Algérie-France : les sujets qui fâchent !

 |   |  492  mots
A l'approche du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie qui sera célébré jeudi, l'arrivée à l'Elysée de François Hollande a fait renaître les espoirs d'une réconciliation entre Paris et Alger. (Copyright Reuters)
A l'approche du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie qui sera célébré jeudi, l'arrivée à l'Elysée de François Hollande a fait renaître les espoirs d'une réconciliation entre Paris et Alger. (Copyright Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
François Hollande se rendra en visite officielle en Algérie, les 19 et 20 décembre, à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance du pays. Les relations économiques entre les deux pays figurent au menu des questions épineuses à évoquer.

L?Algérie et la France ont-elles enfin décidé de mettre de côté les sujets qui fâchent pour relancer leurs relations, après plusieurs années de tensions? Depuis l?annonce de la visite du président Français Hollande en Algérie, les langues anti-françaises au sein du pouvoir algérien se sont mystérieusement tues... Pour sa première visite les 19 et 20 décembre en Algérie, le président Hollande arrive donc presque en pays conquis. Alger va dérouler le tapis rouge pour l?accueillir, avec trois bains de foule, deux dans le centre-ville de la capitale algérienne et un autre à Tlemcen (extrême ouest). Mais les sujets qui fâchent, politiques et économiques, demeurent nombreux et risquent de ressurgir dans les prochains mois.

Il y a l?inévitable repentance sur les crimes coloniaux réclamée par Alger, les problèmes de circulation des personnes entre les deux pays. L?Algérie veut plus de visas à ses ressortissants et la France réclame notamment le droit au retour des pieds noirs et des harkis. La crise malienne où l?Algérie soupçonne la France de contester son statut de puissance régionale, le conflit au Sahara occidental et l?appui de Paris au projet d?autonomie marocain et l?enquête sur l?assassinat des sept moines de Tibhirine en 1996, avec les soupçons français de l?implication de l?armée algérienne dans cette tuerie.

L'épineuse question des investissements

Au plan économique, les contentieux sont également nombreux et portent essentiellement sur les demandes algériennes d?investissement dans la production. L?Algérie veut réduire sa dépendance vis-à-vis des importations notamment de l?ancienne puissance coloniale et cherche aussi à diversifier ses partenaires économiques. Ainsi, en dix ans, la France a vu sa part de marché chuter de 25% à moins de 15% en Algérie.
Elle est désormais talonnée par la Chine sur la liste des pays fournisseurs. Contrairement aux groupes chinois et espagnols, les entreprises françaises n?ont pas profité des colossaux plans d?investissements publics algériens, plus de 300 milliards de dollars depuis 2001. Paris reproche à Alger de n?avoir pas donné une part du grand gâteau que représente ses plans de développements aux groupes français.

De son côté, l?Algérie a pratiquement fermé la vanne et exige des groupes français qu'ils investissent sur son territoire pour accéder à la commande publique. Ce qu?elle ne fait pas avec les groupes chinois par exemple! Des poursuites judiciaires ont été lancées à l?encontre de Sanofi pour surfacturation de produits importés et des projets importants comme celui de Total avec le groupe pétrolier public Sonatrach dans la pétrochimie s?éternisent. Le cimentier Lafarge a longtemps souffert avant d?obtenir l?autorisation de réaliser deux cimenteries en partenariat avec un groupe privé local.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2014 à 14:43 :
Par respect aux victimes considérons cette affaire criminelle avec objectivité :Les responsabilités sont partagées dans des proportions différentes.

1-Le gouvernement algérien a failli a sa mission .Il endosse 75/100 de la responsabilité’.De ce fait il mérite un blâme.

2- Le gouvernement français de l’époque a du remarquer l’incapacité’ des autorités algériennes dans cette affaire. Il était de son devoir d’intervenir en temps opportun. De ce fait il endosse 25/100 de la responsabilité et mérite un avertissement.
Dans ces 25/100 .il aurait pu beaucoup faire. Une opération conjointe avec les forces algériennes aurait été déterminante.
Le matériel algérien (helicos et logistique)
Les commandos totalement français à part 1 ou 2 éclaireurs, qui connaissent bien les lieux. Ceci permettra de mettre les moines dans une confiance, totale.
Cette opération sous couvercle aurait pu aboutir la libération des moines, dans les meilleures conditions possibles.
La question qui se pose pourquoi le gouvernement français de l’époque a ferme’ les yeux et laisser faire dans l’impunité, totale.

Une affaire que tout le monde regrette et portera sur la conscience a` vie.

Tous mes respects pour les familles des victimes.
a écrit le 08/09/2014 à 2:12 :
Par respect aux victimes considérons cette affaire criminelle avec objectivité :Les responsabilités sont partagées dans des proportions différentes.

1-Le gouvernement algérien a failli a sa mission .Il endosse 75/100 de la responsabilité’.De ce fait il mérite un blâme.

2- Le gouvernement français de l’époque a du remarquer l’incapacité’ des autorités algériennes dans cette affaire. Il était de son devoir d’intervenir en temps opportun. De ce fait il endosse 25/100 de la responsabilité et merite un avertissement.
Dans ces 25/100 .il aurait pu beaucoup faire. Une opération conjointe avec les forces algériennes aurait été déterminante.
Le matériel algérien (helicos et logistique)
Les commandos totalement français à part 1 ou 2 éclaireurs, qui connaissent bien les lieux. Ceci permettra de mettre les moines dans une confiance, totale.
Cette opération sous couvercle aurait pu aboutir la libération des moines, dans les meilleures conditions possibles.
La question qui se pose pourquoi le gouvernement français de l’époque a ferme’ les yeux et laisser faire dans l’impunité, totale.

Une affaire que tout le monde regrette et portera sur la conscience a` vie.

Tous mes respects pour les familles des victimes.
a écrit le 21/07/2014 à 23:19 :
correction:

Ca suffit, ca ne peut plus continuer comme ca. Il faut trouver une solution concrète et sans équivoque : Dorénavant, si vous touchez a` un seul français, avec préméditation. Il n y’aura plus de VISAS pour toute la région du crime et celles avoisinantes.
C’est des humains, ce n’est pas une commodité, de chantage.

PS :Je m’excuse pour les fautes de frappe.
a écrit le 06/06/2014 à 21:57 :
Le monopole decionnel, mène le plus souvent a des catastrophes inévitables et regrettables.
a écrit le 06/06/2014 à 19:56 :
Le monopole decionnel, mène le plus souvent a des catastrophes inévitables te regrettables.
a écrit le 06/06/2014 à 19:31 :
Si les politiques trouve de la gène a régler cette affaire convenablement, que les associations humanitaires respectives prenent le relais afin de trouver une approche humanitaire plutôt que diplomatique.
Les consciences sont forcées de faire appel aux sens de la responsabilité morale pour régler cette affaire, dépourvue de toute notion d’intérêts.
Réponse de le 21/07/2014 à 3:03 :
Lire:

- ......... trouvent ........
a écrit le 06/06/2014 à 19:19 :
Ca suffit, ca ne peut plus continuer comme ca. Il faut trouver une solution concrète et sans équivoque : Dorénavant, si vous toucher a` un seul français, par préméditation. Il n y’aura plus de VISAS pour toute cette région du crime et celles avoisinantes.
C’est des humains, ce n’est pas une commodité, de chantage.
Réponse de le 21/07/2014 à 2:59 :
Priere de lire:

Ca suffit, ca ne peut plus continuer comme ca. Il faut trouver une solution concrète et sans équivoque : Dorénavant, si vous touchez a` un seul français, avec préméditation. Il n y’aura plus de VISAS pour toute la région du crime et celles avoisinantes.
C’est des humains, ce n’est pas une commodité, de chantage.

PS :Je m’excuse pour les fautes de frappe.
Réponse de le 21/07/2014 à 17:51 :
- ..... Lire:

Ca suffit, ca ne peut plus continuer comme ca. Il faut trouver une solution concrète et sans équivoque : Dorénavant, si vous touchez a` un seul français, avec préméditation. Il n y’aura plus de VISAS pour toute la région du crime et celles avoisinantes.
C’est des humains, ce n’est pas une commodité, de chantage.

PS :Je m’excuse pour les fautes de frappe.
a écrit le 06/06/2014 à 19:17 :
Dans cette affaire pénible plusieurs responsabilités, ne sont pas a écarter
1- Les services consulaires de l’ambassade de France a Alger : Ils été au courant de la gravite de la situation et de son développement catastrophiques. De ce fait, ils auraient du essayer de convaincre les moines que la seule solution qui reste est de partir.
2- Le gouvernement Francis a hésité et même trop hésité :Il été de son devoir de décider une opération commando-conjointe, avec les services algériens afin de se partager les responsabilités.’
Tout le monde aurait aime’, que les malheureux moines soient enlevé’ par un commando français que par les terroristes. Ce commando constitue la meilleure garantie de l’opération. Dû point de vue psychologique, les victimes se sentiraient beaucoup plus en sécurité et n’hésiteront pas a suivre les ordres. La seule gloire dans cette opération c’est de les sauver, quelque soit le prix.
Les hésitations des deux parts ont coute’ la vie a` ces religieux. Ils ont cru dans le peuple algériens jusqu'à` la fin ; c’est dommage. Ils ont eu le courage de mourir pour leur idéologie religieuse.
Quoique que l’on face, ne serait jamais nécessairement suffisant pour s’excuser devant Dieu et les hommes.
Les consciences répondront un jour de leurs bêtises respectives.
Mes sincères condoléances pour les familles des victimes .A leurs mémoires, il est impérativement nécessaire que la lumière soit faite un jour sur cette affaire, dans la transparence totale.
a écrit le 06/06/2014 à 19:16 :
Que le gouvernement algérien se rend bien a` l’évidence, que toutes ces erreurs ne seront pas gratuites…………
Les conséquences seront multiples à l’intérieur comme a l’extérieur.
a écrit le 06/06/2014 à 19:15 :
Il viendra un jour, par respect a la mémoire des victimes. C’est le vœu de tous les musulmans de bonne foi.
Les êtres humains c’est d’abord des êtres humains et les religions ne sont que des religions.
a écrit le 06/06/2014 à 19:14 :
Est-il, dans l’intérêt du gouvernement algérien de commettre ces actes odieux ou bien de les laisser se produire ?
C’est la deuxième question pertinente, qui reste posée.
a écrit le 06/06/2014 à 19:13 :
A un certain point de cette affaire désastreuse, avant que le drame ne se produise. Il est du devoir de la France d’intervenir, d’une façon ou une autre.
La question qui reste posée : pourquoi ne la t-elle pas fait. ?
Que toutes les consciences se remettent a` l’évidence.
a écrit le 06/06/2014 à 19:12 :
Cette affaire tragique fait honte au peuple algérien. C’est des religieux, ils n’ont rien a voir dans le conflit algérien. Autrement dit c’est des innocents, qui ont paye le prix de cette révolution inutile. Qu’ils reposent en paix et que Dieu ait pitié de leurs âmes.
Il n y’a aucune gloire a tuer des innocents désarmés. La folie des hommes poussent a des actes ignobles dont on ne mesure pas la portée et les conséquences qui en découlent.
C’est dommage pour la renomme et le prestige, de l’Algérie qui ont seront certainement affecte’.
a écrit le 06/06/2014 à 19:07 :
Toutes ces erreurs commises : Tibhirine , Tiguentourine ,les 12 Yougoslaves de 1993,l’affaire de l’avion ou tout autre atteinte aux étrangers se trouvant sur le sol algérien ne seront pas gratuites : Que ce soit claire pour les responsables algériens. Il y ‘aura des répercussions sur les intérêts algériens qui ne seront pas limites’ ni dans l’espace temps, ni dans l’espace géographique.
Par sagesse, prenez vos responsabilités a` l’avance afin de minimiser la portée, des dégâts.
a écrit le 06/06/2014 à 19:06 :
Si les politiques ne sont pas arrive’ a s’entendre sur le dénouement de cette affaire tragique, que les associations humanitaires des deux pays respectifs prennent le relais et font tout leur possible pour les ramener à la table des négociations. La solution ne passe que par la sagesse des sages.
1- le juge Marc Trevidic , aura son enquête
2- Les familles des victimes seront invite a se recueillir sur le lieu du drame. Cet acte humanitaire permettra de réduire l’intensité’ de leur douleur. J’en suis persuade’, qu’ils sont capables de faire la différence entre le peuple et les responsables, de ce massacre. De cette distinction jaillit la lumière, ainsi ils pourront pardonner un jour, s’ils arriveront a le faire.
a écrit le 06/06/2014 à 19:05 :
Il est sage de regarder la réalité en face et avoir le courage de prendre ses propres responsabilités, lorsque la nécessité l’exige :
Dans cette malheureuse affaire, il faut être directe et franc et avoir le courage de définir ce qui suit :
1- La` ou` commence et se termine les responsabilités du gouvernement algérien.
2- La` ou` commence et se termine les responsabilités du gouvernement Français.

On est tous responsables de nos erreurs et hésitations respectives.
a écrit le 06/06/2014 à 19:03 :
La question qui reste posée : Pourquoi la France a laissé faire ?
La responsabilité de l’Algérie est établie, celle de la France aussi, elle n’est pas entière mais pas la moindre, aussi.
a écrit le 06/06/2014 à 19:01 :
Ce que le gouvernement algérien doit comprendre, une fois pour toute : c’est que les fautes ou erreurs d’appréciation, suivantes : Tibhirine , Tiguentourine ,les 12 Yougoslaves de 1993,l’affaire de l’avion ou tout autre atteinte aux étrangers se trouvant sur le sol algérien et dont le gouvernement algérien est suppose être garant de leur sécurité ,etc… n’est pas gratuite et ne le sera pas, dans le future .En toute simplicité’,il y’aura représailles sur les intérêts ou personnes algériens, a` l’intérieur comme a` l’extérieur .
Ne soyez pas surpris ! Prenez donc, vos responsabilités en temps opportun afin de minimiser les dégâts.
Même, si les familles des victimes essayent de pardonner. Ce n’est pas aussi simple que ca.
En définitif, il y’aura des revanchards ou opportunistes, qui ne vont pas hésiter a saisir l’occasion pour essayer de déclencher la spirale infernale.
Finalement, rien ne prouve que ces actes criminels qui dépassent les limites de la conscience humaine, ont été commis par des algériens, des musulmans, des militaires ou des arabes malgré le fait qu’ils parlent l’arabe et font la prière.
Les motivations ne sont pas nécessairement d’ordre politique ou religieux, c’est plutôt l’aspect pécuniaire qui poussent les gens a exécuter des ordres, complètement odieux.
Il n y’a aucune gloire a tuer froidement, des hommes désarmés et non préparés pour la circonstance.
L’armée algérienne a commis des erreurs d’appréciations, elle endosse une grande partie de la responsabilité mais finalement, pas l’entière.
Soyons honnête et disant le franchement, même la France a une certaine part de responsabilité qui n’est pas négligeable, dans cette malheureuse tragédie.
Si on a conjugué les efforts des deux parties ainsi que leurs intelligences, on aurait pu obtenir de meilleurs résultats et peut être même arrivé a éviter l’inévitable.
Que chacun ait le courage de se regarder dans une glace et prend ses propres responsabilités.
Parfois, on reste impuissant, devant nos propres consciences.
A quoi servent les regrets et les excuses, lorsqu’ils ne sont plus, nécessaires.
Il est impossible d’en finir avec ce commentaire sans que mes pensées aillent tout droit en direction des familles des victimes auxquels, j’ai un grand respect et éprouve un profond regret.
Au nom du peuple algérien, toutes mes sincères condoléances, aux proches des victimes, en de pareilles circonstances on est tous les mêmes et on ressent la même douleur, quelque soit notre religion, race ou couleur.

J’en suis persuadé que la majorité du peuple algérien assume, que la guerre d’Algérie est terminée en 62, que les guerres ne servent plus a` rien et réclame, que justice soit faite.


PS : Je m’excuse pour les répétitions et les fautes de frappe.
a écrit le 11/07/2013 à 13:34 :
QUE CEUX QUI ONT PROFITE DE LA COLONISATION POUR LEUR PROFIT PAYE
(JE NE PARLE PAS DES PIEDS NOIRS) mais des banquiers et des chefs d'entreprise
a écrit le 10/07/2013 à 21:24 :
Devant des circonstances tristes et douloureuses ont est tous des humains. C est l unique façon d exprimer notre impuissance, en face de la réalité .
a écrit le 08/07/2013 à 15:09 :
Devant des circonstances tristes et douloureuses ont est tous des humains, c est l?unique façon d exprimer notre impuissance, en face de la réalité .
a écrit le 08/07/2013 à 13:41 :
L intelligence algérienne devrait faire preuve de plus de flexibilité dans certaines circonstances puisqu il y a présence de sujets étrangers. Le problème de la juridiction devrait être contourne dans l?intérêt des vies humaines. Effectivement et non pas probablement, la conjugaison de toutes les intelligences des parties concernees, aurait permis d obtenir avec l aide de Dieu , de meilleurs résultats.
C est la question qui reste posée aux spécialistes, en la matière.

a écrit le 05/07/2013 à 12:49 :
# 3 Un extrait : Yve Bonnet??ex patron de la DST
Du???MercrediI 09 Janvier 2013

Le dossier de l'assassinat des moines de Tibhirine, revient souvent au-devant de la scène. Qu'en est-il des développements de ce dossier depuis?
C est le type de dossier qui est mal traité dans tous les sens du terme entre l Algérie et la France. Et là, il n y a pas deux vérités. Et nous voulons exposer clairement ce dossier pour en finir avec et arrêter ce procès d'intention une fois pour toutes contre l'armée algérienne et les services de sécurité.
Pour moi, c est aussi un devoir de mémoire envers mon défunt ami Smaïn Lamari. Il n est plus là, mais il est toujours mon ami. Je n accepte pas et je refuse que l on maltraite mes amis dans cette affaire. Il a fait tout ce qu il pouvait pour récupérer ces moines.
A l'impossible, nul n est tenu.

Réponse de le 05/07/2013 à 13:28 :
.interview de Yve Bonnet , ex-patron de la DST

....paru dans l Expression. Alg. , du Mercredi 09 Janvier 2913
Réponse de le 08/07/2013 à 12:41 :
Lire :

...... une fois pour toute .......
a écrit le 05/07/2013 à 12:44 :
L intelligence algérienne devrait faire preuve de plus de flexibilité dans certaines circonstances puisqu il y a présence de sujets étrangers. Le problème de la juridiction peut être contourne dans l?intérêt des vies humaines. Peut être la conjugaison de toutes les intelligences des parties concernes, aurait permis d?obtenir avec l aide de Dieu de meilleurs résultats.
C est la question qui reste posée aux spécialistes en la matière.
Réponse de le 08/07/2013 à 12:44 :
Lire :

....... des parties concernees,
a écrit le 18/12/2012 à 19:59 :
Combien d'argent FH va t'il laisser à l'Algérie cette fois-ci après avoir fait cadeau il y a 3 semaines de 630 millions d'euros à la Côte d'Ivoire ?
Réponse de le 19/12/2012 à 8:29 :
je crois que c'est 900 millions d 'euros
Réponse de le 19/12/2012 à 12:32 :
je crois que c'est un milliard de milliard de milliard.
a écrit le 18/12/2012 à 16:33 :
La guerre de 100 ans avec nos amis anglais n'est toujours pas terminée ,il ne faut donc pas s'imaginer que nos relations avec l'Algérie vont s'apaiser en seulement un demi siècle ,alors nous n'avons pas fini de jouer "je t'aime moi non plus" !!!!
Réponse de le 19/12/2012 à 14:06 :
voila qui est bien dit....
a écrit le 18/12/2012 à 16:11 :
Traiter avec l'Algérie ce sont des problèmes en perpective...Autant laisser Chinois et Us s implanter là-bas.
La Tunisie et le Maroc ont compris où étaient l' intérêt commun .
a écrit le 18/12/2012 à 15:42 :
on en veut pas , il y en assez chez nous
a écrit le 18/12/2012 à 15:03 :
Il faut arrêter avec la repentance et la victimisation! Les Français d'aujourd'hui tout comme les Allemands ne sont pas responsables des actes de leurs ancêtres, qui concernent d'autres gens à une autre époque.
Pourquoi aussi ne pas réclamer la même repentance aux Italiens pour l'envahissement de la Gaule par Jules César, à ce rythme là on en finira jamais!
D'autre part, la France a consenti beaucoup d'efforts en accueillant de nombreux Algériens qui ne se comportent pas toujours en bons citoyens.
a écrit le 18/12/2012 à 12:49 :
"la FRANCE d'aujourd'hui n'est plus celle d'il y a cinquante ans. Et même si les jeunes algériens ont grandi dans la rancoeur et parfois la haine; les jeunes français de maintenant n'entendent pas culpabiliser pour des faits d'une autre époque. Cependant un mea culpa peut être consenti, mais des deux cotés. Moi j'ai surtout en mémoire le "sacrifice" rituel des moines de TIBHIRINE."
J'aime bien cette analyse sélective, sauf que la France n'a pas le même raisonnement quand il s'agit d'une guerre encore plus ancienne, celle de 39-45, là, elle n'hésite pas du tout à culpabiliser toute la nation, mais bon c'est des allemands aux cheveux blonds, et aux yeux clairs.
Je suis étudiant, moi tout comme la majorité des jeunes, on ne veut pas de l'aplaventrisme de la part de la France mais juste, des mots justes et simple, genre "on n'a fait des conneries, on passe à autre chose". Mais parler de TERRORISME quand les algériens se défendaient, c'est comme si vous parlez de vos "résistants" en les montrant de terroriste. Parler de "massacre" des HARKIS, un harki de l'époque = un colabo, les images d'archive montre les français comment ils traitaient les Collabos en post 45.
Voilà.
Amicalement !
P.S: Je tiens à préciser que je voyage énormément en Europe, en France aussi, et à chaque fois que je dis que Je suis Algérie, ou que j'habite à Alger, je n'ai jamais eu de réaction hostile ou quoique ce soit, je ne vois ça que sur le net !
Réponse de le 18/12/2012 à 13:01 :
pas faux un point pour vous faut admettre
Réponse de le 18/12/2012 à 14:41 :
peut-être,mais nous n'avons jamais dit du mal des fels que nous trouvions très courageux.
a écrit le 18/12/2012 à 12:06 :
et ça commence, y a toujours des gens en train de nous raconté leurs histoires de compte de fée de "colonisation arabe" "l'islam n'a jamais été partageur ou cohabitationniste" seulement d'entendre ça me provoque un fous rire
va apprendre l'histoire avant de venir balancer n'importe quoi
Réponse de le 18/12/2012 à 15:04 :
ce n'est pas de l'histoire, c'est contemporain: suffit de regarder autour de vous, à Paris, banlieues, prisons, etc...
a écrit le 18/12/2012 à 11:26 :
A propos de colonialisme: là-bas, à l'origine, ce mot désignait les arabes, qui ont envahi le maghreb, à l'époque habité par juifs et berbères. Ces "colons" n'ont pas été très tolérants avec les populations indigènes del'époque et se sont comportés en impérialistes intransigeants...l'islam n'a jamais été partageur ou cohabitationiste.
a écrit le 18/12/2012 à 11:13 :
Les youyous d'accueil à Hollande: "des visas, des visas, des visas" !!!
Réponse de le 18/12/2012 à 13:22 :
MDR. C est telement vrai...
a écrit le 18/12/2012 à 10:46 :
La FRANCE d'aujourd'hui n'est plus celle d'il y a cinquante ans. Et même si les jeunes algériens ont grandi dans la rancoeur et parfois la haine; les jeunes français de maintenant n'entendent pas culpabiliser pour des faits d'une autre époque. Cependant un mea culpa peut être consenti, mais des deux cotés. Moi j'ai surtout en mémoire le "sacrifice" rituel des moines de TIBHIRINE.
Réponse de le 18/12/2012 à 13:43 :
Cette manie de demander des mea culpa pour la colonisation est déplorable : que dirait-on si on poursuivait les italiens et les grecs pour leur colonisation du monde antique ? Il y a un moment où il faut savoir tourner la page et avancer !
Réponse de le 18/12/2012 à 14:54 :
et le business de la Shoah? on dit quoi? des mauvais films qu'il faut aimer sans quoi on est neo nazi, des reportages, des discours, des excuses, des accusations d'antisémitisme et de révisionnisme des qu'on pose une question sur la seconde guerre mondiale, le dîner du CRIF où toute la politique s'incline, l'émission d'Arthur le vendredi soir (petite quenelle perso ^^) bref je veux bien qu'il faille arrêté de demandé des mea culpa, mais va au bout du raisonnement. Si l'Algérie demande cela, c'est parce qu'il y a un deux poids, deux mesure évident que tout le monde a identifié. Il serait temps de passer de la Mémoire à l'Histoire. La colonisation (et le massacre du peuple algérien) est un fait, comme la Shoah, comme l'esclavage, comme le génocide arménien et toutes les souffrances de l'humanité. Dans un soucis d'égalité, soit on commémore toutes les souffrances, soit rien. Je suis contre le fait de faire porter la culpabilité de faits d'une autre époque aux jeunes de maintenant, et donc comme toi contre les demandes de mea culpa. Mais encore faut-il que cela s?applique à tous les faits. Je ne crois pas que ce soit le cas actuellement...
Réponse de le 18/12/2012 à 15:16 :
Pour moi, le peuple qui a peut-être le plus souffert au XXe siècle, ce sont les Cambodgiens et on ne les entend jamais se plaindre ou parler de vengeance.
a écrit le 18/12/2012 à 10:41 :
C clair, pour les crimes et les atrocites... Nous n avont ete que des enfants de.coeur !!! La reconcilliation, pourquoi pas, dans 3 ou 4 siecles !
a écrit le 18/12/2012 à 10:38 :
la France et l?Algérie c'est l'amour impossible ça ne marchera jamais a montée de l?extrême droite n'arrange en rien les relations France Afrique et même Europe Afrique heureusement il y a l'Asie et l?Amérique tant pie pour l'UE
a écrit le 18/12/2012 à 10:15 :
est-il parti brader le reste de la france ou ramemer des charters pleins d'algeriens
Réponse de le 18/12/2012 à 10:34 :
Acheter des biens et des maisons ...les Algériens ne viennent plus en France comme avant. mais ça vos politiques vous le cache. dans quelques années c'est peut être les français qui iront travailler en Algérie qui sait :)
Réponse de le 21/12/2012 à 11:56 :
La France est devenue le pays le moins accueillant en Europe avec la droitisation des esprits et la lepenisation de l'ump. C'est dommage.
a écrit le 18/12/2012 à 9:45 :
Malheureusement, il y a encore des tensions, et il est vrai que beaucoup d'algeriens regrette que la France n'est pas reconnu certains crime de guerre... Cela se ressent dans les affaires... si nous pouvions enterré une bonne fois pour toue cette hache de guerre, cela serrait un bon en avant pour tous les partenariats commerciaux actuellement en suspend ou futur...

A travers les affaires j'ai pu sentir le sentiment que le français est toujours perçu comme ayant un complexe de supériorité... c'est une vision qu'il faut changer !
Réponse de le 18/12/2012 à 10:05 :
De toute façon, la logique du gouvernement algérien est d'entretenir le passé "colonialiste" de la France pour détourner le peuple de la corruption de ses politiques. Vous verrez qu'ils remettrons le couvert cette fois ci alors que la France fait des efforts pour passer à d'autres relations. Les USA s'excusent ils auprès des apaches tous les ans ?
Réponse de le 18/12/2012 à 10:08 :
Des crimes de guerre les algeriens en ont commis aussi bcp que ce soit sur les soldats français prisonniers , les colons et bien sur le massacre en régle des Harkis (dans lequel on a une lourde responsabilité également ) Une guerre n est jamais propre ,jamais , que le motif soit légitime est certain , mais la guerre reste la guerre ca toujours été comme ça et ca le sera toujours
Réponse de le 18/12/2012 à 10:18 :
Faudrait arreter la repentance ... La France a largement accueillis des millions d'Algériens (hors Harkis) qui pour la plupart ont combattu la France. Alors maintenant, qu'ils s'en prennent à leur gouvernants et FLN qui a systématiquement détourné la richesse du pays. La France ne doit rien à l'Algérie, et que l'Algérie fasse l'inventaire de toutes les erreurs faites depuis l'indépendance. Heureusement, que la France a laissé des infrastructure sinon l'Algérie aurait été au meme niveau de développement que les pays du t iers monde.
Réponse de le 18/12/2012 à 10:25 :
les USA ont eu le courage et se sont excusé et reconaissent le crime des apaches... et sont passé à autres choses, la France n'a pas eu ce courage voilà la difference.
Réponse de le 18/12/2012 à 10:54 :
si si on s est déja excusés par contre les algériens ne l ont pas fait ne serait ce que qu auprés des Harkis Ils savent que se victimiser encore et encore

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :