Hollande plaide pour douze grandes régions

La réforme territoriale promise par le chef de l’Etat pourrait aboutir à la création de douze super-régions, contre vingt-deux actuellement, selon le Journal du dimanche.
(Crédits : reuters.com)

Annoncée par François Hollande, la réforme territoriale pourrait aboutir à la création d'une douzaine de super-régions au lieu des vingt-deux actuelles, selon le Journal du Dimanche (JDD). "C'est le schéma sur lequel François Hollande a planché hier en fin d'après-midi avec Manuel Valls, après une ultime réunion de ministres à Matignon dans la matinée sur la réforme territoriale", assure le JDD. Pour le journal cependant : "les arbitrages ne sont pas définitifs" car "des présidents de Région -socialistes - continuent de faire pression pour échapper aux mariages envisagés."

La région Paca, l'Île-de-France et la Corse resteraient seules

Le chef de l'Etat "devrait donner mardi les grandes lignes dans une tribune ou une interview, dans doute à la presse quotidienne régionale", croit savoir le Journal du Dimanche. Le schéma porte donc sur la création d'une douzaine de territoires. "Moins que le nombre préconisé par le comité Balladur (15) mais plus que l'hypothèse de départ maximaliste de l'exécutif (11)", constate le JDD qui précise que "la région Paca resterait seule, de par la densité de sa population, ainsi que l'Ile-de-France et la Corse."

La Bretagne avec les Pays de la Loire… contre l'avis de Le Drian

Dans un premier temps, "les regroupements se feront en fusionnant les régions bloc par bloc. Aucun démembrement n'aurait lieu." Dans un second temps "des départements pourront changer de régions. L'exécutif identifie une dizaine de préfectures qui ont vocation à bouger, si possible volontairement", détaille le journal. Concernant la Bretagne, l'exécutif penche pour une union avec les Pays de la Loire, option défendue par le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll et Jean-Marc Ayrault. Mais les Bretons, dont le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian veulent rester seuls, relève le journal.

Un projet de loi pour le 18 juin

Le Conseil des ministres doit examiner deux projets de loi le 18 juin. L'un est porté par Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, et concernera la nouvelle carte et la date des élections - peut-être répoussées au printemps 2016-, alors que le second est aux mains de Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation. Il organisera le transfert des compétences des conseils généraux supprimés, aux super-régions ou aux agglomérations, conclut le Journal du Didmanche.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 90
à écrit le 03/06/2014 à 1:17
Signaler
Bonjour, voici mon partage des 11 régions : proposition : 1/ région parisienne (paris, boulogne, saint denis) 2/ sud est (marseille, nice, montpellier, toulon, nimes, aix, perpignan) 3/ région lyonnaise (lyon, saint etienne, grenoble, villeu...

à écrit le 02/06/2014 à 23:16
Signaler
Les Young Leaders de la French American Foundation que sont Hollande, Valls, Marisol Touraine, Arnaud Montebourg, Pierre Moscovici, Najat Vallaud Belkacem, sont en train "d'ajuster" la France au système administratif Américain. Ce sera plus pratique ...

à écrit le 02/06/2014 à 19:39
Signaler
Il plaide pour rester à l'Elysée. -

à écrit le 02/06/2014 à 16:30
Signaler
Désolé, la question n'est pas, à un endroit donné dans quel région on se trouve, mais bel et bien, pour une question donnée, à quelle administration compétente dois-je m'adresser et par quelle connerie il faut voir la mairie pour l'ecole primaire, pu...

à écrit le 02/06/2014 à 13:40
Signaler
Vous avez remarque : l'argument economique de regions a 7 departements vaut pour tout le monde sauf ... IdF, Corse, Bretagne, pourquoi ? Pour les 2 dernieres parce que ce sont elles qui braillent le plus (et a raison). L'Alsace - qui traditionnelleme...

à écrit le 02/06/2014 à 12:02
Signaler
Pendant ce temps là, on ne parle plus du chômage.

à écrit le 02/06/2014 à 10:38
Signaler
Je suis POUR un allègement du millefeuille administratif. Ceci dit, le projet de Hollande est basé sur quoi ? Quels objectifs ? Quels critères ? Quelles économies attendues ? Faire grossir les régions, n'est-ce pas une façon d'empêcher la suppressi...

le 02/06/2014 à 12:07
Signaler
je suis d'accord, on ne sait pas... Comment avoir une opinion et puis, comme pour le mariage gai, je pense qu'il y a des problèmes plus graves comme le chômage, les impôts, le pouvoir d'achat, les entreprises....

à écrit le 02/06/2014 à 8:46
Signaler
et pour le gouvernement une seule région : la Guyane et son bagne.

à écrit le 02/06/2014 à 7:49
Signaler
si c'est pour garder autant de fonctionnaires refaire des locaux inventer de nouvelles presidences ce n'est pas la peine cela coutera encore plus cher il faut surtout definir les competences .ex cross ouest france au mans ?subventions MAIRIE? METROPO...

à écrit le 02/06/2014 à 1:42
Signaler
La Bretagne, veut rester seule, mais en meme temps "engloutir" d'autres villes comme Nantes, pour pouvoir devenir indépendante face à la France qui n'a rien n'a voir culturellement.

à écrit le 02/06/2014 à 0:16
Signaler
Ce n'est pas le nombre de régions qui importe mais plutôt le nombre d'emplois fictifs qu'on y rattache...

le 02/06/2014 à 11:58
Signaler
C'est tout a fait cela. De plus ces emplois bidons ne contribuent pas seulement a couter par leurs salaires, mais surtout empêchent le machin d'avancer. C'est exactement comme lorsqu'on appuie sur le frein en essayant d'accélérer... Ca chauffe, ca co...

à écrit le 01/06/2014 à 23:19
Signaler
10 auraient pu suffire selon les les propositions faîtes, c'était sans doute mieux encore. La vieille Europe est en effet un véritable mille feuilled à réformer et simplifier pour avancer plus vite dans l'avenir comme le font d'autres dans le monde.

le 02/06/2014 à 7:31
Signaler
Avancer vers le TAFTA, la main mise de l'oligarchie sur le peu de souveraineté démocratique qui reste, la surveillance généralisée de la population et les assassinats préventifs à coup de drones ... Bref le monde merveilleux de l'empire sans frontièr...

le 02/06/2014 à 8:44
Signaler
Oui effectivement...la seule chose vers laquelle on avance a grand pas, c'est bien le TAFTA ! Un monde merveilleux dont l’explosion de la pauvreté en Europe est juste un avant gout de ce qui nous attend.

le 02/06/2014 à 10:41
Signaler
Après l'UMPS, le TAFTA : c'est la novlangue Frontiste ???

à écrit le 01/06/2014 à 23:03
Signaler
Quand cela doit faire des economies, au final cela coute un bras... combien de milliards cela va t-il nous couter???????

le 01/06/2014 à 23:16
Signaler
Cà permet au contraire des économies et c'est plus efficient en terme économique et de compétitivité et d'emplois également par les échanges externes et mise en commun de compétences que cela induit entre régions ayant les mêmes problématiques avec p...

le 02/06/2014 à 9:10
Signaler
Eco Il y a bien longtemps,les seigneurs s'entraidaient pour cause d'invasion.Demain c'est plutôt l'autonomie économique des régions qui sera le corollaire avec la possibilité d'absorber le voisin plus faible économiquement.Ce qui ne peut-être réalis...

à écrit le 01/06/2014 à 22:16
Signaler
Nous on veut pas être fusionné avec les pays de la Loire , on appartient au Sud l'Aquitaine où notre économie est liée et l'histoire aussi . Attention nous nous laisserons pas faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!...

le 01/06/2014 à 22:35
Signaler
L'histoire n'est pas un bon critère : au Moyen Age on vivait en regardant l'avenir. C'est ce que l'on doit faire également aujourd'hui donc les critères d'histoire n'ont que très peu de poids dans les choix d'avenir à faire.

à écrit le 01/06/2014 à 22:06
Signaler
Et bien moi qui suit breton j espère qu ira au bout. Enfin une réforme qui va ds le bon sens. Marre de payer des impôts et de le lever le matin pour payer des doublons administratif. Les fonctionnaires gagneront en crédibilité, et moi en impôts. Et ...

le 01/06/2014 à 22:37
Signaler
Bien vu. Je suis également breton et souhaite une Bretagne ouverte et pas limitée aux frontières soi-disant historiques alors qu'elles étaient en réalité souvent changeantes.

le 02/06/2014 à 0:49
Signaler
S'il ne supprime pas une strate, je vois pas trop l'intérêt

à écrit le 01/06/2014 à 20:49
Signaler
j ai une idée révolutionnaire et si on faisait une seul grande région qui s appellerai la France.

le 02/06/2014 à 9:23
Signaler
Comme ça on n'est pas près de s'affranchir du pouvoir central, à Paris encore bien sûr...ce n'est pas vraîment révolutionnaire comme idée!

le 02/06/2014 à 10:46
Signaler
Pour être révolutionnaire, c'est une idée révolutionnaire !! C'est même totalement jacobin, comme idée !!... Ceci dit, c'est une idée qui aurait été bonne... à la fin du XVIIIe siècle !!

à écrit le 01/06/2014 à 20:24
Signaler
Le grand truc de la gauche depuis 1981 c'est le bricolage institutionnel. On transfère des compétences dans tous les sens, nation vers europe, nation vers départements et région, puis l'inverse, puis départements vers régions... Et tout ça non seu...

le 01/06/2014 à 22:41
Signaler
Faux il y a 36.000 communes en France c'est ingérable (on ne trouve pas les personnes qualifiées) et çà coûte. L'Italie a su réformer alors pourquoi pas nous. N'allez pas nous dire qu'il n'y a pas de doublons dans les régions etc. La simplification n...

à écrit le 01/06/2014 à 20:17
Signaler
La décentralisation est visiblement une erreur puisque l'on pense toujours à la retoqué! Mais l'UE centralise les pouvoirs afin de créer une Europe de région faible et concurrente.

le 01/06/2014 à 22:45
Signaler
Ce n'est pas l'UE qui préconise ces réformes ! C'est la réalité du monde où les régions ont des compétences et points communs qui permet des échanges et c'est une force et non une faiblesse. Les grandes régions ont des moyens et réussissent. L'isolem...

à écrit le 01/06/2014 à 20:15
Signaler
le problème ce sont 37 000 communes donc 37 000 conseils municipaux 30 000 ont moins de 5000 hbts.... 160 MILLIARDS d'économie à faire là dessus les régions et départements = 3 milliards à eux 2..... encore faut il avoir les couilles de le di...

le 01/06/2014 à 20:45
Signaler
en dessous de 100 000 habitants un conseillé municipale ne touche rien; quend aus maires en dessus de 5000 habitant c est é!ç euros par mois je ne pense pas que le trou viennent d ici mais par contre d un point de vue democratique et represantatif ca...

le 01/06/2014 à 21:48
Signaler
D'où sortent les 160 Milliards ? Enfin, au niveau simplification, c'est sûr qu'il y a trop de communes. Dans ma commune de 200 habitants, le maire peine à trouver des adjoints pour prendre sa succession, il a été obligé de rempiler. Et il bosse plus...

le 01/06/2014 à 22:49
Signaler
Le regroupement des communes donne bien plus de moyens et donc de compétences et de vision d'ensemble. Les maires doivent se spécialiser, regardez le retard des communes ! On n'est plus au Moyen Age, il faut simplifier et regrouper.

à écrit le 01/06/2014 à 19:53
Signaler
"des présidents de Région -socialistes - continuent de faire pression pour échapper aux mariages envisagés." tiens donc...

à écrit le 01/06/2014 à 19:21
Signaler
si on a moins d'élus pourquoi pas !

à écrit le 01/06/2014 à 18:26
Signaler
Du grand n'importe quoi MADE IN SOCIALO ! C'est bizarre mais je crois qu'ils n'ont pas compris que les français ne veulent plus d'eux. Dehors les incompétents et place au référendum populaire comme en suisse ! Basta

le 01/06/2014 à 22:52
Signaler
Si c'est pour avoir comme résultat des référendum celui du Bas Rhin et Haut Rhin, autant dire que rien ne sera fait ! Le bon peuple n'est pas nécessairement le plus clairvoyant ni le plus intelligent piour assurer l'avenir ! De Gaulle trouvait que le...

à écrit le 01/06/2014 à 18:07
Signaler
La réduction du nombre de région est encore une fois une mauvaise réponse a une question pas posée. Quand on leur parle de réduction du mille feuille, voilà leur réponse, alors que le sujet de base consistait a supprimer les régions, qui n'existaient...

le 01/06/2014 à 22:55
Signaler
Mais non puisque l'on supprime des postes ailleurs, globalement on y gagne. Regardez partout ailleurs où çà s'est passé, c'est globalement positif.

le 02/06/2014 à 11:56
Signaler
Vous avez vu quelque part un changement de loi vous permettant de virer les fonx des régions supprimées ? Désolé, on va simplement les affecter ailleurs, mais la quantité ne changera pas d'un iota.

à écrit le 01/06/2014 à 18:01
Signaler
Diviser pour mieux régner... devise bien connue... Les Etats Unis font la meme superficie que l'Europe (environ 10M Km2), le Texas a une superficie supérieure a celle de la France. Est-il envisager de découper le Texas en 12 sous-etats ? Non. Donc ar...

à écrit le 01/06/2014 à 16:24
Signaler
Encore un enfumage maison, mais seuls les bobos de gauche vont marcher mais ils sont de moins en moins nombreux à avaler les couleuvres. On aimerait vois voir tous les deux, le deuxième c'est manolo, vous entendre sur la courbe du chôma met du pouvoi...

le 01/06/2014 à 22:57
Signaler
Sarko on t'a reconnu !

à écrit le 01/06/2014 à 16:18
Signaler
La seule raison d'une telle décision serait de faire des économies de mille feuilles .... Je ne crois pas un seul instant que cela sera le cas ... Je crois au contraire que cela va servir a rajouter une strate au mille feuille et que ça va coûter e...

à écrit le 01/06/2014 à 16:17
Signaler
Les pays de la loire + la Bretagne, y a que ça de vrai, bourre le pif à royal qui veut remettre l'éco taxe en marche

le 01/06/2014 à 21:11
Signaler
Et pourquoi pas Bretagne + Normandie ?

le 01/06/2014 à 21:52
Signaler
Pourquoi pas, en effet ? Moi je serais même allé plus loin : une région qui correspond à la région de diffusion du Ouest-France : grosso modo Basse Normandie, Pays de la Loire et Bretagne. Il y a une sorte d'unité culturelle, climatique (il pleut... ...

à écrit le 01/06/2014 à 15:28
Signaler
1. Je ne vois pas ce que cela va changer a notre problème ''number one'' : le chômage. 2. Je remarque que l'exécutif applique une directive de l'UE et de Goldman Sachs: les euro- région....ou comment complément court-circuiter les états nations au...

le 01/06/2014 à 16:34
Signaler
2. Exactement

le 01/06/2014 à 23:12
Signaler
Les régions ne sont en rien plus dépendantes de Bruxelles mais au contraire peuvent coopérer entre elles comme çà se fait de plus en plus et c'est nécessaire dans la pratique en fonction de leurs compétences dans le monde entier. C'est ce qui est fav...

le 02/06/2014 à 8:38
Signaler
...et le trucage des comptes Grecs grâce a Goldman Sachs pour leur permettre d'entrer dans l'UE...c'est aussi une référence farfelue, ou bien une vérité difficilement acceptable ?

à écrit le 01/06/2014 à 14:58
Signaler
Une seule region: la France au bénéfice des départements et de l'état pour les grosses dépenses.

le 01/06/2014 à 16:35
Signaler
À 100% d'accord.

le 01/06/2014 à 17:51
Signaler
Quand on constate qu'il y a mouvement de super métropoles, et d'agrégation des villes en général, la notion de département fait de moins en moins de sens, et il n'y aurait donc besoin que la fonction entre les villes, qui s'appelle en effet l'Etat. D...

à écrit le 01/06/2014 à 14:44
Signaler
Hollande aux abois..., peut plaidé pour ce qu'il veut...! par contre les français démocrates plaident pour un référendum...! l'on ne peut modifié la cartographie physique et juridique de la France et sont histoire régionale...! sans passer par le...

à écrit le 01/06/2014 à 14:25
Signaler
la raison c'est la fusion Aquitaine Poitou Charentes mais ça SR n'en veut pas car elle est fâchée avec le Président aquitain, c'est pourquoi Hollande en bon combinard rattache PC au Centre et Limousin à Aquitaine, ce qui n'a pas de sens ... mais ça o...

à écrit le 01/06/2014 à 14:21
Signaler
Au moins une vrai réforme en 5 ans ? C est 1 % de ce qu il faudrait On pourra pas dire qu il a rien fait rires !!

à écrit le 01/06/2014 à 13:10
Signaler
Les pays de Loire sont bretons historiquement. L'annexion a toute autre région allumera la flamme des indépendantistes.

à écrit le 01/06/2014 à 12:41
Signaler
Et pendant que les gogos glosent sur le nouveau découpage des pseudos régions , Scooterman 1er le soumis laisse les technocrates finaliser le TAFTA ...

le 01/06/2014 à 13:37
Signaler
C'est vrai, ça ne servira à rien. Pourtant, ça pourrait ; le problème est qu'aucune économie ne sera dégagée, puisque les effectifs ne seront pas réduit, et comme il faut bien les caser, les frais liés à l'immobilier non plus. Voire même vont monter,...

le 01/06/2014 à 13:38
Signaler
Ne servira à rien... foutue écriture intuitive!

à écrit le 01/06/2014 à 12:16
Signaler
jamais de reforme TROP de copains de copains se régalent

le 01/06/2014 à 15:33
Signaler
Exact, et que va -t-il faire avec ces centaines d'emplois en double voir en triple ou quadruple qui ne serviront plus ?

à écrit le 01/06/2014 à 12:05
Signaler
Tout le monde est d'accord pour qu'on fasse des économies en réduisant le nombre de collectivités. Par contre personne ne veut qu'on fasse des économies le concernant. Cette réforme sera un chemin de croix. Et l'exécutif fait bien de la passer mainte...

à écrit le 01/06/2014 à 11:33
Signaler
Cette réforme aurait dû être engagée à l'entrée de son quinquennat et non maintenant avec un taux de défiance inédit .... Un bon début mais le démarrage aura été long. Il faut ensuite s'attaquer à la pléthore de commune, aux cantons et communautés de...

le 01/06/2014 à 13:08
Signaler
Damien expert dans l'art de commenter pour ne rien dire...Ah la retraite, ça craint.

à écrit le 01/06/2014 à 11:08
Signaler
La vente à la découpe de la France commence pour faire plaisir à Bruxelles sous un faux prétexte de rentabilité! On ne s'en relèvera jamais!

le 01/06/2014 à 11:32
Signaler
Il suffira de les mettre en concurrence et on explose toute rébellion!

le 01/06/2014 à 12:02
Signaler
Mais qu'est-ce que Bruxelles vient faire là dedans ?

le 01/06/2014 à 12:52
Signaler
C est pas l Europe qui nous a fait l empilement d administration parasites et inutiles

à écrit le 01/06/2014 à 10:49
Signaler
encore une région corse ? le ridicule continue de sévir .

le 02/06/2014 à 0:01
Signaler
on pourrait la marier avec la Normandie !! enfin une réforme qui serait utile à condition de supprimer les fonctionnaires inutiles et rentiers qui vont avec !!!

à écrit le 01/06/2014 à 10:49
Signaler
il faut réduire le nombre de régions à 5, en suivant le découpage des zones du téléphone (01 à 05) En plus, il faut supprimer les communes, com com et intercommunalités diverses et opaques, et laisser l'organisation locale aux conseils généraux . I...

le 01/06/2014 à 12:12
Signaler
+1 Je suis d'accord. Avec en plus une diminution logique du nombre d'élus ( 610 000 a ce jour). AgainParis

le 01/06/2014 à 21:14
Signaler
Ce serait bien de réduire par cinq le nombre des hauts politiciens comme les ministres, membres du sénat et des assemblées nationale et européenne. Là sa fera des économies.

à écrit le 01/06/2014 à 10:42
Signaler
M.Hollande comme son prédécesseur de droite NS veut appliquer une politique qui n'a rien d'original puisqu'elle a été décidé par Bruxelles. On n'a donc pas le choix il faut la mettre en place et si FH n'y parvient pas ce sera son successeur ! Il nous...

le 01/06/2014 à 11:09
Signaler
La contribution nette française au budget de l'Europe est de 7 milliards, pour un total de prélèvements fiscaux de 400 milliards !! LE cout des "fonctionnaires européens", comme vous dites, est de moins de 1,75% de nos impôts : par comparaison, les f...

le 01/06/2014 à 11:20
Signaler
Quand on commence une construction par la fin il n'y a pas d'alternative lors du montage! L'euro et l'intégration d’États sans harmonisation ne vous laisse pas le choix, on dérégule...!

le 01/06/2014 à 16:38
Signaler
@lyon69 raisonnement stupide l'ensemble de l'impôt ne rémunère pas les fonctionnaires.

le 02/06/2014 à 0:11
Signaler
par ailleurs et pour ce qui concerne les service publics français, ceux-ci sont d'une parfaite nullité, donc autant s'en passer, cela nous coûtera moins cher, beaucoup moins cher, enfin espérons-le !!

le 02/06/2014 à 7:57
Signaler
Il est évident que le trop plein de fonctionnaires, d'élus, d'instances locales sont un problème français. Ce délire anti-européen n'est que le refus de traiter les problèmes français.

à écrit le 01/06/2014 à 10:19
Signaler
Et a quand les membres du sénat, des assemblées nationale et européenne et le nombre de ministres réduit de 50% comme nos régions ?

à écrit le 01/06/2014 à 10:07
Signaler
Les regroupements vont encore se faire en fonction de l’intérêt des politiques et pas du tout de l'avis de la population.

à écrit le 01/06/2014 à 9:52
Signaler
Bien sur mais on fait quoi de tous s'est fonctionnaire engager par les socialistes? Cela ne résout pas le problème qu'il n'y a pas de travail, et trop de charge sur les salaires..... Honte au socialité pour la gestion de la France...

à écrit le 01/06/2014 à 9:47
Signaler
Ces petits politiciens aux petits pouvoirs régionaux et départementaux se considèrent importants et sont ceux qui nous coûtent le plus cher

le 01/06/2014 à 10:22
Signaler
Vous croyez vraiment qu'un ministre, un sénateur ou un membre de l'assemblée nationale ou européenne coûte moins cher qu'un élu régional? Dans votre compte n'oubliez pas les conseillers, les chauffeurs, gardes du corps... Vous verrez vite que les vér...

le 01/06/2014 à 11:32
Signaler
Il y'a les sous préfets qui nous coutent une fortune également et les sous préfectures. Pour en voir un souvent, il se comporte comme un petit baron local, abuse de ses prérogatives et se sent tout puissant (représentant l’État certes mais il y'a de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.