"La primaire UMP devrait être ouverte aux centristes du Modem et de l'UDI"

 |   |  596  mots
Hervé Mariton (UMP) ne croit pas à un risque de scission au sein du parti
Hervé Mariton (UMP) ne croit pas à un risque de scission au sein du parti (Crédits : Reuters)
Hervé Mariton, député de la Drôme et en charge du projet à l'UMP, tire les leçons du scrutin européen. Il souhaite que le prochain président de l'UMP ne soit pas candidat à la primaire. Selon lui, cette primaire qui doit être ouverte aux centristes de l'UDI et du Modem, devrait avoir lieu fin 2015.

Quelle est votre analyse de la situation française au lendemain du scrutin européen ?

Je crois que ces élections ont souligné deux choses. D'abord que les Français ont sanctionné lourdement l'échec de la majorité en place depuis deux ans. Ensuite, les résultats ont montré que l'opposition, c'est-à-dire l'UMP,  n'a pas totalement assumé l'échec de 2012. Or, moi je l'assume, nous n'avons pas su convaincre en 2012, nous avons eu des insuffisances et des lacunes. C'est pour cela que nous avons perdu.

Avec le résultat de dimanche, nous payons aussi l'insuffisance d'explication sur la question européenne. Pourtant, nous devrions nous réjouir, car au niveau européen c'est le parti auquel l'UMP adhère, le PPE, qui arrive en tête. Mais ce n'est pas le cas de l'UMP dans la circonscription France. Nous payons notre incapacité à expliquer ce qu'est l'Europe.

Nous avons un déficit considérable d'explication sur ce que serait le décrochage, le déclassement de la France si on sortait de l'Euro. Et pourtant, dans un tel cas de figure, que de dégâts sociaux et économiques !

 Oui, mais on a du mal à comprendre quelle est la ligne de l'UMP sur l'Europe, C'est celle d'Henri Guaino ou celle d'Alain Lamassoure ?

 -  N'exagérons pas, la ligne souverainiste d'Henri Gaino est très minoritaire. Et Alain Lamassoure a très bien su enrober sa position fédéraliste. Je ne suis pas pour une harmonisation systématique de tout en Europe. Il y a des harmonisation idiotes. Mais une Europe anti-fédéraliste systématique, celle de l'Europe des Nations, conduirait à l'Europe voulu par les Anglais, encore plus libérale. Il faut garder le principe de la libre circulation des biens et des personnes. Ceci dit, on aurait eu besoin d'une campagne électorale plus longue sur l'Europe pour expliquer tout ça.

 Que pensez-vous de ce qui vient de se passer au bureau politique de l'UMP avec la démission de Jean-François Copé ?

-  Au regard de la situation d'aujourd'hui, je pense que c'est le schéma le plus convenable qui a été décidé. Ceci dit, entre maintenant et l'automne il faut bien garder en tête que l'on a décidé d'organiser des primaires pour l'élection présidentielle de 2017. Aussi, pour éviter la confusion, il faut que le nouveau président qui sera élu ne soit pas candidat aux primaires. Il faut aussi que ces primaires soient ouvertes à l'UDI et au Modem, ce qui serait plus facile que de demander à ces partis de se rallier à l'UMP.

Nous avons tout intérêt à ce que la jonction avec les centristes se fasse au moment de la primaire. Il faut qu'il y ait des débats car nous n'avons pas vocation au sein de l'UMP à être tous sur la même ligne. Il faut assumer une certaine pluralité Je verrai bien l'organisation des primaires à la fin 2015. Ceci va être un moment important, il ne faut donc pas l'organiser trop tard pour laisser ensuite un temps au rassemblement.

 Mais vous ne croyez pas à une possibilité de scission au sein de l'UMP ?

 - Je ne crois pas à la scission, dès lors que nous avons une organisation cohérente vis-à-vis des primaires et que nous travaillons sur un projet neuf, clair et innovant. Ce projet doit aussi être énergique, sans aller aux extrêmes. Depuis le scrutin européen de dimanche, je n'ai encore entendu ou vu personne à l'UMP prôner une alliance ou une entente avec le Front National, ce n'est pas dans notre culture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2014 à 13:42 :
Ouverte aussi au PS à ceux du gvt en priorité , car après le boulot qu' ils viennent de faire un peu de reconnaissance SVP.
a écrit le 28/05/2014 à 13:02 :
Trop de primaires à l'UMP pour une primaire. Le problème de la droite est qu'il y a pléthore de petits Napoléons qui sont incapables de mettre leur ego de coté et d'accepter un vote ouvert des sympathisants pour désigner un candidat unique.

Le primaires PS ont été un vrai succès parce que les battus de la primaire ont accepté le verdict et se sont mis au service du candidat (ou du moins de ne pas lui nuire), en plus la mobilisation des sympathisants a été très importante, ce qui fait que l'opération non seulement a été remboursée par les 1 euros de participation, mais en plus il y a eu 4 millions de surplus pour la campagne.

C'est pas demain la veillle que l'UMP fera preuve de la même maturité, ils ne sont même pas foutus d'élire leur président sans que ca se transforme en guerre mondiale coppé/fillon.
a écrit le 28/05/2014 à 12:03 :
...je disais que j'aime les rimes...et me disais, sans médire, que "Mariton" ça pourrait faire une belle rime...."Mariton tu nous prends pour des c...." ou autre chose c'est facile.
a écrit le 28/05/2014 à 8:45 :
Eh oui, entre mous on se comprend.
a écrit le 28/05/2014 à 8:22 :
Et pourquoi ne pas les ouvrir aussi aux ps , dont les positions ne sont pas si éloignées de celles des centristes ? L UMP a perdu car il est vaguement du centre et vit sous le jugement de la gauche. L UMP est beaucoup plus à gauche dans son action que ses electeurs ( ne parlons pas des petites phrases qui n engagent que ceux qui les ecoutent ). N oublions jamais que c est sous l UMP ( et sarko ) que la double peine a été retirée .
a écrit le 28/05/2014 à 0:06 :
Ce n'est pas du tout opportun d'intégrer droite et centre. Je suis centriste et ne tient pas comme beaucoup à voter pour un candidat intégré à la droite. Le centre reste libre d'appuyer des politiques de droite comme de gauche ou autres comme écologiste. On l'a vu au moment des élections avec des lignes de partage bien nette de ceux allant vers la droite, d'autres vers la gauche ou les Verts. Les centristes ne sont pas binaires !
a écrit le 27/05/2014 à 23:03 :
C'est une erreur d'analyse. Un seul candidat européiste à droite ce serait un boulevard pour le FN. Je ne crois pas qu'Henri Guaino soit si minoritaire à l'UMP. Maintenant que l'UDI existe, il faut retrouver le gaullisme...qui reste d'actualité et dont Marine Le Pen ne doit pas s'emparer.
a écrit le 27/05/2014 à 22:31 :
L'UMP pourrait faire un grand parti avec le MODEM et le PS. Ce serait l' UMPS. Après tout, les politiques UMP et PS, au pouvoir depuis 40 ans, ne travaillent que pour le pouvoir et l'argent (légalement ou pas). Les journalistes étant à leurs services, comme la justice et la police, ils ne sont jamais condamnés et ni denoncés. Ils ont offert aux Français : 2000 milliards de dette, + 5 millions de chomeurs, + 9 millions de pauvres (dont + 2 millions d'enfants), des millions d'immigrés naturalisés, l'insécurité. UMP = PS = UMPS = les fossoyeurs de la France.
Réponse de le 28/05/2014 à 0:02 :
Vous pouvez y ajouter le FN qui a largement impacté le choix des élections depuis que le Pen est en politique à savoir 1 demi siècle. Nous n'avons pas eu les gouvernements les mieux à cause du FN donc appelez çà UMPSFN, ce sera plus exact. De plus le FN a géré des villes et souvent mal.
a écrit le 27/05/2014 à 22:31 :
C LE PRINTEMPS FRANçAIS, TOUS LE MONDE S'EN REJOUIT!
Réponse de le 28/05/2014 à 0:11 :
Les le Pen sont en politique depuis plus de 50 ans, avec des idées souvent inapplicables ou souvent pires que d'autres, comme "printemps" il risque de ne durer que quelques années au mieux car pas réaliste et à contre sens de l'évolution. Ce sont des partis opportunistes profitant de la crise mondiale, çà ne dure pas. Sortir de l'euro ou casser l'Union européenne, quelle stupidité alors que l'on cherche à faire l'Europe depuis Charles Quint, Charlemagne, Napoléon etc. C'est le sens de l'hisoire et se confirme chaque fois malgré des replis temporaires.
Réponse de le 28/05/2014 à 7:15 :
Après l'Europe des dictateurs, l'Europe des oligarques ! C'est ça votre sens de l'histoire ? Et vous imaginez que les oligarques sont vos amis ?
a écrit le 27/05/2014 à 22:28 :
Et pourquoi pas ? Un peu de sang neuf ferait sans doute du bien.
a écrit le 27/05/2014 à 21:47 :
C'est plutôt le contraire qu'il faudrait faire, l'UMP est une ruine !
a écrit le 27/05/2014 à 18:43 :
Il va se retrouver dans la position de l'arroseur arrosé. En voulant étouffer les centristes, et organiser des primaires ouvertes, je vais me précipiter si je suis bien luné voter Bayrou et si je suis mal luné Morin ou Morano (ou autres nullard).
a écrit le 27/05/2014 à 18:31 :
Alain Juppé souhaite augmenter ces chances pour une primaire ?
Réponse de le 27/05/2014 à 19:55 :
Valls et Hollande vont peux être se présenter avec leur politique ils ont leur chance

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :