Chômage : Valls craint que "les chiffres ne soient pas bons"

 |   |  138  mots
Manuel Valls prépare l'opinion publique aux mauvais chiffres du chômage qui seront publiés à la veille de Noël.
Manuel Valls prépare l'opinion publique aux mauvais chiffres du chômage qui seront publiés à la veille de Noël. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre montre néanmoins son optimisme à la faveur d'une conjoncture internationale encourageante.

Le Premier ministre prépare l'opinion publique à une mauvaise nouvelle qui sera annoncée mercredi à 12:00, la veille de Noël. Les chiffres du chômage du mois de novembre ne devraient pas être "bons" d'après Manuel Valls. Sur Europe 1 ce mardi 23 décembre, Manuel Valls a déclaré:

"Je crains que ces chiffres ne soient pas bons parce que nous avons connu encore au mois de novembre des destructions d'emplois, des faillites d'entreprises. Mais je suis convaincu que progressivement, grâce à un certain nombre d'indicateurs internationaux mais aussi grâce au fait que nous soutenons tout particulièrement l'investissement des entreprises (...), que cet investissement permettra progressivement à la croissance de revenir, et donc la création de richesses et l'emploi".

Au mois d'octobre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie "A" avait fortement progressé (+0,8%), portant leur nombre à 3.460.900.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2014 à 9:12 :
a part nous faire payer des impôts. Il est totalement inutile ce type. Si il organise les spectacle pour sa femme donc pour lui tout va bien.
a écrit le 24/12/2014 à 17:00 :
pour les voeux Pépère va nous ressortir la fable du pacte de responsabilité vous savez celle à laquelle il croit dur comme fer .
a écrit le 24/12/2014 à 9:21 :
Monsieur Valls "craint que les chiffres ne soient pas bons"...
Meme pas le courage de dire tout court qu'iLs ne seront pas bons....
SAUF son salaire qui lui......le sera....bin voyons....LAMENTABLE EQUIPE DE BRAS CASSES
a écrit le 24/12/2014 à 6:39 :
Et pourtant, François Hollande remonte dans les sondages...On se demande pourquoi.
a écrit le 23/12/2014 à 22:52 :
Rappel: Valls, Hollande, Sapin et consorts ne font qu'appliquer le programme socialiste: plumer les "riches", ponctionner les entreprises, revenir aux 35 heures, maintenir les effectifs publics au lieu de les diminuer, maintenir l'âge de la retraite, laisser filer les déficits, etc... Ils sont nuls, on peut les changer mais si on les remplace par d'autres socialistes, on aura le même résultat.
a écrit le 23/12/2014 à 22:19 :
A quand la dissolution , il faut changer d'équipe . Ils ont fait trop de mal au pays
Mer Hollande soyez courageux , partez
a écrit le 23/12/2014 à 19:58 :
Il a au moins l'honnêteté de dire que si croissance il y a, ce sera grâce à "une conjoncture internationale encourageante". A l'interne, c'est en berne!
a écrit le 23/12/2014 à 19:03 :
Quel doux euphémisme
a écrit le 23/12/2014 à 17:59 :
Cette dégradation aussi était prévisible dès la nomination de Valls à un poste pour lequel il ne dispose en rien des capacités indispensable ;
Décidément, Hollande a ceci de commun avec Sarkozy, leur incapacité absolut de s'entourer des compétences requises,*
requit en devient le renversement de ce gouvernement impotent par les courageux Parlementaires qui se respectent encore un peu eux mêmes et à tout le moins qui respectent les Français.
a écrit le 23/12/2014 à 17:22 :
IL craint "que les chiffres ne soient pas bons..", pourquoi? serait ce une surprise?? LAMENTABLE!!!!!!! on nous prend pour des glands à 500 % ! Français, aux prochaines élections : VOTEZ BIEN , surtout !!!!!!!!!
a écrit le 23/12/2014 à 16:53 :
Pitoyable deminage, car il a des chiffres alors jouer aux pronostics c est vraiment du foutage de G
a écrit le 23/12/2014 à 16:22 :
qu'il ne soit obligé de rendre son tablier alors qu'il se voyait au haut de l'affiche jusqu'à la fin du mandat d'un autre qui n'a pas sa place là où il est parvenu, par on ne sait quels stratagèmes ou miracles.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:27 :
on se réjouit donc ...
a écrit le 23/12/2014 à 15:51 :
Ah si seulement les bacheliers savaient lire et écrire ! Ah si seulement les Français savaient respecter les horaires et les délais ! Ah si seulement les Français savaient respecter l'identité des gens même les femmes célibataires ! Ah si seulement les prestataires de services arrêtaient d'être des prestataires d'emmerdements !
a écrit le 23/12/2014 à 15:34 :
peut être un pacte pour l'emploi pour les sans dents ou créer un groupe de travail, avec des personnalités rémunérées à 9500€ par mois, pour étudier l'impact de l'air sur les variations du nombre d'heures travaillées dans le département de la Creuse et son pendant, sous la guerre de cent ans.
Réponse de le 23/12/2014 à 16:30 :
cent ans , vous êtes très généreux .
a écrit le 23/12/2014 à 14:51 :
Il y a que lui qui est étonné de son résultat ! nous on attend tout le temps que le ciel nous tombe sur la tête. Vivez casqué pour traverser les obstacles disait la sibye .
a écrit le 23/12/2014 à 14:09 :
ON a dit cela va aller mieux l'année prochaine pour la simple raison que c'est l'année prochaine... Convaicant non?
a écrit le 23/12/2014 à 13:44 :
Pour quoi ne pas créer un ministre du chômage ou même un ministre des sans emplois
Réponse de le 23/12/2014 à 14:51 :
Parce que vous souhaitez nous faire profiter votre expérience de l'intermittence du travail? Je crois que nous disposons d'un nombre suffisant d'énarques pour occuper cet emploi fictif.
a écrit le 23/12/2014 à 13:40 :
évidemment que le chômage va monter son gouvernement parle beaucoup ,mais ne fait rien d'intelligent ,qu'il commence par virer Sapin qui est trop vieux pour comprendre les nouvelles directions a suivre .
a écrit le 23/12/2014 à 13:22 :
SOCIETE////LES EXPERTS PREVOIENT AVEC LES PROGRES DU NUMERIQUE ET DE LA ROBOTIQUE 5 MILLIONS DE CHOMEURS DANS LES 10ANS A VENIR?CEUX QUI VAS ACRAVE LES GROS PROBLEMES DU NATIONNALISME ? SURTOUS AVEC 5MILLIONS D EMIGRES EN FRANCE????????????
a écrit le 23/12/2014 à 13:09 :
Il faut bien se rendre à l'évidence, Rebsamen a rien du tout, Rebsamen est Le maillon faible d'un governement Valls impuissant.
a écrit le 23/12/2014 à 12:57 :
dites-moi votre politique pour les mois à venir et je vous dirai la situation du chômage à laquelle il faut s'attendre .
a écrit le 23/12/2014 à 12:44 :
au chomage conjoncturel avec 741 euros mois (6500 ouvriers pendant 4 mois)budjet festif elus 65000 euros
a écrit le 23/12/2014 à 12:14 :
toujours la même rengaine, on compte toujours sur les autres, il n'est pas question que vous fassiez le moindre effort sur les réformes dignes de ce nom, on compte toujours sur l'embellissement de la conjoncture internationale et le tour est joué. Et bien non, il n'y aura pas d'embellie et quand bien même vous n'en profiterez pas! Conteniez à embaucher des fonctionnaires , c'est tout ce que vous savez faire et advienne ce qui pourra.
Réponse de le 23/12/2014 à 12:23 :
Encore un joli cadeau de Noël du gouvernement que le monde entier nous envie !
a écrit le 23/12/2014 à 11:46 :
la variable d'ajustation par la ponction des salaires a été usée jusqu'à la corde, il n'y aura donc pas de solutions miracles, sauf à rompre radilement avec la zenolâtrie (la flèche de Zenon) en vigueur :-)
a écrit le 23/12/2014 à 11:34 :
les chiffres du chomage ne dépendent JAMAIS du gouvernement:une population augmente,alors il est normal que le nombre de chomeurs augmente c'est une question de démographie,pas d'économie
Réponse de le 23/12/2014 à 11:48 :
Elu PS faut croire, mais par économiste. relisez Marx avant de publier ces énormités :-))
Réponse de le 23/12/2014 à 12:13 :
c'est sûr que ce gouvernement de bras cassés incompétents ne maîtrise rien et n'est responsable de rien. Dehors
Réponse de le 23/12/2014 à 13:01 :
l'impossible ne peut-être atteint en cinq ans par ceux qui n'ont rein réussi depuis 3 ans
c'est la preuve par 9 , c'est mathématique et implacable .
Réponse de le 23/12/2014 à 16:39 :
Trop fort, je vais la ressortir au repas de noel. Là, j'ai la meilleure blague.
Réponse de le 23/12/2014 à 18:17 :
Elu PS
Quand vous cesserez de faire augmenter la dépense publique, et que vous comprendrez qu'il faut dramatiquement réduire le train de vie de l'état qui se nourrit toujours plus de nos impôts, et qui empêche donc une relance de la consommation ( la vraie consommation, déduction faite de celle de l'état), qui permettrait une relance des entreprises, alors on pourra espérer une réduction du chômage.
En attendant, si une gêne pouvait s'installer chez toutes les personnes rémunérées par l'état, pour le blocage de l'économie qu'ils étouffent, alors une énorme prise de conscience aurait été réalisée en France....
Peut être comprendrez vous à présent que les chiffres du chômage dépendent de l’État et que vous n'écrirez plus de telles énormités !!!
a écrit le 23/12/2014 à 11:22 :
Moi, il y a 2 réformes à faire pour que je recrute :
- modification des seuils sociaux, car pour moi, un dixième salarié me couterait plus cher en augmentation de couts et d'obligations qu'il ne me rapporterait !
- un Contrat de travail à durée non déterminée dont la rupture n'aurait pas à être justifiée.
A l'initiative de l'employeur ou du salarié, dans les 2 cas, un préavis de 15 jours les 6 premiers mois, puis 3 jours par mois d'ancienneté, plafonné à 4 mois. Une indemnité de rupture versé au salarié, (actuellement 1 cinquième de mois de salaire par an d'ancienneté lors de la rupture conventionnelle) par exemple de 3 ou 4 cinquième par année d'ancienneté ! Désengorgement des prud'hommes assuré!
Réponse de le 23/12/2014 à 12:57 :
Je suis artisan plombier 2 salaries+2 apprentis cout facture au client 300 euros jour + 45 euros deplacement par salarie +43% sur le produit et fournitures, je verse un net mensuel de 18000 euros, un exemple simple une chaudiere facturee au client 6000 euros je peut me mettre 4000 euros en poche, tout vat bien et en cas de surcharge le travail au noir ca marche en arrosant les dirigants
Réponse de le 24/12/2014 à 18:27 :
que faites vous de votre salariée irréelle qui est en arrêt maladie depuis 5 ans. Vous la remplacez par un petit Lego ou par par un robot miniature.
a écrit le 23/12/2014 à 11:15 :
Vous entrez sur les terres du clan du chômage de masse.
a écrit le 23/12/2014 à 10:53 :
Il faut revaloriser l'ARS pour aider les familles.
a écrit le 23/12/2014 à 10:52 :
Ils montent en puissance.
Ils pourraient multiplier les effets de la region île de France.
Je serais élu PS, j'embaucherais 10000 emplois de dégénération, 15000 emplois seniors, 20000 apprentis pour renforcer mon service communication. Ce serait la lutte tous les jours contre le chômage.
Réponse de le 23/12/2014 à 11:50 :
on embauche 4 millions de personnes , on achète 2 millions de pelles et 2 millions de pioches, on répartit par équipes .
La moitié des gens creusent des trous , l'autre moitié les rebouchent.
Réponse de le 23/12/2014 à 14:23 :
ahahahah, I love you!!!!!!!!!!
Réponse de le 23/12/2014 à 14:57 :
@letroll

Autre solution sur le même thème: création d'une compagnie minière nationale destinée à la construction de nouveaux logements sociaux (dits prisons) dont les travailleurs seraient des prisonniers. L'emploi du temps s'articulerait autour du cassage de cailloux du levé au couché du soleil.
a écrit le 23/12/2014 à 10:44 :
Il n'apporte que des embêtements.
Que la justice sociale, le Bygmalion et le tevenou nous apportent un peu de réconfort pour le changement d'année.
a écrit le 23/12/2014 à 10:44 :
Le chômage: un marqueur de gauche...... Une grande avancée sociale de valls et Hollande!
a écrit le 23/12/2014 à 10:41 :
Mois après mois, j’ai toujours soutenu que la hausse du chômage des seniors était liée au décalage à 62 ans de l’âge de départ à la retraite. Il fallait dans la réforme de N Sarkozy conserver l’âge de soixante ans et baisser hélas le montant des pensions servies. Les entreprises peinent à engager des seniors sachant qu’elles seront obligées de les conserver jusqu’à 62 ans. Le constat est triste mais il n’y a plus assez de travail en France et on a masqué cette évidence par une redondance de postes dans la fonction publique, d’élus en grand nombre, et de dispositifs de pré retraites .De plus pour atténuer les statistiques, on gomme les chiffres de l’Outre-mer où la situation est encore plus critique.
Réponse de le 23/12/2014 à 11:13 :
Il y aurait une solution pour réduire le chômage des seniors :
Pour tout salarié qui atteint l'âge de la retraite et qui souhaite continuer de travailler avec l'accord de son employeur, il suffirait de lui accorder une exonération des charges sociales salariales (hors CSG-RDS), et des charges patronales. En contrepartie, bien sur, ses droits à la retraite seraient suspendus. Cette proposition ne devrait se proposer qu'au salarié en poste depuis au moins 10 ans, pour éviter qu'on les viré à 50ans pour les réembaucher à 60 ans !!
Réponse de le 23/12/2014 à 14:20 :
L'idée n'est pas mauvaise, mais ça fait un peu usine à gaz et comment l'appliquer aux fonctionnaires qui sont déjà les rares à pouvoir rester jusqu'au bout (hors régimes spéciaux).
a écrit le 23/12/2014 à 10:36 :
Voilà le triste bilan de la gauche: 10 ans d'opposition bête et méchante plus 2 ans à défaire ce qu'a fait la droite... et ce n'est pas encore fini!
Réponse de le 23/12/2014 à 10:58 :
Le chômage est passé de 7% à 10% en 5 ans de Sarkozy. Auriez-vous perdu la mémoire ?
Réponse de le 23/12/2014 à 11:38 :
@anonyme

Je vous retourne la question car je vous rappelle que M. Sarkozy a tenu 2 quinquennats. On ne pourra probablement pas en dire autant de M. Hollande et de son équipe de bras cassés! Combien de remaniements depuis son élection il y a de cela seulement 2 ans?
Réponse de le 23/12/2014 à 14:52 :
Ah bon, Sarkozy a tenu 2 quinquennats ? Décidément Alzheimer vous guette, faites des sudokus.
a écrit le 23/12/2014 à 10:32 :
a ce jour aucune mesure de fond pour réduire les inégalité social ça risque de durer longtemps
Réponse de le 23/12/2014 à 11:53 :
les fameuses "inégalités" ne créent pas le problème du chômage, elles ne constituent d'ailleurs pas un problème mais leur augmentation n'est que la conséquence des politiques menées depuis des décennies.
a écrit le 23/12/2014 à 10:24 :
Le gouvernement a augmenté le nombre de fonctionnaire de 1,7 % en 2013, ce chiffre inclut les contrats aidés.
En 2015 nous aurons les chiffres pour 2014. La hausse des embauches se confirmera. Bientôt ce pays sera une fonction publique solidaire et unifiée et ...sur-endettée. La France assurera bientôt son 1er rang pour la part des dépenses publiques / PIB. Mais électoralement, l'avenir est fondée ainsi.
a écrit le 23/12/2014 à 10:16 :
Ils n'ont rien changé donc rien ne change
Le CICE c'est une petite prime à la fin du bilan le pacte sera effectif en 2017 autant dire jamais

Les socialos n'ont rien à proposer !!

La chute continue rendez vous en mars pour que les français donne leurs avis
a écrit le 23/12/2014 à 10:15 :
Dans la continuité, Manuel Valls commente, il ne sait rien faire d'autre;
Ce gouvernement Valls est dépassé par les évênements alors qu'il devrait les précéder par des actes;
Hollande a perdu la vue, l'ouie et l'odorat.
Il reste aux parlementaires PS à déposer et à voter massivement une motion de censure de ce piètre gouvernement Valls.
Ainsi Hollande aura toujours le choix de nommer un autre vrai premier ministre plus compétent.
a écrit le 23/12/2014 à 9:59 :
Il se trompe totalement. La politique de ce gouvernement et su précédent n'est pas bonne : les embauches de fonctionnaires sont de nouveau à la hausse depuis l'arrivée de Hollande, les charges et taxes en tous genres aussi. Même s'il est important de favoriser le développement des entreprises du numérique et les start ups, les gisements d'emploi à courts termes sont chez les Tpe, les artisans, les petits commerçants... bref tous ceux qui sont les plus maltraités par ce gouvernement.
a écrit le 23/12/2014 à 9:57 :
Dans la continuité des précédents et avec une progression constante du chômage en 2015...aucune diminution des dépenses du budget de l'état et de la fonction publique..merci à 'moi président' pour les impôts, les taxes et surtout l'augmentation des inégalités, dans l'éducation, écoles des riches et des pauvres, l'accès aux soins, pour les riches et pour les pauvres, régions médicalisées et régions désertification médicale etc etc etc..
Réponse de le 23/12/2014 à 12:01 :
Ajouter:
Recrutement à la pelle dans les collectivités locales pour les membres du parti, du syndicat, des membres de la famille des élus (« je préfère ma femme à mes filles, mes filles à mes cousines, mes cousines à mes voisines… »).
Egalité républicaine ? Compétences ? Service rendu ? Rapport cout-efficacité ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :