"Moscou veut déclencher une Troisième Guerre Mondiale" (A. Iatseniouk)

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk accuse vendredi la Russie de vouloir provoquer un conflit qui pourrait s'étendre au reste de l'Europe s'il persiste à occuper "militairement et politiquement l'Ukraine".
Kiev n'a pas suspendu son opération antiterroriste malgré les menaces russes. Reuters
Kiev n'a pas suspendu son "opération antiterroriste" malgré les menaces russes. Reuters (Crédits : reuters.com)

La guerre diplomatique serait-elle en train de se transformer en guerre ouverte? Après les 5 morts côté pro-russe jeudi, dans des combats avec les troupes ukrainiennes à Slaviansk, la tension est en tout cas à son comble. Une explosion a également fait 7 blessés ce vendredi à un barrage près d'Odessa. 

La Russie responsable selon le Premier ministre ukrainien

Autant d'événements violents qui s'ajoutent au maintien des troupes russes à la frontières de l'Ukraine. C'est assez selon le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk pour parler de risque de "Troisième Guerre Mondiale". Il s'est exprimé ce matin lors d'un conseil des ministres retransmis en direct à la télévision : 

"Les velléités de conflit militaire en Ukraine mèneront à un conflit militaire en Europe. [...] Le monde n'a pas encore oublié la Deuxième Guerre mondiale que la Russie veut déjà déclencher la Troisième Guerre Mondiale" . 

Aucun répit dans l'opération "anti-terroriste" menée par Kiev

Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, a quant à lui déclaré vendredi que l'opération de sécurité lancée contre les séparatistes pro-russes des régions orientales se poursuivait. Il a précisé que Kiev disposait des ressources militaires suffisantes pour agir "24 heures sur 24".

Kiev, a-t-il démenti, n'a pas suspendu son "opération antiterroriste" à la suite de menaces russes. Sur sa page Facebook, il écrit : 

"Il n'y a eu aucune suspension de l'opération antiterroriste en lien avec la menace d'une invasion des forces armées russes. [...]L'opération se poursuit. Les terroristes devraient se tenir en permanence sur leurs gardes. Les civils n'ont rien à craindre."

La contre-offensive ukrainienne se poursuit

En plus de l'assaut de blindés ukrainiens à Slaviansk, les forces de l'ordre ont repris jeudi matin le contrôle de la mairie de Marioupol, un port industriel de près de 500.000 habitants sur la mer d'Azov.

Face à cette offensive, la Russie, qui a brandi cette semaine la menace d'une intervention militaire pour défendre ses intérêts et ceux de la population d'origine russe, a lancé des manœuvres impliquant notamment son aviation le long de la frontière ukrainienne.

John Kerry dénonce la volonté de Moscou de "saboter le processus démocratique"

La Russie "n'a pas pris la moindre initiative" pour mettre en oeuvre l'accord conclu à Genève pour faire baisser la tension en Ukraine, a accusé jeudi soir le secrétaire d'Etat américain John Kerry, dénonçant "une erreur coûteuse".

Il a également accusé la Russie de faire "des efforts démesurés pour saboter activement le processus démocratique par le biais d'une campagne d'intimidation grossière" en Ukraine, qualifiant les nouveaux exercices menés à la frontière par l'armée russe de "menaçants".

Kiev cherche à organiser coûte que coûte une élection présidentielle anticipée le 25 mai pour remplacer Viktor Ianoukovitch, en fuite en Russie. Le scrutin permettrait d'obtenir une légitimité alors que les autorités de transition ne sont pas reconnues par 70% des habitants de la région de Donetsk, selon un récent sondage.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 05/06/2014 à 13:36
Signaler
G7 et Obama cherche la troisième guerre mondial pas de troisième guerre mondial parce que leurs patron et le patron de la franc maçonnerie satan est mort c'est la fin du monde aux êtres humains de convertir a l'islam pour éviter la peur et l'enfer la...

à écrit le 28/04/2014 à 23:04
Signaler
depuis que le gentil obama et aux pouvoir? jamais ya eu autant de conflit dans le monde........

à écrit le 28/04/2014 à 22:59
Signaler
c'est normal, les russes ne veulent pas les américains a leur frontière, c'est comme pour la corée du nord! les amerloques quand ils masses des navire a proximiter de la corée du nord, on connais la musique!! et les russes idem. obama reste chez to...

à écrit le 26/04/2014 à 14:29
Signaler
Que de défilé de politiciens et d'agent du renseignement en Ukraine, pour soutenir un peuple qui se révolte contre la corruption, la pauvreté et les inégalités. Bizarrement, je me souviens pas de ce genre de soutient au Bahreïn, aux occupancy Wall ...

à écrit le 25/04/2014 à 20:34
Signaler
Les hyènes rôdent l'ours mais n'osent pas l'attaquer... leur instinct leur apprend que la morsure de l'ours quand il veut peut être fatale, eh oui...

à écrit le 25/04/2014 à 19:23
Signaler
Est-il vrai, que des navires de guerre français aient pénétrés en Mer Noire à la suite des navires américains? Si c'est vrai, le larbinisme des dirigeants français devra être sévèrement sanctionné.

le 25/04/2014 à 20:26
Signaler
Il n'y a qu'un seul bâtiment français qui se trouve actuellement en Mer Noire c'est le navire collecteur de renseignements "Dupuy-de-Lôme". Dommage qu'on n'en parle pas dans nos médias....

le 27/04/2014 à 9:13
Signaler
oui , oui on collecte des infos pour les autres , Otan en porte le vent ? , là aussi qui nous a oublié de demander notre avis de rejoindre cette alliance ? humm ? , la mémoire est très courte , comme la fin de la conscription en france , en russie el...

à écrit le 25/04/2014 à 18:33
Signaler
Ce sont le deux vertus des gentis américains : Jo Biden à Kiev c'est pour renforcer la paix ? ( que les méchants russes menacent )

à écrit le 25/04/2014 à 17:45
Signaler
Contrairement a ce que l'on nous rabache, ce sont les occidentaux qui attaquent en ce moment… et ils utilisent les Ukrainien comme arme. C’est ca qui est dramatique…

à écrit le 25/04/2014 à 17:30
Signaler
Des terroristes à Kiev appuyés par l'UE et les USA accusent leurs voisins d'avoir la rage... c'est l'hôpital qui tire sur l'ambulance!

à écrit le 25/04/2014 à 14:53
Signaler
Quel demagogie!!!! On aura tout vu continuons ainsi... et moscou couperera le gaz et le pétrole en septembre à la veille de l'hivers.... Resultat des courses on payera tout hors de prix pour ce chauffer et la dictature socialo bobo francaise tombera...

le 25/04/2014 à 18:35
Signaler
Vous n'avez toujours pas compris apparemment que le gaz de Moscou est assujetti à l'euro et au dollar!Pas de gaz, pas d'euro! Qui a le plus a perdre d'après vous? L’économie Russe peut-elle se passer de notre agent?...Pas une seconde!La Russie a bes...

le 25/04/2014 à 20:20
Signaler
Moi j'estime que vous lisez un peu trop les journaux du genre pensée unique, renseignez-vous auprès d'autres sources moins tendancieuses, c'est toujours salutaire. Bon week-end.

le 27/04/2014 à 9:10
Signaler
la russie peut vendre son gaz et pétrole a d'autres que l'Europe , certes le transit des oléoducs couvrent bien la région d'Europe centrale , mais ces dernières années la russie veut diversifier ses potentiels clients et se tourne vers l'Asie aussi ,...

à écrit le 25/04/2014 à 14:44
Signaler
Positivons : il n'y aura jamais de quatrième guerre mondiale.

le 25/04/2014 à 16:28
Signaler
Excellent !

le 10/05/2014 à 16:19
Signaler
je ne sait pas avec coi on feras le 3 ème guerre mondiale mais la 4 ème on la feras avec des cailloux et des battons.

à écrit le 25/04/2014 à 12:49
Signaler
Les USA et l'OTAN approchent des limites de leur marche vers l'Est et de l’expansion de l' UE.

à écrit le 25/04/2014 à 12:36
Signaler
Sa langue a fourché, il voulait dire wallstreet veut déclencher une troisième guerre mondiale. Faut l’excusé il est sous pression !

le 25/04/2014 à 13:05
Signaler
+ 1 on peut aussi penser qu' il nous prend pour plus ignorants..

à écrit le 25/04/2014 à 12:32
Signaler
les russeS sont des grands joueurs descheques,? ils non pas interes a provoque une guerre mondiale ,? il attendrons les élections,,???

le 25/04/2014 à 15:29
Signaler
Les Russes n'attendront pas un vote d'un gouvernement légitime... si ils attendent, ils n'auront plus aucune excuse pour envahir l'Ukraine.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.