Sarkozy, "fidèle à lui-même", doit "revenir sur le ring et combattre" selon la presse

 |   |  457  mots
Organiser une telle contre-attaque, cela s'appelle repartir en campagne ! en tire comme conséquence Le Parisien/Aujourd'hui en France. (Photo : Reuters)
"Organiser une telle contre-attaque, cela s'appelle repartir en campagne !" en tire comme conséquence Le Parisien/Aujourd'hui en France. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters)
Les éditorialistes ont sorti leur plume après l'interview de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy par TF1 et Europe 1. Les "affaires" de l'ex-chef d'État pourraient être néfastes aussi bien à la droite qu'à la gauche.

Loin de sembler abattu par sa mise en examen, notamment pour corruption, Nicolas Sarkozy est apparu mercredi "plus que jamais d'attaque" pour signer un retour fracassant en politique, estime la presse jeudi.

Paru avant l'intervention radio-télévisée de l'ex-chef d'État, Le Monde fustige un "feuilleton judiciaire (...) désastreux" pour  Nicolas Sarkozy.

Des affaires néfastes à la droite... comme à la gauche

Pour sa part, Le Figaro croit savoir, sous la plume de Paul-Henri du Limbert, que "l'opinion publique éprouve le sentiment que la gauche au pouvoir, mue par un inextinguible sentiment de revanche, n'a et n'aura de cesse de harceler jusqu'au bout Nicolas Sarkozy".

Pourtant, "la gauche ne devrait pas s'en réjouir, tant les "affaires" ouvrent une voie royale à ceux qui nourrissent leur succès en jetant l'opprobre sur des hommes politiques ­jugés "tous pourris"", avertit Dominique Quinio dans La Croix.

"Un fauve à qui manque l'odeur de l'arène" 

De l'interview proprement dite, la presse retient surtout que, pour l'ancien président, la meilleure défense reste l'attaque. "Ça va cogner !", prévient d'emblée le Parisien.

Certes, pour Libération et Eric Decouty, "comme s'il n'avait rien retenu des déboires de ses prédécesseurs et de la vacuité de cette stratégie, Nicolas Sarkozy a repris mercredi soir le refrain éculé de +"'instrumentalisation politique de la justice" et de juges rouges animés par la haine et le mépris du droit".

>> Lire Sarkozy en garde à vue, une première pour un ancien président

Mais les coups lâchés ont marqué les esprits des éditorialistes. "Faut-il être sûr de son fait pour s'autoriser une telle vindicte", note Jacques Camus dans La Montagne/Centre France.

"Hier soir, il a donné sous nos yeux le singulier et fascinant spectacle d'un fauve de la politique à qui manque l'odeur de l'arène et pressé par les événements d'y retourner", commente Yves Harté dans Sud-Ouest.

Vers un retour en politique

De quoi suggérer pour certains un retour à la vie politique de l'ancien président, qui s'était pourtant retiré après sa défaite lors de l'élection présidentielle de 2012. 

"Organiser une telle contre-attaque, cela s'appelle repartir en campagne !" en tire comme conséquence Le Parisien/Aujourd'hui en France dans un éditorial signé Thierry Borsa. En effet, assure Dominique Garraud dans La Charente libre, "Nicolas Sarkozy est plus que jamais d'attaque sur le chemin d'un retour en politique active".

"François Hollande étant doublement responsable à ses yeux d'avoir "emmené le pays dans la fange", comme il dit en privé, et d'avoir ourdi un complot contre lui, il doit revenir sur le même ring que le sien pour le combattre", conclut Cécile Cornudet dans Les Échos.. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2014 à 16:33 :
Pour qui se prend-t-il pour affirmer (d'après lui )que le pays est dans la fange. Il devrait s'estimer heureux et modeste de pouvoir profiter des confortables avantages que lui confère sa retraite dorée d'ex élu de l'Etat.
a écrit le 06/07/2014 à 5:01 :
Si Sarkozy est " un fauve " V. Poutine c'est quoi ? C'est non seulement partisan - mais totalement absurde etc ...
a écrit le 06/07/2014 à 4:51 :
Tous ces "éditorialistes " devraient faire preuve de davantage d'esprit critique et d'un peu moins de simplicité ...
a écrit le 04/07/2014 à 10:33 :
Depuis les attentats du 11 septembre, nous assistons à une transformation de la manière dont les médias rendent compte de l’actualité. Ils nous enferment dans l’irréel. Ils fondent une vérité non sur la cohérence d’un exposé, mais sur son caractère sidérant, parafois apocalypthique. Ainsi, le sujet reste pétrifié, figé, et ne peut plus établir un rapport à la réalité. Les médias nous mentent, mais, en même temps, ils nous montrent qu'ils nous mentent. Il ne s'agit plus de modifier la perception des faits afin d'obtenir notre adhésion, la complicité tacite de la société, mais de nous enfermer dans le spectacle de la toute puissance du pouvoir. C'est accablant cet état de choses.
a écrit le 04/07/2014 à 9:44 :
Défier insolemment la société en affichant publiquement son immoralité au lieu de la contenir, insulter la loi et les institutions publiques cela a toujours été le comportement typique d'un caïd, d'un chef de clan. Al Capone et Buschetta sortaient des tribunaux en saluant le public comme si ils étaient des grands héros ! honte aussi à ces médias qui soutiennent une personne frauduleuse comme $arkozy car leur intérêt n'est pas le même de la société française, honte à eux !
a écrit le 03/07/2014 à 23:15 :
Que l’on soit pour ou contre Sarkozy l’on ne peut ne pas reconnaitre en lui un homme combatif et courageux qui ne se laisse pas impressionner par qui que ce soit. Il faut se méfier d’un fauve blessé car il devient très dangereux. Ne pourrions-nous pas penser, le gouvernement étant aux abois avec un président au plus bas dans les sondages, qu’il s’agirait effectivement d’une instrumentalisation doublée d’un acharnement ostentatoire pour masquer le mal être et le malaise endémique du gouvernement à sortir de cette crise unique dans la cinquième république ? Cette mise en examen (six charges contre lui !) arrive brusquement et comme par hasard juste au moment où Sarkozy s’apprêtait à rentrer dans l’arène politique. N’était-ce pas, justement, pour masquer l’embarras du régime devant les difficultés qu’il n’arrive pas à surmonter et face à un peuple qui rejette massivement le chef de l’état ? Il n’y a jamais de feu sans fumée !
a écrit le 03/07/2014 à 21:15 :
Ecoutez les journaleux depuis hier ! Ils se régalent !!!...Pendant ce temps, l'hypocrite de Hollande fait du scooter !...Un jour il faudra bien que tout cela change; en attendant, les français assistent à un minable numéro de cirque ! Ah, les méchants gens de droite !... Malgré les mensonges, les français ne sont pas dupes ...
a écrit le 03/07/2014 à 20:53 :
Une chose est évidente : il n'y a plus de justice digne de ce nom en France. Je ne suis point sarkosyste mais cette histoire ce traitement hors norme a profondément choqué la citoyenne que je suis
a écrit le 03/07/2014 à 19:50 :
Heureusement, il y a Findus,
a écrit le 03/07/2014 à 18:25 :
ca va cogner!!!!
y a de la patate dans l'air...
a écrit le 03/07/2014 à 16:19 :
S'il se présente en 2017, je revoterai à gauche. Moi qui suis sympathisant de l'UMP, plutôt voter à gauche et payer des impôts qui contribueront à améliorer le fonctionnement de notre Justice que pour monsieur Sarkozy qui s'y connait particulièrement bien en humiliation. N'y a-til aucune alternative à l'UMP ? Morano, Balkany ? Non là, je déconne :-)
Réponse de le 03/07/2014 à 18:28 :
Tout à fait d'accord, Sarkosy, est il encore républicain en s'attaquant aux pouvoirs judiciaires et exécutif, il faut qu'il écoute ses conseils Morano, Gaino, ah le pauvre.....
Réponse de le 03/07/2014 à 19:07 :
ces conseils : Morano, Gaino...avec tout ça, il "est servi"!!! "pauvre homme" !
a écrit le 03/07/2014 à 15:28 :
Si seulement les journalistes français, nourris qu'ils sont à la connivence suffisante, avaient et pratiquaient seulement le dixième de l'indépendance qu'ils ne cessent de revendiquer et de brandir en donnant des leçons de morale à l'envi, ils cloueraient une fois pour toutes le bec à ce psychopathe.
On peut rêver, non?
a écrit le 03/07/2014 à 14:40 :
Il y a bien plus urgent à faire que tuer "la concurrence" !!!
Si ça continue on va tous voter Marine
a écrit le 03/07/2014 à 14:25 :
Je voudrais savoir si, le fait que Sarkozy ait voulu moderniser notre Justice, est la cause réelle de ses ennuis. En effet, souvenez-vous, il a voulu donner une certaine légitimité au conseil supérieur de la magistrature(CSM) - par introduction, pour une petite part, de gens du peuple, élus ... C'est quoi " le peuple" ? ... c'est celui qui paye les salaires ! Facile à reconnaitre, il paye et a le droit de fermer sa gueule ! Il en a de la chance.
Sarko n'a pas réussi. Mais il a osé ! c'est impardonnable, surtout qu'il faut faire un exemple ... manquerait plus qu'un autre ose. Alors il doit être "brûlé en place de Grève ", pour l'exemple.... Et le peuple continue de payer !
Mais je peux me tromper, je vois le mal partout. surement une déformation professionnelle : je suis analyste.....
Pour info, je n'aime pas Sarko. mais je me pose des questions sur notre système judiciaire.
a écrit le 03/07/2014 à 13:39 :
A la lecture des commentaires, une conclusion: Votez "Nous Citoyens" !
Parce que chez eux, tous les niveaux sociaux culturels sont représentés, mais aussi tous les âges. Bref, toute la France, la vraie, pas celle de nos partis politiques actuels, qui tous ensemble ne peuvent même plus prétendent nous représenter...
a écrit le 03/07/2014 à 13:37 :
c'est pas moi c'est les autres: voilà en résumé les arguments de sarko; un peu court non ?
Réponse de le 03/07/2014 à 13:42 :
ouais, et qu'est ce qu'il donne sérieusement pour contrer la soi disant "injustice"??
a écrit le 03/07/2014 à 13:29 :
est un lieu ou les journalistes amènent leurs commentaires en faveur de la gauche donc inintéressant ce jour !
a écrit le 03/07/2014 à 13:15 :
"panem et circenses"... Puisqu'il n'y a plus de pain, les journaleux se délectent de l'arène. Les citoyens (qui votent) ont intégré, eux, que les "professionnels de la politique" n'ont qu'un but: prendre le pouvoir. Et les faits montrent qu'une fois qu'ils l'ont, ils ne savent qu'en faire. Si on y rajoute la caractéristique bien française "on vote CONTRE", que va t il se passer en 2017 ? Hollande ne se présentera certainement pas; Valls sera bien affaibli; Sarkozy (NB le "dynamique" aura 62 ans...) n'aura aucune chance de l'emporter au 2° tour... qui reste t il ???
Réponse de le 03/07/2014 à 13:26 :
N.Sarkosy sera élu s'il se présente , d'ailleurs nous l'attendons.
Réponse de le 03/07/2014 à 13:37 :
il RESTERA MARINE !! la seule, qui pourra défendre le pays qui se la casse bien mal !!!
Réponse de le 06/07/2014 à 4:47 :
" même si la sauce a mal tournée on trouvera toujours quelqu' un pour d'en satisfaire " Affaire de goût certes ... mais tout de même , un peu de maturité d'esprit !
a écrit le 03/07/2014 à 13:10 :
sar cause toujours !
a écrit le 03/07/2014 à 13:08 :
encore une berlusconnerie !!!
a écrit le 03/07/2014 à 13:07 :
ni gauche ni droite ni centre (henri tachan)
a écrit le 03/07/2014 à 13:02 :
allez dehors les sarko et autres umpistes!!! vive le roi !!!
a écrit le 03/07/2014 à 13:00 :
le pire c'est qu'il y a des cons qui le redemandent et qui voteront pour lui en 2017 (car bien sûr il sera candidat) !!! pauvre france ! comment a-t-on pu voter pour lui en 2007 ! que de ruines a-t-il laissées derrière lui !!! oui les français sont bien des veaux !!!
Réponse de le 03/07/2014 à 13:28 :
comment a-t-on pu voter pour Hollande ...........quel désastre!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/07/2014 à 13:39 :
et n'ont "que les politiques qu'ils méritent " ! il faut dire que c'est pourtant , tristement vrai !
a écrit le 03/07/2014 à 13:00 :
le cabinet noir est une évidence .
a écrit le 03/07/2014 à 12:13 :
toujours la même rengaine des politiques : l'instrumentalisation de la justice. Est ce dû à l'expérience des gens qui ont été au pouvoir ,
il peut revenir pour faire plaisir à ses sympathisants qui se feront un plaisir de renflouer le parti.
Réponse de le 04/07/2014 à 8:55 :
le problème c'est que le système judiciaire en france a une courroie de transmission au sein des gouvernements ce qui n'existe pas dans de nombreux pays démocratique , il serait temps de reformer et casser cette courroie qui laisse croire a l'instrumentalisation du système judiciaire par des gouvernements , ainsi on serait débarrassé des soupçons de manipulations politiciennes et tout le monde serait plus serein ..
Réponse de le 06/07/2014 à 4:19 :
Si cette " courroie " existe, il ne s'agit alors plus d'une simple croyance à ...non ?
a écrit le 03/07/2014 à 11:59 :
" un fauve à qui manque l'odeur de l'arène"....? !!! on aura tout lu! un activiste que les affaires louches attirent, oui ! déjà pour ne vivre comme il le fait, que pour la politique( et qui dit politique, dit malversations, hypocrisies,parjures, malhonnetêté etc !! )etc ! , il faut être un cas pathologique, certain !
Réponse de le 06/07/2014 à 4:25 :
Tout à fait exact Edmond ! C"est extrêmement " pathologique " Sarkozy en " fauve " c 'est risible ...
a écrit le 03/07/2014 à 11:55 :
A tous ces soi disant éditorialistes il faudra leur faire une remarque : l'Histoire ne repasse jamais les plats. ( cette maxime est vieille comme Erode !!!!!!)
a écrit le 03/07/2014 à 11:31 :
Je tiens NS unique responsable de l'arrivée au pouvoir de Hollande: après NS n'importe qui ou n'importe quoi pouvait devenir président, pourvu qu'on ne voit plus la tronche de NS. Qu'est-ce qui ferait qu'on voudrait le revoir? Guéant Hortefeux Morano nous manquent? Non! Le retour de NS c'est un coup à avoir Lepen ou encore la gauche au pouvoir en 2017, c'est l'horreur, qu'il se barre et qu'on n'en entende plus parler, à jamais!
a écrit le 03/07/2014 à 11:07 :
Il serait bien de renforcer les pouvoirs de la cour pénale internationale.
a écrit le 03/07/2014 à 10:59 :
c'est vrai qu'il est fort à l'oral....NS... Il avait un excellent professeur, Mr Pasqua.... NS après sa formation l'a trahi aussitôt....!!!! mais il a gardé ses conseils : "pour détourner les médias et les Français du fond de l'affaire, il faut créer une autre affaire..." Cette nouvelle affaire c'est la victimisation de NS à cause des juges rouges et du complot politique...mais à force, cela ne prend plus....!!
Réponse de le 03/07/2014 à 12:01 :
Tout à fait vrai un peu comme la fable avec le "au loup "...!
a écrit le 03/07/2014 à 10:52 :
Sarkozy = Berlusconi, la France et les Français méritent MIEUX !!
a écrit le 03/07/2014 à 10:28 :
Toujours le même refrain. Toujours la même stratégie d'attaque, histoire de faire diversion. Ces feuilletons, digne des mauvaises séries tv américaines, lassent. Cette sur-com devient pathétique. Reste que personne n'est au-dessus des lois. N'en déplaise à tous ces politiciens (quelque soit le parti). Que la justice fasse son travail ! Reste que comme d'habitude, cela prendra des années. Dommage !!!
a écrit le 03/07/2014 à 10:25 :
Sarkozy est un guignol...et c'est ce genre de guignol trainant des tas de casseroles qui représente la droites ou les droites....le seul concurrent étant Marine Le Pen. Il est soutenu par 30 ou 40% des français ce qui est en soi une honte indiciblement honteux.
Réponse de le 03/07/2014 à 10:34 :
certaines personnes sont des "brêles' pour reprendre une expression bien connu, d'un Mr encore plus connu! ils ne savent rien voir, rien entendre, se laisse capturer le bocal ! triste on pourra dire , là encore , les Français ont les politiques qu'ils méritent !!!!!!
a écrit le 03/07/2014 à 10:21 :
Ce monsieur est très enfantin finalement. C'est pas moi, c'est lui...etc . La République c'est encore moi, le pouvoir c'est moi, la puissance c'est moi,la justice c'est moi. Vous voulez que je vous dise, on a réussi à l'éjecter en 2012, lui et ses potes, alors revenons à plus de sérénité et plus de normalité. BERLUSCONI/SARKOZY ça suffit, car la grande majorité des français déteste ça et surtout la dette publique s'en portera mieux.
Réponse de le 03/07/2014 à 10:36 :
+ 1000
Réponse de le 03/07/2014 à 10:54 :
cas pathologique, oui ! de grandes chances...!
a écrit le 03/07/2014 à 10:01 :
mais arretez le ; cela suffit d'entendre ce type dont le discours est pathétique et absurde et dont toutes les c........ qu'il raconte sont relayées par la presse ; il y a en marre d'entendre et de voir cette bande d'incapables qui ont mis le pays à genoux , qui ont détruit le parti ump et qui continuent à nous donner des leçons ; ils ont pas compris que l'on ne veut plus les voir ni les entendre ; ils sont la honte du pays avec leurs casseroles ; on a jamais vu autant de personnes mises en examen dans un seul parti ( sarkozy,gueant,balkany,woerth,tapie.....et d'autres à venir ) ; ils ont bien profité du pouvoir pour se servir et faire leurs petites magouilles entre copains/coquins et ils en redemandent
Réponse de le 03/07/2014 à 10:20 :
A dehors votre Gauche ne vaut pas mieux
Réponse de le 03/07/2014 à 10:39 :
les journalistes ne sont que contemplatifs! honte à eux aussi, il n'y a plus d'objectivité, de hardiesse, ils sont là, avec leur fatras à bader, on ne peut plus les blairer non plus! (sauf, très très peu! )
Réponse de le 03/07/2014 à 10:55 :
qui a dit le contraire? mais avec beaucoup moins de cinéma! excusez du peu !!
a écrit le 03/07/2014 à 10:00 :
Agressivité, culot, sans scrupule, vaniteux, ça promet s'il revient. JE voudrais pas être juge.
a écrit le 03/07/2014 à 9:43 :
ça sent vraiment vraiment mauvais !
a écrit le 03/07/2014 à 9:40 :
Seigneur," combattant", mais il se donne un titre dont on se fout éperdument ! au LARGE !
a écrit le 03/07/2014 à 9:08 :
Affaire Dreyfus bis,

Sans commentaire.
Réponse de le 03/07/2014 à 11:50 :
Si si je vousen pris commentez...Quel est le rapport avec Dreyfus ? Savez au moins de qui et de quoi vous parlez ? Ou alors je me suis fait avoir par un Troll, j'espere sincerement pour votre intelligence que c'est ça.
Réponse de le 03/07/2014 à 12:23 :
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se la ferme !
a écrit le 03/07/2014 à 8:58 :
Nous sommes tombés BIEN BAS, en France...franchement, oui ! bien bas ....
Réponse de le 03/07/2014 à 11:05 :
toujours le combat droite gauche reglement de compte
a écrit le 03/07/2014 à 8:57 :
Il n'a pas perdu de temps pour revenir sur scène! le lendemain de sa mise en examen !!! et dire qu'il avait "promis" de nous foutre la paix! Misère...!!!!!!!!
a écrit le 03/07/2014 à 8:54 :
Sarkozy, Berlusconi...même éloignement de la réalité et d'absence de dignité. A pleurer sur le monde politique...
a écrit le 03/07/2014 à 8:46 :
Sur un Cv politique la garde à vue c'est un plus,on va à la télé pour en faire étalage qui plus est.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :