La France a encore perdu 34.000 emplois au troisième trimestre

 |   |  573  mots
Selon l'Insee, au total sur 2014, la France perdrait encore 22.000 emplois dans le secteur marchand
Selon l'Insee, au total sur 2014, la France perdrait encore 22.000 emplois dans le secteur marchand (Crédits : reuters.com)
A cause surtout de la chute de l'intérim, la France a perdu plus de 34.000 emplois au troisième trimestre. Au total, sur l'année 2014, le secteur marchand devrait perdre 22.000 emplois, après 53.000 en 2013.

La France continue d'être fâchée avec les créations d'emplois, faute de croissance suffisante. Les dernières données provisoires de l'Insee le confirment. Malgré un léger rebond de la croissance au 3e trimestre, l'économie française a recommencé à détruire des emplois dans le secteur marchand, avec 34.100 suppressions nettes de postes (-0,2%), notamment dans l'intérim.

De fait, l'emploi salarié est tiré à la baisse par le travail temporaire qui a chuté de 4,2% sur le trimestre. Dans ce secteur, 22.900 postes ont été supprimés. L'emploi intérimaire est cependant "quasi-stable" (-0,5%) sur un an.

Tous les secteurs en baisse

Mauvaise nouvelle, tous les secteurs connaissent des pertes d'emplois au troisième trimestre. La baisse atteint 0,4% dans l'industrie, 0,8% dans la construction et même 0,1% dans le tertiaire. Avec un bémol cependant pour ce dernier secteur où, hors intérim, 12.900 créations de postes ont été enregistrés. Au total, sur un an, 37.700 postes ont disparu dans le secteur marchand malgré une légère embellie au deuxième trimestre (8.300 créations).

"L'activité a légèrement repris mais reste trop faible pour assurer les créations d'emploi nécessaires à notre pays", a estimé Michel Sapin, ministre de l'Économie, dans un communiqué.

22.000 emplois perdus sur l'année

De fait, toujours selon l'Insee, il n'y a rien à attendre de très positif cette année sur le front de l'emploi. Dans sa dernière note de conjoncture, l'Institut de la statistique tablait sur une perte de 22.000 postes dans le secteur marchand en 2014, après déjà 53.000 emplois de moins en 2013. La chute est donc moins sévère, en raison notamment du crédit d'impôt compétitivité et emploi (CICE) qui pourrait permettre la création de 30.000 emplois par semestre.

Par secteur, pas de miracle, l'industrie continuerait de perdre des emplois (20.000 sur l'ensemble de l'année 2014, hors intérim). C'est tout de même moins pire qu'en 2013 (-51.000). Le secteur de la construction, lui, perdrait 21.000 postes sur l'ensemble de l'année. Reste le tertiaire marchand qui enregistrerait une perte de 2.000 postes au premier semestre puis augmenterait de 23.000 au second.

Pas de baisse du chômage tant qu'on n'a pas atteint 1,5% de croissance

Quant au taux de chômage, il devrait rester stable d'ici à la fin de l'année à 9,8%. Là aussi, il n'y a pas de secret.  Avec une croissance attendue de 0,4% cette année et de 1% en 2015, il ne peut en effet y avoir de baisse du chômage. Pour ce faire, il faudrait environ 1,5% de croissance en moyenne. Tout simplement parce que, si la France a la chance d'avoir une démographie active, cela rend cependant les choses plus difficiles s'agissant de l'emploi. En effet, selon l'Insee, ce sont 124.000 personnes qui vont entrer sur le marché du travail au total en 2014. Cela signifie qu'il faut créer au moins autant de postes pour que le chômage n'augmente pas, et nettement plus pour qu'il baisse. On n'en est pas là dans le secteur marchand. D'où le nécessaire recours à l'emploi aidé dans le secteur non marchand pour limiter les dégâts.

Dans ce secteur non marchand, toujours selon l'Insee, l'emploi serait ainsi en hausse de 22.000 au premier semestre et encore de 38.000 au second, une accélération provenant principalement des contrats aidés. Au total, les dispositifs de contrats aidés non marchands représenteraient 372.000 nouvelles entrées en 2014 en France métropolitaine, après 426.000 en 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2014 à 1:30 :
quand vous parlez d'hollande vous parlez de qui!!!!!!9€-@-€9-€?&2),€(1,€)?
a écrit le 14/11/2014 à 21:45 :
Voilà les résultats de "la croissance du PIB de 0.3%" !! LOL
a écrit le 14/11/2014 à 19:13 :
Le nombre d'emploi intérimaire n'a jamais baissé. Ce qui a baissé c'est leur durée. Avant des emploi intérimaire de deux à 6 mois se trouvait aujourd'hui on embauche deux ou trois jours... Et de part le fait le nombre de jours travailler est en chute libre sans que les stats le montrent...
a écrit le 14/11/2014 à 15:48 :
Et qu'elle se prépare pour en perdre autant du côté de STX les Chantiers de l'Atlantique, au port de Montoir-de-Bretagne près de Saint Nazaire, si la Russie annule le contrat des deux Mistral. Mollande, le fossoyeur de la France.
Réponse de le 14/11/2014 à 18:48 :
T'en fais pas, les Mistral sera livré dans les prochains jours, voire heures. le navire Vladivostok battant pavillon russe apparaît dans le système d’identification des navires sous le numéro MMSI 273 549 920. T'en veux la source ? la voici :
www.marinetraffic.com/fr/ais/details/ships/shipid:1709845/imo:0/mmsi:273549920/vessel:VLADIVOSTOK?lang=fr
a écrit le 14/11/2014 à 13:44 :
Hollande est un minus fanfaron inexistant sur la scène internationale comme intérieur .
a écrit le 14/11/2014 à 12:48 :
Artisanat ou la mafia regne, prise de benefice de 35 % sur la matiere (fenetre, chauffage etc) facturation 300 euros la journee de 6, 75 heures, meme facturation pour apprentis , deplacement par journee 60 euros maxi 30km, un artisan seul gagne plus qu'un medecin generaliste , le travail au noir l'avenir
Réponse de le 14/11/2014 à 18:01 :
Avec de tels propos, on se demande pourquoi vous ne créez pas votre propre entreprise ?
Et pourquoi, avec de tels bénéfices, autant d'entreprises du bâtiment déposent le bilan ?
Réponse de le 14/11/2014 à 19:18 :
Si seulement avec mon salaire j'aurais déjà ouvert une entreprise engagé 5 ou 6 ouvriers; et aujourd'hui je serais en "retraite" avec une cinquantaine d'ouvriers a marner pendant que je passerais tranquillement mes journées au bord de la piscine. Mais comme c'est pas le cas, je vie dans une petite maison et j'ai déjà de la chance de ne pas vivre dans un clapier... je me fait chi.. tous les matin a aller travailler pour un salaire qui me permet de finir tous les mois en manger que des pâtes... Si ce paradis existait, croyez moi ma vie ne serait celle qu'elle est mais la première!
a écrit le 14/11/2014 à 12:33 :
Cette fois c'est officiel, la Russie vient de donner un ultimatum à la France pour livrer le premier BPC Mistral : jusqu'à la fin de novembre. Faute de quoi les pursuites légales dans la cour de commerce intrenationale seront entamées au grand risque d'avoir la commande est annulée. Donc à ces 34'000 emplois il faudra en compter avec ceux d'une partie des ouvriers du chantier de St-Nazaire. Merci Hollandobama !
Réponse de le 14/11/2014 à 12:42 :
Je lis les déclarations de Jean-Pierre Thomas, PDG de Thomas Vendôme Investment ce matin. Lui, qui était le représentant de l'Elysée pour les relations économiques avec la Russie, a jugé "inacceptable" le comportement de Paris, qui veut livrer les Mistral, mais hésite à le faire en raison des pressions exercées par Washington. Quelle honte pour la France !

Selon lui, si ces atermoiements traînent en longueur, les pressions internationales sur la France seront tellement fortes que la livraison des Mistral sera impossible. Dans ce cas, la réputation du pays en tant que partenaire économique fiable serait ruinée. Il a dit, je cite, "Si la France ne livre pas les Mistral à la Russie, elle ne pourra les vendre à personne, car toutes les inscriptions à l'intérieur des navires sont faites en russe". Mr. Hollande, vous êtes dans des beaux draps désormais, bon courage !
Réponse de le 14/11/2014 à 13:24 :
Hollande est un pantin des néoconservateurs US, une marionnette radio-contôlée sans le moindre pouvoir de décision. Il s'en fiche de la réputation de la France, à la fin de son mandat il va filer vers l'Amérique où il aura une petite maison, et tant pis pour nous. La France commence à toucher son fond….
Réponse de le 14/11/2014 à 16:05 :
Hollande est un fanfaron qui veut faire parler de lui sur la scène internationale en créant ce feuilleton monté de toutes pièces par l'Elysée. Il n'a pas du cran pour se confronter à Poutine, un dirigeant à son opposé, totalement. C'est la poule face au grizzly. Il va livrer ces deux BPC Mistral à la Russie dans les prochains jours et sans faire des déclarations aux médias. Un bouffon qui ne fait que nuire l'image de notre pays.
Réponse de le 14/11/2014 à 19:23 :
Si c'est les américains qui ne souhaitent pas qu'on les livrent, ils n'ont cas payer la facture. Si ils ne le font pas on les livrera. L'attente de livraison doit certainement être prise en compte dans le contrat d'achat et si ils ne les livrent pas c'est surement sous le couvert de ce contrat. Vus l'argent en jeu, il serait plus simple de les livrer et que les américains les sabotent. La plupart des produit fabriqué fonctionnent grâce au GPS et comme les américains font ce qu'il en veulent...
a écrit le 14/11/2014 à 12:27 :
Ouvrez le journal, insertions légales, et vous verrez que ce n'est pas fini ... Malheureusement...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :