7,8% : c'est la croissance chinoise en 2012, la plus faible en 13 ans

La croissance chinoise a certes ralenti, descendant à son plus faible niveau depuis 1999, mais le ralentissement se révèle légèrement moins grave qu'attendu.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Ralentissement maîtrisé en Chine. Le produit intérieur brut du pays a crû de 7,8% en 2012 : 3 points au-dessus des prévisions du gouvernement et un point au dessus de celle des économistes interrogés par Reuters. La croissance chinoise atteint cependant son plus bas niveau depuis 1999. Les deux années précédentes, le PIB chinois avait affiché une bien meilleure performance avec une hausse de 10,4% en 2010 et de 9,3% en 2011 selon des chiffres du gouvernement.

Renforcer la demande intérieure

En cause : une croissance mondiale atone qui pèse sur les exportations du pays. Aussi, l'une des missions des nouveaux dirigeants du pays, le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang, dont les postes doivent être confirmés en mars, consistera-t-elle à renforcer la demande intérieure. A ce propos, une réunion s'est tenue mercredi à Pékin. "Le développement de la demande intérieure sera une base stratégique pour le développement de la Chine l'année prochaine, a indiqué l'agence de presse Kinhua qui citait un communiqué officiel publié à la fin de la réunion.

Des indicateurs encourageants

Au quatrième trimestre, plusieurs indicateurs encourageants ont signalé une reprise du dynamisme de l'économie chinoise. En particulier, l'activité manufacturière a fait un bond au mois de décembre. L'indice PMI mesuré par la banque HSBC s'est ainsi élevé à 51,5 en décembre. Il s'agissait de la plus forte hausse de sa production manufacturière depuis mai 2011. Exportations, production industrielles et ventes au détails ont également montrés des signes de redressement.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 18/01/2013 à 11:07
Signaler
Si la croissance française arrive à 7.8 on ne dira certainement pas qu'elle est faible. Mais est-ce qu'on utilise le même instrument pour la mesurer ?

le 18/01/2013 à 11:17
Signaler
c'est la grande question :-) quand les Chinois annoncent 7,8% , ça pourrait bien signifier 3 ou 4% , donc l'équivalent d'une bonne récession puisqu'il leur faut 8% pour rester "stables"

le 19/01/2013 à 12:04
Signaler
Il est plus facile de faire un +7,8% sur un pib/hab annuel de 4 500 $ que sur 35 000. Ceux qui veulent les prendre pour exemple sont libres d'aller s'y trouver une place en usine. Le "miracle" chinois comme l'allemand sont à regarder d'un ?il critiqu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.