La grippe A en décrue, sauf dans quelques régions

Le réseau Grog (Groupes régionaux d'observation de la grippe) a annoncé une décrue de l'épidémie de grippe H1N1 en métropole la semaine dernière par rapport à la semaine précédente. La Bourgogne et la région Midi-Pyrénées enregistrent cependant une progression des cas.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le réseau Grog (Groupes régionaux d'observation de la grippe) a annoncé une décrue de la grippe H1N1 en métropole, estimant à 307.000 le nombre de cas la semaine dernière (28 décembre-3 janvier, données non consolidées), contre 398.000 la semaine précédente (21-27 décembre).

Le réseau a également fait état de "disparités" régionales, avec une activité grippale en progression en Bourgogne et en Midi-Pyrénées, où les pourcentages de prélèvements positifs pour la grippe sont les plus élevés (respectivement de 64% et de 43%).

Les 0-14 ans les plus touchés

En tout, "depuis le début du mois d'août, 6.375.000 personnes ont été infectées par le virus grippal pandémique en France", a signalé le réseau. Autre constatation, depuis la mi-septembre 2009, l'impact du virus est différent selon l'âge : "37% des 5-14 ans, 25% des 0-4 ans, 5% des 15-64 ans, 1% des 65 ans et plus ont consulté un médecin généraliste ou un pédiatre pour une grippe A (H1N1) 2009".

Enfin, le réseau a constaté que les cas de grippe avec une fièvre peu intense étaient les plus nombreux. "Parmi les cas de grippe confirmés dans les prélèvements Grog, seulement un patient sur 5 a présenté une fièvre à plus de 39°C, tandis que 4 patients sur 5 ont eu une température moins élevée".

Autres chiffres mais même tendance de fond, le réseau Sentinelles Inserm a aussi confirmé la "décrue épidémique", en relevant également des régions plus touchées : la Bourgogne (367 cas pour 100.000 habitants), Rhône-Alpes (340),la Franche-Comté (335) et l'Auvergne (312). Sentinelles, qui ne prend en compte que les cas de grippe avec plus de 39 de fièvre, estime à 3.598.000 le nombre de consultations pour grippe en 17 semaines d'épidémie.

La grippe pandémique a fait 216 morts depuis le début de l'épidémie en métropole.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 12/01/2010 à 11:01
Signaler
Des scientifiques pour organiser ? des docteurs en medecine (les generalistes) pour de simples injections ? celà est contraire au principe de precaution : c est de la prise de risque sophistiquée dans un desordre , une lenteur et dans des couts ass...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.