+1,3% : l'inflation allemande augmente plus que prévu, notamment dans les services

 |   |  244  mots
(Crédits : reuters.com)
Les analystes s'attendaient à 1,3% sur un an en novembre. Sur mois, elle progresse de 0,2% d'après les données publiées ce jeudi par Destatis, l'Office fédéral de la statistique allemande.

Les économistes anticipaient plutôt une inflation à 1,2% sur un an en novembre mais, selon les chiffres provisoires publiés par Destatis, l'Office fédéral de la statistique allemand, ce jeudi, elle a légèrement accéléré, à 1,3%. Sur un mois, la hausse des prix a été de 0,2% contre 0,1% un mois plus tôt.

Harmonisée aux normes européennes (IPCH), l'inflation de novembre est ressortie à 1,6% sur un an et à 0,2% sur un mois. Ce chiffre reste largement inférieur à l'objectif de la Banque centrale européenne d'atteindre une inflation inférieure mais proche de 2%.

Recul des prix de l'énergie, moindre hausse de ceux de l'alimentation

Au mois d'octobre, la hausse enregistrée avait été de 1,2%, après 1,4% en septembre et 1,5% en août. La persistance d'un niveau général faible est liée une nouvelle fois au recul du prix de l'énergie. Sur un an, il est en baisse de 0,3%.

Quant aux prix de l'alimentation, après des hausses de plus de 4% au cours des derniers mois, ils n'ont enregistré qu'une hausse de 3,2% en novembre, a souligné Destatis qui a calculé ces chiffres sur la base de six États régionaux sur 16.

En revanche, le prix des services a augmenté de 1,5% en novembre contre 1,2% en octobre. Le chiffre définitif de l'inflation en novembre est attendu le 11 décembre.

LIRE AUSSI :

>> Inflation: la grande peur des Allemands

>> Allemagne: l'inflation n'est plus un gros mot à la Bundesbank

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2013 à 13:59 :
La vraie inflation est celle qui touche les gens dans leur quotidien quand le chiffre actuel se base sur un tas d'objets que peu des gens ont le moyen d'acheter (maison, appartement) ou ne l'achètent que très rarement (comme les voitures ou les machines à laver). La définition sur laquelle s'appui le calcul de l'inflation est pour moi complètement faussée voire manipulée. Parce que quand on regarde l'inflation dans l'alimentation on se rend compte que l'inflation en Allemagne est plutôt de l'ordre 20 à 30% comme demontré la semaine dernière dans une emission à la télé sur les retraites ...
a écrit le 28/11/2013 à 21:42 :
Logique, l'immobilier allemand, longtemps amorphe, augmente. Les salaires suivent donc cette courbe et ainsi de suite.
a écrit le 28/11/2013 à 18:41 :
kolosalle Catastrophe!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :