Retraites : Sapin en faveur d'un allongement de la durée de cotisation

 |   |  454  mots
Le ministre du Travail Michel Sapin Copyright Reuters
Le ministre du Travail Michel Sapin Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Travail, Michel Sapin, a qualifié lundi de "bonne hypothèse" l'idée d'un allongement de la durée de cotisation pour contribuer à ramener les régimes de retraite à l'équilibre. De son côté, la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie Michèle Delaunay a déclaré qu'il n'était "pas exclu" que la prochaine réforme des retraites conduise à un "rapprochement" des systèmes du public et du privé.

"Je pense que l'hypothèse de l'allongement de la durée de cotisation est une bonne hypothèse, qui répond au problème d'équilibre démographique et d'équilibres globaux à l'horizon de 10 ans-20 ans de nos régimes." Le ministre du Travail, Michel Sapin a été assez clair sur les axes de réforme ce lundi matin, sur BFM Business.

Cette piste devrait être proposée parmi d'autres par la commission Moreau sur l'avenir des retraites, qui remettra vendredi son rapport au gouvernement, une semaine avant une conférence sociale qui doit débattre de ce sujet.

Pas de report de l'âge de départ

Il a en revanche exclu que le gouvernement reporte de nouveau l'âge légal de départ à la retraite, porté de 60 à 62 ans en 2010 par l'ancien président Nicolas Sarkozy. "Ça ne sert à rien aujourd'hui de repousser l'âge de départ à la retraite si ce n'est à créer des inégalités", a-t-il dit. Pour le reste, "il n'y a pas d'interdit" concernant la réforme que le gouvernement veut mettre en route d'ici la fin de l'année, a ajouté le ministre du Travail. Un allongement de la durée de cotisation - au demeurant jugé "hypocrite" et inacceptable par plusieurs syndicats comme la CGT et Force ouvrière - ne résout pas les difficultés immédiates des régimes de retraites, a-t-il souligné. "Il y aura donc des mesures qui seront des mesures de court terme et qui devront être prises et ce n'est pas les plus simples", a conclu Michel Sapin.

Pour sa part, la ministre Michèle Delaunay, interrogée sur le mode de calcul des retraites dans le privé et dans le public, a déclaré sur LCI: "Il n'est pas exclu que la volonté d'équité et d'égalité de notre gouvernement rapproche les deux systèmes".

La pension des fonctionnaires calculée sur dix ans?

Selon des fuites dans la presse, le rapport Moreau, qui doit être remis vendredi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, pourrait suggérer de calculer à l'avenir la pension de retraite des fonctionnaires sur les salaires des dix dernières années, contre les six derniers mois actuellement. Dans le privé, les pensions sont calculées en fonction des salaires des 25 meilleures années.

Le gouvernement s'est engagé à réformer les retraites d'ici la fin de l'année pour rétablir l'équilibre financier des régimes dont le déficit pourrait atteindre plus de 20 milliards d'euros en 2020.
Après la remise du rapport Moreau s'ouvrira une concertation avec les partenaires sociaux, dès la conférence sociale des 20 et 21 juin, puis le gouvernement présentera un projet de loi à la rentrée.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2013 à 21:10 :
mr sapin alors ministre de l economie pendant l affaire adidas il nous en dit quoi de cette affaire aujourd hui et bien on l entend pas quand aux retraites ils ne craignent pour leur porte feuille il n ont que des avantages leur fin de mois ne sont pas difficile a ses messieurs il n y a qu a voir la tete de notre president la cantine a l elysee est bonne pendant ce temps le peuple a du mal a finir la fin du mois ah les promesses de campagne que des mensonge seul le pouvoir l interesse
a écrit le 11/06/2013 à 10:59 :
Si les régimes spéciaux sont équivalent au régime général comme le prétend Sapin, alors il n'y a aucun problème a les fusionner pour une simple formalité de gestion. Si les régimes spéciaux sont moins favorables, alors ayons bon coeur, et accueillons les a bord de la collectivité ! Si par le plus grand des malentendus, ils étaient plus favorables, alors rappelons que 1789 a aboli les privilèges dans notre beau pays, et accueillons donc avec générosité et abnégation nos brebis égarées dans la grande communauté française unie... Tout le reste, c'est du bullshit ...
a écrit le 11/06/2013 à 9:05 :
Retraites: Sapin en faveur d'un allongement de la durée de cotisation : De la SNCF , de la RATP , des fonctionnaires , des élus ???? et de la prise en fin de 25 années d'annuités dans le calcul si non il faut nous expliquer pourquoi un fonctionnaire qui ne sera jamais au chomage devrait etre rivilégié alors que quelqu'un du privé qui va avoir 2-3-4 période de choamge et donc sous cotisera lui doit se faire matraquer
messieurs de l'état expliquez nous pourquoi vous etre des etres supérieurs et vivant un vie professionnelle terrible ?
a écrit le 11/06/2013 à 8:49 :
a lire les courriers la haine s installe en envers les fonctionnaires .....une remise a plat totale s impose
a écrit le 11/06/2013 à 8:44 :
C'est cette "lumière" qui était Ministre de l'Economie et des Finances lors du début de l'affaire Tapie contre le Crédit Lyonnais, banque publique à l'époque (qui nous a d'ailleurs coûté un max, quelques 130 milliards de francs au passage) ? pas de souci, on est sauvés....
a écrit le 10/06/2013 à 23:34 :
Et pourquoi ne pas calculer la retraite des fonctionnaires et régimes spéciaux sur la moyenne des 25 ans ? ce serait enfin justice. Enfin un coup de rabot JUSTE.
Réponse de le 11/06/2013 à 0:57 :
Effectivement, pourquoi seulement les 10 meilleures années ? Pour le régime général nous sommes passés depuis 1993, Réforme Balladur, des 10 meilleures aux 25 meilleures. A la limite, on pourrait leur étaler celà sur 12 ans et demi, à raison de 2 ans et demi par an : en 2026 ils seraient alignés avec le Régime Général et les 25 meilleures années. Que l'on finisse enfin de les subventionner : une réforme oui, mais équilibrée dans ses différentes mesures. la meme pour tous.
a écrit le 10/06/2013 à 23:06 :
La France s'amuse avec le peuple en lui commentant le "bien", puis le "mal", le "bon", puis le "mauvais" au rythme des réunions à l'Automobile club (voir le film Les nouveaux chiens de garde)
Un créateur d'entreprise est loué par tous lorsqu'il crée son entreprise, puis après quelques années il est mis au pilori pour avoir créer trop de valeurs ajoutés, d'emplois et surtout avoir gagné de l'argent, alors les syndicats font des grèves et mettent en difficulté l'équilibre économique de l'entreprise et demandant "toujours plus à court terme" tout le monde s'acharne sur ce paria qui crée de la valeur et cherche à exporter car le marché intérieur est mort via une vision sociale négative. Enfin, il arrive en fin de vie après avoir lutté contre tous par passion et parce qu'il croyait que crée une activité pouvait rassembler d'autres passions, mais il se rend compte que l'état n'avait pas géré l?intérêt général mais les intérêts particuliers et qu'il n'y a que des intérêts politiques à court terme pour des "bulletins de vote" et qu'aucun politique ne s'occupe de son pays mais de son intérêt personnel.
Voilà pourquoi nous en sommes là pour les retraites, l'endettement de la France, des gouvernements qui ne savent pas gérer un budget (basique pourtant de ne pas dépenser plus que ce que l'on possède) et que les discours sont faits pour diviser et rarement pour rassembler.
A suivre ...
a écrit le 10/06/2013 à 23:04 :
Et lui que compte t-il consentir de sa propre retraite ?
a écrit le 10/06/2013 à 21:58 :
Mariage pour tous, retraite pour tous. C'est la justice sociale. Tout le monde à la même enseigne.
Réponse de le 11/06/2013 à 5:48 :
vous avez oubliez "chômage pour tous" dans votre diatribe.
a écrit le 10/06/2013 à 21:21 :
LE problème aujourd'ui c'est l'emploi. La retaite c'est le dividente d'une vie de travail pour les SALARIES du privé.Pour les fonctionnaires le travail n'a jamais existés voir le nombre de syndicalistes chez eux.Toujours en grève pour faire c...z le monde.voir demain les aiguilleurs du ciel et après la SNCF.Comment voulez vous que la FRANCE s'en sorte avec des individus pareils.Ils ne produisent rien mais emmerde le monde.POUR ceux qui nont me critiquer je sais de quoi je parle.J'ai été syndicaliste quand je travaillais.Je faisais GREVE mais c'était pour défendre mon EMPLOI.Mais pas pour emmerder le monde qui travail.
a écrit le 10/06/2013 à 19:47 :
qu'il retourne dans sa caisse en bois de sapin
a écrit le 10/06/2013 à 17:41 :
MONSIEUR SAPIN REFORME LES 35 RETRAITES SPÉCIFIQUES ET REMETTEZ LES FONCTIONNAIRES AUX TRAVAIL. LE PRIVE NE VEUT PLUS PAYER POUR CETTE CASTE DE NABABS !!!
Réponse de le 11/06/2013 à 5:51 :
Présentez vous aux élections si vous croyez représenter les Français. Les Fonctionnaires ne veulent plus alimenter les caisses du chômage auxquels ils n'ont pas droit.
a écrit le 10/06/2013 à 17:14 :
UMP ou PS, toujours les mêmes recettes : flinguer nos enfants pour mieux se gaver au quotidien.
Réponse de le 10/06/2013 à 18:49 :
nous les nourrissons matin et soir tout benef leur salaire et avantages etc.....
a écrit le 10/06/2013 à 17:07 :
Et les avantages des députés et des sénateurs avec une retraite touchée à la fin de leur mandat...c'est bizarre, ça n'est pas abordé non plus...
Réponse de le 10/06/2013 à 20:08 :
Si les députés sont élus c'est pour qu'il se remplissent les poches, on ne va pas appauvrir notre caste de dirigeant et de nabab, c'est eux qui pondent les lois et les réformes
a écrit le 10/06/2013 à 16:25 :
Les électeurs de gauche ont mis au pouvoir une équipe pire que celle de Sarkozy, c' est ce qu' on appelle la politique du pire : merci les gauchos !!!!!
Réponse de le 10/06/2013 à 17:02 :
Et si l'on voyait les choses autrement ? Sarko a réussi a faire fuir ses électeurs de droite ;-)
Réponse de le 10/06/2013 à 18:52 :
courte , il y a eu des abstentionnistes , il est passe avec tres peu de votants !
Réponse de le 10/06/2013 à 19:27 :
à l'air heureux pourtant il y a beaucoup de problèmes à régler notamment celui des médicaments fabriqués a l'étranger (dont on evite de parler!!!!) et qui ont fait un mort et une autre personne qui se porte tres mal actuellement ; donc nous serions heureux que ces médicaments soient créés en France par des personnes compétentes , qui ne mettent pas la vie des citoyens en danger !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 10/06/2013 à 20:52 :
tout a fait, on s est tirer une balle dans le pied c était vraiment pas la peine de voter
Réponse de le 10/06/2013 à 21:40 :
Sarko n'a pas fait fuir ses électeurs de droite, ceux-ci (une partie) en moutons de panurge ont adhéré à la campagne d'intoxication des médias. Ils ont remué ciel et terre quand Sarkozy a annoncé qu'il fallait travailler plus longtemps, et maintenant ils font exactement la même chose, sauf que les socialistes ont fait fuir beaucoup de gens, et démobilisé plein d'autres. La vraie raison de l'anti-sarkozysme c'est qu'on pensait qu'il allait bouleverser le système social avec son credo sur la compétitivité. Donc les médias ont tout fait pour le dénigrer. Moi, j'ai blogué sur Yahoo, et dès qu'on soutenait Sarko, on nous supprimait nos commentaires, parce qu'on était nombreux à prédire ce qui arrive maintenant. Il faut assumer ses choix.
a écrit le 10/06/2013 à 16:24 :
Et les régimes spéciaux qui osera les remettre en cause. si ils veulent les garder qu'ils les finances par eux-mêmes et non sur le dos du privé.
Réponse de le 10/06/2013 à 17:13 :
D'autant qu'à leur création, après la Libération, c'est eux memes qui ont voulu faire bande à part. Exemple S.N.C.F en 1946, il y avait 500000 Cheminots en activité, pour seulement 150000 pensionnés retraités de leur régime spécial. A présent c'est 4 fois plus de retraités cheminots, que d'actifs : en conséquence le Régime Général, paie une fortune au régime spécial : sinon faillite.
Alors qu'ils financent eux memes leur régime, en prenant leurs mesures pour Leur ! Régime. Ou qu'ils rejoignent le Régime Général aux conditions du Régime Général. Idem, pour tous les autres régimes spéciaux. Que leurs avantages en nature : gratuité du transport etc...Electricité Consommée à 3 centimes le kw/heure, soient intégrés à leur revenu imposable : C'est un revenu déguisé ou détourné
Réponse de le 10/06/2013 à 23:39 :
Et ce revenu déguisé devrait être taxé comme un avantage en nature ! De +, tous ces retraités des régimes spéciaux devraient mettre sérieusement la main à la poche pour renflouer leurs caisses déficitaires. Ce n'est que justice pour le smicard du privé qui de plus subit les aléas de l'économie LUI !
a écrit le 10/06/2013 à 16:20 :
Et si on s'attaquait aux avantages des salariés d'EDF détenu par l'état a presque 85% cela apporterait plus de taxe en faisant payés a 100% leur consommation d'énergie dont profitent encore les retraités d'EDF, il en est de même pour la SNCF dont les retraités profitent de réductions importantes sur les transport même après le décès de l'ayant droit la famille continue a en profiter, ceci sont des avantages en nature acquis en complément de la retraite et rénuméré par le privé
Réponse de le 10/06/2013 à 23:43 :
Il faudrait commencer par raboter le 1% du CA consacré aux oeuvres sociales d'EDF sur le dos du consommateur qui subit les hausses de tarif qui enrichissent encore plus les syndiqués qui vivent d'une véritable cagnotte qui ne fait que grossir ! Commençons un premier coup de rabot à plafonner ce prélèvement par un montant fixe gelé. Puis chaque année un autre coup de rabot comme Monsieur le President sait bien les faire pour tous ceux qui tirent le carrosse présidentiel
a écrit le 10/06/2013 à 15:41 :
Si je me souviens bien les socialistes hurlaient contre Sarkozy lorsqu'il voulait allonger un peu plus la durée de la cotisation, et ils avaient meme promis de ramener l'age de la retraite à 60 ans, et maintenant qu'ils sont au pouvoir ils font ce qu'ils reprochaient à Sarko. Mais on est en France et les journalistes ne risquent pas de mettre l'accent la dessus. Il est évident que la durée de la vie s'allongeant, il faut cotiser plus longtemps avant la retraite.
a écrit le 10/06/2013 à 15:08 :
Il a raison de vouloir augmenter fortement la durée de cotisation pour les élus qui se gavent , le mot n' est pas trop fort , à nos dépens. Par ailleurs, une idée , il faut limiter l'àge des po litiques pour le départ à la retraite contrairement aux travailleurs car ils ne partiront jamais. Voir l'àge moyen au sénat et à l'assemblée
a écrit le 10/06/2013 à 14:17 :
L'allongement de la durée de cotisation ne pénalise pas qui ?? Les fonctionnaires bien sûr ! Cette solution sera donc retenue sous couvert de justice sociale... Je suis sidérée par la lâcheté des politiques.
Réponse de le 10/06/2013 à 14:36 :
Ceci étant, comme l'objectif de ce gouvernement est de faire de la France un pays composé uniquement de fonctionnaires et d'assistés, ça colle assez bien avec le "cap" fixé par M. Hollande !
Réponse de le 10/06/2013 à 14:40 :
Faux, les retraites des fonctionnaires sont également liées à la durée de cotisation. C'est la base du calcul qui est différente , 6 derniers mois contre 25 meilleurs années.
Réponse de le 10/06/2013 à 15:20 :
Je voulais dire qu'un fonctionnaire ne craint pas le chômage...
Réponse de le 10/06/2013 à 18:55 :
non plus ils peuvent etre zen
Réponse de le 10/06/2013 à 21:59 :
Il faut rester lucide, c'est la base de leur électorat.
a écrit le 10/06/2013 à 14:16 :
La France est championne de la natalité en Europe ils ne peuvent pas tout faire... Et trouver du boulot ce n'est pas simple donc on s'occupe...avec 6 millions de chômeurs tous les régimes sociaux resteront déficitaires.La charge continuera de s?alourdir sur les entreprises, les salariés et les riches retraités à partir de 1000e par mois!
a écrit le 10/06/2013 à 14:08 :
Le contraire nous eut étonné de la part de ce monsieur......s'est il seulement compter lui même dans ce rallongement de durée de cotisation???? sûrement pas, c'est pour les pauvres bougres de la France d'en "bas".... A VOMIR ! (compté)
a écrit le 10/06/2013 à 14:07 :
EGALITE ......fin des français speciaux....la confiance vas renaitre la sortie de crise est a ce prix inutile de chercher ailleurs
a écrit le 10/06/2013 à 14:05 :
Les gouvernements sont prêts à tout pour maintenir en l'état un système Ponzi au seul bénéfice des générations boomers . Y compris appliquer 30% de cotisations retraites sur les revenus des actifs !
a écrit le 10/06/2013 à 13:23 :
Autrement dit, un étudiant qui va commencer sa carrière professionnelle à 25 ans pourra prétendre partir en retraite à 67 ans (42 ans de cotisation) uniquement à condition qu'il ait un emploi durant toute sa vie (ce qui est peu probable)
Avec de la chance, il pourra profiter de sa retraite pendant une dizaine d'années maximum
Vive la retraite par capitalisation et le chacun pour soit, seule solution possible.
Réponse de le 10/06/2013 à 14:30 :
Eh oui, c'est cela la Justice sociale selon le PS ! Sarkozy était très loin d'être une flèche, mais là on a tiré le pompon ! Merci encore à tous ceux qui ont bien pourri le quinquennat précédent et qui ont mis le pire d'entre nous à la tête de l'Etat.
Réponse de le 10/06/2013 à 14:41 :
bof! à tous les deux, ils font un beau duo !
Réponse de le 10/06/2013 à 15:18 :
Ne soyez pas si injuste : ils ne se valent pas question rétro-commissions. Que voulez-vous toucher comme enveloppe quand vous n'êtes que secrétaire du PS ?
a écrit le 10/06/2013 à 12:00 :
HOLLANDE A DIT JUSTICE POUR TOUS LES FRANÇAIS ALORS FAITES LES REFORMES STRUCTURELLES DE LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALES; LES FRANÇAIS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE NE PEUVENT PLUS ACCEPTER CETTE FRANCE TRÈS INÉGALITAIRE ENTRE LE PUBLIC ET LE PRIVE SINON ILS DESCENDRONT DANS LA RUE POUR S?OPPOSER AU PUBLIC !!!
Réponse de le 10/06/2013 à 13:23 :
Quelle belle prose ....... Bravo
Réponse de le 10/06/2013 à 20:59 :
il a bien raison pourtant
a écrit le 10/06/2013 à 11:56 :
Mais ce Monsieur Sapin .... était bien ministre des finances quand le Crédit Lyonnais à perdu en 1993 seulement ..... 7,6 milliards d'Euros ...c'est bizarre il n'y a jamais eut d'enquête et forcément de personnes inculpées...? vous dites bizarres ...?
Réponse de le 10/06/2013 à 14:46 :
...encore des "valises remplies et perdues......encore des casseroles, ça et là, encore du fric placé, qui sait, dans des paradis qui nous sont, à nous étrangers....Tout est possible !
Réponse de le 10/06/2013 à 22:07 :
Ou sont les valises perdues?
a écrit le 10/06/2013 à 11:45 :
la seule réforme " acceptable"...on ne touche pas aux retraités et les jeunes n'ont qu'à aller se faire voir, de toute façon ils n'auront pas de retraite, 42 ans...44 ans...46... 50 ans de cotisation...
Réponse de le 10/06/2013 à 22:01 :
C'est bien pour ça que ceux qui veulent bosser quittent la France.
a écrit le 10/06/2013 à 11:44 :
on vie plus longtemps ce matin a la radio l espérance de vie diminuait de plusieurs mois du a la pollution des mois pour un travailleur c est plus important qu un politique.
dans deux mille ans nous serons au même point c est a ce taper la téte contre un mur
de largent les banque en sont pleine et si cela ne sert a rien et bien je vais vider mes comptes
a écrit le 10/06/2013 à 11:37 :
Encore et toujours le même travers de ces parasites. On a garanti le montant de la retraite, et on tape sur la gueule des cotisants. Désolé, c'est juste a l'envers du concept de répartition. On fixe un taux de cotisation (nos anciens étaient a 10%, nous en sommes a 20%), et on regarde ce que cela produit. Puis on distribue. Ca va gueuler, mais au moins, on cessera de faire porter la responsabilité des politiques passées aux actifs actuels. Et ca forcera la masse retraitée a changer de vision du monde a ce sujet. Aujourd'hui, ils s'en tapent, tant qu'on garanti la valeur des pensions...
Réponse de le 10/06/2013 à 13:32 :
Effectivement partageons l argent des cotisations et interdisons les déficits On promets la lune a crédit le seul petit problème c est que la faillite est proche 1929 sera de la rigolade a côté de ce qui nous attend
a écrit le 10/06/2013 à 11:33 :
Et pour ce partisan du collectivisme , admirateur d'un décoré de la francisque, , à quel effort sera-t-il soumis pour le réajustement de ses cotisations retraites ?
a écrit le 10/06/2013 à 11:27 :
Les jeunes actifs de la génération sacrifiée sauront se souvenir de votre trahison lorsque sera venue l'heure de pousser vos fauteuils roulants et changer vos couches...
Réponse de le 10/06/2013 à 14:07 :
et que ferez-vous?
Réponse de le 10/06/2013 à 14:47 :
Pathétique "UBU ROI"... !
Réponse de le 10/06/2013 à 22:02 :
Ben on ne changera pas les couches!
a écrit le 10/06/2013 à 11:25 :
C'est la seule réforme crédible pour le cas particulier de la sociologie de la France. Il n'y a pas assez de postes à offrir avec notre spécificité des territoires d'outre mer et de notre immigration de peuplement et non de travail .Alors que 50% des seniors sont sans emploi à 62 ans, reculer l'âge de départ serait une hérésie . Par contre Mr Sapin devrait reconnaître qu'en divisant par deux les charges patronales, on retrouverait croissance et emploi.Il y a assez de marges de manoeuvre dans la formation professionnelle bidon et autres gadget étatique pour trouver le financement de la baisse des charges !
a écrit le 10/06/2013 à 11:24 :
Des études jusqu'à 23 ans (ingénieur), salarié dans une grande entreprise qui commence à vous mettre de côté à 45 ans... aucune chance de conserver un poste jusqu'à 67 ans dans un groupe tel que le mien... durcir les règles de départ à la retraite, peut-être, mais sans changer les mentalités des employeurs et entreprises Françaises, ça n'a aucun sens !
Réponse de le 10/06/2013 à 11:40 :
C'est bien pour les raisons que vous citez, que le curseur de l'âge n'est pas le bon et qu'il faut allonger le nombre d'années pour la retraite à taux plein en ne touchant en aucun cas à la possibilité de départ à 62 ans.Il faudra hélas que ceux qui en ont les moyens, augmentent leur pension avec un complément privé.
a écrit le 10/06/2013 à 11:20 :
Rallonger le nombre d'années de cotisations
les jeunes qui commencent a travailler à 25 ans partirons à la retraite à 70 ans pour aller en maison de retraite bel avenir
Effectivement nous vivons plus vieux
Mais profitons nous en bonne santé de ces années supplémentaires
Réponse de le 10/06/2013 à 11:57 :
Ce que l'on a pris l'habitude d'appeler retraite de nos jours correspond plutôt a une période de vie en bonne santé où on a des revenus sans travailler, un genre de grandes vacances. Autrefois, la retraite était plus proche de la phase actuelle de la maison de retraite, car devenu de plus en plus assisté, et c'était ce qu'il fallait financer, les quelques dernières années d'incapacité économique. On a donc créé une nouvelle période de vie, qui n'a pas de production économique, et qui est un lest que nous ne parvenons plus a financer... Faut pas se demander pourquoi ca merde...
a écrit le 10/06/2013 à 11:12 :
Noooooonn, ça alors, c'était pas ça justement "LA" fameuse idée inacceptable et anti-lendemains-qui-chantent des horribles suppôts fascisants de l'ultra-libéralisme casseur de gentils militants végétariens ? Merde, alors tout fout le camp.
a écrit le 10/06/2013 à 11:02 :
Michel Sapin ne souhaite pas un rapprochement des conditions de départ à la retraite entre secteur publique et secteur privé : Pour lui, les différences ne sont pas flagrantes .... MAIS ALORS, Mossieur le Ministre, pourquoi ne pes aligner deux systèmes si proches, selon vous, l'un de l'autre .. la promesse de Mossieur Hollande d'un CHOC DE SIMPLIFICATION est déjà passé aux oubliettes ???
Réponse de le 10/06/2013 à 11:54 :
Soit il n'y a pas de différences, et donc il n'y a aucun problème a fusionner les systèmes (on fera des économies de gestion au passage). Soit il se fout de la gueule du monde, et n'ose pas toucher a ce sur quoi il est assis, parce que ca pique...
Réponse de le 13/06/2013 à 16:04 :
Voici une lecture enfin sérieuse :
http://lexpansion.lexpress.fr/economie/retraites-le-gouvernement-va-t-il-s-attaquer-au-statut-des-fonctionnaires_388916.html?p=2
Lisez et critiquez mais seulement après avoir lu .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :