3 mois. On nous prend vraiment pour des abrutis...
Réponse de le 05/04/2013 à 11:33 :
et pendant que notre porte monnaie maigrit, le leur gonfle et craque sous le fric ! belle France actuelle !
a écrit le 05/04/2013 à 9:17 :
Comment peut-il expliquer une croissance de 0.1 % si les retraites diminuent de 4 % (eh oui !!! vous ne le saviez peut-être pas) alors que le coût de la vie augmente de 1.5 %. Si on compte bien ce n'est pas une croissance mais une perte de pouvoir d'achat de 5.5 %. Au lieu de faire dire n'importe quoi aux médias, qu'ils mettent toutes les cartes sur la table et qu'ils arrêtent de nous mentir.
Réponse de le 05/04/2013 à 9:35 :
La croissance pourrait rester légèrement positive, uniquement grâce aux dépenses publiques. C'est 58% du PIB, et ça ne diminuera pas au contraire. Pendant ce temps, le privé va s'écrouler (donc il faudra encore plus taxer ce qui reste, donc l'année prochaine ça sera pire). On ne pourra pas profiter d'une éventuelle reprise "mondiale" vu la non compétitivité générale (les investissements se feront ailleurs). Pendant ce temps, les gens se réjouissent du dégonflement de l'immobilier, qui serait une bonne nouvelle en période de croissance, mais là ça a plus de chance de nous faire basculer dans le précipice. En gros, on est très très mal ...
Réponse de le 05/04/2013 à 10:30 :
Payer les retraites n'a pas d'impact positif particulier sur la croissance. Au contraire, et même si c'est triste à dire pour les retraités, diminuer un peu les pensions des plus aisés permet de limiter la hausse des charges sur les salaires, donc de mieux faire accepter la perte de pouvoir d'achat des salariés et de protéger la compétitivité des entreprises, notamment celles qui exportent et sont confrontées à la concurrence des pays émergents... La modération des pensions est un des volets du plan de compétitivité, avec la baisse des salaires des actifs: les deux sont d'ailleurs liés.
Réponse de le 05/04/2013 à 11:23 :
à Titi 37 : La pire statistique que je n'ai jamais vu :vous mélangez croissance nationale, retraites, coût de la vie et pouvoir d'achat...et vous additionnez. On ne vous a jamais appris à l'école qu'on ne mélange pas les choux avec les bananes et les carottes... à moins de vouloir obtenir un joli Gloubiboulga...
Réponse de le 05/04/2013 à 13:10 :
Mon père touche une retraite de 840 euros et il a travaillé 45 ans dans sa vie. Avec les nouvelles réformes, il va toucher désormais 805 euros. C'est tout bonnement scandaleux de ponctionner les petites retraites où chaque euro est important. Pas tous les retraites sont des priviligiés.
a écrit le 05/04/2013 à 9:07 :
Il "confesse" aujourd'hui pour mieux nous faire oublier le début de sa semaine et l'affaire Cahuzac dans laquelle qu'il l'admette ou non, il trempe jusqu'au cou! Pauvre France.
a écrit le 05/04/2013 à 8:52 :
M Moscovici ne sait pas compter il nous annonce de la croissance en début d'année et puis plus rien au mois d'avril. Mais comme dans l'affaire Cahuzac il n'était pas au courant et est irréprochable! Ce qui est certain c'est que M Moscovici ne vaut pas ce qu'il nous coûte et ils sont nombreux au gouvernement et à l'assemblée. Un ancien ministre du budget (Cahuzac) qui joue au golfe de la boxe et du vélo avec l'extrême droite (personne n'est au courant) un ministre de l'économie qui s'économise en se dandinant et crie partout je ne savais pas ce gouvernement est foutu.
a écrit le 05/04/2013 à 8:51 :
Si cette croissance de 0.1% est calculée hors inflation, c'est plutôt une DÉCROISSANCE !
Réponse de le 05/04/2013 à 10:59 :
"decroissance"...mon prof d'eco nous avait interdit de dire ce mot
a écrit le 05/04/2013 à 8:50 :
" Confesse" ???? , quelle contrition !!!!
a écrit le 05/04/2013 à 8:46 :
D'avoir des ?illères à ce point sur la situation économique Française...
M'enfin, c'est pas étonnant que certain n'est plus foi en la France, on nous taxe, on taxe les entreprises, au lieu de baisse charges et impôts, collectifs et individuels, on préfère inventer des tour de passe-passe comme le cice, qui sera comme d'habitude un parcours du combattant.
Bien évidemment, nous ne devons pas nous inquiéter... Au lieu de manifester contre le mariage pour tous, on ferait mieux de manifester contre les avantages de toute la classe politique et pour des allégements d'impôts.
a écrit le 05/04/2013 à 8:45 :
Ce bientôt ex-ministre a-t-il encore son mot à dire ?
Réponse de le 05/04/2013 à 8:55 :
Ils sont nuls ils sont a l'image de leur président de la république. Totalement incompétent. La croissance avec cette équipe elle est variable comme avec leurs affaires qui sortent tous les jours.
Réponse de le 05/04/2013 à 11:31 :
Dans le genre, il vaut bien Lagarde et le gouvernement précédent qui n'a jamais fait voté un budget s'appuyant sur des hypothèses de croissance réalistes....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :