Souhait de Shinzo Abe, la consommation des ménages repart au Japon

 |   |  332  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Enjeu pour Shinzo Abe, qui tente de rééquilibrer le modèle économique du Japon pour retrouver de la croissance, la consommation des ménages nippons a augmenté de 2,4% en janvier sur un an.

C'était l'un des effets recherchés par le premier ministre japonais, Shinzo Abe, qui tente de faire évoluer l'économie nippone d'un modèle exportateur à un modèle basé sur la demande intérieure. La consommation des ménages dans l'archipel a augmenté de 2,4% en janvier sur un an, selon leministère des Affaires intérieures. En termes nominaux, c'est-à-dire sans tenir compte de l'évolution des prix, les ménages ont dépensé 2,1% de plus, a précisé le ministère.

La consommation dopée par l'achat de voitures et d'électroménager

Les dépenses de consommation des ménages salariés, qui représentent environ 60% du total, ont grimpé de 4,1% en termes réels sur la même période. Toujours en janvier et par rapport au même mois de l'an passé, le revenu moyen des ménages salariés s'est élevé de 1,1%, à 433.858 yens (près de 3.600 euros). Dans le détail, ils ont acheté davantage de véhicules motorisés (+36,1% en janvier par rapport à janvier 2012), de produits électroménagers (+12,5%), de radiateurs et climatiseurs (+32,3%) et de meubles (+64,7%). Ils ont aussi davantage dépensé en frais scolaires - y compris les cours de soutien pour les enfants - (+18,7%) et pour des voyages organisés (+28,7%).

Un enjeu essentiel pour la croissance pour Shinzo Abe

Moteur important pour l'activité, la consommation avait tendance à stagner ces derniers mois, aussi son redémarrage pourrait aider la troisième puissance économique mondiale à sortir de la récession dans laquelle elle est engluée depuis la mi-2012. Pour doper la croissance, le nouveau Premier ministre de droite, Shinzo Abe, a promis des financements de travaux publics, une politique monétaire plus souple de la Banque du Japon et divers soutiens aux entreprises. Depuis son retour au pouvoir fin décembre, le moral des consommateurs s'est amélioré, ce qui semble les inciter à dépenser davantage.

>> ALLER PLUS LOIN Le Japon prépare une révolution culturelle de son modèle économique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2013 à 15:18 :
Eh bien mon gars, on sait ce qu'il nous reste à faire en France et en Europe, deux sous zone euro, la A celle de l'Allemagne réévalue sa monnaie de 30 à 40% au moins, l'autre la B ramène sa parité à un euro B = 1 dollar US, on continue les réformes faut être sérieux mais pas doctrinaires ni dans un sens ni dans l'autre, on encourage la création d'entreprise et leur développement pas de fonds étrangers en France ou en tout cas pas au dessus de 10% du capital des entreprises françaises,, on protège un certain nombre de secteurs pour lesquels on applique une réciprocité sans faille, on vire la moitié des eurocrates, l'autre moitié on leur colle un contrat à durée déterminée, et puis voilà l'affaire est faite, je garantis un taux de croissance de 3% par an et la baisse du chômage quasi instantanée.
a écrit le 01/03/2013 à 8:35 :
les japonais relance l economie en augmentant le pouvoir d achat c est une solution qui peut marche il faut les regarde et voir si ca marche reellememt en tant de crisse economique modiale?
Réponse de le 01/03/2013 à 16:39 :
Ce qui marche c'est la dépréciation du yen, nous devons faire la meme chose en Europe tout de suite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :