En 2013, l'Assurance maladie a dépensé 1,4 milliard de moins que prévu

 |   |  293  mots
En 2013, l'assurance maladie a dépensé 174,1 milliards d'euros. (Photo : Reuters)
En 2013, l'assurance maladie a dépensé 174,1 milliards d'euros. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Déjà en 2012, les dépenses de santé avaient été inférieures à celles prévues dans le budget. Ce sera probablement aussi le cas en 2014.

En 2013, les dépenses de santé n'ont atteint "que" 174,1 milliards d'euros. Cela représente environ 1,4 milliard d'euros de moins que l'objectif fixé dans le budget de la Sécurité sociale, a indiqué ce vendredi le comité d'alerte sur les dépenses d'assurance maladie dans un avis.

Chaque année, les dépenses de santé progressent, en raison des nouvelles pathologies et du vieillissement de la population. Pour 2013, leur augmentation avait été fixée à 2,7% par rapport à 2012. Celle-ci devrait finalement être limitée à 2,4%, estime le comité, placé auprès de la Commission des comptes de la Sécurité sociale.

En 2012, des dépenses déjà inférieures aux prévisions

Cette moindre dépense, qui avait été "anticipée", "résulte de trois facteurs", explique le comité. En premier lieu, le taux de progression prévu pour 2013 était supérieur à celui fixé pour l'année précédente (2,5% en 2012). Ensuite, en 2012 les dépenses avaient déjà été inférieures aux prévisions, ce qui avait créé un "effet de base" pour l'année suivante.

Enfin, la progression des dépenses a été "contenue". Les dépenses de soins de ville, notamment, n'ont augmenté que de 2,1%, ce qui s'explique essentiellement par les moindres dépenses d'indemnités journalières et de médicaments.

En 2014 les dépenses seront probablement inférieures à celles budgétisées

Selon le comité, la moindre progression de 2013 crée à son tour un "effet de base" favorable pour 2014. Les dépenses devraient  donc à nouveau être inférieures à l'objectif de 179,1 milliards d'euros (+2,4%) fixé pour l'année en cours.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement a déclaré vouloir économiser, d'ici 2017, 10 milliards d'euros pour la seule branche maladie de la Sécurité sociale, dont le déficit est prévu à 6,1 milliards en 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2014 à 10:37 :
Dans ce cas vivement qu'ils nous remboursent "rétroactivement" les 1 euro par docteur et 0.5 euro par pharmacie !
a écrit le 12/04/2014 à 13:17 :
bah! bientôt il y aura des économies "forcées";;;On vous remboursera à l'année uniquement 4 à 5 visites tout compris (spécialistes), sinon, ce sera de votre poche! la sécu va se renflouer à ce train là!
a écrit le 12/04/2014 à 9:00 :
Ce n'est pas la diminution de la progression qui nous intéresse
mais le ZERO DEFICIT 40 ans d'errance
Réponse de le 12/04/2014 à 10:24 :
Il faut ne pas rembourser les 300 premiers euros, ça fera de l'air à la Sécu. Si on veut que ses dépenses baissent, il n'y a guère d'autre moyen simple (et efficace) à mettre en œuvre de suite...
Réponse de le 12/04/2014 à 13:15 :
ben, alors faut supprimer aussi la CMU & l AME !!!!!!
a écrit le 12/04/2014 à 8:06 :
Si la Sécu remonte ne serait il pas temps de rendre a nouveau les soins gratuits comme avant les 1€/docteur et 0.5€/boite de médicament ?
Réponse de le 12/04/2014 à 11:16 :
pour avoir les soins gratuits il faut être clandestin,sans papier; ou atteint d'une affection longue durée . c'est ce que certains et certaines appellent "la justice sociale"en tout cas en ce qui concerne les bénéficiaires de l' AME.
une franchise de 300
Réponse de le 13/04/2014 à 10:41 :
Comme quoi ca ne tourne pas rond. Pour les soins médicaux gratuit il ne faut pas cotiser. Et ceux qui paye pour ceux que ne sont pas cotisant ce sont ceux qui cotises et qui paye ces frais de 1 euro et 0.5 euro en plus ! C'est une honte ce genre de chose. Je ne peux pas m'acheter un écran plat; Quand est ce qu'on met une taxe de 1 euro pour ceux qui en acheté un histoire que l'on puisse m'en offrir un au nom de l’éducation et du droit à l'information ?
a écrit le 11/04/2014 à 20:14 :
eh! bien, pas de quoi se plaindre ! c'est bien, NON?...! déremboursements , santé à 2 vitesses, d'ici quelques temps il y aura encore plus d'économies...à moins qu'avec une recrudescence de la CMU, l'AME........!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :