Philips sur la bonne voie

 |   |  340  mots
Le groupe néerlandais anticipe une croissance de toutes ses activités en 2006. Les résultats du quatrième trimestre se sont inscrits au-dessus des attentes.

Philips a définitivement redressé la barre. En grande difficulté financière il y a quelques années, le groupe néerlandais, qui a depuis largement réorienté ses activités, a publié des résultats au-dessus des attentes des analystes. Ainsi, au quatrième trimestre, le bénéfice net est ressorti à 332 millions d'euros, en baisse sur un an, mais sensiblement supérieur aux 224 millions d'euros pronostiqués par les experts interrogés par Reuters. Mieux, le résultat opérationnel a atteint 971 millions d'euros, contre 771 millions d'euros prédits par le marché, tandis que les ventes ont augmenté de 6,3% à 9,52 milliards d'euros. Même sa branche américaine, pendant longtemps source d'inéquiétudes, a vu ses ventes croître de 9% au quatrième trimestre. En Europe, l'activité a décru de 1%.

Sur l'ensemble de l'exercice 2005, Philips a généré 30,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+3,6% sur un an) pour un bénéfice opérationnel de 1,9 milliard d'euros et un résultat net de 3,4 milliards d'euros.

Les résultats du groupe ont profité du nouveau modèle économique mis en place ces dernières années qui repose en particulier sur les systèmes médicaux et l'éclairage. Ces activités ont compensé les contre-performances enregistrées par l'électronique grand public, un secteur mis à mal par la concurrence asiatique. Finalisant son virage stratégique, le groupe a annoncé le mois dernier qu'il se préparait à se séparer juridiquement de sa division semi-conducteurs, numéro 3 en Europe, une opération qui serait le prélude d'une introduction en Bourse ou d'une vente pure et simple.

Fort de ces résultats, Philips mise maintenant sur une croissance de son résultat opérationnel comprise entre 7 et 10% à partir de fin 2006 et sur une hausse de ses ventes hors effets de change d'au moins 6% par an. "En 2006, nous espérons que toutes nos divisions poursuivent leur croissance", a expliqué le PDG du groupe Gerard Kleisterlee, dans un communiqué.

A Amsterdam, le titre a clôturé en hausse de 2,56% à 26 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :