Si, si, 25% des parlementaires cumulent...3 voire 4 mandats

 |   |  584  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le projet de loi interdisant le cumul des mandats devrait être adopté à l'Assemblée nationale mercredi. De nombreux parlementaires sont concernés. Si la plupart cumulent deux mandats, ils sont près d'un quart à en cumuler plus de deux.

Le cumul des mandats ? De toute façon, cela "n'intéresse personne". C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre mardi matin, sur BFM TV, Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée au sujet du projet de loi sur le cumul des mandats qui a été adopté par 300 voix contre 228 en première lecture au Palais Bourbon ce 9 juillet. Christian Jacob n'a pas manqué de rappeler que les députés UMP voteraient contre le projet de loi. Le maire de Provins et député de Seine-et-Marne estime en effet nécessaire que les parlementaires aient un mandat local et un mandat national afin de ne "pas avoir une classe politique composée d'apparatchiks, de fonctionnaires, de gens qui ne connaissent rien de la vie réelle".

De nombreux mandats ou deux mandats ? 

Oui, mais. Christian Jacob ne s'arrête pas là. Le député souhaite en effet démonter l'idée selon laquelle les parlementaires jonglent avec "de nombreux mandats". "Ce n'est pas "de nombreux mandats", c'est deux mandats. Moi je suis député et je suis maire", argue le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale. A la remarque "d'autres en ont plus" de son interlocuteur, le président du groupe UMP à l'Assemblée sort de ses gonds: "Non, non, c'est faux, ça n'existe pas ça, c'est inventé!"

Et pourtant. Les chiffres sont là. Selon Libération qui a illustré les résultats de son enquête avec des infographies (cf. ci-dessous), si 334 députés sur 577 cumulent deux mandats, ils seraient 143 à en cumuler trois ou quatre. Ce qui concernerait donc près d'un parlementaire sur 4.
 


Philippe Duron, député maire de Caen, le roi des "cumulards" ? 

"En France, 83% des parlementaires sont des cumulards", écrivait récemment Le Parisien qui avait même classé les élus selon le nombre de fonctions exercées. Résultat: c'est le député PS et maire de Caen Philippe Duron, qui arrivait en tête de liste avec pas moins de quatre mandats desquels découlaient 24 autres fonctions (parmi lesquelles Président de l'agglomération Caen-la-Mer et Caen Métropole, président de la Conférence de l'arc atlantique, président du conseil d'administration de la société Normandie Aménagement, ... et beaucoup d'autres encore). Libération notait d'ailleurs que les députés socialistes étaient plus nombreux à cumuler plus de deux mandats, comme le montre le scéma ci-dessous.
 



Ce vote, en forme de test, a ainsi permis de vérifier que cette promesse de campagne de François Hollande était approuvée à (plus de) la majorité absolue de 289 députés. La majorité absolue des députés était en effet requise pour que le projet de loi soit définitivement adopté puisqu'il s'agit d'une loi organique. Si le texte est rejeté à l'automne au Sénat, vu l'opposition viscérale de la grande majorité des sénateurs, il reviendra en seconde lecture à l'Assemblée. Un second projet de loi, instaurant les mêmes incompatibilités pour les parlementaires européens, à compter de 2019, sera aussi soumis à un vote solennel mardi.

Quoi qu'il en soit, l'entrée en application de la future loi a été fixée en 2017, année de futures législatives, et non en 2014 ou 2015, années d'élections locales comme le souhaitaient les écologistes et certains socialistes. L'interdiction d'exercer plus de trois mandats parlementaires de suite a été rejetée dans l'hémicycle. Comme le montre le schéma ci-dessous, elle concernerait en effet bon nombre de parlementaires. 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2014 à 16:09 :
UN salaire, oui comme dans les pays nordiques, minimal en somme, Servir n'est il pas un honneur?????????????

En France on confond avec "se servir"
a écrit le 20/01/2014 à 16:08 :
UN salaire, oui comme dans les pays nordiques, minimal en somme, Servir n'est il pas un honneur?????????????

En France on confond avec "se servir"
a écrit le 11/09/2013 à 9:53 :
un seul mot : BENEVOLAT. Pas de salaire, pas de retraite.Comme dans les associations...
a écrit le 11/09/2013 à 6:38 :
S'il y a des cumulards, c'est qu'il y a des personnes qui ont voté pour eux !
Avant de s'en prendre au "système hou le vilain", peut-être faudrait-il s'interroger sur la maturité des Français qui sans sourciller institutionnalisent le phénomène, et n'ont pas le courage d'exercer le seul moyen de censure qui leur reste, leur vote.
a écrit le 29/07/2013 à 15:38 :
L'exemple type du faux problème géré par des politiciens. Il suffisait d'imposer un seul traitement et une seule retraite. N'oublions que Fillon en plein débat sur les retraites a traité les cheminots de privilégiés. LUI cumule Sa retraite de maire (55ans), de conseiller régional, de députés 4 mandats et un début de mandat de sénateur pour bien se goinfrer ! retraite de ministre ??????
Réponse de le 02/08/2013 à 12:59 :
UN BON EXENPLE DE CARRIERISTE ET DIRE QU IL VEUT DEVENIR PRESIDENT ? ??
a écrit le 19/07/2013 à 11:04 :
Mais surtout qu'ils conservent leur boulot un cumul inexplicable devant un cumul de retraite extraordinaire et l'umpossibilité de gérer son métier et de s'occuper sérieusement du législatif ce qui permet à certains de parler de Démocratie pourrie.
a écrit le 12/07/2013 à 8:02 :
La lecture des commentaires qui ne sont pas favorables à l'abandon de l'euro ,montre combien les élus de tout bord ont encore une influence (super inflation , non protection ,non coopération etc etc ) ce qui me conduit à la question suivante , moi qui ai toujours lutté contre ces traités "mortifaires" qui ont conduit la plupart des Etats membres à la ruine ; comment faisions nous donc il y a quelques années , à l'époque ou avaient cours les monnaies nationales?
a écrit le 11/07/2013 à 13:56 :
Une loi applicable dans x années.
Ouais ! Génial.
Euh non en fait. Comme ça, d'ici là, ça laisse le temps de pondre des exceptions, clauses de non applicabilité. Comme pour beaucoup d'autres, lui donner une valeur légale parce que le peuple la demande mais la vider de sa substance. Existante mais inapplicable.
On gagne du temps...

Pourquoi ne pas mettre quelques scribs à disposition du Medef pour continuer à rédiger nos lois (ex:ANI) ? Plus besoin de politiciens.

Homme politique: c?est une profession où il est plus utile d?avoir des relations que des remords. (regretté Coluche)
C?est pas compliqué, en politique, il suffit d?avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire ! (regretté Coluche)

Le système est vicié. Ils décident, nous aboyons (je me mets dans le lot (je vote)), la caravane passe.

Un peu désabusé, le gars.
a écrit le 11/07/2013 à 9:14 :
A l'heure du chômage qui bat des records... ces "profiteurs" devraient montrer l'exemple et partager un peu...
cela fera 456 emplois de trouver très vite et facilement(en considérant qu'ils peuvent en avoir deux)! En plus ces postes seraient plus efficaces car la personne en place ne ferait QUE SONT MANDAT et non plusieurs choses... Ne me dite pas qu'il est possible de bien s'occuper d'un mandat quand vous en avez neuf...
a écrit le 11/07/2013 à 8:33 :
Sans aller jusqu'à la 6eme république , il est indispensable de changer ( pourquoi 2017 ?) la loi électorale qui fait de la plupart des élus , qu'on le veuille ou non , des professionnels de la vie politique , souvent pour la vie entière avec des avantages financiers considérables , payés encore et toujours par les français Faute de pouvoir "moraliser " les choses , il faudrait qu'une loi limite les mandats de député ou sénateurs ( deux me parait convenir ) et qu'il en soit de même pour le cumul de mandats locaux D'autres mesures sont nécessaires , par exemple la démission immédiate de la fonction publique de tout fonctionnaire élu , la limitation drastique de la rémunération des élus ainsi que leur nombre etc etc Comme il ne faut pas attendre des élus actuels qu'ils se sacrifient , pourquoi pas un référendum populaire à effet immédiat ?
a écrit le 10/07/2013 à 22:12 :
Pourquoi attendre 2017 ?
Il faudrait une applicatio immédiate dès fin 2013. Cela rebattrait les cartes pour les municipales de 2014, puis des européens.
Avec cette réforme, il faudrait revoir le régime des indemnisations en cas d'éviction (notamment chez les parlementaires
Mais la peur de défaite fait hésiter.
a écrit le 10/07/2013 à 18:26 :
Et pourquoi 2117 ? Parce que vous n y serez plus?
Je vous invite tous a une grande fete a versailles des que je serai morte, champagne a gogo
a écrit le 10/07/2013 à 17:13 :
L'INSOUTENABLE LOURDEUR DE L'ETRE ... POLITIQUE !!!!
a écrit le 10/07/2013 à 14:51 :
au delà de la suppression des mandats qui est une exigence citoyenne évidente, il faut surtout responsabiliser le monde politique et administratif qui n'a aucune obligation de résultats, aucune obligation d'efficacité ...un système en roue libre...il faut à salaire constant, mettre à tous 30% de part variable liée à l'évolution de la dette, de la dépense publique, du chômage...et on va voir de suite que ça va commencer à bouger, pas besoin de tonnes de rapport inappliqués parce que chacun a le loisir de les parcourir d'un derrière distrait !!! et idem en pilotage, la finlande dépense 30% de mois par élève que la france tout en étant 3eme en résultats (quand la france est 22eme et en chute libre..), le ministre a un an pour se mettre à niveau sinon viré.. comme en entreprise.. mais aucune pression, pas de pilotage, donc on recrute 60 000 fonctionnaires de plus .. tout faux et dépense indue destructrice puisque plus d'impôts de charges inutiles.. la première cause de dérive permanente, aucune responsabilisation ...
Réponse de le 10/07/2013 à 20:40 :
+1, l'inefficacité totale, donc dépense incontrôlée qui nous ruine, urgent de responsabiliser ces inconséquents !
a écrit le 10/07/2013 à 14:42 :
il faut rendre les cumulards existants inéligibles parce qu'ils n'ont aucune éthique, aucun scrupule à cumuler des revenus indus, ce ne sont que des profiteurs, ils n'ont aucune place en temps que politiques parce qu'ils ne peuvent que démultiplier leur état d'esprit dans les affaires politiques, et le quotidien en témoigne... effectivement si on n'est pas dans une royauté mais dans une république !!
Réponse de le 10/07/2013 à 20:43 :
on est totalement d'accord, il y a faute sur la surface de réparation citoyenne, aucune éthique à accepter le cumul, c'est incompatible avec la fonction ! ils sont coupables de détournement d'argent public en bande organisée à percevoir des salaires multiples indus, en droit c'est de l'enrichissement sans cause (entre autres, sans compter l'absence au travail...)
a écrit le 10/07/2013 à 14:38 :
voir la dizaine de jeunes députés de droite comme de gauche, qui ont dénoncé les avantages spéciaux, frais forfaitaires, retraite, caisses noires... et qui veulent en finir, et voir la réaction trés réac des anciens de droite comme de gauche, qui ont villipendé ces courageux démocrates !!! il faut virer cette majorité de profiteurs sans éthique, ceux qui se moquent éperdument du peuple, donc traiter au plus vite le mille feuille, diviser par 3 le nombre de députés et sénateurs, les mettre aux régimes ordinaires, et interdire le cumul honteux des mandats, ce travail et primes payés à 100% mais fait à 30%, et de suite, aucune raison recevable pour nous obliger à se saigner pour cette gabegie !!!
Réponse de le 10/07/2013 à 20:46 :
bein d'accord, et ce qui est encore plus honteux, c'est que ce sont les mêmes qui envoient des patrons en prison pour un accident du travail s'il y a un simple oubli de rappel des règles de sécurité, alors que eux sont en faute professionnelle tous les jours, absents sur un ou deux postes de travail, primes et retraites sur la base de 3 faux emplois.... tout ça en toute impunité, aucune application du code du travail de cohérence avec les règles les plus élémentaires.....un monde à part, des martiens !!!
a écrit le 10/07/2013 à 14:30 :
24 + 1= 25. c'est une mathématique très facile. Maintenant je comprends où est passé notre force de travailler quand on arrive dans les bureaux, on est fatigué, on a envie de rien faire. Souvent au lieu de signer, on est au téléphone. Depuis longtemps je suis dans l'attente d'un reportage de ce genre. Merci à vous. D'une part peut-être que plusieurs travail pour un homme c'est bien. Dans le reportage, on ne sait pas si, si quelqu'un travail dans 25 endroits, son salaire sera-t-il 25 fois plus élevé ? J'ai peut-être fait mal en posant la question. Il y a certaines fonctions où l'on n'a pas besoin de recevoir de salaire. Les 'cadeaux' compensent largement. Si ce que je pense s'avère vrai, comment la personne va-t-telle s'organiser ? Ce n'est pas un robot. J'ai compris par ce reportage que le peuple s'est un tout petit peu réveillé face au PS pour le juger. Ils gouvernent depuis déjà un an et en voyant ce qu'ils font, la populace s'est tournée vers l'extrême droite. Si cela s'est produit, le responsable en est le PS lui-même. Il y avait un temps ou quand les gens entendait le nom du PS, ils accouraient pour aller voir ce qui se passe. Après quelques années d'observation, en 2002, on a enfin obtenu un résultat en éliminant le PS du premier tour aux élections présidentiels. Pour venir au élections au second tour, ils ont tout fait pour aller au 2 nd tour et pour gagner l'élection. Mais le résultat est le même ils ont été disqualifiés dès le début. Après cette défaite, ceux qui observent la politique ont imaginé que le PS en tirerait une leçon. Mais ils nous ont déçu. En 2007 il n'y avait aucun leaders pour défendre Sarkozy. Il y en avait comme DSK mais les politiciens l'ont éliminé dès le début. Sarkozy a pris l'avantage. Les observateurs ont prédit que Sarkozy allait gagner. Ils savaient que Royal n'allait pas gagner car une femme ne vote jamais pour une autre dame par jalousie. Ce qui s'est passé lors de la déclaration des résultats des élections présidentiels de 2007. pour 2017, les observateurs ont déjà choisis qui allait être au trône : le FN. On peut les dire raciste mais rien ne va les arrêter. 'la droite ne peut pas s'allier avec l'extrême droite' ne va pas marcher cette fois. Les politiciens de la droite ne vont décider de rien, ce sont les sympathisants qui vont choisir. Personne ne va arrêter les Gauches qui iront au FN. Il est encore temps de laisser tomber les mandats. Celui qui veut être maire, député, qu'il le soit. On met les autres à la garde de quelqu'un d'autre. Par ce moyen on pourra créer des postes plu utiles.
a écrit le 10/07/2013 à 14:28 :
lamentable, inqualifiable, 2017 !! dans une entreprise, on corrige tout dysfonctionnement de suite sinon la concurrence prend la place ! chez les politiques, il faut répéter 10 fois,mettre la pression pour qu'ils daignent bien vouloir faire un début de commencement d'amélioration !! mais ils ont compris qu'on n'était plus en monarchie ?? qu'ils sont à notre service et que l'argent c'est nos deniers ???? une grosse majorité est dans l'esprit d'avant 1789 ! à virer !!
Réponse de le 10/07/2013 à 20:49 :
% d'accord, il y a faute lourde, donc licenciement d'office sans indemnités ... pas besoin de loi, c'est le code du travail + les lois existantes, pourquoi on tergiverse ? parce que ce sont eux qui ont la liberté de décider de leur sort !!!!! les pays du droit est un affichage, la réalité est une république bananière !!
a écrit le 10/07/2013 à 14:25 :
Ourquoi voter blanc ou ne pas voter est la meme chose car les polis de droite ou de gauche seront elus a causedes connards qui votent pour les uns ou les autres... Ils perpetuentble systeme qui enlise le peuple a en faire des victimes en particulier lers enfants et petits enfants.... Ce sont ces connards la qui devraient etre pendus.... desole mais je ne porrai pas laisser mes enfants aux mains de sdetracteurs qui critiques mais qui continuent a voter contre le future bien etre de mes enfants et petits enfants... pourquoiu devrais aimer la France juste parceque j'y suis ne ?.... Du patriotisme a papa ? Sure que NON....
a écrit le 10/07/2013 à 14:16 :
Sur le plan de la morale politique, c'est une excellente nouvelle. Mais sur le plan financier, je pense que cela risque de multiplier le coût "des frais annexes" pour le contribuable.
a écrit le 10/07/2013 à 14:12 :
Diviser par deux le nombres de politiques elus cumul deux mandats oui mais pas les salaires ni autres avantages....2017 ils vont trouver d autres combines...ces affairistes corrompus
a écrit le 10/07/2013 à 13:08 :
le problème n'est pas le cumul des mandats, le problème est qu'ils sont beaucoup trop nombreux. Il faut réduire de moitié les postes de parlementaires. Et là ils se bougeront le C pour conserver leur poste et remettre la France sur les rails....sinon c'est des effets d'annonces et des coups d'épée dans l'eau
Réponse de le 10/07/2013 à 13:28 :
Il ne me semble pas qu'un élu syndicale ou d'un CE d'entreprise cumule les salaires. Ce devrait être la même chose pour un élu. Par ailleurs, j'ai du mal à comprendre qu'ils touchent des revenus comme si ils exécutaient du travail à plein temps alors que la plupart du temps ils délèguent les fonctions pour lesquels ils ont été élu à leurs adjoints. Au mieux, ce serait de ne leur payer que le temps de présence.
a écrit le 10/07/2013 à 12:10 :
Afin que les cumulards finissent par comprendre qu'il est inutile de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, il suffit de rendre obligatoire la présence à toutes les séances et commissions de l'Assemblée, du Sénat, des mairies et divers conseils généraux. Interdire le suppléant qui oeuvrerait en lieu et place et taxer d'une amende égale à l'indemnité de fonction toute absence. Ils finiraient par s'apercevoir comme tout un chacun qui travaille qu'il n'est pas possible d'être dans deux lieux différents en même temps.
a écrit le 10/07/2013 à 12:02 :
ouaouh!! donc si j'ai bien compris un député, sénateur et député européen sera puni il n'aura plus le droit d'être maire ou président de conseil général..... et ce en 2017!!!! et si on supprimait aussi une bonne moitié des 577 députés et qu'on leur sucrait aussi le chauffeur et la jolie voiture mais pas en 2017 au premier septembre 2013!!! Une bonne marche à pied et quelques voyages en trains forment la jeunesse il parait!!! je crois qu'aujourd'hui cela formerait la vieillesse de nos chers élus!!
a écrit le 10/07/2013 à 11:45 :
Une bonne solution à étudier est le statu quo : On vote blanc ou on s'abstient en masse ! Cela pourrait provoquer une remise en question du fonctionnement de nos institutions et de ses règles. Les démocraties occidentales ne sont que des dictatures "maquillées" pour pays développés. Actuellement, la seule règle démocratique appliquée est le droit de vote.
a écrit le 10/07/2013 à 11:40 :
Il faut obtenir la démission de François Hollande. Le reste suivra.
Réponse de le 10/07/2013 à 13:29 :
+10000000000000000000000000000000000000000000000000
Réponse de le 10/07/2013 à 14:03 :
Le rapport avec la choucroute?
a écrit le 10/07/2013 à 11:36 :
un très bel article informatif , enfin je note que 214 députés sont a leur 3eme mandat consécutif ce qui fait 15 ans qu'ils sont là dans la dite assemblée , aux USA ce serait impensable qu'on garde aussi longtemps les memes personnes au nom de la démocratie , en fait si certains repassent sans arrêt c'est pas pour les idées sinon cela se saurait , c'est plus pour le coté photo , un mannequin sans idée avec une étiquette politique peut se faire élire , avis aux candidates , quand au cumul de deux mandats c'est pas la généralité mais quand meme il y'a encore du travail a faire , le plus indignant c'est ceux qui sont là depuis 15 ans au moins , les doyens ont la vie dure
a écrit le 10/07/2013 à 11:22 :
On entend beaucoup dire, il faut supprimer le Sénat. Nous avons toujours eu une chambre haute, les anciens. Cela pose le problème du salut public. On peut avoir un staline qui se fait élire et qui fait des millions de chômeurs. En Europe des pays sont dévastés par les erreurs de gouvernance. S il n y a pas de chambre modératrice, on va dans le fossé. C est ainsi que les erreurs du passé sur les régimes de dictature d Etat réapparaissent. Ou bien le féodalisme. Il existe des conditions de conservation pour une société dans le monde en fonction de ses spécificités. En tient-on compte ? Cela pose la question du respect de l intérêt général et du rôle de l administration. Peut-elle fonctionner en mode autonome ? Nous sommes interloqués par le sous investissement ou l effectif double de la fonction publique par rapport aux démocraties. De la même manière pour le niveau des prélèvements et celui de l activité en général. On parle d un pays endormi. Il n est pas gênant que les représentants aient deux mandats, en revanche que les salariés ne soient pas représentés est une bizarrerie. Il y a peu on nous publiait que 80% de la population ne se sentait pas représentée. Si les députés gagnent bien leur vie, pourquoi la population ne le pourrait ? La république des v?ux et commémorations démotive la population. L OCDE nous a publié une comparaison des administrations dans les démocraties, il se trouve que la notre coûte plus cher pour moins de résultats qu ailleurs? Cela nous conduit à la question de l effiscience des dépenses publiques. Si 6 points de dette ne produisent pas de croissance, chez nos voisins c est l inverse.
Réponse de le 10/07/2013 à 13:00 :
1 - Plusieurs pays européens, notamment les pays scandinaves, n'ont qu'une seule assemblée. Sont-ils moins démocratiques que nous ? Certainement pas. 2 - La fonction publique est remarquablement sur-représentée dans les assemblées puisqu'elle représente pas loin de la moitié des députés et sénateurs.
a écrit le 10/07/2013 à 10:34 :
POUR ETRE HONNETE on ne peut dissocier la loi contre le cumul sans celui du nombre des élus ou alors nous allons encore augmenter le nombre de ces privilégiés c'est la que l'union nationale devrait se montrer pas par un ciméma comme à villeneuve sur lot du réel ou alors marine a raison nous avons l'UMPS DES PRIVIL2GES
a écrit le 10/07/2013 à 8:39 :
pourquoi attendre 2017 ils sont pas fous les socialos fin de mandat donc encore 4 ans a s enrichir sur le dos du peuple ils ne connaissent pas les fins de mois difficile ces gens là a quoi ca sert d avoir auant de deputes dans notre pays pour les voir dormir sur les bancs de l assemblee apres un bon repas ce n est que des profiteurs ils sont là pour s en mettre plein les poches du peuple ils s en moque
a écrit le 10/07/2013 à 8:05 :
encore une promesses en l air tous des menteurs des cumulards ...que le pouvoir et l argent pour le reste les copains d abord... les prochaines echeances dehors.....
Réponse de le 10/07/2013 à 8:28 :
+ 10 000
a écrit le 10/07/2013 à 7:19 :
Combien de Cahuzac ? 1...50 ? 300 ?
Combien d'inconséquents irresponsables ? 150 ?....961 ???
Réponse de le 10/07/2013 à 8:08 :
Et pour imiter les copains , je détruis ma carte d'électeur.
Réponse de le 10/07/2013 à 11:04 :
Ouais, ouais, on dit ça... Rendez vous au moins utiles en votant autre chose que l'UMPS ou bien blanc, mais votez. Cela reste la seule liberté que l'on a de virer ceux en place.
Réponse de le 10/07/2013 à 11:30 :
@ Jérome. Suis d'accord avec toi sauf que voter blanc ne rime à pas grand chose vu qu'on en parle pas...Par contre, l'abstention ça fait plus de bruit. Et on ne peut plus considérer que les abstentionnistes sont des gens qui se moquent de ce qui les entoure. Ce sont des gens dégoutés.
Réponse de le 10/07/2013 à 13:33 :
Je pense pour ma part que celui qui ne vote pas, c'est qu'il ne se sent pas concerné. Par contre, voter blanc c'est exprimer l'opinion qu'aucun des candidats ne présente d'intérêt. Alors imaginé si tout le monde votait blanc. Sûr qu'on en parlerais.
Réponse de le 10/07/2013 à 14:13 :
Pour que je vote , encore faudrait il que je recouvrisse la confiance que j'eûtes vis à vis des élus.
Ci-fait , ma carte est donc détruite et je ne voterai plus.
Point...et barre.
Réponse de le 10/07/2013 à 17:00 :
Desole, mais donc si tu ne vote pas tu n as ABSOLUMENT PAS LE DROIT DE LA RAMENER! Soit tu t exprimes en votant meme blanc, Soit tu ne le fait pas et Jerome a raison, et donc tu n as rien a dire!!!! Voter n est pas qu un droit c est aussi un DEVOIR!!! Dans plusieurs pays du nord ne pas voter est meme puni par une amende!!!!
Réponse de le 10/07/2013 à 20:36 :
Entièrement d'accord avec Jérome et l'antoine de 17:00. Voter est un devoir. Il est trop facile d'exprimer des opinions sans participer à la vie de la nation. Antoine, vous devriez changer de pseudo.
a écrit le 10/07/2013 à 6:08 :
Ce sont des prédateurs sans vergogne des deniers publics. 566 députés nous ont clairement fait savoir ce que la solidarité dans la crise signifiait pour eux. La crise, la rigueur, les impôts, les sacrifices c'est pour les autres mais pas pour eux. On est pas prêt de me revoir dans l'isoloir.
Réponse de le 10/07/2013 à 7:18 :
+ 1
a écrit le 09/07/2013 à 23:27 :
Au sujet des affaires publiques, pouvez-vous commenter le chiffre du déficit annoncé à 72,6 milliards sur 5 mois. Nos voisins n ont pas de déficit et moitié moins de chômeurs et de fonction publique. Comment allons-nous appliquer la règle ?
Réponse de le 10/07/2013 à 8:44 :
Je propose d'appliquer la règle grosso-modo : on les vire tous. Comme ça , simple et rapide
Réponse de le 11/07/2013 à 6:05 :
Ouais, mais pour ça il faut aller voter...Trop facile de la ramener et d'inciter les autres à prendre votre place.
a écrit le 09/07/2013 à 22:48 :
Arrêtons de payer ces gens dès le 2e mandat. On verra comme par enchentement le nombre de cumulard baisser clomme neige au soleil.
Et pourquoi pas dès aujourd'hui puisqu'il n' y a pas de raison que ces profiteurs ne contribuent pas aussi à remplir le tonneau des Danaïdes qu'ils contribuent à vider encore plus vite pour se faire re-élire !
Réponse de le 10/07/2013 à 2:11 :
+1
Réponse de le 10/07/2013 à 7:19 :
+++ UN
Réponse de le 10/07/2013 à 9:13 :
Evidemment, ... et ceux qui justifient aujourd'hui le cumul comme une nécessité pour rester à l'écoute des petites gens pourront toujours le faire. Autant de mandats qu'ils veulent mais l'indemnité d'un seul !
Réponse de le 10/07/2013 à 9:17 :
+1
a écrit le 09/07/2013 à 21:54 :
pour moi fini tous des menteurs des profiteurs... je ne leurs ferai pas l honneur de me deplacer ...ma carte est au feu ...fini fini ...
Réponse de le 09/07/2013 à 22:07 :
Il faut agir, par exemple interdire aux Parlementaires de sortir de leurs permanences en ville, pour cela il suffirait de leur rendre visite et de souder les portes et fenêtres avec des barreaux ... ainsi ils cesseraient de nuire à la Nation Française.
Réponse de le 09/07/2013 à 22:20 :
Foutaises! vous n'avez pas plus sérieux ? !!
Réponse de le 10/07/2013 à 7:19 :
+ 1
a écrit le 09/07/2013 à 21:46 :
Ne dites pas que les étrangers prennent toujours tout.
Réponse de le 09/07/2013 à 22:04 :
hummm, renseignez vous! une bonne partie, tres bonne partie !
Réponse de le 12/07/2013 à 12:52 :
1)Avant de vous répondre, je souhaite gaspiller un peu de temps aux rédacteurs pour leur dire pourquoi je déteste la loi des trente-cinq heures. « Philippe Duron, député maire de Caen, le roi des "cumulards" ? » si j'ai bien calculé, 4x5=20 ans. Il était donc au parlement lorsque la loi des trente-cinq heures a été adopté. Je reviens vers les calculs, Philippe Duron travaille 25 postes x 35 heures/semaines = 875 heures ! Je me fiche de combien il y a d'heures par semaines, je m'en tiens au calcul par rapport au nombre de postes. Mr Philippe Duron travail 875 heures par semaines. Quand lui même travail 875 par semaines pour gagner des sous, comment est-il possible qu'il ait voté pour une loi de seulement trente-cinq heures par semaines ? A-t-il pensé que quand lui-même gagne autant de sous pour sa famille, comment est-il possible qu'après avoir travaillé 35 heures, une famille vive tranquillement ? Que deviendra leur pouvoir d?achat ? Nicolas Sarkozy avait donné une solution pour que le peuple récolte plus d'argent, mais après l'arrivé au pouvoir du PS cela a été supprimé. Dans ceux qui travaillent à plus d'endroits différents en une semaines, c'est la gauche qui est majoritaire. Le reportage l'a bien montré. Je ne l'ai pas inventé. Donnez-moi une réponse : Par la loi, le gouvernement de gauche ne traite-il pas mal la populace au nom de la démocratie ? 2) c'est un renseignement à donner. Si on ne le donne pas, le gouv ne le saura pas. La plupart des étrangers français ne connaissent pas les manières de la société française et comment marche le système d'administration. Il y a beaucoup d'étrangers de nationalité française et beaucoup d'autre émigrés, même s'ils ont reçu leur nationalité. On ne leur donne à eux aucune leçons. Avant de leur donner leur papiers français ne pourrait-on pas prendre un peu de temps pour leur expliquer les lois de France pour qu'ils puissent s?intégrer ? Il n'existe aucune formation. Pourtant cela doit exister. Il y a des parents qui ne pensent qu'à eux et pas à leurs enfants faute d'informations. Donc à un moment ni l'enfant ni la France ne perçoit l'héritage. Si 'une très bonne partie' prend toujours tout, les responsables en sont les gérants de la France. En ne s'occupant des problèmes majeurs, ils augmentent les impôts pour remplir leur poches. Le peuple s'appauvrit. Mais le PS s'en fiche vu qu'il a les moyens de se faire gonfler les poches.
a écrit le 09/07/2013 à 20:51 :
ça se dit législateurs et ça se place au-dessus des lois...Lamentables , irresponsables , dangereux et criminels.
a écrit le 09/07/2013 à 19:48 :
C'est immonde !
Réponse de le 10/07/2013 à 11:07 :
Développez SVP.
a écrit le 09/07/2013 à 19:13 :
Encu...., euh ça prend un "s" non ?
Réponse de le 09/07/2013 à 19:29 :
Compte tenu qu'ils sont 577 députés + le sénat + le président, c'est sûr, il y a un "s". C'est bien pour ça qu'ils ont votés d'abord le mariage universel.
a écrit le 09/07/2013 à 19:10 :
non c est pas possible j en revient pas
a écrit le 09/07/2013 à 18:58 :
il y a un tel décalage entre le monde politique, qu'il soit de droite,gauche,vert etc .... c'est impressionnant de voir ces gens loin de la réalité !... On va à la cata, ils ne s'en rendent pas compte !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 19:53 :
si! ils s'en rendent compte ! de toute façon, réfléchissez, que craignent ils? il ne leur arrivera jamais de se faire kidnapper leurs économies par les banques ou l'état, eux! leur fric , leur patrimoine est bien placé, loin de ce souk français, et en attendant ils s'empiffrent!...tandis que nous....en bas de l'échelle, dans la France d'en bas, on reçoit tous les mauvais coups fomentés de leur tour d'ivoire...les "petits" morfleront TOUJOURS !!
a écrit le 09/07/2013 à 18:40 :
et en plus certains députés possèdent au moins un micro parti, qui rapporte encore du blé suplémentaire
Réponse de le 09/07/2013 à 19:27 :
pour ça .... il faut des cons qui donnent ! ?
a écrit le 09/07/2013 à 18:35 :
comme cela ils connaissent la vie réelle
Mais à quoi leur sert cette connaissance.
La France et ses habitants vivent mieux ?
a écrit le 09/07/2013 à 18:28 :
2014 !!!!!!! l'année ou la France à rejoint la Grèce !!!!!!!!!!
a écrit le 09/07/2013 à 18:25 :
Le 10 septembre à lieu une grande grève nationale. Il est temps de demander le non cumul des mandats. Soyez avec nous.
Réponse de le 09/07/2013 à 18:45 :
d accord avec vous , révoltons nous contre tous ces abus ;les Français ne sont pas des moutons bon sang toujours les memes ; nos politiciens qui s en mettent plein les poches et qui ne cesse de taxer les petits ; on ne peut pas accepter continuellement autant nous exterminer
cessons toutes ces augmentations qui nous saignent moi je ne suis pas allé en vacances depuis 20 ans et combien comme moi ; juste le droit de survivre en ayant travaillé toute ma vie et eleve toute seule 3 enfants c est quoi cette France ,j ai honte de ce pays que j aimais tant
Réponse de le 09/07/2013 à 19:11 :
"Le 10 septembre à lieu une grande grève nationale. Il est temps de demander le non cumul des mandats. Soyez avec nous." les syndicats (sangsues du peuple) vivent des services publiques ... alors NON !!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 19:54 :
On y sera! l'espoir fait vivre....mais si peu actuellement !
Réponse de le 09/07/2013 à 22:01 :
Le 10 septembre au lieu de donner du crédit aux syndicats qui ne sont que des politicards ,
restez chez vous,aucune consommation,puis les jours suivants s'ils n'ont pas compris .
Assez d'être manipulé par des syndicats qui ne font que de la politique pour conserver leur statut en se foutant complètement de l'économie et des salariés.
Réponse de le 10/07/2013 à 6:01 :
@Lyonnais : C'est sûr qu'avec votre petite auto école, ça ne va pas arranger vos affaires.
Réponse de le 10/07/2013 à 11:38 :
@le 10 septembre : J'y serais avec toute ma famille, mes ados compris. Ce n'est plus possible. Mes enfants ont besoin d'avoir l'espoir d'un avenir.
a écrit le 09/07/2013 à 18:23 :
Une déculottée à venir pour les princes qui nous gouvernent !
Réponse de le 09/07/2013 à 22:08 :
OUI! mais QUAND ???????? !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 10/07/2013 à 6:03 :
Le 10 septembre, ce sera la révolution. Soyez avec nous, dans la rue pour crier votre indignation. HOLLANDE DÉMISSION
Réponse de le 10/07/2013 à 7:22 :
+ UN
Réponse de le 10/07/2013 à 12:28 :
Les princes qui nous gouvernent? Les socialistes? et pour mettre qui à la place? l'UMP avec Sarkozy? Mélenchon? Le Pen? Bayrou? Virez les princes actuels, vous en retrouverez d'autres, ceux qui ont justement été virés aux dernières élections. Ils ne font que s'échanger les rôles, et rebelotte.
Quand à la révolution, ne rêvez pas trop. Avec tout ce qu'il s'est passé, elle aurait déjà dû avoir lieu. Et puis ce n'est pas que "Hollande démission" qu'il faudrait dire, mais "tous les politiques, démission".
Et si la révolution se fait, on fait quoi après? Qui met-on aux responsabilités, sur quelles bases communes? Ferait-on respecter réellement nos valeurs, comme la liberté,l'égalité et la fraternité? Serions nous tous d'accord sur ces bases communes pour fonder toute l'action politique? De simples citoyens sans parti voudraient-ils prendre la responsabilité de remplacer ceux qu'on aurait viré? Et les citoyens restés simples électeurs soutiendraient-ils ces nouveaux responsables en acceptant des reformes sans doute pas indolores?

Bref, c'est bien joli de vouloir faire la révolution, mais sans prévoir la suite, ça serait une catastrophe. Gouverner c'est prévoir, ce que ne font pas les responsables actuels, du moins pas au delà des échéances électorales. Si on veut changer les choses, il faudrait déjà que nous, simples citoyens, soyons force de proposition pour l'avenir en leur fournissant des solutions à débattre à l'Assemblée, puisqu'ils évitent soigneusement les sujets qui fâchent, mettons les leur sous le nez.

Mais quels simples citoyens, déjà empêtré dans les soucis du quotidien auraient l'énergie, le temps nécessaire pour assumer tout ceci? Moi le premier, je ne pourrais pas.

Alors que peut-on faire?
Réponse de le 10/07/2013 à 14:52 :
Vous avez, hélas, parfaitement raison.
Réponse de le 11/07/2013 à 5:53 :
C'est bien triste que de ne plus avoir d'espoir que cela change. Contrairement à vous, je pense qu'un Hollande démissionné permettrait une remise en question des candidats, car rassurez vous, il y aura toujours des politicards.
Réponse de le 12/07/2013 à 11:17 :
Une remise en question des candidats?! Vous leur en demandez beaucoup. A quand remonte la dernière remise en question d'un homme politique de premier plan? Pensez vous vraiment que Nicolas Sarkozy, pour ne prendre que lui comme exemple (mais ça marche aussi avec Le Pen et Mélenchon) soit capable de se remettre en question?
Ce n'est pas que je n'ai pas d'espoir que cela change. C'est possible car au fond ce n'est qu'une histoire de bonnes volontés. Mais on est tous tellement divisés que c'est pas demain la veille. L'autre souci c'est que quand un candidat devient Président, à la place de devenir le celui de tous les Français, il reste candidat prêchant pour sa propre paroisse. Un candidat qui se remettrait en question considèrerait toutes les solutions possibles, même celles qui ne viennent pas de sa famille politique et choisirait celle qui va dans l'intérêt de la population (après études, chiffrages et prévisions réalistes et pas fantaisistes) au lieu de seulement privilégier un fond de commerce, une base de clientèle réduite d'électeurs.
a écrit le 09/07/2013 à 18:19 :
Encore une promesse non tenue pour eux mêmes. Ils savent qu'en 2017 c'est retraite forcée...Ils sont prévoyant quand même.
Réponse de le 09/07/2013 à 18:34 :
Dans ce cas , c'est du cynisme , de l'opportunisme et du pique-assiétisme.
Réponse de le 09/07/2013 à 18:45 :
...la démission de François Hollande suffira pour foutre dehors toute l'assemblée nationale. Demandons plutôt la démission de François Hollande.
Réponse de le 09/07/2013 à 22:04 :
Mais il ne le fera pas,il a suffisamment comploté pour arriver à la fonction suprême ,il ne partira que s'il est éjecté par le peuple ainsi que ses sbires .
a écrit le 09/07/2013 à 18:18 :
Tout cela est du grand n'importe quoi.
On ne peut pas avoir un pied là , l'autre ici , l'autre ailleurs , une main à droite , l'autre à gauche , manger dans plusieurs gamelles , et faire du travail propre et efficace.
Vous l'oubliez trop ; ces élus ont des responsabilités à propos de la gouvernance du pays.
La voracité est une chose , l'intérêt supérieur des Français en est une autre , et les deux ne sont pas conciliables.
Halte à tous les grands écarts.
Réponse de le 09/07/2013 à 19:00 :
EXACT ! + 1000
a écrit le 09/07/2013 à 17:51 :
Du déficit et de ses conséquences. Ce dont on parle à l Assemblée concerne les citoyens. On a établi un droit au travail et au logement, ils ne sont pas appliqués. Ce dont les citoyens doivent parler c est de la malgouvernance. En Espagne par exemple, on compte un tiers de chômeurs pour 6,5% de déficit, une dette qui enfle de jour en jour et qui conduit le pays dans le fossé, le tout sur la récession. Enfin on apprend qu en zone euro, seule la France serait en récession? ainsi on plombe la zone qui plombe le monde ! On nous publie 72,6 milliards de déficit en Mai. Si on a appris la règle de Troie, on fait le calcul sur 12 mois cela donne combien. Pour le bac, on dit que le niveau en sciences est dans les derniers de classe des pays développés? alors pour citer Chateaubrillant qui avait un château qui brille, y a qu à citer la recette, comme les élections, sur un malentendu ça peut marcher. Quid de la légitimité d une assemblée rejetée par la moitié de la population aux élections. Le résultat du calcul donne le chiffre effrayant de 174 milliards? ce qui devrait augmenter puisque moins d activité crée moins d activité et plus chômeurs. Alors qui paye ? Les impôts c est 50 milliards, on attend 74 selon la PLF 2013. Allons-nous multiplier les impôts par 4 ? Il resterait encore 24? un cinquième des salaires et pensions du public. L Etat compte placer cette année 170 milliards d obligations. Va-t-on les placer, quelles sont les conséquences du déficit ? déjà on taxe la bière de 15%, on tue le commerce et l automobile?
a écrit le 09/07/2013 à 17:47 :
SVP élu ps, ferme la.
Réponse de le 09/07/2013 à 18:26 :
Rassurez vous, il ne s'est pas manifesté.
Réponse de le 09/07/2013 à 19:55 :
Tous avec la vague BLEU MARINE !
Réponse de le 09/07/2013 à 21:38 :
+ 1000
a écrit le 09/07/2013 à 17:43 :
C'est bien la preuve qu'ils n'ont pas assez de travail en conséquence de quoi, il est logique d'interdire le cumul des mandats et en même temps de réduire le nombre de parlementaires à 300 au lieu de 910. Il n'y aura pas moins de démocratie, ça réduira le coût des parlementaires,, ça permettra de diminuer le nombre extravagant de fonctionnaires surpayés des assemblées - du reste à quoi servent 2 assemblées ? De nombreux pays européens, pas moins démocratiques que la France, n'ont qu'un seul parlement.
a écrit le 09/07/2013 à 17:34 :
Ils veulent cumuler?
Super!
Moi je dit oui.
Mis en touchant que 1 seul salaire. Le plus élevé. Et 1 seule note de frais!
Vous allez voir si il voudront toujours du cumul!!!
Rapace de politicards
Réponse de le 09/07/2013 à 18:21 :

+10000
a écrit le 09/07/2013 à 17:12 :
Quel est le but de cette réforme, faire des économies ou des dépenses supplémentaires. Eh bien des dépenses supplémentaires car en augmentant mathématiquement le nombre des élus par cette réforme, on va payer plus d'élus qui vont cotiser pour une retraite et vont toucher des primes et avantages divers. Il fallait au contraire laisser nos élus cumuler le maximum de mandats mais en n'en payant qu'un seul.Voila ce qui aurait été une mesure dans l'air du temps pour un pays en "faillite ".
Réponse de le 09/07/2013 à 19:57 :
Ne soyez pas naïf non plus. Plus un homme politique cumule des mandats (même s'il n'est rémunéré que pour un seul), plus il "sert" les intérêts de ses amis. Les dits-amsi ui renvoient l?ascendeur d'une manière ou d'une autre!
a écrit le 09/07/2013 à 16:47 :
Je remarque que les moins cumulards... sont ceux sur lesquels les médias et leur adversaires déversent des tonnes d'excréments.
a écrit le 09/07/2013 à 16:46 :
"Tu comprends, si on n'a ici que des gens qui se contentent de 5.000 euros par mois, on n'aura que des minables".

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2012/01/07/2675282_ces-minables-qui-se-contentent-de-5000-euros-par-mois-une-polemique-signee-cope.html
Réponse de le 09/07/2013 à 18:25 :
Entre les minables de M. Copé à 5000 euro par mois et M. Mélenchon qui ne veut pas voyager en classe économique car c'est indigne de sa personne...
Réponse de le 09/07/2013 à 19:56 :
Mélenchon = touts avantages réunis = 30 000 eur/mois ! il peut la ramener !!
a écrit le 09/07/2013 à 16:32 :
Ce n'est pas le cumul des mandats qu'il faut supprimer, ce sont toutes les strates qui alourdissent le pays !!!
Et de fait il y aura moins de mandats disponibles...
Réponse de le 09/07/2013 à 16:51 :
Et si on supprimait le cumul des rémunérations, tout simplement ?
Réponse de le 09/07/2013 à 16:53 :
Tout-à-fait d'accord ! Bien dit !
Réponse de le 09/07/2013 à 18:27 :
ok avis que je partage : "Et si on supprimait le cumul des rémunérations, tout simplement ?.... quelques soit le nombre de mandat(s) ".... mais ce sont ces princes là qui votent les lois !
Réponse de le 09/07/2013 à 20:02 :
@Jean Némarre. Vous avez ENTIEREMENT RAISON! Arre^tons le mille-feuille et les trates administratives. 1) l'état fera des milliards d'économies; 2) les collectivités seront responsabilisées et forcées de cibler leurs actions; 3) il y aura moins de mandats et comme il y a plein d'hommes politiques, il y aura moins de cumulards
Réponse de le 09/07/2013 à 22:14 :
Je plussoie tous les Jean !!!
Réponse de le 10/07/2013 à 7:27 :
A tous, un coup de pied au C.L , mais bien placé !!!!!
Réponse de le 10/07/2013 à 8:27 :
Grrrrr !!!
a écrit le 09/07/2013 à 16:26 :
Il me semble que le problème pourrait être pris autrement.
Ils souhaitent conserver un lien avec le peuple d'en bas ? Sous réserve que chaque activité garantisse le bon déroulement de l'autre, nous pourrions conserver ce principe.
SAUF: qui peut le plus peut le moins. Ils ne devraient conserver -->UNIQUEMENT<-- QUE LA RENUMERATION LA PLUS HAUTE, de tous les postes.
Il ne s'agit pas de cumul des mandats, mais d'interdire le cumul des indemnités/salaires et autres avantages qui, par ce comportement entretiendrait un lien avec le peuple d'en bas: celui qui ne cumule pas ou à qui ces même messieurs interdisent et/ou contraignent le cumul des emplois.
Plusieurs mandats : oui, selon.
Cumuler les avantages de plusieurs mandats : NON.

Un salaire/une retraite/un contexte.

MESSIEURS : prouvez que vous travaillez pour le peuple et non pour vous.
Réponse de le 09/07/2013 à 22:12 :
Très bonne sujétion ,mais dans ce cas ils ne se précipiteront plus.
La mariée ne sera plus aussi attirante,et nous compterons ceux qui travaillent pour la France et non pour eux.Ils ne seront plus très nombreux!!
Réponse de le 09/07/2013 à 22:16 :
" prouvez nous que vous travaillez pour le peuple et non pour vous " ! je me poile! et vous y croyez?? vraiment..?
a écrit le 09/07/2013 à 16:16 :
Nos élus cumulards et multi-cumulards s'abritent derrière le plafonnement des indemnités (8500 euros/mois ?), mais n'insistent surtout pas sur le reversement des excédents vers d'autres élus (exemple des Balkany) et sur le cumul des retraites qui leur permet d'atteindre des retraites de plus de 10 000 euros (il en faut des point AGIRC...). Il serait temps d'avoir une AN de 300 députés et un Sénat d'une centaine de cacique et d'être dans les normes des pays démocratiques.
a écrit le 09/07/2013 à 16:14 :
NON NON et NON !
Réponse de le 09/07/2013 à 17:06 :
Non quoi ?
Réponse de le 09/07/2013 à 18:23 :
J'ai fait tomber mon string !
Réponse de le 09/07/2013 à 19:57 :
Fais chaud! laisse tomber....
a écrit le 09/07/2013 à 16:10 :
Cumul mandats et retraites....et alors!!!!!
a écrit le 09/07/2013 à 16:03 :
Il serait temps que la monarchie parlementaire et sa caste de fonctionnaires s'alignent sur les français du privé si on veut éviter un printemps français saupoudré d'une révolution égyptienne entre ceux qui minoritaire ne participent à aucun effort de modernisation de notre pays qui vivent sur le compte de l'état et ceux de la société civile qui a mis un genou à terre supportant la majeure partie les réformes structurelles.
Réponse de le 09/07/2013 à 16:20 :
Je suis d'accord avec vous à une différence près: ou sont les réformes structurelles? Elles n'existent que dans les discours, jamais dans les faits. A moins que rendre l'Etat plus gras chaque jour soit considéré comme une réforme structurelle? Aussi il manque quelque chose dans le projet de loi: le non renouvellement des mandats. Il faut arrêter d'être élu plusieurs fois de suite, ca fait uniquement des politiciens à vie qui n'ont pour but que leur carrière de cumulards de mandat. Un seul mandat et non renouvelable, ca sera nettement plus compliqué pour continuer le petit jeu de la république des copains.
a écrit le 09/07/2013 à 15:58 :
Comme quoi nos parlementaires se comportent délibérément comme des bandits pas manchots .. que les français se rendent dans leurs permanences de ces cupides Parlementaires pour leur signifier sans ménagement le désaccord du peuple... ALLEZ TOUS DANS LES PERMANENCES PAR CARS ENTIERS CHAQUE SEMAINE.
Réponse de le 09/07/2013 à 16:20 :
des roms ont en a , la delinquance monte bien entendu les policiers d'ailleurs ne veulent rester qu'un an pas plus dans cette banlieue -
Réponse de le 09/07/2013 à 20:00 :
ouais, comme ce policier attaqué sur une plage à Marseille par UNE VINGTAINE DE JEUNES " !, quel courage, mes enfants ! l'honneur , chez eux, ils réside où? il va surement rester estropié : paralysie d'un côté du visage! c'est lamentable de voir ça CHEZ NOUS !! oui, CHEZ NOUS !!
Réponse de le 09/07/2013 à 20:21 :
elle est belle la France !!!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 21:33 :
Ne cherchez pas, c'est voulu, on le sait par les politiques cette situation lamentable! ils laissent rentrer de plus en plus de gens , ils n'emprisonnent pas, la délinquance, la violence battent leur plein ! Eux, ne connaissent pas tout cela, ils ne sont aucunement confrontés à tout cela, zen et tranquilles dans leur beaux quartiers, leurs demeures sécurisées, leur gardes du corps, leurs enfants allant dans les meilleures écoles, bien à l'abri!....et c'est toujours les mêmes qui trinquent, comme d'hab ! qu'ils se méfient, car la coupe est pleine.....
a écrit le 09/07/2013 à 15:55 :
A jamais le non-cumul des mandats.
a écrit le 09/07/2013 à 15:49 :
Cela fait des années que le peuple réclame la fin du cumul. Il serait temps de s'y mettre !! On pourra peut être espérer un regain de la confiance envers les politiques. Mais pas avant cette réforme.
Réponse de le 09/07/2013 à 21:55 :
Elle ne se fera pas , même en 2017 ! ils ont besoin d'attendre encore plus de 4 ans, pour finir de se remplir leurs comptes ? pour nous, tout se fait de suite! taxes, impôts..eux, peuvent attendre, évidemment, et c'est normal, n'est ce pas? ! je vous trouve bien candide, Chich, un regain "de confiance"?...c'est pas mal comme réflexion! il nous en faudra bougrement plus comme "preuves " d'un regain de confiance, vous voyez !
a écrit le 09/07/2013 à 15:45 :
Si le texte passe as, on peut toujours réclamer un referendum....
a écrit le 09/07/2013 à 15:32 :
la soupe est bonne pour nos politiques : salaire , avantages fiscaux , retraite , multi mandat , TGV gratuit , salaire pour la compagne pris sur les frais de representation , .....note de frais ....
pourquoi changer celà , cela fonctionne bien ... pour eux
et le francais eux payent des impôts en plus pour financer cette gabegie
1789 c'etait il y a 224 ans : on ne le dirait pas !
Réponse de le 09/07/2013 à 16:11 :
Quand il y a des plafonnements, ce qui dépasse, ils peuvent le verser à qui ils veulent (leur parti, leurs assistant(e) souvent familiaux, des "bonnes actions"), c'est bien utile !
a écrit le 09/07/2013 à 15:32 :
Plus de deux mandats! Comment peuvent-ils exercer convenablement les responsabilités liées à leurs fonctions? Certains comme Rebsamen à Dijon en ont cinq! Voilà la vérité sur la situation de nos élus pendant que les français sont saignés. Les efforts, c'est pour ceux d'en bas...
a écrit le 09/07/2013 à 15:31 :
christian Jacob n'est pas à une contre vérité près, mais il les énoncent de façon si véhémente qu'on pourrait presque croire qu'il dit vrai. Ceci dit , pour être sûr que ces messieurs ne soient pas tentés de se "démultiplier" à droite à gauche , il suffirait simplement de limiter les indemnités à un seul mandat; les autres étant assurés à titre gracieux. Mon petit doigt me dit qu'ils montreraient moins d'entrain à postuler x mandats;
a écrit le 09/07/2013 à 15:26 :
C'est sûr qu'on ne peut pas être au four et au moulin, mais les politiques se font élire pour ce que cela rapporte et pas autre chose :-)
a écrit le 09/07/2013 à 15:24 :
Si on va en politique c'est bien pour s'en mettre plein les poches.
Réponse de le 09/07/2013 à 15:55 :
+++le bénévolat et la notion de service public ne servent plus que de miroir aux alouettes....
Réponse de le 10/07/2013 à 7:29 :
Le pays, on s'en fout, encore plus des Français.. !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :