Suez dépasse les attentes du marché

 |   |  308  mots
Le groupe d'énergie et d'environnement a enregistré une croissance organique de 6,3% en 2005, grâce à sa division internationale et à la hausse des prix du gaz et de l'électricité en Europe.

Belle fin d'année pour Suez. Le groupe d'énergie et d'environnement a enregistré des ventes supérieures aux attentes du marché au titre de son exercice 2005. Le chiffre d'affaires totale est ressorti à 41,5 milliards d'euros, soit une hausse de 9% en données publiées et de 6,3% en croissance organique. Les analystes interrogés par Reuters attendaient un peu moins avec une prévision moyenne de 40,5 milliards d'euros.

"Cette performance confirme la dynamique de la croissance du groupe, dans le haut de la fourchette des objectifs", explique Suez dans un communiqué. Le groupe a prévu de fait de générer une croissance organique comprise entre 4 et 7% entre 2004 et 2006. Les ventes ont été favorisées à la fois par l'activité internationale de la branche énergétique du groupe et par la hausse des prix du gaz et de l'électricité enregistrée partout en Europe.

Ainsi, la hausse du prix du gaz a compté pour 841 millions d'euros dans les ventes, a précisé le groupe dans son communiqué. De son côté, la division Energie internationale a vu ses ventes progresser de 20,2% à 5,9 milliards d'euros, tandis que la branche Europe a progressé de 10,1% à 14,2 milliards d'euros. Globalement, Suez réalise 89% de ses ventes en Europe et en Amérique du Nord, dont 79% pour le seul continent européen.

Cependant, le groupe, qui a lancé en octobre une offre publique d'achat des minoritaires de sa filiale énergétique belge Electrabel - dont il détenait 98,62% en décembre -, n'a pas donné de prévision supplémentaire. En septembre, il tablait sur une progression de ses résultats cette année. Le mois dernier, il prévoyait d'ores et déjà une augmentation de son dividende 2005 de 15%.

En Bourse, ce manque de détails pèsent sur le cours, malgré les bons niveaux de vente. Le titre progresse de 0,23% à 30,51 à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :