L'inflation accélère en Allemagne, tout en restant faible

 |   |  253  mots
L'inflation s'est légèrement accentuée sur un an en décembre dans plusieurs Länder allemands, semblant confirmer le retour en territoire positif enregistré au niveau fédéral en novembre. En moyenne en 2009, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% par rapport à 2008, selon Destatis.

L'inflation en rythme annuel s'est accélérée dans quatre Länder allemands en décembre en raison de la forte hausse des prix des carburants. Les statistiques provisoires publiées ce mardi pour les Länder de Rhénanie du Nord-Westphalie, Hesse et Brandebourg montrent toutes une accélération de l'inflation.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, Land le plus peuplé d'Allemagne, l'inflation en rythme annuel ressort à 0,8%, le double du chiffre enregistré en novembre. En Hesse, elle est passée de 0,3% à 0,8% et elle a atteint 0,7% dans le Brandebourg. Dans ces trois Länder, la hausse des prix des carburants se situe entre 12% et 13,5% sur un an.

Les chiffres publiés lundi pour la Saxe ont également montré une accélération de l'inflation en rythme annuel, à 0,8% contre 0,3% en novembre.

En moyenne en 2009, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% par rapport à 2008, soit le taux d'inflation annuel le plus bas depuis dix ans, selon les données provisoires de l'Office fédéral des statistiques, Destatis. En 2008, le taux annuel d'inflation s'était élevé à 2,6%. La hausse des prix à la consommation n'avait plus été aussi faible depuis 1999, où elle avait atteint 0,6% en moyenne sur l'année, a précisé Destatis.

Sur fond de dégringolade des prix des hydrocarbures et de l'alimentation par rapport à leurs niveaux très élevés de l'an dernier, et sous l'effet du ralentissement économique, l'inflation en Allemagne était même passée en territoire négatif l'été dernier, tombant à -0,5% en juillet, taux le plus bas depuis 1987.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :