Moody's met le Portugal sous surveillance négative

 |   |  238  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation réfléchit à revoir à la baisse la note de la dette à long terme du pays, compte tenu d'une croissance molle et de l'éventuel besoin de soutenir encore le secteur bancaire local.

Après l'Espagne, l'Irlande, Moody's aborde le cas portugais. Ce mardi matin, l'agence de notation a indiqué avoir placé sous surveillance négative en vue d'une possible dégradation la notation du Portgual, dont la dette à long terme est actuellement dotée d'un A1. Trois facteurs ont guidé cette décision : "les incertitudes s'agissant de la vitalité économique à long terme du pays, incertitudes qui seront exacerbées par les effets de l'austérité budgétaire ; les inquiétudes quant à la capacité du Portugal à accéder au marché des capitaux à un prix raisonnable ; et, enfin, les craintes quant à l'impact possible sur la dette espagnole d'un soutien plus important du secteur bancaire".

L'agence a précisé que la révision de la notation de la dette du Portugal pourrait porter sur un à deux crans. "La solvabilité du Portugal n'est pas en question", a toutefois tenu à nuancer Moody's qui souligne une croissance molle et le prix élevé que le Portugal doit consentir sur le marché obligataire, "qui pourrait augmenter significativement le coût du service de la dette à terme".

Moody's avait abaissé la note du Portugal à la mi juillet, de Aa2 à A1 avec perspective stable.

La nouvelle n'a toutefois pas bouleversé le marché : le taux à 2 ans portugais s'est tendu de 3 points de base à 4,24%  et le taux à 10 ans de 5 points à 6,51%. Il faut dire que l'année 2010 aura déjà été particulièrement chahutée :  le 2 ans portugais avait entamé 2010 à 1,52% et le 10 ans à 4,07%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2010 à 8:19 :
Moody's , lehman brothers .... Les mêmes personnes et la même incompétence....Style Madoff?

Merci de votre réponsee
a écrit le 21/12/2010 à 22:52 :
Comment se fait il que les agences de cotation sont elles américaines, et pas une seule européenne? Sont elles rémunérées par les U S A ou par ceux qui soutiennent le dolllar ou par des spéculateurs qui n"ont aucun scrupule pour s'enrichir,
a écrit le 21/12/2010 à 20:48 :
ET si on plaçait Moody's en surveillance négative ,pour ses mauvaises évaluations passées .
a écrit le 21/12/2010 à 16:10 :
rien de nouveau ! C'etait attendu !
On prends note !
Merci !
a écrit le 21/12/2010 à 13:27 :
Quelle décadence! Comme des élèves de classes primaires, les Etats-nations au passé glorieux tels le Portugal, se voient remettre des bonnes ou mauvaises notes par une agence au nom improbable "moody's" (rien que le nom en dit long sur l'état d'abêtissement où sont tombées nos sociétés). Et quelle légitimité démocratique a ce moody's à la notation pointilleuse ? A part celle des marchés financiers ?
Réponse de le 21/12/2010 à 16:33 :
Quand on fait des dettes , on est un scélérat !!!
a écrit le 21/12/2010 à 13:21 :
Moody's, S&P et Fitch...Bah, que des «has beens»! Quant à moi, je me fie davantage aux notations produites par Dagong, qui a le mérite d'être l'agence adossée au plus grand créancier de la planète (la Chine)!
a écrit le 21/12/2010 à 13:11 :
Et qu'est-ce que Moody's a à nous dire de la dette américaine, des états et villes américaines en faillite, qui licencient policiers et autres fonctionnaires parce-qu'ils ne peuvent plus les payer, qui réduisent les services à la population parce-que tout simplement il n'y a plus d'argent dans les caisses et que les dettes s'accumulent? Moody's et les autres agences de notation américaines ne sont rien d'autre que des vers ou chevaux de Troie pour tenter de briser l'Europe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :