La croissance et l'emploi, enjeux de luttes intestines au sommet de l'Europe

 |   |  1738  mots
Lors du dernier sommet à Bruxelles, les dirigeants européens ont eu à coeur de démontrer que le mécontentement des victimes de la crise avait été entendu -Copyright Reuters
Lors du dernier sommet à Bruxelles, les dirigeants européens ont eu à coeur de démontrer que le mécontentement des victimes de la crise avait été entendu -Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le sommet européen de la semaine dernière devait être celui d'un revirement. Il ne devait en effet n'y être question que de croissance et d'emploi. Pour autant, la majeure partie des décisions sur ce sujet a été reportée à juin. Les voeux des Européens pour la croissance pourraient bien n'être que postures visant à nourrir des luttes de pouvoir entre le Conseil européen, le Parlement européen et la Commission.

Elections italiennes marquant une poussée eurosceptique, manifestation monstre au Portugal où plus de 10% de la population était dans la rue pour exprimer son opposition à la rigueur, nouvelle...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :