La retraite chapeau de Mestrallet choque Macron

 |   |  331  mots
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron rejette la faute sur le gouvernement Fillon.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron rejette la faute sur le gouvernement Fillon. (Crédits : Reuters)
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron lance un appel du pied au PDG de GDF Suez pour qu'il accepte d'abaisser le niveau prévu de sa retraite complémentaire (831.600 euros par an).

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, s'est dit choqué vendredi par le niveau prévu pour la "retraite chapeau" du PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet et a souhaité que celui-ci "en tire toutes les conclusions". "D'après les éléments en ma possession cette retraite s'inscrit dans le cadre du code AFEP-MEDEF : il s'agit d'un régime collectif commun à plus de 300 cadres. Le niveau prévu pour la retraite choque, je le comprends", a affirmé le ministre dans une déclaration transmise à l'AFP.

Selon le document de référence 2013 du groupe, Gérard Mestrallet percevra après son départ de la présidence de GDF Suez, 831.641 euros par an au titre de sa retraite complémentaire. "Je souhaite que le Haut Comité de Gouvernement d'entreprises se saisisse de ce cas. S'il s'avère qu'il est conforme au code Afep-Medef, il est nécessaire d'aller plus loin", a également déclaré M. Macron.

21 millions d'euros auraient été provisionnés

"Depuis mai 2012, notre politique d'Etat actionnaire sur les questions des rémunérations a évolué. Dans ce cas particulier, nous n'aurions pas voté une telle retraite. Au regard de cette nouvelle politique, l'Etat, comme actionnaire, se veut exemplaire et plus exigeant que le code Afep-Medef. Je souhaite que Gérard Mestrallet en tire toutes les conclusions", a-t-il ajouté.

Il a également rappelé que "le droit à percevoir cette retraite de Gérard Mestrallet (avait) a été voté lors du conseil d'administration du 20 septembre 2011" et que "l'Etat avait voté "pour" sur instruction du précédent gouvernement".

"Il faut ainsi rétablir l'origine de la décision. Elle n'est pas du côté du gouvernement actuel", a-t-il ainsi assuré. Jeudi, le syndicat CGT de GDF Suez a demandé "des comptes" à la direction du groupe sur "le montant des retraites chapeau" prévues par l'entreprise pour ses dirigeants, après la publication par le Canard Enchaîné d'un article évoquant la somme de 21 millions d'euros provisionnée pour celle de M. Mestrallet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2014 à 19:19 :
Et si le gouvernement n'est pas majoritaire au niveau du Conseil d'Administration d'une société privée avec actionnariat d'Etat, le vote "pour" des autres actionnaires l'emportera et donc l'Etat pourra simplement dire qu'il n'était pas d'accord sur la question, et le reste suivra son cours normalement.
a écrit le 18/11/2014 à 13:31 :
INADMISSIBLE UNE RETRAITE DE 21 MILLIONS D EUROS : TOUS DANS LA RUE UN POINT C EST TOUT
a écrit le 27/10/2014 à 22:17 :
Ne pouvant s'attaquer aux bonus des patrons, il a supprimer celui des bons élèves qui ne doivent eux leur réussite qu'à leur travail!
a écrit le 27/10/2014 à 12:07 :
Le gaz est bien indexé sur le coût du pétrole? je comprend mieux pourquoi le gaz augmente toujours pour le consommateur alors que le pétrole s'effondre (cas actuel)!
a écrit le 27/10/2014 à 9:41 :
un aveu d'impuissance. Mr. Macron était sensé marquer le retour du pragmatisme économique. Il a déjà capitulé, il a été mangé et digéré par la nomenklatura politique. Il parle déjà comme son patron. Il n'a plus aucun intérêt pour la France.
a écrit le 27/10/2014 à 8:45 :
le salaire de Macron lorsqu'il bossait dans une banque d'affaire ne le choquait pas...
a écrit le 26/10/2014 à 17:39 :

Quand vous voulez détourner l'attention, balancez une boulette et tout le monde se jettera dessus. Pendant ce temps les vrais sujets qui fâchent sont escamotés
Réponse de le 26/10/2014 à 20:39 :
Évidemment...20 millions de retraite chapeau, en plus d'une retraite plantureuse, c'est vraiment un faux débat. En plus, c'est pas comme si GDF avait l'état au capital, était délégataire de service public...et venait d'annoncer des pertes abyssales. Ah oui, y a aussi la gestion de la nomination du nouveau patron de la boîte, bonjour le népotisme éclairé.
Sûr qu'il y'a des sujets plus importants, sûr...
Réponse de le 27/10/2014 à 9:26 :
les retraites chapeaux son en fait un moyen pour l'entreprise de moins rémunérer le patron et sont négociées bien avant le départ de celui-ci.
un peu curieux et facile de s'en indigner maintenant pour quelqu'un en principe bien informé
a écrit le 26/10/2014 à 15:35 :
Alors Macron, jaloux? On veut la même ?
Réponse de le 27/10/2014 à 10:19 :
C'est une ânerie de parler de20 millions de retraite ...c'est seulement le montant du capital constitutif de rente
Je ne comprends pas ces réactions a posteriori de jaloux aigris
pour ma part je suis pour l'enrichissement sans limite s'il est justifié
et personne n'a calculé ce que le fisc
va ponctionner chaque année sur
le montant de la retraite??

Certains nous voudraient tous en col MAO
Les inégalités sont souhaitables ,elles stimulent ceux qui veulent réussir
Encore un bel exemple de l'esprit gaucho de la majorité des incompétents
incapables de se propulser à ces niveaux !!!!et ÔN veut attirer les étrangers ????😁😁
a écrit le 26/10/2014 à 15:10 :
Quid des régimes de retraites spéciaux des députés et sénateurs ?
1) Diminuons le nombre de sénateurs/députés par 2
2) Assurons aux dits-elus une rémunération égale a la moyenne mensuelle des revenus des Français?
3) Arrêtons les régimes de retraite spéciaux, des privilèges de tout ordre pour ces véritables nantis !
a écrit le 26/10/2014 à 15:05 :
Quid des 119 millions d'euros au bénéfice exclusif des retraites chapeau de 37 cadres dirigeants d'Air France KLM?
a écrit le 26/10/2014 à 14:53 :
Ce Monsieur à l'air malin d'être choqué par cette retraite chapeau: l'était-il aussi par son propre salaire lorsqu'il était banquier; ou par le fait que les parlementaires touchent des indemnités d'éviction pendant 5 ans (au lieu de 1,5ans d'assedic pour le commun des mortels)....?
Ces gens là sont donc toujours prêt à partager l'argent des autres, mais pas le leur!
a écrit le 26/10/2014 à 14:09 :
C'est choquant mais normal que nos elus puisse donner des avantages a leurs confréres issus de la meme ecole l'ENA, ecole ou on apprend a escroquer le peuple sans avoir une une seule fois travaillé
a écrit le 26/10/2014 à 13:46 :
Moi aussi je suis choqué,mais c'est plus facile de toucher les alloc que de retoucher les privilèges
a écrit le 26/10/2014 à 8:33 :
Si un politique veut parler de retraite il faut faire un point sur les systèmes en commençant par les donneurs de leçon les POLITIQUES. Si nous prenons la retraite du PDG de GDF SUEZ nous sommes à, arrondi, 70k€ par mois à cela il faudrait soustraire les impôts et la taxe à 24 pour cent sur les retraites chapeaux des hauts dirigeants taxe voulu par Mme Bricq PS l’éphémère ministre de l’écologie et la reine de la chaussette dans son poste tout aussi éphémère de ministre du commerce extérieur dans lequel elle n’a pas brillé et M. Marini UMP dont ce dernier qui joue avec l’argent du contribuable dans le système pourri et vérolé de la réserve sénatoriale qu’il distribue dans sa majorité, à sa bonne ville de Compiègne au gré de son bon vouloir et semble avoir quelques pb avec le fisc. Le politique commençons par le premier un ancien Président le bon roi fainéant qui touche 31K€ par mois logé gracieusement par un ami étranger quelle image pour la France déclare t il cet avantage en nature. D’autres élus et plus particulièrement ceux qui passent par Bruxelles ils perçoivent une retraite sans AUCUNE cotisation prenons un bon exemple un roi du cumul des mandats M. Barrot qui touche 28K€ par mois et que porte - il comme exploit sa participation à 2000 milliards de dette et 5 millions de chômeurs. Alors si un ministre veut donner des leçons qu’il commence par regarder dans son sérail dont les affaires véreuses de menteurs magouilleurs et corrompus des affaires sortent chaque jour. M. Macron un peu de décence ferait le plus grand bien car votre caste plus maffieuse qu’honorable n’est pas en mesure à donner de leçon en terme d’éthique ou de responsabilité vis-à-vis des français. Vous voulez être l’homme de la probité commencez par supprimer les réserves parlementaires et ministérielles commencez pas appliquer sine die le non cumul des mandats commencez par interdire que la politique soit une fonction à vie commencez par envoyer les élus au travail à connaitre la vraie responsabilité celle de mener une entreprise qui elle n’a pas le citoyen comme boucheur des trous financiers de l’irresponsabilité politique etc etc Monsieur avez du pain sur la planche alors ne vous arrêtez pas au détail mais au fond de ce malheur français LE POLITIQUE. Osez un débat sur la place du politique en France. Ne soyez pas ridicule et copieur de vos aînés qui ont une seule responsabilité le déclin de la place de la FRANCE dans le monde économique. Si les nlles générations politiques sont aussi dans le même registre que les vieux briscards citons comme eexemple NKM à droite et vous à gauche alors la France ira de mal en pis un peu de grandeur et de respect pour ce pays merci.
a écrit le 26/10/2014 à 8:19 :
Belle occasion de se faire des copains au PS rires !!
a écrit le 26/10/2014 à 8:02 :
Belle hypocrisie... qui oublie que l'état est le plus gros actionnaire de GDF-Suez, et qu'il est présent au conseil d'administration qui a voté cette retraite chapeau.

Si le gouvernement veut que ça change, pourquoi ne fait-il pas en sorte que le conseil d'administration soit obligé d'obtenir l'accord des actionnaires pour fixer les rémunérations des dirigeants, retraites chapeau comprises. Je ne crois pas que le petit actionnaire soit facilement d'accord pour voter cela. Alors, il vaut mieux s'entendre entre copains tout en tenant un discours faisant croire qu'on est proche du petit peuple...
Réponse de le 26/10/2014 à 14:31 :
+1, bien dit. Souvent l'Etat se dit choqué de décisions qu'il a lui même pris.
a écrit le 25/10/2014 à 22:23 :
Moi aussi je suis choqué... !
a écrit le 25/10/2014 à 22:20 :
ce monsieur doit etre PS pour que le ps ne dise rien
a écrit le 25/10/2014 à 22:10 :
Ah, parce que la retraite dorée des fonctionnaires ne le choque pas ce cher énarque! Par exemple: calcul sur les seuls 6 derniers mois de travail avec, bien sûr, une augmentation substancielle la dernière année et ce pour tous les fonctionnaires! Et lui chez Rotschild il a eu quoi? Pour donner des leçons, ils sont forts ces socialistes mais pour le reste...
Réponse de le 25/10/2014 à 22:27 :
C'est n'importe quoi votre post! Peu de fonctionnaires sinon aucun ne doivent percevoir 800 000 euros de retraite! Quant à Macron sauf erreur il a 38 ans donc pas de retraite! Arrêtez un peu....
Réponse de le 27/10/2014 à 10:46 :
Mais peu de fonctionnaires travaillent vraiment : leur retraite est donc une gratification sans raison donné par un pouvoir clientéliste...
a écrit le 25/10/2014 à 20:53 :
1 président de la République après 5 ans de mandat touche 1 250 000 € annuel à vie. Là, ça ne choque plus personne.
Réponse de le 25/10/2014 à 21:20 :
@CQFD -------C'est une loi de finances datant de 1955 qui fixe le montant annuel auquel un ancien chef de l'Etat peut prétendre après son mandat (à partir de 60 ans). Celle-ci s'élève à 63 000 euros brut par an, soit 5 250 euros par mois, quel que soit le nombre de mandats. -------HALTE A LA DESINFORMATION
Réponse de le 26/10/2014 à 12:48 :
En fait, CQFD a presque raison, puisque en fait, un ex président coute à l'année 1,5 millions d'euros aux contribuables, dont 6000 € d'indemnité mensuel (ex: Sarkozy) plus les faux frais.
a écrit le 25/10/2014 à 20:02 :
C'est bien d'être choqué
Mais l'état est représenté au ÇA
a écrit le 25/10/2014 à 19:29 :
Il est très mal placé pour faire la leçon quand on a bénéficié du même systeme chez Rotschild
Réponse de le 25/10/2014 à 22:29 :
Encore une fois Macron n'est pas à la retraite!!!
a écrit le 25/10/2014 à 18:04 :
Etre choqué ne suffit plus , sauf aux tartuffes . La saine réponse serait d abolir la charte des PDG et de la remplacer par une loi . Vous avez raison je rêve ...
Réponse de le 25/10/2014 à 19:20 :
bien dit! mais nos hommes politiques blablatent, tergiversent et ne foutent jamais rien de concret!
a écrit le 25/10/2014 à 17:03 :
ouais ! ça , c'est ce qu'il dit...!
a écrit le 25/10/2014 à 16:30 :
Un PDG riche,mais c'est le lot de tous les PDG.
L'Etat joue les innocents alors qu'il fait parti du conseil d'administration et possede au moins 25% du capital.
Macron nous prend pour des idiots,ey son jeune age n'est ps une excuse
a écrit le 25/10/2014 à 16:21 :
A quand même ? et les pauvres n'ont guère l'impression d'être remarqués ??
a écrit le 25/10/2014 à 15:26 :
une revolte.est INEVITABLE ...pour une remise a plat ... source d une reprise
Réponse de le 25/10/2014 à 16:24 :
quand ceux qui n'ont rien à perdre ( des jeunes sans avenir...) se révolteront ? peut être pourrons nous bâtir une autre société, un autre monde ?
LES POLITIQUES SONT ELUS PAR LES NANTIS QUI FINANCENT LEURS CAMPAGNES POUR QUE CEUX CI LES SOUTIENNENT ET QUE TOUT CONTINUE A LEUR AVANTAGE
a écrit le 25/10/2014 à 15:14 :
Qui n'est pas choque, il s'agit d'une veritable derive que rien ne peut justifier sinon que le decideur de cette retraite et le beneficiaire lui meme.
a écrit le 25/10/2014 à 15:06 :
Chez Rotschild, l'on a dû peut-être lui cacher les rapports des grandes entreprises et il ne devait pas savoir que ça existait.
a écrit le 25/10/2014 à 13:24 :
combien les salaries doivent h'eure
pour payer une retraite a un pdg qui ne fait meme pas de benefice a son entreprise
un employer de banque a perdu moins et il a eu droit a la prison
Réponse de le 25/10/2014 à 16:20 :
nos vieux parents en 1789 ont pourtant fait une révolution qui n'a pas vraiment servi à
garantir plus de justice et d'égalité ! c'est bien dommage ?
Réponse de le 25/10/2014 à 19:18 :
eh non! beaucoup ont laissé leur peau pour rien, car la vie est ainsi faite , il faut que l'histoire se répète, rien n'est jamais acquis ! c'est comme pour nos acquis soit disant ringards, eh! bien, nous sommes bien lotis à présent : ouvriers kleenex, salaires de misère, etc etc ...faudra fremonter aux barricades, hélas !!!!
a écrit le 25/10/2014 à 13:20 :
voila les privilegies des personnels de ce monopole et les tarifs usager de base augmentent sauf pour ces nantis avec salaire a vie retraite a 51 ans
a écrit le 25/10/2014 à 12:36 :
Prenez lui les impôts en conséquence.
a écrit le 25/10/2014 à 12:28 :
Il est choqué mais trouve ça normal !Macron aurait gagné 1 millions en 6 mois à la banque Rotschill !Un ministre gagne net 10000 e par mois !Il aurait accepté d'etre ministre pour 10 fois moins !Comment cela se fait il !Ca c'est le genre de question qu'il faut lui poser
Réponse de le 26/10/2014 à 0:04 :
Il y a le pouvoir aussi, et ca c'est dans la politique qu'on trouve le gisement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :