Tapie et son avocat mis en examen "pour escroquerie en bande organisée" : à qui le tour ?

 |   |  632  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Bernard Tapie et son avocat Maître Maurice Lantourne ont été mis en examen vendredi pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur l' arbitrage controversé de 2008 du litige avec le Crédit Lyonnais concernant la vente d'Adidas en 1993. Ils rejoignent Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde et actuel PDG d'Orange, Pierre Estoup, l'un des trois arbitres et Jean Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), l'organisme sous tutelle de l'Etat chargé du passif du Crédit Lyonnais. Le CDR a déposé vendredi un recours contre cet arbitrage. Claude Guéant, l'ex-ministre de l'Intérieur devrait prochainement être interrogé par les juges.

 Le journal de 20 heures de France 2 risque de faire exploser son audience lundi si Bernard Tapie vient s'exprimer sur l'arbitrage controversé de son litige avec le Crédit Lyonnais concernant la vente d'Adidas en 1993 comme il l'aurait prévu selon l'un de ses conseillers. Depuis ce vendredi, après quatre jours de garde à vue, l'homme d'affaires et ancien ministre a été mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans l'enquête sur cet arbitrage rendu en 2008 qui lui a octroyé plus de 400 millions d'euros. Bernard Tapie a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de communiquer avec certains des protagonistes du dossier.

Cinq personnes mis en examen
Son avocat, Maître Maurice Lantourne, qui avait été placé en garde à vue mardi à la brigade financière, a été, lui aussi, mis en examen vendredi, également pour "escroquerie en bande organisée" et placé lui aussi sous contrôle judiciaire. Ils sont désormais cinq à être mis en examen par les juges qui soupçonnent l'arbitrage d'avoir été truqué au profit de Bernard Tapie : l'actuel PDG d'Orange, Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de l'ex-ministre de l'Economie, Christine Lagarde (placé sous le statut de témoin assisté), Pierre Estoup, l'un des trois arbitres dans le contentieux, et Jean Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), l'organisme sous tutelle de l'Etat chargé du passif du Crédit Lyonnais.

Le dossier est "vide"

Les juges tentent notamment de comprendre, d'une part, comment Bernard Tapie a plaidé sa cause à l'Elysée et au ministère de l'Economie et, d'autre part, la nature de ses liens avec les arbitres. Les magistrats s'interrogent notamment sur les liens professionnels de Maître Lantourne avec l'un des trois arbitres, Pierre Estoup et sur les conditions de sa désignation.
Maître Hervé Temime, l'un des avocats de Bernard Tapie, a estimé que le dossier était "vide d'élément susceptible de démontrer que la sentence arbitrale, son résultat, est le fruit d'une escroquerie, d'un plan concerté". Pour son collègue, Maître Paul-Albert Iweins, avocat de Maître Lantourne, "l'étude du dossier ne permet pas de comprendre la raison de la mise en examen, ni pour lui, ni d'ailleurs pour les autres mis en cause". "Aucun élément de nature politique, ni dans sa relation avec M. Sarkozy, ni dans ses relations avec quelque membre que ce soit de l'Elysée ou d'un ministère quelconque ne font partie des éléments qui figurent dans les reproches qui lui sont faits en l'état", a-t-il poursuivi.

"Sarkozy n'a pas cherché à m'aider" dit Tapie
L'enquête a montré que Bernard Tapie s'est rendu de nombreuses fois à l'Elysée, notamment deux mois après l'élection de Nicolas Sarkozy, en juillet 2012, à une réunion consacrée uniquement à l'arbitrage, organisée par Claude Guéant. L'ex-ministre de l'Intérieur devrait prochainement être interrogé par les juges. Bernard Tapie récuse l'idée qu'il ait reçu une aide politique de Nicolas Sarkozy pour le remercier de l'avoir soutenu lors de la campagne présidentielle de 2007. « Cette insinuation est ridicule (...) L'ancien Président n'a pas cherché à m'aider. Il n'a pas provoqué l'arbitrage. Il n'a pas donné d'instructions en ma faveur à quiconque. Mais il ne s'est pas opposé à la procédure permettant de sortir d'un litige qui datait de 1995», dit-il dans son livre son livre paru jeudi.

Le CDR dépose un recours contre l'arbitrage
Vendredi, au-delà des mises en examen le Consortium de réalisation (CDR), a déposé un recours devant la cour d'appel de Paris contre l'arbitrage de 2008. Pour l'organisme sous tutelle de l'Etat chargé du passif du Crédit Lyonnais, les investigations "ont révélé l'existence d'indices graves et concordants permettant de considérer que l'arbitrage a été entaché de fraude".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2013 à 15:09 :
La démocratie socialiste dans toute sa splendeur : Tapie a acquis des journaux à Marseille que les amis du compagnon de Trierweiler convoitaient.
Et pour faire d'une pierre deux coups ça permet d'atteindre Nicolas Sarkozy.
Car Hollande a été élu en jouant en tant que soliste dans un orchestre médiatique qui cassait du Sarkozy depuis mai 2007 (Fouquets, pseudo incidents provoqués par les journalistes de FR3, etc.).
Finalement en regard de ses réalisations, l'anti-sarkozysme primaire est la seule part de son "programme" sur laquelle il ne s'est pas renié en cassant toutes les réalisations de NS.
Cette affaire Tapie, une fois que la CEJ de Bruxelles aura tranché, va coûter aux contribuables français deux à trois fois ce qui a été accordé lors de l'arbitrage.
Réponse de le 02/07/2013 à 9:00 :
On va arrêtez les conneries avant ,encore que avec des fléaux comme ça on peut s'attendre à tout.
Réponse de le 05/07/2013 à 19:15 :
que Tapie restitue son butin.
que Sarkozy s'achète son fauteuil de Président dans les règles,
et on en reparlera des "anti et pro-sarkozystes primaires".
a écrit le 01/07/2013 à 10:34 :
A ce propos, où en est on de la liste de M. Contamin.
M. Valls qui déclare un patrimoine de 160.000 Euros (cte bonne blague) se fait très discret.
Sa mère, s?ur d'un riche architecte est suisse.
Quant à son père, c'est un riche artiste catalan.
Alors les 160.000 Euros de patrimoine me font un peu marrer..
a écrit le 30/06/2013 à 7:54 :
Mascarade et compagnie. On veut le faire tomber car il fait peur, on veut faire Sarko car il fait peur, gueant idem,... La justice politisée de gauche et on nous dit être en république? Non en dictature socialiste oui. Ça vous rappelle pas l'URSS? Moi si. Alors debout Lénine, bien nous sauver!!!!!!!
Réponse de le 30/06/2013 à 8:53 :
Pourquoi vous avez peur de Sarko ? Il ne reviendra jamais, faut plus avoir peur : lui et son sbire vont avoir trop de travail chez les juges ...
Réponse de le 30/06/2013 à 11:39 :
Le soucis est de savoir qui va diriger ce pays dans 3 ans ?? Qui..je ne vois personne et en plus la grande Europe est là pour s'occuper de tout........................................Fin de notre nation?
Réponse de le 30/06/2013 à 12:09 :
et puis, Hollande n'a t-il pas dit au petit garçon qui lui posait la question : " et Sarkosy? " - " Bah! tu ne le reverras plus..!" eh! oui! mine de rien ; il n'est pas si quiche que cela François 2 eme ....
Réponse de le 30/06/2013 à 14:34 :
Je suis convaincu que Hollande reverait d'avoir Sarkozy en face de lui en 2017. Si Hollande a un bilan en 2017 pire que celui de Sarkozy de 2007 à 2012, il sera battu par n'importe qui, mais si il est meilleur, Sarkozy n'aura aucune chance alors que Fillon et Copé pourront toujours pretendre pouvoir faire mieux.
Réponse de le 30/06/2013 à 21:47 :
Je partage votre avis. Hollande perd du terrain sur sa gauche mais est en train de grignoter sur le centre. La politique qu'il mène est celle que Bayrou aurait rêvé de mener s'il en avait eu l'occasion et ce dernier ne s'en cache pas. La sauce Hollandaise est compatible avec l?électorat de centre droite et pour peu qu'ils ait quelques succès d'ici 2017, les modérés préfèreront voter Hollande plutôt qu'un sarko empuanti par ses affaires ou la mégère du FN. Copé n'a aucune chance d'être élu, même dans son parti il n'est pas apprécie. Fillon est plus présentable mais je ne vois pas comment il pourra faire oublier qu'il a été le premier ministre de sarko pendant 5 ans. Plaider l'irresponsabilité revient à admettre qu'il n'a même pas une carrure d'un Ministre, endosser le bilan c'est avouer un échec sur toute la ligne et demander un bis au public. De plus Fillon après avoir réclamé et obtenu une circonscription imperdable à Paris, a joué petit bras et mesquin, en ne se présentant pas à la primaire pour la Mairie Il a laissé le champ libre à NKM. Si celle ci remportait la mairie en 2014, elle aurait toutes ses chances pour la primaire de l'UMP aux présidentielles de 2017. Copé et Fillon vont se neutraliser mutuelllement et Sarko veut la peau de Fillon sur un croc de boucher depuis que ce dernier prétend faire l'inventaire du sarkozysme. Autre Outsider possible, Juppée.
a écrit le 29/06/2013 à 23:22 :
cela couvre bien l'affaire Cahuzac .....C'est possible de voir la position de quelques ministres élus sur leurs positions et leurs fiscalité..(comptes en Suisse avéré!! par mr Condamin Gerbier devant le sénat ce mois ci voir intégrale sur youtub) ? Non !! on a pas le droit de contrôler fiscalement un élus politique car il est avec les Slovènes les 2 seuls états bananiers d?Europe où les élus sont au dessus des lois fiscales!!
Réponse de le 01/07/2013 à 8:39 :
Ca couvre rien du tout.
Cahuzac s'est fait chopé, il a dû payer sur ce qu'il en a dit (+10% ou +) et il s'est cassé du gvt et de l'assemblée.
C'est pas beau de planquer SON pognon !
Nanard lui s'est déjà fait renflouer pour adidas par les socialos en 95 grâce au crédit lyonnais ( NOTRE pognon !).
A l'époque c'est même lui qui a fixé le prix !
Avec la bande à sarko, il est renfloué une 2eme fois (encore avec NOTRE pognon !) et obtient en prime 45 MILLIONS de dommages et intérêts.
Il y a sans doute de la com autour du dossier, mais l'affaire est suffisamment importante pour qu'on en parle.
a écrit le 29/06/2013 à 22:38 :
Je me fou des ont dit....
Je respecte mr tapie
Car c'est le seul à nous avoir ramener la coupe des champions à Marseille sur le sol Français hé cela moi j'oublie pas....

merci tapie & bonne suite pour le reste..
Réponse de le 29/06/2013 à 23:49 :
Ouais et d'ailleurs merci encore pour les 45 patates pour mon préjudice : c'est ça mon vrai record du monde ! Être en plus félicité par le cocu qui paye ma chambre : quelle poilade !!
Réponse de le 30/06/2013 à 18:57 :
@Nanard Je suis mort de rire :) 45 patates lol.....
a écrit le 29/06/2013 à 21:19 :
Et la promotion Voltaire, c'est pas une bande organisée ??
a écrit le 29/06/2013 à 21:14 :
Que ne ferait-on pas pour venger DSK et atteindre Lagarde qui l'a remplacé !!!
a écrit le 29/06/2013 à 19:39 :
..ah!ah! à qui le tour ? bandes organisées, c'est PAS CE QUI MANQUE !!
a écrit le 29/06/2013 à 19:31 :
tous les Sarko béats sont de sortie. Pathétique comme le précédent quinquénnat des coquins
a écrit le 29/06/2013 à 17:15 :
Je ne sais pas si vous avez déjà été ou non convoqué par la justice (je souhaite que non). Je suis entièrement d'accord avec ce que vous avez dit. Je ne suis pas un criminel mais j'ai plusieurs fois été appelé par la justice, étant victime d'un accident. Je sais combien est solide « le mur du syndicat de la magistrature » et je n'ai aucun autre mot pour les détailler. Je ne suis pas criminel et pourtant vous n'avez pas vu comment ils m'ont ignoré, et jeté comme un malfrat aux oubliettes. Vous ne pouviez pas imaginer comment ils m'ont forcé à fermer ma bouche et à ne dire aucun mots du début à la fin. En plus en présence de mon avocat. J'ai compris à cet instant que juste en étant une personne de couleur, même de son propre avocat, on ne peut recevoir aucune aide. Je trouvais le juge quand même un peu gentil, mais quant aux assesseurs, ils étaient en train de lire un rapport qui n'avait rien à voir avec mon histoire. Et lorsque le juge parlait, ils lui fermaient aussi la bouche, au juge. Vous pouvez imaginer que quand s'ils ont réussi à le faire taire lui, comment ça a été pour moi ? A un moment, j'ai cru que je n'arriverais même pas à sortir d'ici. Mais le plus important pour moi, c'est de ne pas être le criminel. Quand je suis tombé dans ce trou, mon esprit c'est ouvert automatiquement et j'ai crié que tout était faux, mais les assesseurs ne m'ont pas lâché. A côté d'eux (assesseurs), il y avait un médecin de la part peut-être, de la Sécurité Sociale, qui a lui aussi prêté mains-fortes aux assesseurs en essayant de m'inculper. Mais maintenant j'ai décidé : qu'ils me mettent en prison s'ils le veulent, je dévoilerais coûte que coûte la vérité à tout le monde. J'ai été oblige, et je l'ai fait, de dire : vous n'êtes qu'une bande de raciste ! Après ça, les assesseurs ont dit à mon avocat : il a touché le fond ! Encore quelque chose d?intéressant : mon avocat était d'accord !! maintenant j'arrive à imaginer à quel point leur mur est solide, et aussi par quel moyen ils ont réussi à inculper l'Ex-Président, Mr Nicolas SARKOZY. Tout le monde dit que la justice existe. Oui elle existe, mais de quel manière les gens rendent justice, c'est une chose qui reste encore à découvrir. Nous pouvons essayer bien sûr, mais ça restera à jamais un mystère.
a écrit le 29/06/2013 à 16:42 :
Je pi..e à la raie des juges : je rendrai jamais l'oseille vu que le temps que je fasse appel et cassation, j'aurai calanché avant que vous revoyiez le plus petit centime ! Je suis Nanard le grand et j'emm.rde la France !
Réponse de le 29/06/2013 à 19:09 :
ça commence par la ...mais les puissants sont intouchables tout permis ex..DSK ...en FRANCE l exemple ne vient pas dans haut
Réponse de le 30/06/2013 à 12:11 :
...le MAUVAIS....,SI !!!!!
a écrit le 29/06/2013 à 16:22 :
Pour l' escroquerie en bande organisée faire suivre ensuite : Hollande, Ayrault, Moscovici, Cahuzac et toute la bande de voyous socialistes qui rackettent le pays, comme la mafia !!!
Réponse de le 29/06/2013 à 16:49 :
Oui, sauf que nos gouvernants rackettent le pays pour le pays (pas pour le Crime ou leurs propres poches).
Réponse de le 30/06/2013 à 0:08 :
il faut bien eponger les dettes, le gouvernement ne leve pas les impots pour le plaisir de prendre des decisions impopulaire. Hollande à herité d'une France en sur faillite, fillon qui se declarait à la tete d'un etat en faillite en 2007, alors que c'est l'ump qui gouvernait de 2002 à 2007, n'a rien trouver de mieux que d'allourdir encore l'ardoise de 600 milliards d'euros durant son mandat. En 10 ans,de 2002 à 2012, la droite à doublé la dette de la France, la faisantpasser de 900 milliards d'euros à 1800 milliards d'euros.
a écrit le 29/06/2013 à 15:08 :
Tapie et son avocat mis en examen "pour escroquerie en bande organisée": à qui le tour? Ben, y'aurait bien les 15 politiques ayant ou ayant eu un compte en Suisses (NE LES OUBLIONS PAS), mais je crains qu'avec ce gouvernement il faille attendre 2017.
a écrit le 29/06/2013 à 14:30 :
Si le dossier est "vide", la coupe est pleine...
Réponse de le 30/06/2013 à 11:03 :
bah.... saisir un politique ... c'est comme vouloir attraper une savonnette dans un bac de douche !
Réponse de le 30/06/2013 à 12:12 :
ah! comme c'est bien exprimé !!
a écrit le 29/06/2013 à 14:27 :
Qui condamner ? c est simple tout ceux qui lui ont donné les 400millons d euros aussi bien la Lagarde et toute la clique d intouchables , Ils oublient trop vite que nous sommes dans la merde , c est gens là ne connaissent pas la valeurs de l argent ,nous ouvriers la connaissons , il y en a marre de voir que c est toujours les plus riches qui s ent sortent Mias il ne faut pas rever ce mec a tous mis ces biens a des noms autre que le sien, son bateau son avion privé tout ce qu il a investit n est pas a son nom ,Ce mec vis très bien grace a notre argent c est dégueulasse de savoir qu ils y a des gens qui lutent pour survivre .
a écrit le 29/06/2013 à 14:21 :
les juges ont leur mur marxiste qui affiche des désirs pris pour des réalités . Nanard a appris la vie ailleurs que dans les livres ce qui lui donne un peu d' avance . Où sont les juges dans le scandale du Crédit Lyonnais et aujourd'hui celui de Dexia ? Enfin, Tapie est un homme de gauche , ancien ministre de la ville d' un grand résistant amateur d' ortolans .
Réponse de le 29/06/2013 à 16:38 :
Et il est pote avec un traitre : Karachi, Financement Libyen en 2007...
Réponse de le 29/06/2013 à 18:50 :
a vacances ,avez vous des preuves concrêtes ,les affirmations des uns n'ont pas valeur de condamnation
Réponse de le 29/06/2013 à 19:24 :
Les juges sont sur l'affaire et Takkiedine vient de cracher le morcif en avouant le financement de la campagne de 95 de "l'étrangleur ottoman" via les rétro-commissions. La collection de casseroles de votre idole devrait nous préserver de son retour en 2017. Espérons que la droite saura mettre à sa tête un homme d'état, un vrai pas un petit clan dirigé par un affairiste. Si par malheur, votre idole se représentait, une bonne partie des voix de droite se reporteraient sur Le Pen de toutes façons. Bref il ne repassera jamais le petit président des rentiers immobiliers...
Réponse de le 30/06/2013 à 11:06 :
"Tapie est un homme de gauche " ... il n'en a rien à foutre... c'est le fric qui compte ... le reste c'est de la poésie !
Réponse de le 30/06/2013 à 12:13 :
Affaires & sentiments...n'est ce pas ?...!
a écrit le 29/06/2013 à 14:21 :
Si nanard n'avais pas en prévision de venir jouer les ergoteurs en paca avec ses nouveaux amis (hersant et sarko), est-ce qu'il aurait autant d'ennuis aujourd'hui ?
Sur le dossier adidas, tapie a fixé le prix et a touché le prix. Il devrait dire merci au cl de l'avoir sauvé, il aurait dû être liquidé.
C'est quand même limite, de revenir 3 ans après que dreyffus ai relevé adidas, et de dire le cl m'a arnaqué, adidas valait plus cher !!!
a écrit le 29/06/2013 à 13:29 :
en regardant la photo , il se dit je suis dans un m.... pas possible .
c est peut etre une personne sympa , mais il reste un patron qui na pas état d âmes , il a joué et il a perdu , pour l instant ?
a écrit le 29/06/2013 à 12:18 :
le type qui devrait etre mis en examen en priorité est celui qui a signé le cheque et pas l'escroc corrupteur.
a écrit le 29/06/2013 à 11:42 :
On ne pardonnera jamais à BT d'être ce qu'il représente. Un français dynamique, avec des idées et du talent, qui motive, qui fonce. L'expérience et le temps ont prouvé que cet homme a des ressources exceptionnelles. C'est un ressort qui se tend et se détend à volonté. Oui, il rebondit et c'est principalement ce qui manque à beaucoup de politiciens, ceux qui passent leur temps à dire tout et son contraire, qui nous mentent avec passion et surtout, qui privilégient leur égo et leurs intérêts.Cette affaire finira comme toutes les autres, en eau de boudin ou en queue de poisson, comme vous voulez. L'essentiel est de détourner l'attention publique du malheur quotidien et des chiffres catastrophiques qui explosent jour après jour. Un simulacre de justice, de la poudre aux yeux. Alors, encore une fois, prenons-en plein la gueule et applaudissons !!
Réponse de le 29/06/2013 à 12:05 :
C'est ça applaudissons le colossal préjudice moral, record du monde qui ne sera jamais égalé !
Réponse de le 29/06/2013 à 12:26 :
Mais le préjudice moral est colossal !
Réponse de le 29/06/2013 à 12:50 :
@moumou :Ah bon BT ne privilégie pas son égo et ses intérêts.Il doit privilégier les vôtres sans doute!
Réponse de le 29/06/2013 à 13:15 :
Comment pouvez-vous affirmer que B. Tapie ait pu être lésé par le CL ?
C'est le gouvernement de Miterrand qui a obligé le CL a prêter 100% du montant d'Adidas pour que cet énergumène "rachète" cette Société. Deux ans plus tard, Adidas était au bord de la faillite et, par hasard, B Tapie entre au gouvernement ce qui le contraint (le malheureux) a revendre Adidas. Le gouvernement oblige à nouveau le CL à reprendre "l'épave" que lui laisse B. Tapie et qui plus est au prix fixé par le nouveau ministre. Après le renflouement d'Adidas et deux ans de consolidation, Adidas est à nouveau présentable et vendu à RLD. Où est le préjudice subi par B. Tapie ?
Il a été sauvé par ses amis et coquins de Socialistes d'une faillite assurée ! Il n'a jamais réussi à faire "marcher" une quelconque Société. Il a pillé toutes celles qu'il a acquises avec toujours l'aide de ses copains socialistes qui avait là l'icône de l'entrepreneur.
Pauvre France ... et ça continue !
Réponse de le 29/06/2013 à 18:53 :
j'ai faillit mourrir de rire!!! heureusement que le ridicule ne tue point
Réponse de le 29/06/2013 à 19:28 :
Ben tant mieux pour vous, la petite plaisanterie a couté 45 millions de "préjudice moral" aux contribuables. Il est vrai que le clan n'en a rien à secouer : outre son appui dans l'arbitrage à Nanard, votre idole a reçu dans les jardins de la présidence un tyran qui avait du sang français sur les mains (Attentat UTA), tout ça en remerciements pour la campagne 2007...
Réponse de le 30/06/2013 à 9:17 :
Pourquoi ne veut-on pas comprendre que ces affaires qui sortent aujourd'hui sont des règlements de compte entre la Justice et Sarko, entre la gauche et la droite qui souhaite se refaire un lifting moralisateur après les affaires DSK (pas finie...) et CAHUZAC (qui commence...). Évidemment que ça fait mal au portefeuille du contribuable de penser à ces 403 millions donnés à BT. Mais lui, il a payé chèrement sa dette envers la société en passant 6 mois en prison. Et les autres, ceux du CL et de l' Etat ??? Libres comme l'air ! Si tout le monde commence à ouvrir les tiroirs, alors bienvenue au FN, car en agissant ainsi, c'est pour très bientôt. Vraiment la classe politique est très médiocre et les français s'en aperçoivent jour après jour. Et les VRAIS problèmes courent toujours sans que personne n'y apporte de solutions. Mais partons en vacances comme chaque année, suivons le Tour de France et on se retrouve en septembre, comme d'habitude.
a écrit le 29/06/2013 à 11:14 :
Pourquoi avoir attendu que la gauche soit au pouvoir pour juger cette affaire ? Ce n'était donc pas possible avant ?
Réponse de le 29/06/2013 à 14:18 :
Juger ? ce n'est qu'une enquete pour le moment Naif... juste une enquete...
a écrit le 29/06/2013 à 11:10 :
http://www.youtube.com/watch?v=h-czHPK1_58
Réponse de le 29/06/2013 à 12:07 :
J'allais mettre le mème lien..
Ca fait du monde.
a écrit le 29/06/2013 à 11:07 :
"escroquerie en bande organisée" à qui le tour ? Aux députés de l'Assemblée Nationale lorsqu'ils ont voté à l'unanimité leur retraite à vie pour un seul mandat effectué !
Réponse de le 29/06/2013 à 11:19 :
BienVU Flejman ... Les français de droite d'en bas et de gauche d'en bas sont pleinement d'accord avec vous. BIEN VU, BRAVO Flejman ...
Réponse de le 29/06/2013 à 11:45 :
Il ne faut pas oublier les faux pas des parlementaires sénateurs et Parlementaires européens et Parlementaires territoriaux Régions, Départements, qui sont à mettre dans le même sac que tous les politiques en général ...
a écrit le 29/06/2013 à 11:05 :
je me demande si il faut pas en rire quoi que ???? c'est un peu comme pour JALABERT tout le monde savait qu'il ne marchait pas à l'eau clair !!!! et bien pour l'affaire B.TAPIE tout le monde est convaincu qu'il y a bien eu " MAGOUILLE ET COMPAGNIE" mais la il va falloir le prouver et ce n'est pas GAGNE car la il n'y a pas de controle pointu ...
Pour finir je voudrais expliquer pourquoi je pense que c'est la comedie d'el arté l'orsque tout ses ......... passe devant les commissions ils jures tous (je rigole) et le mensonge fais rage ! pourquoi ne pas les condanner pour PARJURES si ils est prouvé qu'il y a eu mensonge ? on ne le fait pas parce que députés , senateurs , ect même combat " leurs privilèges avant tout!!!
Réponse de le 29/06/2013 à 11:16 :
Le problème ... ils se dopent avec nos impôts !!!!!!!!!!!!! Tout va voler en éclat sous peu !
a écrit le 29/06/2013 à 10:57 :
Affaire TAPIE, et si nous parlions du CREDIT LYONNAIS, voilà l'affaire! Banque Nationale, géré par les Gouvernants, ou l'on se servait allègrement, là est le scandale. Cette banque en faillite sous l'ère mitterandienne, a été renfloué par l'impôt par 1 français sur 2 ( 7000 francs par imposable ) pour un couple comme le mien, la multiplication par 2 était nécessaire. Voilà une belle enquête à faire, au lieu de s'occuper de M. TAPIE qui a été spolié par cette même Banque et une certaine élite de voyous en col blanc. Tous les gouvernants ont toujours caché cette affaire, je peux me permettre de dire ma vérité, ils ne peuvent empêcher par le fait du silence de ce beau monde; les diverses supputations que les victimes légales peuvent se poser.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:08 :
Ce n est qu une opinion...
Réponse de le 29/06/2013 à 11:12 :
le siège du crédit lyonnais avait brûlé ... faire brûler du papier n'est pas une mince affaire .... un truc qui a du coûter cher en TIPP !!!!!!!!!!
Réponse de le 29/06/2013 à 12:08 :
Tout à fait d'accord avec le clown ! Mme Lagarde a clos le dossier comme cela se fait aux USA (voir l'affaire DSK aux USA : DSK a préféré payer de d?être jugé,car il savait qu'il avait tout à perdre dans un procés,maintenant personne ne doit plus commenter cette affaire,ce qui est une bonne affaire pour lui !!.Le crédit lyonnais et l'Etat (ne pas oublier que DSK a aussi sa part de responsabilité dans l'affaire et qu'il a permis le CL de flouer Tapie et oui ,on en parle pas !!) Il est incompréhensible que les dirigeants du CL n'aient pas été inquiété!!
Aux USA on dit" mieux vaut un mauvais accord qu'un long procès qui coutera de toutes manières beaucoup plus cher" et nous allons vite le vérifier ,mais en France on est plus malin que les autres et pour le PS il fallait venger DSK quel qu?en soit le prix pour les finances françaises ,un jeux bête ( le mot est faible,mais restons poli !)
Réponse de le 29/06/2013 à 14:50 :
Sauf que dans ce cas c'est Tapie qui aurait perdu les 135 millions que lui avait octroyé la cour d'appel, lisez la sentence, http://www.juricaf.org/arret/FRANCE-COURDECASSATION-20061009-0611056, si vous êtes apte à comprendre, il n'y a aucun doute sur le fait que Tapie n'aurait pas obtenu le moindre dommage et intérêt tant la cour d'appel a bafoué le droit sur une dizaine de points détaillé par la cour de cassation.
Le dossier Tapie est tellement vide qu'il n'avait aucune chance d'aboutir si il était renvoyé en appel. D'où le choix de l'arbitrage par ses nouveaux amis et le scandale d'état qui ne fait aucun doute.
a écrit le 29/06/2013 à 10:57 :


Il faut connaître les détails de cette affaire avant de s'exprimer comme le font certains lecteurs. En gros la Cour de Cassation en Chambres Réunies avait jugé que les indemnités dues à Bernard Tapie par le CDR appartenant à cent pour cent aux contribuables par le biais d'un établissement public (EPFR) ne pourraient excéder 145 millions (L'argent des contribuables, nos impôts). La Cour d'appel de renvoi était tenue par cette évaluation. Une semaine avant l'audience qui se présentait donc plutôt bien pour l'argent public (notre argent, nos impôts) les parties ont subitement, inexplicablement préféré des arbitres privés lesquels se sont empressé d'accorder intérêts et préjudice moral compris... 400 millions ! Or l'art 2060 du code civil interdit à un établissement public comme l'EPFR d'avoir recours à l'arbitrage... En résumé les représentants de l'Etat (les gens que nous payons pour gérer le fruit de nos impôts) ont fait un choix inexplicable, interdit par la loi, catastrophique en s'adressant à des arbitres qui ont reçu un honoraire hors du commun (300 000 euros chacun !) et ont attribué aux époux Tapie des indemnités hors du commun (45 millions d'euros au titre du préjudice moral quand un détenu innocenté après de nombreuses années de prison peut espérer un million, quand un enfant mort est évalué à 30 000 euros !) et ces indemnités colossales ont été attribuées en violation de la loi et d'un arrêt rendu en chambres réunies de la Cour de Cassation ! Pour faire bon poids la sentence était sans appel. Cela fait beaucoup d'argent et surtout beaucoup d'anomalies et les gens qui ont délibérément commis ces énormités sont toujours en service et donc ils peuvent très bien recommencer. Ceci est d'une extrême gravité, la commission d'enquête parlementaire a été de cet avis. Cette affaire semble cousue de fil blanc. Arrangements entre copains ?
Réponse de le 29/06/2013 à 11:24 :
Ce que vous décrivait en quelques lignes à mis 21 ans avant de voir le jour ,y a pas à dire,en France ou a des balézes en droit.Votre conclusion me parait bien vu et vous pouvez enlevez le point d'interrogation,c'est un épisode du parrain cette affaire,tous les ingrédients y sont,il ne manque personne,la corruption dans toute sa grandeur,faire pire ça va être difficile,la combine à nanar c'était pas du guignol.
Réponse de le 29/06/2013 à 12:58 :
Oui mais est impayable , à l'image de tous ceux qui passent leur vie a commenter desaffaires très complexe, à les juger sans rien comprendre ni avoir le premier gramme de compétence pour le faire .....

Réponse de le 29/06/2013 à 12:58 :
Oui mais est impayable , à l'image de tous ceux qui passent leur vie a commenter desaffaires très complexe, à les juger sans rien comprendre ni avoir le premier gramme de compétence pour le faire .....

Réponse de le 29/06/2013 à 14:04 :
@Franck. Avouez tout de même mon cher Franck que si des hommes sont mis en examen pour escroquerie en bande organisée c'est bien qu'il y a un problème quelque part ou bien ? Si moi je n'ai pas le premier gramme de compétence, il se trouve que d'autres plus qualifiés que moi l'ont... et adhèrent en quelque sorte à mon analyse sinon il n'y aurait pas la suite actuelle à cette affaire.
Réponse de le 29/06/2013 à 14:35 :
Ce n'est pas une opinion, voir plus haut. C'est une réalité, il a fallut payer l'impôt durant cette époque ( 7000 Frs par imposable ). La faillite de cette banque a été réelle. Une affaire qui à eu ses origines aux USA, le CREDIT LYONNAIS à payer for cher à ce pays, le contribuable aussi par le fait de ce procès, enfin de renflouer cette banque étatisé. Affaire vécu sous la Gauche, désolé de vous décevoir, mais moi j'ai payé, je n'ai pas à m'excusé !
a écrit le 29/06/2013 à 10:46 :
Ben oui, c'est la liste des 15, vous savez celle qui est planquée.
a écrit le 29/06/2013 à 10:34 :
In finé, Tapie est très cohérent, en écrivant dans son livre que Sarkozy est blanc comme neige, Tapie confirme que Sarkozy a été central dans cette escroquerie en bande organisée ...simple bon sens qui n'échappe à aucun français de bon sens ... espérons que la Justice est composée de français de bon sens ...
Réponse de le 29/06/2013 à 10:45 :
Les incitations pressions très fortes et la décision d'avoir recours à l'arbitrage sont NéS dès avant 2007, dans les sphères des Ministères UMP dès avant l'élection présidentielle de Sarkozy ... A l'évidence l'immunité présidentielle en devient de facto inopérante ...
Réponse de le 29/06/2013 à 10:48 :
Je suppose que vous faites parti des Français du bon sens? Les autres Français qui ne pensent pas comme vous sont quoi? car il semble qu'ils soient beaucoup, cela ne vous inquiète pas?
Réponse de le 29/06/2013 à 10:53 :
Une justice qui relaxe des aggreseurs de RER et qui emprisonne un manifestant, vous espérez quoi ?
Réponse de le 29/06/2013 à 11:03 :
En 2006, après 13 ans de procédure, la justice a échoué en disant qu'il fallait recommencer le procès. L'arbitrage faisait suite à la défaillance des fonctionnaires. Ils prennent leur revanche aujourd'hui, avec FH à leur tête, en faisant ce procès politique.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:23 :
Vous oubliez juste de commencer par le commencement ! le CL avec à sa tête les proches du pouvoir socialiste a escroqué son client. ..
Réponse de le 29/06/2013 à 12:13 :
C'est quelques informations sont intentionnellement occultés ,DSK est en parti responsable ,ayant permis la création de ces sociétés bidons dans des paradis fiscaux pour flouer entre autre Tapie et çà on oublie de le dire
a écrit le 29/06/2013 à 10:06 :
Savez-vous si le nom de Bernard Tapie figure sur la liste des 15 noms qui vont nous être communiqués très bientôt par le banquier français qui bossait dans une banque Suisse, vous savez là tous les politiques qui planquent du pognon en Suisse ?
Réponse de le 29/06/2013 à 10:52 :
Espérons que personne n'ai l'idée de vous salir sans preuve, si un jour vous êtes dans l?embarras.
a écrit le 29/06/2013 à 10:00 :
Les faits sont donc suffisamment graves avec une mise en examen pour escroquerie en bande organisée. Qui pourrait encore en douter ? Le préjudice moral de 45 millions est absolument ahurissant. Unique au Monde et dans toute l'histoire du Monde. Sur le dos des contribuables. Quand aux 18 rendez-vous à l'Elysée juste avant l'arbitrage, chacun comprend bien que c'était uniquement pour parler football bien sûr. Depuis l'OM, Bernard en connait un rayon. Le crime était donc (presque) parfait.
Réponse de le 29/06/2013 à 10:21 :
Si c'est sur notre dos, les contribuables, alors nous sommes complices. Quel que soit le raccourci que l'on veut prendre dans cette affaire, B Tapie est le volé, les agents de l'état, les voleurs. Comme la mode des juges d'instruction est à la mise en examen avec des motifs de plus en plus lourds qui aboutiront évidemment à des mains levées. (allez démontrer qu'il y a bande quand rien ne permet de rattacher les uns aux autres), allez démontrer qu'il y a entente quand l'arbitrage est justement une entente entre les parties? Quand les montants sont définis AVANT la discussion d'arbitrage? Quand les juges dans cette affaire ont affiché les acteurs, pardon, les mis en examen, sur leur mur de Cons?
Réponse de le 29/06/2013 à 10:34 :
Des gardes à vue zélées, uniquement faites pour la presse et pour faire oublier le bilan et l'avenir catastrophique que le "président normal" nous réserve; des mises en examen de complaisance avec le pouvoir, dans l'unique but de provoquer le soupçon sur l'ancien président...........ces techniques ont déjà fait la part belle au pouvoir soviétique, communistes chinois et autres "démocraties populaires".. c'est ahurissant. Pauvre France !!
Réponse de le 29/06/2013 à 10:38 :
Les 45 millions s'appellent dans d'autres pays démocratiques "dommages punitifs". Car dans cette affaire le CL ainsi que l'état ont commis un faute inexcusable et se sont montrés scélérats.
Réponse de le 29/06/2013 à 10:53 :
Je ne vois pas en quoi je puis être complice d'une affaire sur laquelle on ne m'a pas demandé mon avis ! Quand au préjudice moral si vous trouvez que c'est trop peu moi je trouve que c'est beaucoup trop.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:00 :

Il faut connaître les détails de cette affaire avant de s'exprimer comme le font certains lecteurs. En gros la Cour de Cassation en Chambres Réunies avait jugé que les indemnités dues à Bernard Tapie par le CDR appartenant à cent pour cent aux contribuables par le biais d'un établissement public (EPFR) ne pourraient excéder 145 millions (L'argent des contribuables, nos impôts). La Cour d'appel de renvoi était tenue par cette évaluation. Une semaine avant l'audience qui se présentait donc plutôt bien pour l'argent public (notre argent, nos impôts) les parties ont subitement, inexplicablement préféré des arbitres privés lesquels se sont empressé d'accorder intérêts et préjudice moral compris... 400 millions ! Or l'art 2060 du code civil interdit à un établissement public comme l'EPFR d'avoir recours à l'arbitrage... En résumé les représentants de l'Etat (les gens que nous payons pour gérer le fruit de nos impôts) ont fait un choix inexplicable, interdit par la loi, catastrophique en s'adressant à des arbitres qui ont reçu un honoraire hors du commun (300 000 euros chacun !) et ont attribué aux époux Tapie des indemnités hors du commun (45 millions d'euros au titre du préjudice moral quand un détenu innocenté après de nombreuses années de prison peut espérer un million, quand un enfant mort est évalué à 30 000 euros !) et ces indemnités colossales ont été attribuées en violation de la loi et d'un arrêt rendu en chambres réunies de la Cour de Cassation ! Pour faire bon poids la sentence était sans appel. Cela fait beaucoup d'argent et surtout beaucoup d'anomalies et les gens qui ont délibérément commis ces énormités sont toujours en service et donc ils peuvent très bien recommencer. Ceci est d'une extrême gravité, la commission d'enquête parlementaire a été de cet avis.
Réponse de le 29/06/2013 à 11:00 :
Ce qui est surprenant, ce président normal fait ressortir cette affaire mais va t'on revoir Fabuis au tribunal pour le sang contaminé ou Martine pour l'amiante? non ils sont copains eux! M. Tapie lui leur fait seulement peur, donc il faut le faire taire des fois qu'il dirait des vérités,
Réponse de le 29/06/2013 à 12:10 :
La vérité c'est 45 millions d'euros seulement pour le préjudice moral. C'est unique au monde. Même les américains nous envient ! C'est bien le record des records.
Réponse de le 29/06/2013 à 13:01 :
L'arrêt de cassation n'a bien sûr pas contesté le montant mis à la charge de l'Etat au bénéfice de Mr Tapie par les deux juridictions du fond (tribunal de Grande instance puis Cour d'appel). Elle a simplement renvoyé (en assemblée plénière, ce qui montre l'indécision de beaucoup de magistrats) l'affaire devant une Cour de renvoi (Cour d'appel). Ceux qui évoque une violation du Code civil ne connaissent pas le droit.
Pour ceux qui veulent comprendre l'affaire, d'un point de vue juridique: http://www.slate.fr/tribune/72839/affaire-tapie-lagarde-arbitrage-juridiquement-prudent.
a écrit le 29/06/2013 à 9:44 :
Les avocats s'en sont déjà mis plein les poches et c'est pas fini puisqu'il faut de nouveaux avocats pour défendre les avocats mis en examen...Pour eux, c'est du win-win assuré !
Réponse de le 29/06/2013 à 11:13 :
curieusement on ne parle pas des commissions officielles perçues par les arbitres : 1 million chacun !!! ce qui est aussi ahurissant que les 45 millions pour préjudice moral...ça fait combien en termes de salaire horaire ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :